L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2014-1490 CVE-2014-1491 CVE-2014-1544

NSS : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de NSS.
Produits concernés : Debian, NSS, openSUSE, Solaris, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 23/07/2014.
Références : BID-65332, BID-65335, CVE-2014-1490, CVE-2014-1491, CVE-2014-1544, DSA-2994-1, DSA-3071-1, MDVSA-2014:139, MDVSA-2015:059, MFSA 2014-12, MFSA 2014-63, openSUSE-SU-2014:0939-1, openSUSE-SU-2014:0950-1, RHSA-2014:0915-01, RHSA-2014:0916-01, RHSA-2014:0917-01, RHSA-2014:0979-01, RHSA-2014:1165-01, RHSA-2014:1246-01, SUSE-SU-2014:0960-1, USN-2343-1, VIGILANCE-VUL-15088.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans NSS.

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via un ticket NSS, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; BID-65332, BID-65335, CVE-2014-1490, CVE-2014-1491, MFSA 2014-12]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Trusted Cache, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2014-1544, MFSA 2014-63]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2014-1544 CVE-2014-1547 CVE-2014-1548

Firefox, Thunderbird, SeaMonkey : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Firefox, Thunderbird et SeaMonkey.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, openSUSE, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 11.
Date création : 23/07/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-331, CVE-2014-1544, CVE-2014-1547, CVE-2014-1548, CVE-2014-1549, CVE-2014-1550, CVE-2014-1551, CVE-2014-1552, CVE-2014-1555, CVE-2014-1556, CVE-2014-1557, CVE-2014-1558, CVE-2014-1559, CVE-2014-1560, CVE-2014-1561, DSA-2986-1, DSA-2996-1, FEDORA-2014-8736, FEDORA-2014-8763, FEDORA-2014-8797, FEDORA-2014-8809, FEDORA-2014-9147, MFSA 2014-56, MFSA 2014-57, MFSA 2014-58, MFSA 2014-59, MFSA 2014-60, MFSA 2014-61, MFSA 2014-62, MFSA 2014-63, MFSA 2014-64, MFSA 2014-65, MFSA 2014-66, openSUSE-SU-2014:0939-1, openSUSE-SU-2014:0950-1, openSUSE-SU-2014:0976-1, openSUSE-SU-2014:1100-1, RHSA-2014:0918-01, RHSA-2014:0919-01, SSA:2014-204-02, SSA:2014-204-03, SSA:2014-252-01, SUSE-SU-2014:0960-1, USN-2295-1, USN-2296-1, VIGILANCE-VUL-15087.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Firefox, Thunderbird et SeaMonkey.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1547, CVE-2014-1548, MFSA 2014-56]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans Web Audio, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2014-1549, MFSA 2014-57]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Web Audio, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2014-1550, MFSA 2014-58]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans DirectWrite, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1551, MFSA 2014-59]

Un attaquant peut usurper des évènements, afin de déplacer des icônes. [grav:1/4; CVE-2014-1561, MFSA 2014-60]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans FireOnStateChange, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2014-1555, MFSA 2014-61]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans Cesium, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1556, MFSA 2014-62]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Trusted Cache, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2014-1544, MFSA 2014-63]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans Skia, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2014-1557, MFSA 2014-64]

Un certificat valide contenant des caractères non UTF-8 peut être rejeté. [grav:2/4; CVE-2014-1558, CVE-2014-1559, CVE-2014-1560, MFSA 2014-65]

Un attaquant peut employer un IFRAME, afin d'accéder aux données d'un autre site. [grav:2/4; CVE-2014-1552, MFSA 2014-66]

Un attaquant peut donc inviter la victime à consulter un site illicite, afin par exemple de faire exécuter du code sur son ordinateur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2014-2972

Exim : exécution de code via Double Expansion

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut éditer un fichier de configuration auquel il a accès, afin d'exécuter du code avec les privilèges de Exim.
Produits concernés : Exim, Fedora, openSUSE, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 22/07/2014.
Références : CVE-2014-2972, FEDORA-2014-8803, FEDORA-2014-8865, openSUSE-SU-2014:0983-1, openSUSE-SU-2014:0986-1, USN-2933-1, VIGILANCE-VUL-15086.

Description de la vulnérabilité

Les fichiers de configuration de Exim utilisent des variables qui sont expansées.

Cependant, les variables liées aux opérations mathématiques sont expansées deux fois, et les commandes dangereuses ne sont pas interdites la deuxième fois.

Un attaquant local peut donc éditer un fichier de configuration auquel il a accès, afin d'exécuter du code avec les privilèges de Exim.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2014-5201

WordPress Gallery Objects : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de WordPress Gallery Objects, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Date création : 22/07/2014.
Références : CVE-2014-5201, VIGILANCE-VUL-15084.

