L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

vulnérabilité informatique CVE-2013-3351 CVE-2013-3352 CVE-2013-3353

Adobe Reader, Acrobat : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Reader et Acrobat.
Produits concernés : Acrobat.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 8.
Date création : 10/09/2013.
Références : APSB13-22, BID-62293, BID-62428, BID-62429, BID-62430, BID-62431, BID-62432, BID-62433, BID-62435, BID-62436, CERTA-2013-AVI-510, CVE-2013-3351, CVE-2013-3352, CVE-2013-3353, CVE-2013-3354, CVE-2013-3355, CVE-2013-3356, CVE-2013-3357, CVE-2013-3358, VIGILANCE-VUL-13395, ZDI-13-230.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Reader, Acrobat.

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62429, CVE-2013-3351]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62431, CVE-2013-3352]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62432, CVE-2013-3354]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62435, CVE-2013-3355]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62428, CVE-2013-3353]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62436, CVE-2013-3356]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62433, CVE-2013-3357]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62430, CVE-2013-3358, ZDI-13-230]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2013-3361 CVE-2013-3362 CVE-2013-3363

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, IE, openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 10/09/2013.
Références : 2755801, APSB13-21, BID-62290, BID-62294, BID-62295, BID-62296, CERTA-2013-AVI-509, CVE-2013-3361, CVE-2013-3362, CVE-2013-3363, CVE-2013-5324, openSUSE-SU-2013:1456-1, openSUSE-SU-2013:1459-1, RHSA-2013:1256-01, SUSE-SU-2013:1464-1, VIGILANCE-VUL-13394.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62290, CVE-2013-3361]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62294, CVE-2013-3362]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62295, CVE-2013-3363]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; BID-62296, CVE-2013-5324]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2013-6284

SAP Financial Services : exécution de code via Statutory Reporting for Insurance

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection dans Statutory Reporting for Insurance de SAP Financial Services, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : SAP ERP, NetWeaver.
Gravité : 3/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : client intranet.
Date création : 10/09/2013.
Date révision : 29/10/2013.
Références : 1885611, BID-63375, CVE-2013-6284, DOC-8218, VIGILANCE-VUL-13392.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection dans Statutory Reporting for Insurance de SAP Financial Services, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2013-6245 CVE-2013-6866

SAP Sybase Adaptive Server Enterprise : vulnérabilité 1893560

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de SAP Sybase Adaptive Server Enterprise, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : ASE.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 10/09/2013.
Date révision : 05/11/2013.
Références : 1099371, 1893560, BID-63310, BID-63549, CVE-2013-6245, CVE-2013-6866, DOC-8218, VIGILANCE-VUL-13373.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de SAP Sybase Adaptive Server Enterprise, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2013-6865

SAP Sybase Adaptive Server Enterprise : vulnérabilité 1893558

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de SAP Sybase Adaptive Server Enterprise, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : ASE.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Date création : 10/09/2013.
Date révision : 05/11/2013.
Références : 1099371, 1893558, BID-63549, CVE-2013-6865, DOC-8218, VIGILANCE-VUL-13369.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de SAP Sybase Adaptive Server Enterprise, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2013-5710

FreeBSD : accès fichier via nullfs

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut créer un lien hard sur un système de fichiers nullfs de FreeBSD, afin d'accéder en écriture sur ce fichier.
Produits concernés : Debian, FreeBSD, pfSense.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 10/09/2013.
Références : BID-62303, CVE-2013-5710, DSA-2769-1, FreeBSD-SA-13:13.nullfs, VIGILANCE-VUL-13366.

Description de la vulnérabilité

Le système de fichiers nullfs permet de monter un système de fichiers à plusieurs endroit.

Il peut par exemple être monté dans une prison en mode lecture seule. Cependant, dans ce cas, un utilisateur hors de la prison peut créer un lien hard du fichier en lecture-écriture vers un fichier dans la prison. Un attaquant dans la prison pourra alors accéder au fichier en lecture-écriture.

