L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

alerte de vulnérabilité informatique 17256

Synology : injection SQL de Video Station

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL dans Video Station de Synology, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : Synology DSM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-17256.

Description de la vulnérabilité

Le produit Synology utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.



Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL dans Video Station de Synology, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique 17255

Synology : Cross Site Scripting de Download Station

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans Download Station de Synology, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Synology DSM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-17255.

Description de la vulnérabilité

Le produit Synology Download Station peut lire des fichier "torrent".

Cependant, les données reçues via un fichier de ce type ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans Download Station de Synology, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-4692

Noyau Linux : déréférencement de pointeur NULL via kvm_apic_has_events

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans "kvm_apic_has_events()" du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : shell utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : CERTFR-2015-AVI-269, CERTFR-2015-AVI-318, CERTFR-2015-AVI-331, CERTFR-2015-AVI-357, CVE-2015-4692, DSA-3329-1, FEDORA-2015-10677, FEDORA-2015-10678, openSUSE-SU-2015:1382-1, openSUSE-SU-2016:0301-1, SUSE-SU-2015:1324-1, USN-2678-1, USN-2680-1, USN-2681-1, USN-2682-1, USN-2683-1, USN-2684-1, USN-2685-1, VIGILANCE-VUL-17254.

Description de la vulnérabilité

Le produit noyau Linux dispose d'une couche de virtualisation : KVM.

Une machine virtuelle KVM peut inclure un contrôleur d'interruption, dont l'émulation est alors assuré pour partie par le fichier source "arch/x86/kvm/lapic.h".
Cependant, la fonction "kvm_apic_has_events" de ce fichier ne vérifie pas si un pointeur est NULL, avant de l'utiliser.

Un attaquant peut donc forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans "kvm_apic_has_events()" du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2015-2141

libcrypto++ : obtention d'information via la durée d'exécution

Synthèse de la vulnérabilité

Libcrypto++ ne masque pas la corrélation entre la valeur d'une clé privée et la durée d'une opération cryptographique.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE, Synology DSM.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : CVE-2015-2141, DSA-3296-1, FEDORA-2015-10911, FEDORA-2015-10914, openSUSE-SU-2015:1271-1, VIGILANCE-VUL-17253.

Description de la vulnérabilité

Les opérations cryptographiques des algorithmes asymétriques ont une durée d'exécution typiquement dépendantes d'une clé privée. Libcrypto++ ne met pas en place de technique de décorrélation pour protéger le secret.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2015-4221

Cisco Unified Communications Manager : obtention de mots de passe via l'interface Web

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut obtenir des mots de passe "chiffrés" pour Cisco Unified Communications Manager.
Produits concernés : Cisco CUCM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données.
Provenance : compte utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : 39505, CVE-2015-4221, VIGILANCE-VUL-17252.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Unified Communications Manager dispose d'un service web.

Cependant, un attaquant peut contourner les restrictions d'accès à certaines pages et obtenir les formes chiffrées ou hachées des mots de passe des utilisateurs.

Cette vulnérabilité a peut-être la même origine que celle décrite dans VIGILANCE-VUL-17220.

Un attaquant peut donc obtenir des mots de passe "chiffrés" pour Cisco Unified Communications Manager.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-4225

Cisco Nexus 9000 Series : obtention d'information

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut d'obtenir des informations sensibles du APIC des Cisco Nexus 9000 Series.
Produits concernés : Nexus par Cisco, NX-OS.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : 39529, CVE-2015-4225, VIGILANCE-VUL-17251.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Nexus 9000 Series dispose d'un module "Application Policy Infrastructure Controller", utilisant du contrôle d'accès sur le modèle RBAC.

Cependant, un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données.

Cette vulnérabilité est proche de celle décrite dans VIGILANCE-VUL-17221, l'annonce de Cisco ne contient pas assez d'information pour les distinguer clairement.

