L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

annonce de vulnérabilité CVE-2014-3465 CVE-2014-3467 CVE-2014-3468

GNU Libtasn1 : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de GNU Libtasn1.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 30/05/2014.
Références : 1101734, 1102022, 1102323, 1102329, CVE-2014-3465, CVE-2014-3467, CVE-2014-3468, CVE-2014-3469, DSA-3056-1, FEDORA-2014-6895, FEDORA-2014-6919, MDVSA-2014:107, MDVSA-2014:108, MDVSA-2015:072, MDVSA-2015:116, openSUSE-SU-2014:0763-1, openSUSE-SU-2014:0767-1, RHSA-2014:0594-01, RHSA-2014:0596-01, RHSA-2014:0684-01, RHSA-2014:0687-01, RHSA-2014:0815-01, SSA:2014-156-01, SSA:2014-156-02, SUSE-SU-2014:0758-1, SUSE-SU-2014:0788-1, SUSE-SU-2014:0788-2, SUSE-SU-2014:0931-1, USN-2294-1, VIGILANCE-VUL-14822.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans GNU Libtasn1.

Un attaquant peut déréférencer un pointeur NULL dans gnutls_x509_dn_oid_name, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 1101734, CVE-2014-3465]

Un attaquant peut forcer une lecture à une adresse adresse invalide, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 1102022, CVE-2014-3467]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via asn1_get_bit_der(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; 1102323, CVE-2014-3468]

Un attaquant peut déréférencer un pointeur NULL dans asn1_read_value_type(), afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 1102329, CVE-2014-3469]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2014-3466

GnuTLS : corruption de mémoire via ServerHello

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via ServerHello de GnuTLS, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : serveur intranet.
Date création : 30/05/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-248, CVE-2014-3466, DSA-2944-1, FEDORA-2014-6881, FEDORA-2014-6891, FEDORA-2014-6953, FEDORA-2014-6963, GNUTLS-SA-2014-3, MDVSA-2014:108, MDVSA-2014:109, MDVSA-2015:072, openSUSE-SU-2014:0763-1, openSUSE-SU-2014:0767-1, RHSA-2014:0594-01, RHSA-2014:0595-01, RHSA-2014:0684-01, RHSA-2014:0815-01, SSA:2014-156-01, SUSE-SU-2014:0758-1, SUSE-SU-2014:0758-2, SUSE-SU-2014:0788-1, SUSE-SU-2014:0788-2, USN-2229-1, VIGILANCE-VUL-14821.

Description de la vulnérabilité

Le produit GnuTLS implémente un client SSL/TLS.

Cependant, un serveur SSL/TLS peut envoyer un message ServerHello illicite vers le client GnuTLS, afin de corrompre sa mémoire.

Un attaquant peut donc provoquer une corruption de mémoire via ServerHello de GnuTLS, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-3917

Noyau Linux : déni de service via CONFIG_AUDITSYSCALL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut employer un appel système sur un noyau Linux avec CONFIG_AUDITSYSCALL, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Fedora, Linux, openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 30/05/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-325, CERTFR-2014-AVI-373, CERTFR-2014-AVI-381, CERTFR-2014-AVI-388, CVE-2014-3917, FEDORA-2014-7033, FEDORA-2014-7320, MDVSA-2014:124, openSUSE-SU-2014:0957-1, openSUSE-SU-2014:0985-1, openSUSE-SU-2014:1246-1, RHSA-2014:0913-01, RHSA-2014:1143-01, RHSA-2014:1167-01, RHSA-2014:1281-01, SUSE-SU-2014:0908-1, SUSE-SU-2014:0909-1, SUSE-SU-2014:0910-1, SUSE-SU-2014:0911-1, SUSE-SU-2014:0912-1, SUSE-SU-2014:1105-1, SUSE-SU-2014:1138-1, SUSE-SU-2015:0812-1, USN-2281-1, USN-2282-1, USN-2285-1, USN-2286-1, USN-2287-1, USN-2289-1, USN-2313-1, USN-2314-1, USN-2334-1, USN-2335-1, VIGILANCE-VUL-14820.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux peut être compilé avec CONFIG_AUDITSYSCALL, afin d'auditer les appels système.

Cependant, la fonction audit_filter_syscall() du fichier kernel/auditsc.c ne vérifie pas si un paramètre est trop grand, ce qui stoppe le noyau.