Un attaquant local peut donc créer un lien hard sur un système de fichiers nullfs de FreeBSD, afin d'accéder en écriture sur ce fichier.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2013-5691

FreeBSD : corruption de mémoire via ioctl

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via ioctl() de FreeBSD, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, FreeBSD, pfSense.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 10/09/2013.
Références : BID-62302, CVE-2013-5691, DSA-2769-1, FreeBSD-SA-13:12.ifioctl, VIGILANCE-VUL-13365.

Description de la vulnérabilité

Les ioctls SIOCSIFADDR, SIOCSIFBRDADDR, SIOCSIFDSTADDR et SIOCSIFNETMASK permettent de changer la configuration IPv4.

Cependant, s'ils sont utilisés sur une interface IPv6 ou ATM, le noyau ne les vérifie pas. Un attaquant local peut alors corrompre la configuration des interfaces réseau.

Un attaquant peut donc provoquer une corruption de mémoire via ioctl() de FreeBSD, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2013-4329

Xen : élévation de privilèges via libxl HVM

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsque IOMMU est désactivé, sur un système HVM, avec un périphérique en PCI Passthrough Busmastering-Capable, un attaquant local peut accéder directement à la mémoire via libxl de Xen, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Debian, Fedora, SLES, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 10/09/2013.
Références : BID-62307, CVE-2013-4329, DSA-3006-1, FEDORA-2013-16357, FEDORA-2013-16371, SUSE-SU-2014:0446-1, VIGILANCE-VUL-13364, XSA-61.

Description de la vulnérabilité

La fonctionnalité IOMMU (Input/Output Memory Management Unit) permet à un périphérique connecté sur le bus d'accéder à la mémoire. Cette fonctionnalité peut être désactivée avec Xen.

Cependant, l'utilisation d'un périphérique Busmastering-Capable, configuré en PCI Passthrough, permet d'envoyer des requêtes DMA (Direct Memory Access) à partir du système invité.

Lorsque IOMMU est désactivé, sur un système HVM, avec un périphérique en PCI Passthrough Busmastering-Capable, un attaquant local peut donc accéder directement à la mémoire via libxl de Xen, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2013-5661

Bind : pollution de cache via Response Rate Limiting

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsque le patch Response Rate Limiting est installé sur Bind, un attaquant peut polluer le cache DNS.
Produits concernés : BIND.
Gravité : 2/4.
Conséquences : création/modification de données.
Provenance : document.
Date création : 10/09/2013.
Références : CERTA-2013-AVI-506, CVE-2013-5661, VIGILANCE-VUL-13363.

Description de la vulnérabilité

Le patch RLL (Response Rate Limiting) peut être installé sur Bind. Il permet de limiter les réponses du serveur DNS, afin qu'il ne serve pas d'amplificateur pour attaquer un autre site. Ainsi, si un attaquant envoie de nombreuses requêtes DNS, avec une adresse IP source usurpée en 1.2.3.4, le serveur le détecte, et ne renvoie pas de réponse vers 1.2.3.4.

La section "rate-limit" de la configuration de Bind contient un paramètre "slip" qui indique que les réponses vers l'une des adresses IP utilisées pour l'attaque doivent être jetées ou tronquées (afin que le client légitime réessaie).

Cependant, la valeur "slip" 2 permet de polluer un cache DNS.

Lorsque le patch Response Rate Limiting est installé sur Bind, un attaquant peut donc polluer le cache DNS.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité 13362

WordPress Really simple Facebook Twitter share buttons : Cross Site Request Forgery

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Request Forgery de WordPress Really simple Facebook Twitter share buttons, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 09/09/2013.
Références : VIGILANCE-VUL-13362.

Description de la vulnérabilité

Le plugin "WordPress Really simple Facebook Twitter share buttons" gère des boutons pour les réseaux sociaux.

Cependant, l'origine des requêtes n'est pas validée. Elles peuvent par exemple provenir d'une image affichée dans un document HTML.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Request Forgery de WordPress Really simple Facebook Twitter share buttons, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1271 1272 1273 1274 1275 1276 1277 1278 1279 1280 1281 1282 1283 1284 1285 1286 1287 1288 1289 1290 1291 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2720