L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

annonce de vulnérabilité CVE-2012-2527

Windows : élévation de privilège via win32k.sys

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut employer une vulnérabilité du pilote noyau win32k.sys, afin d'exécuter du code avec les privilèges du système.
Produits concernés : Windows 2003, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 7, Windows Vista, Windows XP.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 14/08/2012.
Références : 2731847, BID-54873, CERTA-2012-AVI-438, CVE-2012-2527, MS12-055, VIGILANCE-VUL-11852.

Description de la vulnérabilité

Le pilote noyau win32k.sys est par exemple employé pour gérer les fenêtres.

Cependant, ce pilote peut être amené à utiliser une zone mémoire libérée.

Un attaquant local peut donc employer une vulnérabilité du pilote noyau win32k.sys, afin d'exécuter du code avec les privilèges du système.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2012-1856

Office, SQL Server, HIS, Visual Basic : exécution de code via MSCOMCTL.OCX

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à consulter une page web chargeant l'ActiveX MSCOMCTL.OCX, afin de faire exécuter du code sur sa machine.
Produits concernés : Microsoft HIS, Office, Access, Office Communicator, Excel, Microsoft FrontPage, InfoPath, OneNote, Outlook, PowerPoint, Project, Publisher, Visio, Word, SQL Server, Visual Studio.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 14/08/2012.
Références : 2720573, BID-54948, CERTA-2012-AVI-443, CVE-2012-1856, MS12-060, VIGILANCE-VUL-11851.

Description de la vulnérabilité

Le fichier MSCOMCTL.OCX est installé par plusieurs produits Microsoft :
 - Microsoft Office
 - Microsoft SQL Server
 - Microsoft Commerce Server
 - Microsoft Host Integration Server
 - Microsoft Visual FoxPro
 - Visual Basic 6.0 Runtime

Ce fichier contient les contrôles ActiveX Windows Common Controls (MSCOMCTL.TreeView, MSCOMCTL.ListView2, MSCOMCTL.TreeView2 et MSCOMCTL.ListView, MSCOMCTL.TabStrip).

Le contrôle TabStrip peut utiliser une zone mémoire libérée.

Un attaquant peut donc inviter la victime à consulter une page web chargeant l'ActiveX MSCOMCTL.OCX, afin de faire exécuter du code sur sa machine.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2012-1850 CVE-2012-1851 CVE-2012-1852

Windows : vulnérabilités du réseau

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités des services réseau de Windows, afin de mener un déni de service ou de faire exécuter du code.
Produits concernés : Windows 2003, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 7, Windows Vista, Windows XP.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du serveur.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 14/08/2012.
Références : 2733594, BID-54921, BID-54928, BID-54931, BID-54940, CERTA-2012-AVI-437, CVE-2012-1850, CVE-2012-1851, CVE-2012-1852, CVE-2012-1853, MS12-054, VIGILANCE-VUL-11850.

Description de la vulnérabilité

Quatre vulnérabilités ont été annoncées dans les services réseau de Windows.

Un attaquant peut envoyer une réponse RAP (Remote Administration Protocol) illicite, afin de stopper le service. [grav:2/4; BID-54921, CVE-2012-1850]

Un attaquant peut envoyer une réponse illicite vers le service Windows Print Spooler, afin de provoquer une attaque par format, conduisant à un déni de service ou à l'exécution de code. [grav:3/4; BID-54928, CVE-2012-1851]

Un attaquant peut envoyer une réponse RAP (Remote Administration Protocol) illicite, afin de provoquer un débordement, conduisant à l'exécution de code. [grav:3/4; BID-54931, CVE-2012-1852]

Un attaquant peut envoyer une réponse RAP (Remote Administration Protocol) illicite, afin de provoquer un débordement, conduisant à l'exécution de code. [grav:3/4; BID-54940, CVE-2012-1853]

Un attaquant peut donc employer plusieurs vulnérabilités des services réseau de Windows, afin de mener un déni de service ou de faire exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2012-2526

Windows XP : exécution de code via RDP

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsque RDP est activé sur le système, un attaquant distant non authentifié peut envoyer des paquets RDP illicites, afin de corrompre la mémoire, ce qui conduit à l'exécution de code.
Produits concernés : Windows XP.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Date création : 14/08/2012.
Références : 2723135, BID-54935, CERTA-2012-AVI-436, CVE-2012-2526, MS12-053, VIGILANCE-VUL-11849.

Description de la vulnérabilité

Le protocole RDP (Remote Desktop Protocol) permet accéder à distance à un serveur, via le port 3389/tcp. Il n'est pas activé par défaut.

Cependant, si le service RDP de Windows XP reçoit une séquence spéciale de paquets, une zone mémoire non initialisée est utilisée.

Lorsque RDP est activé sur le système, un attaquant distant non authentifié peut donc envoyer des paquets RDP illicites, afin de corrompre la mémoire, ce qui conduit à l'exécution de code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2012-1526 CVE-2012-2521 CVE-2012-2522

Internet Explorer : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à consulter un site illicite avec Internet Explorer, afin de faire exécuter du code sur sa machine.
Produits concernés : IE, Windows 2003, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 7, Windows Vista, Windows XP.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 14/08/2012.
Références : 2722913, BID-54945, BID-54950, BID-54951, BID-54952, CERTA-2012-AVI-435, CERTA-2012-AVI-439, CVE-2012-1526, CVE-2012-2521, CVE-2012-2522, CVE-2012-2523, MS12-052, VIGILANCE-VUL-11848.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Internet Explorer.

