L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

bulletin de vulnérabilité informatique 14728

WordPress Bonuspressx : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Bonuspressx, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 13/05/2014.
Références : VIGILANCE-VUL-14728.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Bonuspressx peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Bonuspressx, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2014-3844 CVE-2014-3845

WordPress TinyMCE Color Picker : Cross Site Request Forgery

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Request Forgery de WordPress TinyMCE Color Picker, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 13/05/2014.
Références : CVE-2014-3844, CVE-2014-3845, VIGILANCE-VUL-14727.

Description de la vulnérabilité

Le plugin TinyMCE Color Picker peut être installé sur WordPress.

Cependant, l'origine des requêtes n'est pas validée. Elles peuvent par exemple provenir d'une image affichée dans un document HTML.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Request Forgery de WordPress TinyMCE Color Picker, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 14726

WordPress Profile Builder : changement de mot de passe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer wppb.recover.password.php de WordPress Profile Builder, afin de changer le mot de passe d'un utilisateur.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 13/05/2014.
Références : VIGILANCE-VUL-14726.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Profile Builder peut être installé sur WordPress.

Cependant, la fonctionnalité permettant d'obtenir un nouveau mot de passe ne vérifie pas correctement ses paramètres.

Un attaquant peut donc employer wppb.recover.password.php de WordPress Profile Builder, afin de changer le mot de passe d'un utilisateur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2014-3841

WordPress Contact Bank : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Contact Bank, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 13/05/2014.
Références : CVE-2014-3841, VIGILANCE-VUL-14725.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Contact Bank peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Contact Bank, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2014-3147

Splunk : Cross Site Scripting de CSV File Upload

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans CSV File Upload de Splunk, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Splunk Enterprise.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 12/05/2014.
Références : CVE-2014-3147, SP-CAAAMSH, SPL-79922, VIGILANCE-VUL-14724.

Description de la vulnérabilité

Le produit Splunk dispose d'un service web, avec une fonctionnalité CSV File Upload.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans CSV File Upload de Splunk, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2014-0964

WebSphere AS : déni de service via Heartbeat

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des messages TLS Heartbeat vers WebSphere AS, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 12/05/2014.
Références : 1671835, 1673974, 1673981, CVE-2014-0964, VIGILANCE-VUL-14722.

Description de la vulnérabilité

L'extension Heartbeat de TLS (RFC 6520) assure une fonctionnalité de keep-alive, sans effectuer de renégociation.

Cependant, un message Heartbeat malformé stoppe WebSphere AS.

Un attaquant peut donc envoyer des messages TLS Heartbeat vers WebSphere AS, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2014-0595

Novell Client for Linux sur OES11 SP2 : élévation de privilèges via nwrights

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut utiliser un fichier, ayant des droits accordés par nwrights, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Novell Client, OES, SUSE Linux Enterprise Desktop.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 12/05/2014.
Références : 7014932, CVE-2014-0595, SUSE-SU-2014:0847-1, VIGILANCE-VUL-14721.

Description de la vulnérabilité

La commande /opt/novell/ncl/bin/nwrights est fournie avec Novell Client for Linux. Elle définit les droits sur les fichiers.

Cependant, sous OES11 SP2, le droit 'S' (Supervisor) est automatiquement accordé lorsque l'utilisateur définit le droit 'F' (File system).

Un attaquant local peut donc utiliser un fichier, ayant des droits accordés par nwrights, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-3214

Bind 9.10 : déni de service via pre-fetch

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut mettre en place un serveur DNS illicite, et inviter les utilisateurs internes à interroger Bind 9.10, puis répondre à la requête de pre-fetch, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : BIND, Slackware.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : serveur internet.
Date création : 12/05/2014.
Références : CVE-2014-3214, SSA:2015-111-01, VIGILANCE-VUL-14720.

Description de la vulnérabilité

Le produit Bind peut être installé en tant que serveur DNS récursif, répondant aux requêtes des utilisateurs du réseau interne, puis les gardant en cache.

La fonctionnalité pre-fetch de Bind 9.10 cherche à renouveler les entrées en cache, avant qu'elles n'expirent (TTL). Cependant, si la réponse du serveur autoritaire est inattendue, Bind appelle l'assertion REQUIRE.

Un attaquant peut donc mettre en place un serveur DNS illicite, et inviter les utilisateurs internes à interroger Bind 9.10, puis répondre à la requête de pre-fetch, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2013-6220

HP NNMi : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de HP NNMi, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : HPE NNMi.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 12/05/2014.
Références : c04273695, CVE-2013-6220, HPSBMU03035, SSRT101479, VIGILANCE-VUL-14719.

Description de la vulnérabilité

Le produit HP Network Node Manager I dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de HP NNMi, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2014-2603

HP Switch : obtention d'information via Fibre Channel

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de HP H-series Fibre Channel Switches, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : HP Switch.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 12/05/2014.
Références : c04277407, CVE-2014-2603, HPSBST03038, SSRT101555, VIGILANCE-VUL-14718.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de HP H-series Fibre Channel Switches, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1377 1378 1379 1380 1381 1382 1383 1384 1385 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2898