L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

avis de vulnérabilité CVE-2013-3889 CVE-2013-3890

Excel : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à ouvrir un fichier illicite avec Excel, afin de faire exécuter du code sur son ordinateur.
Produits concernés : Office, Excel.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 08/10/2013.
Références : 2885080, BID-62824, BID-62829, CERTA-2013-AVI-564, CVE-2013-3889, CVE-2013-3890, MS13-085, VIGILANCE-VUL-13564.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Excel.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via un document Excel, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; BID-62829, CVE-2013-3889]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via un document Excel, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; BID-62824, CVE-2013-3890]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2013-3889 CVE-2013-3895

Microsoft SharePoint : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft SharePoint.
Produits concernés : MOSS.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 08/10/2013.
Références : 2885089, BID-62800, BID-62829, CERTA-2013-AVI-563, CVE-2013-3889, CVE-2013-3895, MS13-084, VIGILANCE-VUL-13563.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft SharePoint.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via un document Excel, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; BID-62829, CVE-2013-3889]

Un attaquant peut provoquer un ClickJacking, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; BID-62800, CVE-2013-3895]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2013-3871 CVE-2013-3872 CVE-2013-3873

Internet Explorer : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Internet Explorer.
Produits concernés : IE.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 9.
Date création : 08/10/2013.
Références : 2879017, BID-62802, BID-62803, BID-62804, BID-62805, BID-62806, BID-62808, BID-62809, BID-62810, BID-62811, BID-63589, CERTA-2013-AVI-559, CVE-2013-3871, CVE-2013-3872, CVE-2013-3873, CVE-2013-3874, CVE-2013-3875, CVE-2013-3882, CVE-2013-3885, CVE-2013-3886, CVE-2013-3897, MS13-080, VIGILANCE-VUL-13562, ZDI-13-232, ZDI-13-233, ZDI-13-234, ZDI-13-236.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Internet Explorer.

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans CAnchorElement, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62802, BID-63589, CVE-2013-3871, ZDI-13-232]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans CLayout, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62803, CVE-2013-3872, ZDI-13-236]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans HtmlLayout::SmartObject, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62804, CVE-2013-3873, ZDI-13-233]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans CFontElement, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62805, CVE-2013-3874, ZDI-13-234]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62806, CVE-2013-3875]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62808, CVE-2013-3882]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62809, CVE-2013-3885]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62810, CVE-2013-3886]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62811, CVE-2013-3897]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2013-3195

Windows, ASP.NET : exécution de code via Common Control Library

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier dans la Common Control Library de Windows, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code dans ASP.NET par exemple.
Produits concernés : Windows 2003, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows Vista, Windows XP.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 08/10/2013.
Références : 2864058, BID-62801, CERTA-2013-AVI-562, CVE-2013-3195, MS13-083, VIGILANCE-VUL-13561.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque Comctl32.dll (Common Control Library) implémente des fonctionnalités communes. Elle est installée par défaut sous Windows. Elle est notamment utilisée par les applications web ASP.NET.

La bibliothèque exporte la fonction DSA_InsertItem(), qui insère un élément dans un tableau Dynamic Structure Array. Cependant, elle ne vérifie pas correctement ses paramètres, et un débordement d'entier peut se produire.

Un attaquant peut donc provoquer un débordement d'entier dans la Common Control Library de Windows, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code dans ASP.NET par exemple.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2013-3128 CVE-2013-3860 CVE-2013-3861

Microsoft .NET : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft .NET.
Produits concernés : .NET Framework.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 08/10/2013.
Références : 2878890, BID-62807, BID-62819, BID-62820, CERTA-2013-AVI-561, CVE-2013-3128, CVE-2013-3860, CVE-2013-3861, MS13-082, VIGILANCE-VUL-13560, ZDI-13-237.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft .NET.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans l'analyse d'une police OpenType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62819, CVE-2013-3128, ZDI-13-237]

Un attaquant peut étendre une entité d'un document XML signé, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; BID-62820, CVE-2013-3860]

Un attaquant peut utiliser des données JSON malformées, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; BID-62807, CVE-2013-3861]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2013-3128 CVE-2013-3200 CVE-2013-3879

