L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

avis de vulnérabilité informatique CVE-2015-2476

Windows : Man-in-the-middle de WebDAV Client

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-middle entre le WebDAV Client de Windows et le serveur, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur intranet.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3076949, CERTFR-2015-AVI-343, CVE-2015-2476, MS15-089, VIGILANCE-VUL-17639.

Description de la vulnérabilité

Le produit Windows dispose d'un client WebDAV.

Cependant, il accepte les sessions SSL version 2.

Un attaquant peut donc se positionner en Man-in-the-middle entre le WebDAV Client de Windows et le serveur, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2015-2423

Windows : exécution de code via Unsafe Command Line

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer, par exemple depuis Internet Explorer, une ligne de commande spéciale sous Windows, afin de faire exécuter certains programmes, comme Notepad ou Office.
Produits concernés : Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3082458, CERTFR-2015-AVI-342, CVE-2015-2423, MS15-088, VIGILANCE-VUL-17638.

Description de la vulnérabilité

Les programmes Excel, Notepad, PowerPoint, Visio et Word peuvent être légitimement appelés depuis une ligne de commande.

Cependant, une ligne de commande malformée permet aussi d'exécuter ces programmes. Cette ligne de commande peut par exemple être appelée depuis le mode EPM (Enhanced Protection Mode) de Internet Explorer.

Un attaquant peut donc employer, par exemple depuis Internet Explorer, une ligne de commande spéciale sous Windows, afin de faire exécuter certains programmes, comme Notepad ou Office.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-2475

Windows, BizTalk Server : Cross Site Scripting de UDDI Services

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans UDDI Services de Windows/BizTalk, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : BizTalk Server, Windows 2008 R0.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3082459, CERTFR-2015-AVI-341, CVE-2015-2475, MS15-087, VIGILANCE-VUL-17637.

Description de la vulnérabilité

Le service UDDI Services est utilisé par Windows et Microsoft BizTalk Server.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans UDDI Services de Windows/BizTalk, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-2420

Microsoft System Center Operations Manager : Cross Site Scripting de Web Console

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans Web Console de Microsoft System Center Operations Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : SCOM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3075158, CERTFR-2015-AVI-340, CVE-2015-2420, MS15-086, VIGILANCE-VUL-17636.

Description de la vulnérabilité

Le produit Microsoft System Center Operations Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans Web Console de Microsoft System Center Operations Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2015-1769

Windows : élévation de privilèges via Mount Manager

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut connecter une clé USB malveillante sur Windows, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : console utilisateur.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3082487, CERTFR-2015-AVI-339, CVE-2015-1769, MS15-085, VIGILANCE-VUL-17635.

Description de la vulnérabilité

Le produit Windows utilise le composant Mount Manager pour gérer le montage des clés USB.

Cependant, les liens symboliques sont incorrectement gérés, ce qui permet de créer un fichier sur l'ordinateur, ensuite exécuté avec les privilèges du système.

Un attaquant peut donc connecter une clé USB malveillante sur Windows, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-2434 CVE-2015-2440 CVE-2015-2471

Windows, Office : trois vulnérabilités de XML Core Services

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de XML Core Services de Windows.
Produits concernés : Office, Access, Excel, InfoPath, OneNote, Outlook, PowerPoint, Project, Publisher, Visio, Word, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3080129, CERTFR-2015-AVI-338, CVE-2015-2434, CVE-2015-2440, CVE-2015-2471, MS15-084, VIGILANCE-VUL-17634, ZDI-15-381.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans XML Core Services utilisé par Windows/Office.

Un attaquant peut forcer l'utilisation de SSLv2, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-2434]

Un attaquant peut deviner l'organisation de la mémoire d'un processus, pour contourner ASLR, afin de faciliter l'attaque suivante. [grav:2/4; CVE-2015-2440, ZDI-15-381]

Un attaquant peut forcer l'utilisation de SSLv2, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-2471]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2015-2474

Windows : corruption de mémoire via SMB

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant authentifié peut provoquer une corruption de mémoire dans le service SMB de Windows, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Windows 2008 R0, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3073921, CERTFR-2015-AVI-337, CVE-2015-2474, MS15-083, VIGILANCE-VUL-17633.

Description de la vulnérabilité

Le produit Windows implémente le protocole SMB/CIFS pour assurer le partage de fichiers.

Cependant, un attaquant authentifié peut envoyer un paquet SMBv1 malveillant, qui force la journalisation d'une erreur incorrecte, ce qui corrompt la mémoire.

Un attaquant authentifié peut donc provoquer une corruption de mémoire dans le service SMB de Windows, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2015-2472 CVE-2015-2473

Windows : deux vulnérabilités de RDP

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de RDP de Windows.
Produits concernés : Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : serveur intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3080348, CERTFR-2015-AVI-336, CVE-2015-2472, CVE-2015-2473, MS15-082, VIGILANCE-VUL-17632.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows.

Un attaquant peut usurper l'identité du serveur, afin d'exécuter du code en Man-in-the-middle. [grav:3/4; CVE-2015-2472]

Un attaquant peut inviter la victime à démarrer le client RDP depuis un répertoire contenant une DLL malveillante, afin d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2015-2473]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-1642 CVE-2015-2423 CVE-2015-2466

Microsoft Office : huit vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft Office.
Produits concernés : Office, Access, Office Communicator, Excel, OneNote, Outlook, PowerPoint, Project, Publisher, Visio, Word.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 8.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3080790, CERTFR-2015-AVI-335, CERTFR-2015-AVI-342, CVE-2015-1642, CVE-2015-2423, CVE-2015-2466, CVE-2015-2467, CVE-2015-2468, CVE-2015-2469, CVE-2015-2470, CVE-2015-2477, MS15-081, VIGILANCE-VUL-17631.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft Office.

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans CTaskSymbol, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-1642]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2467]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2468]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2469]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2477]

Un attaquant peut employer, par exemple depuis Internet Explorer, une ligne de commande spéciale sous Windows, afin de faire exécuter certains programmes, comme Notepad ou Office (VIGILANCE-VUL-17638). [grav:2/4; CERTFR-2015-AVI-342, CVE-2015-2423]

Un attaquant peut utiliser un Template malveillant, afin d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2466]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2470]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2015-2435 CVE-2015-2455 CVE-2015-2456

Microsoft Silverlight : cinq vulnérabilités de Graphics Component

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Graphics Component de Microsoft Silverlight.
Produits concernés : Silverlight.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 5.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3078662, CERTFR-2015-AVI-334, CVE-2015-2435, CVE-2015-2455, CVE-2015-2456, CVE-2015-2463, CVE-2015-2464, MS15-080, VIGILANCE-VUL-17630, ZDI-15-387, ZDI-15-388.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft Silverlight.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2435, ZDI-15-387]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2455, ZDI-15-388]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2456]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2463]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2464]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2896