L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2014-6448

Juniper Junos : élévation de privilèges via Python

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut employer Python sur Juniper Junos, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Juniper J-Series, Junos OS.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 15/10/2015.
Références : CERTFR-2015-AVI-431, CVE-2014-6448, JSA10695, VIGILANCE-VUL-18098.

Description de la vulnérabilité

Le produit Juniper Junos utilise le langage Python.

Cependant, un attaquant local peut utiliser du code Python, pour injecter des commandes shell.

Un attaquant local peut donc employer Python sur Juniper Junos, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2012-6153

Apache Commons HttpClient : Man-in-the-Middle

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle sur Apache Commons HttpClient, afin de lire ou modifier des données de la session.
Produits concernés : Fedora, HPE NNMi, WebSphere AS Traditional, MBS, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur internet.
Date création : 14/10/2015.
Références : 7036319, c05103564, CVE-2012-6153, FEDORA-2014-9539, FEDORA-2014-9581, HPSBMU03584, MDVSA-2014:170, RHSA-2014:1082-01, RHSA-2014:1098-01, RHSA-2014:1162-01, RHSA-2014:1163-01, RHSA-2014:1320-01, RHSA-2014:1321-01, RHSA-2014:1322-01, RHSA-2014:1323-01, RHSA-2014:1833-01, RHSA-2014:1834-01, RHSA-2014:1835-01, RHSA-2014:1836-01, RHSA-2014:1891-01, RHSA-2014:1892-01, RHSA-2014:1904-01, RHSA-2014:2019-01, RHSA-2014:2020-01, RHSA-2015:0125-01, RHSA-2015:0158-01, RHSA-2015:0234-01, RHSA-2015:0235-01, RHSA-2015:0675-01, RHSA-2015:0720-01, RHSA-2015:0765-01, RHSA-2015:0850-01, RHSA-2015:0851-01, RHSA-2015:1009, USN-2769-1, VIGILANCE-VUL-18097.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle sur Apache Commons HttpClient, afin de lire ou modifier des données de la session.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-8351

WordPress Gwolle Guestbook : exécution de code

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser WordPress Gwolle Guestbook, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : serveur internet.
Date création : 14/10/2015.
Références : CVE-2015-8351, HTB23275, VIGILANCE-VUL-18096.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Gwolle Guestbook peut être installé sur WordPress.

Cependant, un attaquant peut injecter un fichier contenant du code PHP.

Un attaquant peut donc utiliser WordPress Gwolle Guestbook, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique 18095

WordPress Akismet : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Akismet, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 14/10/2015.
Références : VIGILANCE-VUL-18095.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Akismet peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Akismet, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-6755 CVE-2015-6756 CVE-2015-6757

Google Chrome : neuf vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Google Chrome.
Produits concernés : Debian, Chrome, openSUSE, Opera, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 9.
Date création : 14/10/2015.
Références : CERTFR-2015-AVI-429, CVE-2015-6755, CVE-2015-6756, CVE-2015-6757, CVE-2015-6758, CVE-2015-6759, CVE-2015-6760, CVE-2015-6761, CVE-2015-6762, CVE-2015-6763, DSA-3376-1, openSUSE-SU-2015:1816-1, openSUSE-SU-2015:1867-1, openSUSE-SU-2015:1872-1, openSUSE-SU-2015:1873-1, openSUSE-SU-2015:1876-1, openSUSE-SU-2015:1877-1, openSUSE-SU-2015:1887-1, RHSA-2015:1912-01, USN-2770-1, USN-2770-2, VIGILANCE-VUL-18094.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Google Chrome.

Un attaquant peut contourner les origines dans Blink, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2015-6755]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans PDFium, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6756]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans ServiceWorker, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6757]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans PDFium, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-6758]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans LocalStorage, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-6759]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale dans libANGLE, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-6760]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans FFMpeg, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code (VIGILANCE-VUL-28076). [grav:3/4; CVE-2015-6761]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans CORS, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-6762]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6763]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2015-7674

GDK-PixBuf : débordement d'entier de GIF

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier dans le support GIF de GDK-PixBuf, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, openSUSE, openSUSE Leap, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 14/10/2015.
Références : CVE-2015-7674, DLA-450-1, DLA-501-1, DSA-3378-1, openSUSE-SU-2016:0897-1, openSUSE-SU-2016:1467-1, USN-2767-1, VIGILANCE-VUL-18093.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier dans le support GIF de GDK-PixBuf, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2015-7673

GDK-PixBuf : buffer overflow de TGA

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans le support TGA de GDK-PixBuf, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, openSUSE, openSUSE Leap, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 14/10/2015.
Références : CVE-2015-7673, DSA-3378-1, openSUSE-SU-2016:0897-1, openSUSE-SU-2016:1467-1, USN-2767-1, VIGILANCE-VUL-18092.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans le support TGA de GDK-PixBuf, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-2549 CVE-2015-2550 CVE-2015-2552

Windows Kernel : cinq vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Windows Kernel.
Produits concernés : Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 5.
Date création : 13/10/2015.
Références : 3096447, CERTFR-2015-AVI-426, CVE-2015-2549, CVE-2015-2550, CVE-2015-2552, CVE-2015-2553, CVE-2015-2554, MS15-111, VIGILANCE-VUL-18091.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows Kernel.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2015-2549]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-2550]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-2552]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Windows Mount Point, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-2553]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-2554]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2015-2555 CVE-2015-2556 CVE-2015-2557

Microsoft Office : six vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft Office.
Produits concernés : Office, Excel, MOSS, Visio.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 6.
Date création : 13/10/2015.
Références : 3096440, CERTFR-2015-AVI-425, CVE-2015-2555, CVE-2015-2556, CVE-2015-2557, CVE-2015-2558, CVE-2015-6037, CVE-2015-6039, MS15-110, VIGILANCE-VUL-18090, ZDI-15-516, ZDI-15-517, ZDI-15-519.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft Office.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2555, ZDI-15-517]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2557, ZDI-15-519]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-2558, ZDI-15-516]

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans Microsoft SharePoint, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2015-6037]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Microsoft SharePoint, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-2556]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Microsoft SharePoint, afin d'élever ses privilèges. [grav:3/4; CVE-2015-6039]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2015-2515 CVE-2015-2548

Windows Shell : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Windows Shell.
Produits concernés : Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 13/10/2015.
Références : 3096443, CERTFR-2015-AVI-424, CVE-2015-2515, CVE-2015-2548, MS15-109, VIGILANCE-VUL-18089.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows Shell.

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée avec une Toolbar, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2515]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Microsoft Tablet Input Band, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2548]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1711 1712 1713 1714 1715 1716 1717 1718 1719 1720 1721 1722 1723 1724 1725 1726 1727 1728 1729 1730 1731 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2746