Un attaquant peut donc d'obtenir des informations sensibles du APIC des Cisco Nexus 9000 Series.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2015-4222

Cisco Unified Communications Manager : injection SQL de IM, Presence

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL dans IM, Presence de Cisco Unified Communications Manager, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : Cisco CUCM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : 39506, CVE-2015-4222, VIGILANCE-VUL-17250.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Unified Communications Manager utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL dans IM, Presence de Cisco Unified Communications Manager, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2015-3258 CVE-2015-3279

CUPS : buffer overflow de texttopdf

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement de tampon dans texttopdf de CUPS, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : CUPS, Debian, Fedora, openSUSE, RHEL, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : compte utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/06/2015.
Références : 1235385, CVE-2015-3258, CVE-2015-3279, DSA-3303-1, FEDORA-2015-11163, FEDORA-2015-11192, openSUSE-SU-2015:1244-1, RHSA-2015:2360-01, USN-2659-1, VIGILANCE-VUL-17249.

Description de la vulnérabilité

Le produit CUPS contient un utilitaire de conversion de texte brut en PDF.

Lors de la génération de l'en-tête, dans la fonction "WriteProlog", un taille de tampon est calculée en fonction du nombre de lignes et de colonnes de texte. Cependant, utiliser des valeurs trop petites pour ces nombres conduit à une allocation incorrecte puis à un débordement de tampon lors de la génération des pages.

Un attaquant peut donc provoquer un débordement de tampon dans texttopdf de CUPS, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-4681 CVE-2015-4682 CVE-2015-4683

Polycom RealPresence Resource Manager : neuf vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Polycom RealPresence Resource Manager.
Produits concernés : RealPresence Resource Manager.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits utilisateur, lecture de données.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 26/06/2015.
Références : CVE-2015-4681, CVE-2015-4682, CVE-2015-4683, CVE-2015-4684, CVE-2015-4685, VIGILANCE-VUL-17247.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Polycom RealPresence Resource Manager.

Un attaquant peut soumettre une requête SOAP getAvailableBridges dont la réponse contiendra des mots de passe en clair. [grav:3/4]

Un attaquant peut traverser les répertoires, afin de lire un fichier situé hors de la racine. [grav:2/4; CVE-2015-4684]

Le produit enregistre les mots de passe des utilisateurs en clair dans les journaux. [grav:1/4]

Un attaquant peut traverser les répertoires, afin d'écrire un fichier à un emplacement arbitraire. [grav:3/4; CVE-2015-4684]

Un utilisateur ayant accès au compte "plcm" peut utiliser "sudo" pour exécuter un programme arbitraire du dossier "/var/polycom/cma/upgrade/scripts/" sous le compte "root". [grav:3/4; CVE-2015-4685]

Un attaquant peut utiliser des requêtes SOAP importSipUriReservations pour lire ou supprimer des fichiers quelconques. [grav:2/4; CVE-2015-4684]

Un attaquant peut accéder aux informations sur les conférences des autres utilisateurs. [grav:2/4]

Un attaquant peut obtenir le chemin du dossier d'installation de l'application web avec une requête SOAP "getCustomLogoUploadPath". [grav:1/4; CVE-2015-4682]

Le produit enregistre les identifiants de session Web dans le journal. [grav:2/4; CVE-2015-4683]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-1959 CVE-2015-1972 CVE-2015-1974

IBM Security Directory Server : cinq vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de IBM Security Directory Server.
Produits concernés : Security Directory Server.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits client, lecture de données.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 26/06/2015.
Références : 1960659, CVE-2015-1959, CVE-2015-1972, CVE-2015-1974, CVE-2015-1978, CVE-2015-2019, VIGILANCE-VUL-17246.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans IBM Security Directory Server.

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2015-1978]

Un attaquant peut utiliser une requête HTTP POST pour lire le contenu des journaux d'erreur. [grav:2/4; CVE-2015-1972]

Un attaquant peut télécharger dans les 2 sens des fichiers chiffrés. [grav:1/4; CVE-2015-1959]

Un attaquant authentifié peut faire exécuter des commandes non autorisées par l'interface d'administration Web. [grav:2/4; CVE-2015-1974]

Un attaquant peut accéder au cache pour lire des pages transmises protégées par SSL, pour obtenir des informations sensibles. [grav:1/4; CVE-2015-2019]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2668