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress Gallery Objects utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de WordPress Gallery Objects, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2012-0881

Apache Xerces Java : déni de service via collision de hachés

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des données provoquant des collisions de stockage, afin de surcharger un service.
Produits concernés : Xerces Java, Puppet.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 22/07/2014.
Références : 787104, CVE-2012-0881, VIGILANCE-VUL-15083.

Description de la vulnérabilité

Le bulletin VIGILANCE-VUL-11254 décrit une vulnérabilité qui permet de mener un déni de service sur de nombreuses applications.

Cette vulnérabilité affecte aussi Apache Xerces Java.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2012-0880

Apache Xerces-C++ : déni de service via collision de hachés

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des données provoquant des collisions de stockage, afin de surcharger un service.
Produits concernés : Xerces-C++.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 22/07/2014.
Références : 787103, CVE-2012-0880, VIGILANCE-VUL-15082.

Description de la vulnérabilité

Le bulletin VIGILANCE-VUL-11254 décrit une vulnérabilité qui permet de mener un déni de service sur de nombreuses applications.

Cette vulnérabilité affecte aussi Apache Xerces-C++.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2014-5029 CVE-2014-5030 CVE-2014-5031

CUPS : élévation de privilèges via RSS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, membre du groupe lp, peut créer un lien symbolique, puis lire le flux RSS de CUPS, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Debian, Fedora, RHEL, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 22/07/2014.
Références : 4455, CVE-2014-5029, CVE-2014-5030, CVE-2014-5031, DSA-2990-1, FEDORA-2014-8752, FEDORA-2014-9703, MDVSA-2014:151, MDVSA-2015:108, RHSA-2014:1388-02, USN-2341-1, VIGILANCE-VUL-15081.

Description de la vulnérabilité

Le produit CUPS dispose d'un service web, avec un flux d'information RSS, qui est affecté par la vulnérabilité VIGILANCE-VUL-15074.

Cependant, dans le cas où la langue (language[0]) n'est pas définie, le correctif n'est pas complet.

Un attaquant, membre du groupe lp, peut donc toujours créer un lien symbolique, puis lire le flux RSS de CUPS, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-4980

Nessus Web UI : obtention d'information via server/properties

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut accéder à /server/properties de Nessus Web UI, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Nessus.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 21/07/2014.
Références : CVE-2014-4980, TNS-2014-05, VIGILANCE-VUL-15080.

Description de la vulnérabilité

Le produit Nessus Web UI dispose d'un service web.

La page /server/properties affiche des informations. Cependant, l'accès à certaines informations ne requiert pas d'authentification : Plugin Set, Server uuid, Web Server Version, Nessus UI Version, Nessus Type, Notifications, MSP, Capabilities, Multi Scanner, Multi User, Tags, Reset Password, Report Diff, Report Email Config, Report Email, PCI Upload, Plugin Rules, Plugin Set, Idle Timeout, Scanner Boot time, Server Version, Feed, Status.

Un attaquant peut donc accéder à /server/properties de Nessus Web UI, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2014-4341 CVE-2014-4342

MIT krb5 : déni de service de GSSAPI

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de MIT krb5.
Produits concernés : Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, AIX, MIT krb5, openSUSE, Oracle Communications, Solaris, RHEL, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 21/07/2014.
Références : cpuoct2017, CVE-2014-4341, CVE-2014-4342, DSA-3000-1, FEDORA-2014-8176, FEDORA-2014-8189, K15552, MDVSA-2014:156, MDVSA-2014:165, openSUSE-SU-2014:0977-1, RHSA-2014:1245-01, RHSA-2014:1389-02, RHSA-2015:0439-01, SOL15547, SOL15552, USN-2310-1, VIGILANCE-VUL-15079.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans MIT krb5.

Un attaquant peut injecter des paquets illicites dans une session GSSAPI, pour lire après une zone mémoire, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2014-4341]

Un attaquant peut injecter des paquets illicites dans une session GSSAPI, pour lire après une zone mémoire ou déréférencer un pointeur NULL, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2014-4342]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2014-4971

Windows XP, 2003 : vulnérabilités de pilotes

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer deux vulnérabilités dans des pilotes de Windows.
Produits concernés : Windows 2003, Windows XP.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 21/07/2014.
Date révision : 14/10/2014.
Références : 2993254, CERTFR-2014-AVI-418, CVE-2014-4971, KL-001-2014-002, KL-001-2014-003, MS14-062, VIGILANCE-VUL-15078.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer deux vulnérabilités dans des pilotes de Windows.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans BthPan.sys de Windows XP, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2014-4971, KL-001-2014-002]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans MQAC.sys, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; 2993254, CVE-2014-4971, KL-001-2014-003, MS14-062]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1411 1412 1413 1414 1415 1416 1417 1418 1419 1420 1421 1422 1423 1424 1425 1426 1427 1428 1429 1430 1431 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2780