L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

vulnérabilité 17040

WordPress Simple Share Buttons Adder : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Simple Share Buttons Adder, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 03/06/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-17040.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Simple Share Buttons Adder peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Simple Share Buttons Adder, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2015-1805

Noyau Linux : corruption de mémoire via pipe_iov_copy

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut provoquer une corruption de mémoire dans les fonctions pipe_iov_copy du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Android OS, NSM Central Manager, NSMXpress, Linux, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 03/06/2015.
Références : 1202855, CERTFR-2015-AVI-243, CERTFR-2015-AVI-261, CERTFR-2015-AVI-263, CERTFR-2015-AVI-318, CVE-2015-1805, DSA-3290-1, JSA10853, RHSA-2015:1042-01, RHSA-2015:1081-01, RHSA-2015:1082-01, RHSA-2015:1120-01, RHSA-2015:1137-01, RHSA-2015:1138-01, RHSA-2015:1139-01, RHSA-2015:1190-01, RHSA-2015:1199-01, RHSA-2015:1211-01, RHSA-2016:0103-01, SOL17458, SOL17462, SUSE-SU-2015:1224-1, SUSE-SU-2015:1324-1, SUSE-SU-2015:1478-1, SUSE-SU-2015:1592-1, SUSE-SU-2015:1611-1, USN-2678-1, USN-2679-1, USN-2680-1, USN-2681-1, VIGILANCE-VUL-17038.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux implémente les tubes/pipes Unix à l'aide du système de fichiers virtuel PipeFS (fs/pipe.c).

Les fonctions de lecture et d'écriture sur un tube emploient les fonctions pipe_iov_copy_to_user() et pipe_iov_copy_from_user() de fs/pipe.c. Cependant, si la taille de l'iovec est incohérente, ces fonctions effectuent des copies mémoire sur des zones erronées.

Un attaquant local peut donc provoquer une corruption de mémoire dans les fonctions pipe_iov_copy du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2014-9310

WordPress Backup to Dropbox : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Backup to Dropbox, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 02/06/2015.
Références : CVE-2014-9310, VIGILANCE-VUL-17037.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Backup to Dropbox peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Backup to Dropbox, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 17036

WordPress LeagueManager : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de WordPress LeagueManager, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Date création : 02/06/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-17036.

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress LeagueManager utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de WordPress LeagueManager, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique 17035

WordPress ZoomSounds : upload de fichier

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut uploader un fichier malveillant sur WordPress ZoomSounds, afin par exemple de déposer un Cheval de Troie.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 02/06/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-17035.

Description de la vulnérabilité

Le plugin ZoomSounds peut être installé sur WordPress.

Il peut être utilisé pour uploader un fichier. Cependant, comme le type du fichier n'est pas restreint, un fichier PHP peut être uploadé sur le serveur, puis exécuté.

Un attaquant peut donc uploader un fichier malveillant sur WordPress ZoomSounds, afin par exemple de déposer un Cheval de Troie.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2015-4336 CVE-2015-4337 CVE-2015-4338

WordPress XCloner : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de WordPress XCloner.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 02/06/2015.
Dates révisions : 05/06/2015, 18/06/2015.
Références : CVE-2015-4336, CVE-2015-4337, CVE-2015-4338, VIGILANCE-VUL-17033.

Description de la vulnérabilité

Le plugin XCloner peut être installé sur WordPress.

Un attaquant peut injecter des commandes shells dans une liste de noms de fichiers, afin de les faire exécuter par le serveur. [grav:3/4; CVE-2015-4336]

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans "cloner.functions.php", afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2015-4337]

Un attaquant peu injecter du code PHP arbitraire dans les fichiers de gestion des traduction de messages. [grav:3/4; CVE-2015-4338]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité 17032

WordPress UserPro : Cross Site Scripting de redirect_to

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans redirect_to de WordPress UserPro, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 02/06/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-17032.

Description de la vulnérabilité

Le plugin UserPro peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans redirect_to de WordPress UserPro, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique 17029

libinfinity : vérification incorrecte de certificats

Synthèse de la vulnérabilité

La bibliothèque libinfinity ne vérifie pas correctement les certificats.
Produits concernés : Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : client internet.
Date création : 02/06/2015.
Références : FEDORA-2015-8316, FEDORA-2015-8345, FEDORA-2015-8396, VIGILANCE-VUL-17029.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque libinfinity ne vérifie pas correctement les certificats.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2015-4162

Palo Alto PAN-OS : injection d'entité XML externe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML illicites à Palo Alto PAN-OS, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Produits concernés : Palo Alto Firewall PA***, PAN-OS.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Date création : 01/06/2015.
Références : CVE-2015-4162, PAN-SA-2015-0004, VIGILANCE-VUL-17028.

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de Palo Alto PAN-OS autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML illicites à Palo Alto PAN-OS, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique 17027

WordPress Store Locator Plus : injection de mail

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser WordPress Store Locator Plus, afin d'envoyer des emails de spam.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : création/modification de données.
Provenance : client internet.
Date création : 01/06/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-17027.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Store Locator Plus peut être installé sur WordPress.

Le script store-locator-le/include/send-email.php permet d'envoyer un email. Cependant, un attaquant peut employer son jeton de session pour envoyer un email pour un autre utilisateur.

Un attaquant peut donc utiliser WordPress Store Locator Plus, afin d'envoyer des emails de spam.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2746