Un attaquant local peut donc employer un appel système sur un noyau Linux avec CONFIG_AUDITSYSCALL, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2014-0237 CVE-2014-0238

PHP : deux vulnérabilités de fileinfo CDF

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de fileinfo de PHP.
Produits concernés : Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, openSUSE, Solaris, PHP, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 30/05/2014.
Références : 67327, 67328, bulletinjan2015, CVE-2014-0237, CVE-2014-0238, DSA-2943-1, DSA-3021-1, DSA-3021-2, FEDORA-2014-6901, FEDORA-2014-6904, FEDORA-2014-7992, FEDORA-2014-9712, MDVSA-2014:115, MDVSA-2014:116, MDVSA-2015:080, openSUSE-SU-2014:0784-1, openSUSE-SU-2014:0786-1, RHSA-2014:1012-01, RHSA-2014:1013-01, RHSA-2014:1606-02, RHSA-2014:1765-01, RHSA-2014:1766-01, RHSA-2015:2155-07, SOL15761, SOL16954, SSA:2014-160-01, SUSE-SU-2014:0869-1, USN-2254-1, USN-2254-2, VIGILANCE-VUL-14819.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans PHP.

Un attaquant peut créer un fichier CDF illicite, et l'envoyer vers l'application PHP, pour la forcer à utiliser file_printf() de nombreuses fois, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 67328, CVE-2014-0237]

Un attaquant peut créer un fichier CDF illicite, et l'envoyer vers l'application PHP, pour provoquer une boucle infinie, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 67327, CVE-2014-0238]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique 14818

Windows : modification de configuration via DHCP INFORM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut répondre aux requêtes DHCP INFORM de Windows, afin de modifier sa configuration.
Produits concernés : Windows 2000, Windows 2003, Windows XP.
Gravité : 2/4.
Conséquences : création/modification de données.
Provenance : LAN.
Date création : 30/05/2014.
Références : VIGILANCE-VUL-14818.

Description de la vulnérabilité

Le message DHCP INFORM permet à un client de demander à un serveur DHCP des informations complémentaires (WPAD, DNS, routeur, etc.).

Le client DHCP de Windows implémente DHCP INFORM. Cependant, il ne vérifie pas si les réponses proviennent réellement du serveur DHCP.

Un attaquant peut donc répondre aux requêtes DHCP INFORM de Windows, afin de modifier sa configuration.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2014-3922

Trend Micro InterScan Messaging Security Virtual Appliance : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Trend Micro InterScan Messaging Security Virtual Appliance, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : InterScan Messaging Security Suite.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 30/05/2014.
Références : CVE-2014-3922, VIGILANCE-VUL-14817.

Description de la vulnérabilité

Le produit Trend Micro InterScan Messaging Security Virtual Appliance dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Trend Micro InterScan Messaging Security Virtual Appliance, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2014-9094

WordPress DZS Video Gallery : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress DZS Video Gallery, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 30/05/2014.
Date révision : 15/07/2014.
Références : CVE-2014-9094, VIGILANCE-VUL-14816.

Description de la vulnérabilité

Le plugin DZS Video Gallery peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress DZS Video Gallery, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2014-2957

Exim : exécution de code via EXPERIMENTAL_DMARC

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant distant peut envoyer un email illicite vers Exim compilé avec EXPERIMENTAL_DMARC, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Exim, openSUSE.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 30/05/2014.
Références : CVE-2014-2957, openSUSE-SU-2014:0983-1, openSUSE-SU-2014:0986-1, VIGILANCE-VUL-14815.

Description de la vulnérabilité

La fonctionnalité DMARC (Domain-based Message Authentication, Reporting & Conformance) permet de lutter contre le spam.

Le serveur de messagerie Exim peut être compilé avec EXPERIMENTAL_DMARC. Cependant, dans ce cas, la fonction expand_string() est utilisée pour analyser l'entête From, puis les données sont injectées dans une commande de configuration.

Un attaquant distant peut donc envoyer un email illicite vers Exim compilé avec EXPERIMENTAL_DMARC, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité 14814

Drupal Webserver authentication : création d'utilisateurs

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se connecter en tant qu'utilisateur créé par Drupal Webserver authentication, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Drupal Modules ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 30/05/2014.
Références : DRUPAL-SA-CONTRIB-2014-058, VIGILANCE-VUL-14814.

Description de la vulnérabilité

Le module Webserver authentication peut être installé sur Drupal.

Cependant, ce module peut créer des utilisateurs inutiles.

Un attaquant peut donc se connecter en tant qu'utilisateur créé par Drupal Webserver authentication, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2014-8380

Splunk : Cross Site Scripting de Referer

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans la gestion du Referer par Splunk, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Splunk Enterprise.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 28/05/2014.
Références : CVE-2014-8380, VIGILANCE-VUL-14813.

Description de la vulnérabilité

Le produit Splunk dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues dans l'entête HTTP Referer ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans la gestion du Referer par Splunk, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1398 1399 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2870