Un attaquant peut modifier l'agencement d'une page HTML, afin de corrompre la mémoire. [grav:4/4; BID-54950, CVE-2012-1526]

Un attaquant peut accéder à un objet effacé, afin de corrompre la mémoire. [grav:4/4; BID-54952, CVE-2012-2521]

Un attaquant peut modifier une table de fonctions virtuelles, afin de corrompre la mémoire. [grav:4/4; BID-54951, CVE-2012-2522]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier en JavaScript/VBScript, afin de corrompre la mémoire (VIGILANCE-VUL-11853). [grav:3/4; BID-54945, CERTA-2012-AVI-439, CVE-2012-2523]

Un attaquant peut donc inviter la victime à consulter un site illicite avec Internet Explorer, afin de faire exécuter du code sur sa machine.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique 11847

SAP : vulnérabilité 1663732

Synthèse de la vulnérabilité

Une vulnérabilité inconnue a été annoncée dans les produits SAP.
Produits concernés : Business Objects, Crystal Enterprise, Crystal Reports, SAP ERP, NetWeaver.
Gravité : 2/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : document.
Date création : 14/08/2012.
Date révision : 08/10/2012.
Références : 1663732, DOC-8218, VIGILANCE-VUL-11847.

Description de la vulnérabilité

Une vulnérabilité inconnue a été annoncée dans les produits SAP.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 11846

IBM WebSphere MQ : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer trois vulnérabilités de IBM WebSphere MQ, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : WebSphere MQ.
Gravité : 2/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 14/08/2012.
Références : IC82725, IC85084, IV18994, swg27014224, VIGILANCE-VUL-11846.

Description de la vulnérabilité

Trois vulnérabilités ont été annoncées dans IBM WebSphere MQ.

Une vulnérabilité inconnue a été annoncée. [grav:2/4; IC82725]

Un attaquant peut envoyer un message asynchrone, afin de stopper un thread. [grav:2/4; IC85084]

Une séquence d'opérations create/delete/alter provoque l'erreur MQRC_PUBSUB_INHIBITED. [grav:1/4; IV18994]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2012-2196

IBM DB2 : lecture XML via GET_WRAP_CFG_C

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant authentifié peut employer les fonctions GET_WRAP_CFG_C et GET_WRAP_CFG_C2 de DB2, afin de lire des fichiers XML.
Produits concernés : DB2 UDB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 14/08/2012.
Références : CVE-2012-2196, IC84614, IC84712, IC84748, IC84750, IC84751, swg21255607, swg21412438, swg21607618, swg21608683, swg21610582, VIGILANCE-VUL-11845.

Description de la vulnérabilité

Les fonctions SYSPROC.GET_WRAP_CFG_C et SYSPROC.GET_WRAP_CFG_C2 lisent des fichiers de configuration au format XML. Ces fichiers sont lus avec les privilèges de DB2 fenced (Administrateur sous Windows).

Cependant, DB2 ne restreint pas les fichiers auxquels ces fonctions peuvent accéder.

Un attaquant authentifié peut donc employer les fonctions GET_WRAP_CFG_C et GET_WRAP_CFG_C2 de DB2, afin de lire des fichiers XML.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2012-3482

fetchmail : déni de service via NTLM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à se connecter avec fetchmail sur un serveur utilisant une authentification NTLM invalide, afin de stopper fetchmail.
Produits concernés : Fedora, MBS, MES, Mandriva Linux, Solaris, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : serveur intranet.
Date création : 14/08/2012.
Références : BID-54987, CVE-2012-3482, FEDORA-2012-14451, FEDORA-2012-14462, fetchmail-SA-2012-02, MDVSA-2012:149, MDVSA-2013:037, VIGILANCE-VUL-11844.

Description de la vulnérabilité

Le programme fetchmail télécharge des emails depuis un serveur POP ou IMAP.

Ce serveur peut utiliser une authentification NTLM. Dans ce cas, la fonction ntlm_helper() du fichier ntlmsubr.c décode le challenge encodé en base64. Cependant, si le serveur a retourné des données malformées, fetchmail ne détecte pas l'erreur de décodage base64, puis lit à une adresse mémoire non allouée.

Un attaquant peut donc inviter la victime à se connecter avec fetchmail sur un serveur utilisant une authentification NTLM invalide, afin de stopper fetchmail.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2012-3455 CVE-2012-3456

KOffice : exécution de code via DOC

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à ouvrir un fichier Word illicite avec KOffice, afin de faire exécuter du code avec ses privilèges.
Produits concernés : Fedora, openSUSE, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 13/08/2012.
Références : CVE-2012-3455, CVE-2012-3456, FEDORA-2012-11546, FEDORA-2012-11566, openSUSE-SU-2012:1060-1, openSUSE-SU-2012:1061-1, VIGILANCE-VUL-11843.

Description de la vulnérabilité

Le logiciel KOffice utilise le filtre wvWare 2, afin de convertir les documents Word (.DOC) lors de leur ouverture.

Un document Word utilise les structures UpxChpx, UpxPapx, UpxRm et UpxTapx pour définir le style des formatage des caractères.

La fonction STD::read() du fichier filters/kword/msword-odf/wv2/src/styles.cpp lit la taille (cbUPX) des données Upx. Cependant, cette taille est utilisée sans être vérifiée, ce qui conduit à un buffer overflow.

Un attaquant peut donc inviter la victime à ouvrir un fichier Word illicite avec KOffice, afin de faire exécuter du code avec ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1135 1136 1137 1138 1139 1140 1141 1142 1143 1144 1145 1146 1147 1148 1149 1150 1151 1152 1153 1154 1155 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2746