L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

alerte de vulnérabilité 18881

WordPress Invoice : quatre vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de WordPress Invoice.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 05/02/2016.
Références : VIGILANCE-VUL-18881.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans WordPress Invoice.

Un attaquant peut détourner la phase d'initialisation des accès d'administration pour modifier des propriétés de compte utilisateur. [grav:2/4]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans ajax_load_invoices(), afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4]

Un attaquant peut détourner la fonction process_payment() pour modifier des propriétés de compte utilisateur. [grav:2/4]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans la commande wpi_update_user_option, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité 18880

WordPress User Meta Manager : injection SQL de admin-ajax.php

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL dans admin-ajax.php de WordPress User Meta Manager, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Date création : 05/02/2016.
Références : VIGILANCE-VUL-18880.

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress User Meta Manager utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL dans admin-ajax.php de WordPress User Meta Manager, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique 18879

WordPress User Meta Manager : élévation de privilèges via admin-ajax.php

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut modifier les propriétés de son compte via WordPress User Meta Manager, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : document.
Date création : 05/02/2016.
Références : VIGILANCE-VUL-18879.

Description de la vulnérabilité

Le plugin User Meta Manager peut être installé sur WordPress.

Il permet de modifier les caractéristiques d'un compte. Cependant, il n'y a pas de contrôle sur l'identité du client et tous les utilisateurs peuvent modifier tous les comptes.

Un attaquant peut donc modifier les propriétés de son compte via WordPress User Meta Manager, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2016-1284

ISC BIND 9 Supported Preview Edition : erreur d'assertion via nxdomain-redirect

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur d'assertion via nxdomain-redirect de ISC BIND 9 Supported Preview Edition, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : BIND.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 05/02/2016.
Références : CVE-2016-1284, VIGILANCE-VUL-18878.

Description de la vulnérabilité

Le produit ISC BIND 9 Supported Preview Edition est une version spéciale de BIND.

Cependant, lorsque nxdomain-redirect est activé, une erreur d'assertion se produit dans rdataset.c car les développeurs ne s'attendaient pas à ce cas, ce qui stoppe le processus.

Un attaquant peut donc provoquer une erreur d'assertion via nxdomain-redirect de ISC BIND 9 Supported Preview Edition, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2016-2554 CVE-2016-4342 CVE-2016-4343

PHP : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de PHP.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE, openSUSE Leap, PHP, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, déni de service du service.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 5.
Date création : 05/02/2016.
Date révision : 05/02/2016.
Références : 71331, 71354, 71391, 71459, 71488, CERTFR-2016-AVI-195, CVE-2016-2554, CVE-2016-4342, CVE-2016-4343, DLA-499-1, DLA-818-1, DSA-3602-1, FEDORA-2016-1bc6ca8445, FEDORA-2016-46a34efa06, openSUSE-SU-2016:0709-1, openSUSE-SU-2016:1173-1, openSUSE-SU-2016:1524-1, RHSA-2016:2750-01, SSA:2016-062-03, SUSE-SU-2016:1145-1, SUSE-SU-2016:1166-1, SUSE-SU-2016:1581-1, SUSE-SU-2016:1638-1, USN-2952-1, USN-2952-2, USN-2984-1, VIGILANCE-VUL-18877.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de PHP.

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier dans iptcembed(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; 71459]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans l'analyseur d'archive, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 71354, CVE-2016-4342]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans phar_tar_setupmetadata(), afin de mener un déni de service. [grav:2/4; 71391]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans phar_tar_writeheaders(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 71488, CVE-2016-2554]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans phar_make_dirstream(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 71331, CVE-2016-4343]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-8034

Salt : obtention d'information via State.sls Cache

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données dans State.sls Cache de Salt, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 05/02/2016.
Références : CVE-2015-8034, FEDORA-2016-c1fd651bc0, VIGILANCE-VUL-18876.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données dans State.sls Cache de Salt, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2015-7096 CVE-2015-7098

WebKitGTK+ : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de WebKitGTK+.
Produits concernés : Fedora, openSUSE Leap.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 05/02/2016.
Références : CVE-2015-7096, CVE-2015-7098, FEDORA-2016-143a48536c, FEDORA-2016-ec05afb364, openSUSE-SU-2016:0761-1, VIGILANCE-VUL-18875.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de WebKitGTK+.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2015-7096]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2015-7098]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-8803

Nettle : erreur de calcul dans secp256

Synthèse de la vulnérabilité

Une erreur de calcul dans secp256 (multiplication scalaire pour NIST P-256 Elliptic Curve) de Nettle a été annoncée.
Produits concernés : Fedora, openSUSE, openSUSE Leap, RHEL, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : document.
Date création : 05/02/2016.
Références : CVE-2015-8803, FEDORA-2016-89968f88d2, FEDORA-2016-8ee88aee21, FEDORA-2016-aa00f0631d, FEDORA-2016-d94300845b, openSUSE-SU-2016:0475-1, openSUSE-SU-2016:0477-1, openSUSE-SU-2016:0486-1, RHSA-2016:2582-02, USN-2897-1, VIGILANCE-VUL-18874.

Description de la vulnérabilité

Une erreur de calcul dans secp256 (multiplication scalaire pour NIST P-256 Elliptic Curve) de Nettle a été annoncée.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité 18873

WordPress Instagram : Cross Site Scripting de instalinker-admin-preview.php

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting dans instalinker-admin-preview.php de WordPress Instagram, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 04/02/2016.
Références : VIGILANCE-VUL-18873.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Instagram peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting dans instalinker-admin-preview.php de WordPress Instagram, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2016-1308

Cisco Unified Communications Manager : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de Cisco Unified Communications Manager, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : Cisco CUCM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Date création : 04/02/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-047, cisco-sa-20160203-ucm, CVE-2016-1308, VIGILANCE-VUL-18872.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Unified Communications Manager utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de Cisco Unified Communications Manager, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1770 1771 1772 1773 1774 1775 1776 1777 1778 1779 1780 1781 1782 1783 1784 1785 1786 1787 1788 1789 1790 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2895