Windows : multiples vulnérabilités de pilotes noyau

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de pilotes noyau de Windows.
Produits concernés : Windows 2003, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista, Windows XP.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits administrateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 7.
Date création : 08/10/2013.
Références : 2870008, BID-62819, BID-62821, BID-62823, BID-62828, BID-62830, BID-62831, BID-62833, CERTA-2013-AVI-560, CVE-2013-3128, CVE-2013-3200, CVE-2013-3879, CVE-2013-3880, CVE-2013-3881, CVE-2013-3888, CVE-2013-3894, MS13-081, VIGILANCE-VUL-13559, ZDI-13-235, ZDI-13-237.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans l'analyse d'une police OpenType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62819, CVE-2013-3128, ZDI-13-237]

Un attaquant local peut insérer un périphérique illicite, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; BID-62823, CVE-2013-3200]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Win32k.sys, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; BID-62828, CVE-2013-3879]

Un attaquant peut corrompre la mémoire via App Container, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; BID-62833, CVE-2013-3880]

Un attaquant peut employer une Page NULL, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; BID-62830, CVE-2013-3881]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans dxgkrnl.sys, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; BID-62831, CVE-2013-3888]

Un attaquant peut employer une police TrueType Font CMAP, afin d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62821, CVE-2013-3894, ZDI-13-235]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique 13558

WordPress BP Group Documents : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress BP Group Documents, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 08/10/2013.
Références : BID-62886, VIGILANCE-VUL-13558.

Description de la vulnérabilité

Le plugin WordPress BP Group Documents permet de gérer des documents.

Cependant, il ne filtre pas les données reçues avant de les insérer dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress BP Group Documents, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2013-5325

Adobe Acrobat/Reader : exécution de code via JavaScript URI

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à ouvrir un document PDF illicite sous Windows, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du navigateur web.
Produits concernés : Acrobat.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 08/10/2013.
Références : APSB13-25, BID-62888, CERTA-2013-AVI-558, CVE-2013-5325, VIGILANCE-VUL-13556.

Description de la vulnérabilité

Une URI peut être de la forme "javascript:code", pour indiquer du code JavaScript à exécuter.

Cependant, sous Windows, lorsqu'un document PDF est ouvert dans un navigateur web, des URI JavaScript peuvent être automatiquement ouvertes.

Un attaquant peut donc inviter la victime à ouvrir un document PDF illicite sous Windows, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du navigateur web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2013-4365

Apache httpd : buffer overflow de mod_fcgid

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans mod_fcgid de Apache httpd, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Apache httpd, Debian, Fedora, openSUSE, Solaris.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 08/10/2013.
Références : BID-62939, CERTFR-2014-AVI-244, CVE-2013-4365, DSA-2778-1, FEDORA-2013-18638, FEDORA-2013-18686, MDVSA-2013:256, openSUSE-SU-2013:1609-1, openSUSE-SU-2013:1613-1, openSUSE-SU-2013:1664-1, SUSE-SU-2013:1667-1, VIGILANCE-VUL-13555.

Description de la vulnérabilité

Le module mod_fcgid s'installe sur Apache httpd, et implémente l'interface FastCGI.

Cependant, si la taille des données est supérieure à la taille du tableau de stockage, un débordement se produit.

Un attaquant peut donc provoquer un buffer overflow dans mod_fcgid de Apache httpd, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2014-2749

SAP HANA : obtention d'information via ICM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer une requête vers le processus ICM de SAP HANA, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SAP ERP, NetWeaver.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 08/10/2013.
Date révision : 08/04/2014.
Références : 1914778, CVE-2014-2749, DOC-8218, ONAPSIS-2014-001, VIGILANCE-VUL-13549.

Description de la vulnérabilité

Le produit SAP HANA dispose d'un service web.

Cependant, un attaquant peut envoyer une requête HTTP spéciale, pour obtenir des informations sur le système distant.

Un attaquant peut donc envoyer une requête vers le processus ICM de SAP HANA, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1271 1272 1273 1274 1275 1276 1277 1278 1279 1280 1281 1282 1283 1284 1285 1286 1287 1288 1289 1290 1291 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2751