L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

bulletin de vulnérabilité 16573

WordPress WP REST API : obtention d'information

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser WordPress WP REST API, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 10/04/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-16573.

Description de la vulnérabilité

Le plugin WP REST API peut être installé sur WordPress.

Cependant, un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux révisions.

Un attaquant peut donc utiliser WordPress WP REST API, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité 16572

WordPress Duplicator : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de WordPress Duplicator, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Date création : 10/04/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-16572.

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress Duplicator utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de WordPress Duplicator, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité 16571

WordPress Windows Desktop and iPhone Photo Uploader : upload de fichier

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut uploader un fichier illicite sur WordPress Windows Desktop and iPhone Photo Uploader, afin par exemple de déposer un Cheval de Troie.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 10/04/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-16571.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Windows Desktop and iPhone Photo Uploader peut être installé sur WordPress.

Il peut être utilisé pour uploader un fichier. Cependant, comme le type du fichier n'est pas restreint, un fichier PHP peut être uploadé sur le serveur, puis exécuté.

Un attaquant peut donc uploader un fichier illicite sur WordPress Windows Desktop and iPhone Photo Uploader, afin par exemple de déposer un Cheval de Troie.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-0230

Apache Tomcat : déni de service via SwallowSize

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut uploader un fichier invalide sur Apache Tomcat, pour consommer des grandes quantités de mémoire, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Tomcat, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, HP-UX, Oracle Communications, Solaris, RealPresence Collaboration Server, RealPresence Resource Manager, JBoss EAP par Red Hat, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client internet.
Date création : 10/04/2015.
Références : bulletinoct2015, c05054964, CERTFR-2015-AVI-204, cpujul2018, CVE-2014-0230, DSA-3530-1, HPSBUX03561, RHSA-2015:1621-01, RHSA-2015:1622-01, RHSA-2015:2659-01, RHSA-2015:2660-01, RHSA-2015:2661-01, RHSA-2016:0595-01, RHSA-2016:0596-01, RHSA-2016:0597-01, RHSA-2016:0599-01, SOL17123, USN-2654-1, USN-2655-1, VIGILANCE-VUL-16570.

Description de la vulnérabilité

Le produit Apache Tomcat dispose d'un service web, qui peut accepter l'upload de fichiers.

Cependant, lorsque le serveur Tomcat souhaite refuser un upload, il accepte tout de même de lire le fichier reçu sans imposer de limite.

Un attaquant peut donc uploader un fichier invalide sur Apache Tomcat, pour consommer des grandes quantités de mémoire, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique 16569

WordPress SP Project & Document Manager : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de WordPress SP Project & Document Manager, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Date création : 09/04/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-16569.

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress SP Project & Document Manager utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de WordPress SP Project & Document Manager, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2015-3405

NTP.org : prédictibilité de ntp-keygen

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut prédire certaines clés générées par ntp-keygen de NTP.org, afin d'accéder aux ressources protégées par ces clés.
Produits concernés : Debian, HP Switch, Meinberg NTP Server, NTP.org, Solaris, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 09/04/2015.
Références : 2797, bulletinapr2015, CVE-2015-3405, DSA-3388-1, HPESBHF03886, RHSA-2015:1459-01, RHSA-2015:2231-04, SUSE-SU-2015:1173-1, VIGILANCE-VUL-16568.

Description de la vulnérabilité

Le produit NTP.org fournit l'outil ntp-keygen pour générer les clés cryptographiques.

Cependant, si le résultat intermédiaire de la fonction gen_md5() vaut entre 0x20 et 0x7f (sauf 0x23), alors la valeur est répétée 20 fois. La clé générée est alors hautement prédictible.

Un attaquant peut donc prédire certaines clés générées par ntp-keygen de NTP.org, afin d'accéder aux ressources protégées par ces clés.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-3300 CVE-2015-3301 CVE-2015-3302

WordPress TheCartPress : quatre vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de WordPress TheCartPress.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 09/04/2015.
Références : CVE-2015-3300, CVE-2015-3301, CVE-2015-3302, CVE-2015-3986, HTB23254, VIGILANCE-VUL-16567.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans WordPress TheCartPress.

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2015-3300]

Un attaquant peut traverser les répertoires, afin de lire un fichier situé hors de la racine. [grav:2/4; CVE-2015-3301, CVE-2015-3986]

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2015-3300]

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès, afin de lire ou modifier des données. [grav:2/4; CVE-2015-3302]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-3008

Asterisk : Man-in-the-middle via Common Name nul

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-middle en utilisant un Common Name nul, afin d'intercepter les données de la session SIP de Asterisk.
Produits concernés : Asterisk Open Source, Debian, Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur intranet.
Date création : 09/04/2015.
Références : AST-2015-003, CERTFR-2015-AVI-179, CVE-2015-3008, DLA-455-1, DSA-3700-1, FEDORA-2015-5948, MDVSA-2015:206, VIGILANCE-VUL-16566.

Description de la vulnérabilité

Le produit Asterisk peut se connecter sur un service protégé par une session TLS.

Dans ce cas, il vérifie le certificat présenté par le serveur. Cependant, Asterisk tronque le Common Name du certificat X.509 après le premier caractère nul ('\0'). Ainsi, le certificat "www.serveur.com\x00www.example.com" est accepté comme étant le certificat pour "www.serveur.com".

Un attaquant peut donc se positionner en Man-in-the-middle en utilisant un Common Name nul, afin d'intercepter les données de la session SIP de Asterisk.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2015-3003

Juniper Junos : élévation de privilèges via CLI

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant authentifié peut utiliser la CLI de Juniper Junos, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Juniper J-Series, Junos OS.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 09/04/2015.
Références : 1007391, 961823, CVE-2015-3003, JSA10674, VIGILANCE-VUL-16565.

Description de la vulnérabilité

Le produit Juniper Junos dispose d'une interface CLI (Command Line Interface).

Cependant, en combinant les commandes et les arguments, un attaquant sur la CLI peut exécuter des commandes en tant que root.

Un attaquant authentifié peut donc utiliser la CLI de Juniper Junos, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-4391

Drupal CiviCRM private report : Cross Site Request Forgery

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Request Forgery de Drupal CiviCRM private report, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Produits concernés : Drupal Modules ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 09/04/2015.
Références : CVE-2015-4391, DRUPAL-SA-CONTRIB-2015-094, VIGILANCE-VUL-16564.

Description de la vulnérabilité

Le module CiviCRM private report peut être installé sur Drupal.

Cependant, l'origine des requêtes n'est pas validée. Elles peuvent par exemple provenir d'une image affichée dans un document HTML.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Request Forgery de Drupal CiviCRM private report, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1551 1552 1553 1554 1555 1556 1557 1558 1559 1560 1561 1562 1563 1564 1565 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2798