L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

alerte de vulnérabilité CVE-2013-0791

NSS, NSPR : déni de service via CERT_DecodeCertPackage

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la fonction CERT_DecodeCertPackage() à lire à une adresse invalide, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : RHEL, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, ESX.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 28/08/2013.
Références : BID-58826, CERTA-2013-AVI-657, CVE-2013-0791, ESX410-201312001, ESX410-201312401-SG, ESX410-201312403-SG, MFSA 2013-40, RHSA-2013:1135-01, RHSA-2013:1144-01, RHSA-2013:1181-01, VIGILANCE-VUL-13321, VMSA-2013-0007.1, VMSA-2013-0015.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque NSS/NSPR implémente des fonctionnalités de cryptographie.

La fonction CERT_DecodeCertPackage() lit un certificat X.509. Cependant, s'il est malformé, cette fonction lit après la fin des données.

Un attaquant peut donc forcer la fonction CERT_DecodeCertPackage() à lire à une adresse invalide, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2013-4244

libtiff : buffer overflow de gif2tiff

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans gif2tiff de libtiff, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, LibTIFF, openSUSE, Solaris, RHEL, Slackware, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 27/08/2013.
Références : 996468, BID-62019, CVE-2013-4244, DSA-2744-1, FEDORA-2013-15673, FEDORA-2013-15679, FEDORA-2014-6831, FEDORA-2014-6837, MDVSA-2013:224, openSUSE-SU-2013:1482-1, openSUSE-SU-2013:1484-1, RHSA-2014:0222-01, RHSA-2014:0223-01, SSA:2013-290-01, USN-2205-1, VIGILANCE-VUL-13320.

Description de la vulnérabilité

L'utilitaire gif2tiff de la suite libtiff convertit une image GIF en image TIFF.

Cependant, si la taille des données GIF est supérieure à la taille du tableau de stockage, un débordement se produit.

Un attaquant peut donc provoquer un buffer overflow dans gif2tiff de libtiff, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique 13319

WordPress WP Simple Login Registration : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress WP Simple Login Registration, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 27/08/2013.
Références : BID-62017, VIGILANCE-VUL-13319.

Description de la vulnérabilité

Le plugin WP Simple Login Registration permet de gérer les utilisateurs.

Cependant, il ne filtre pas les données reçues avant de les insérer dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress WP Simple Login Registration, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2013-3396

Cisco Content Security Management : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Cisco Content Security Management, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : AsyncOS, Cisco Content SMA, IronPort Management.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 27/08/2013.
Références : CSCuh24749, CVE-2013-3396, VIGILANCE-VUL-13318.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Content Security Management Appliance dispose d'un service web.

Cependant, il ne filtre pas les données reçues avant de les insérer dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Cisco Content Security Management, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2013-3395

Cisco ESA, SMA, WSA : Cross Site Request Forgery

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Request Forgery de Cisco ESA, SMA et WSA, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Produits concernés : AsyncOS, Cisco Content SMA, Cisco ESA, IronPort Email, IronPort Management, IronPort Web, Cisco WSA.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 27/08/2013.
Références : 29844, CSCuh26634, CSCuh70263, CSCuh70323, CVE-2013-3395, VIGILANCE-VUL-13317.

Description de la vulnérabilité

Les produits Cisco Email Security Appliance, Cisco Content Security Management Appliance et Cisco Web Security Appliance disposent d'un service web.

Cependant, l'origine des requêtes n'est pas validée. Elles peuvent par exemple provenir d'une image affichée dans un document HTML.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Request Forgery de Cisco ESA, SMA et WSA, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 13316

RuggedCom ROX : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de RuggedCom ROX, afin d'élever ses privilèges, ou de mener un déni de service.
Produits concernés : ROX, RuggedSwitch.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du serveur.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 27/08/2013.
Références : 6624, 6842, BID-61986, VIGILANCE-VUL-13316.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans RuggedCom ROX (Rugged Operating System on LinuX).

Un utilisateur peut définir un mot de passe qui ne respecte pas la politique de sécurité. [grav:1/4; 6624, BID-61986]

Les sessions HTTPS peuvent utiliser un algorithme de chiffrement à 56 bits. [grav:1/4; 6842]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2013-5634

Noyau Linux : déni de service via KVM_GET_REG_LIST

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsqu'un système ARM est configuré avec KVM, un attaquant local peut employer l'ioctl KVM_GET_REG_LIST du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Linux, openSUSE.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 26/08/2013.
Références : BID-61995, CVE-2013-5634, openSUSE-SU-2016:3021-1, VIGILANCE-VUL-13315.

Description de la vulnérabilité

Lorsque KVM est configuré sur un processeur ARM, un utilisateur peut accéder aux CPU virtuels (VCPU).

L'ioctl KVM_ARM_VCPU_INIT initialise la ressource, et l'ioctl KVM_GET_REG_LIST liste les informations des registres. Cependant, plusieurs fonctions du fichier arch/arm/kvm/arm.c ne vérifient pas si KVM_ARM_VCPU_INIT a été appélé. Le noyau accède alors à une zone mémoire invalide.

Lorsqu'un système ARM est configuré avec KVM, un attaquant local peut donc employer l'ioctl KVM_GET_REG_LIST du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2013-5588 CVE-2013-5589

Cacti : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Cacti.
Produits concernés : Cacti, Debian, Fedora, openSUSE.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 26/08/2013.
Références : 2383, BID-62001, BID-62005, CVE-2013-5588, CVE-2013-5589, DSA-2747-1, FEDORA-2013-15444, FEDORA-2013-15466, MDVSA-2013:228, openSUSE-SU-2014:0600-1, VIGILANCE-VUL-13314.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Cacti.

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans "/install/index.php", afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; BID-62001, CVE-2013-5588]

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans "/cacti/host.php", afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; BID-62001, CVE-2013-5588]

Un attaquant peut provoquer une injection SQL dans "/cacti/host.php", afin de lire ou modifier des données. [grav:2/4; BID-62005, CVE-2013-5589]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2013-5714

WordPress VideoWhisper Live Streaming Integration : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress VideoWhisper Live Streaming Integration, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 26/08/2013.
Références : BID-61977, CVE-2013-5714, VIGILANCE-VUL-13313.

Description de la vulnérabilité

Le plugin VideoWhisper Live Streaming Integration permet de diffuser des vidéos.

Cependant, il ne filtre pas les données reçues avant de les insérer dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress VideoWhisper Live Streaming Integration, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2013-4033

IBM DB2 : élévation de privilèges via EXPLAIN

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant possédant l'autorité EXPLAIN de IBM DB2, peut obtenir les privilèges SELECT, INSERT, UPDATE et DELETE sur une table.
Produits concernés : DB2 UDB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 23/08/2013.
Références : 1450666, 1610582, 1646809, 1647054, BID-62018, CVE-2013-4033, VIGILANCE-VUL-13312.

Description de la vulnérabilité

Les commandes SQL SELECT, INSERT, UPDATE et DELETE font partie de la catégorie DML (Data Manipulation Language).

Un attaquant possédant l'autorité EXPLAIN de IBM DB2, peut obtenir les privilèges DML sur une table.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1251 1252 1253 1254 1255 1256 1257 1258 1259 1260 1261 1262 1263 1264 1265 1266 1267 1268 1269 1270 1271 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2896