L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

alerte de faille CVE-2014-3999

Horde : contournement de l'authentification Horde_Ldap

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer le nom de binding de Horde_Ldap et un mot de passe vide, afin de s'authentifier sur les applications Horde.
Gravité : 3/4.
Date création : 03/06/2014.
Références : CVE-2014-3999, VIGILANCE-VUL-14831.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Les composants Horde peuvent être configurés avec la bibliothèque Horde_Ldap pour gérer l'authentification sur un service LDAP.

Cependant, un attaquant connaissant le nom utilisé pour le binding LDAP peut utiliser un mot de passe vide pour s'authentifier.

Un attaquant peut donc employer le nom de binding de Horde_Ldap et un mot de passe vide, afin de s'authentifier sur les applications Horde.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis cybersécurité CVE-2014-3940

Noyau Linux : déni de service via Hugepage Migration

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut migrer des hugepages du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Gravité : 1/4.
Date création : 03/06/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-325, CERTFR-2015-AVI-093, CVE-2014-3940, FEDORA-2014-7128, FEDORA-2014-7320, RHSA-2014:0913-01, RHSA-2015:0290-01, RHSA-2015:1272-01, SOL15685, USN-2288-1, USN-2290-1, VIGILANCE-VUL-14830.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Les pages mémoire ont habituellement une taille de 4ko. Afin de limiter le nombre de conversions d'adresse mémoire, le noyau supporte des pages de grande taille (hugepages), allant jusqu'à 16Mo.

Cependant, lorsque deux threads déplacent des hugepages, le noyau cherche à utiliser des données non initialisées.

Un attaquant peut donc migrer des hugepages du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

faille informatique CVE-2014-3790

VMware vCenter Server Appliance : élévation de privilèges via RVC

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant authentifié peut utiliser la RVC de VMware vCenter Server Appliance, afin d'élever ses privilèges.
Gravité : 2/4.
Date création : 02/06/2014.
Références : CVE-2014-3790, VIGILANCE-VUL-14829, ZDI-14-159.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit VMware vCenter Server Appliance fournit une RVC (Ruby vSphere Console).

Cependant, un attaquant local peut employer la RVC pour exécuter des commandes en tant que root.

Un attaquant authentifié peut donc utiliser la RVC de VMware vCenter Server Appliance, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 14828

WordPress Popup Images : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Popup Images, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Gravité : 2/4.
Date création : 02/06/2014.
Références : VIGILANCE-VUL-14828.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le plugin Popup Images peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Popup Images, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de faille CVE-2014-3961

WordPress Participants Database : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de WordPress Participants Database, afin de lire ou modifier des données.
Gravité : 2/4.
Date création : 02/06/2014.
Références : CVE-2014-3961, VIGILANCE-VUL-14827.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress Participants Database utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de WordPress Participants Database, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin cyber-sécurité CVE-2014-3959

F5 BIG-IP : Cross Site Scripting de list.jsp

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans list.jsp de F5 BIG-IP, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Gravité : 2/4.
Date création : 30/05/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-249, CVE-2014-3959, SOL15296, VIGILANCE-VUL-14826.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit F5 BIG-IP Configuration Utilities dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans list.jsp de F5 BIG-IP, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de faille informatique 14825

McAfee Email Gateway : obtention d'information via Portscan

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser un Portscan sur McAfee Email Gateway, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 2/4.
Date création : 30/05/2014.
Références : M91779, VIGILANCE-VUL-14825.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser un Portscan sur McAfee Email Gateway, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce cyber-sécurité 14824

WordPress Digital Access Pass : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Digital Access Pass, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Gravité : 2/4.
Date création : 30/05/2014.
Références : VIGILANCE-VUL-14824.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le plugin Digital Access Pass peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Digital Access Pass, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de menace informatique CVE-2014-3793

VMware Workstation, Player, ESXi : élévation de privilèges via VMware Tools for Windows 8.1

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut utiliser les VMware Tools for Windows 8.1 de VMware Workstation, Player, ou ESXi, afin d'élever ses privilèges.
Gravité : 2/4.
Date création : 30/05/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-117, CERTFR-2014-AVI-247, CVE-2014-3793, ESXi500-201405001, ESXi500-201405101-SG, ESXi500-201405102-SG, ESXi510-201404001, ESXi510-201404101-SG, ESXi510-201404102-SG, ESXi550-201403101-SG, VIGILANCE-VUL-14823, VMSA-2014-0002, VMSA-2014-0002.2, VMSA-2014-0002.3, VMSA-2014-0004.3, VMSA-2014-0005, VMSA-2015-0001.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit VMware Workstation, Player ou ESXi contient les VMware Tools.

Cependant, sous Microsoft Windows 8.1, un attaquant local peut employer les VMware Tools pour élever ses privilèges dans le système invité.

Un attaquant local peut donc utiliser les VMware Tools for Windows 8.1 de VMware Workstation, Player, ou ESXi, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2014-3465 CVE-2014-3467 CVE-2014-3468

GNU Libtasn1 : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de GNU Libtasn1.
Gravité : 2/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 30/05/2014.
Références : 1101734, 1102022, 1102323, 1102329, CVE-2014-3465, CVE-2014-3467, CVE-2014-3468, CVE-2014-3469, DSA-3056-1, FEDORA-2014-6895, FEDORA-2014-6919, MDVSA-2014:107, MDVSA-2014:108, MDVSA-2015:072, MDVSA-2015:116, openSUSE-SU-2014:0763-1, openSUSE-SU-2014:0767-1, RHSA-2014:0594-01, RHSA-2014:0596-01, RHSA-2014:0684-01, RHSA-2014:0687-01, RHSA-2014:0815-01, SSA:2014-156-01, SSA:2014-156-02, SUSE-SU-2014:0758-1, SUSE-SU-2014:0788-1, SUSE-SU-2014:0788-2, SUSE-SU-2014:0931-1, USN-2294-1, VIGILANCE-VUL-14822.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans GNU Libtasn1.

Un attaquant peut déréférencer un pointeur NULL dans gnutls_x509_dn_oid_name, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 1101734, CVE-2014-3465]

Un attaquant peut forcer une lecture à une adresse adresse invalide, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 1102022, CVE-2014-3467]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via asn1_get_bit_der(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; 1102323, CVE-2014-3468]

Un attaquant peut déréférencer un pointeur NULL dans asn1_read_value_type(), afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 1102329, CVE-2014-3469]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

   

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1398 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1407 1408 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2901 2921 2928