L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-0777 CVE-2016-0778

OpenSSH : obtention de clé via Roaming

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant disposant d'un serveur SSH malveillant peut inviter un client à s'y connecter avec OpenSSH, puis appeler la fonctionnalité Roaming, afin d'obtenir des informations sensibles sur les clés utilisées par le client SSH.
Produits concernés : DCFM Enterprise, FabricOS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Black Diamond, ExtremeXOS, Summit, Fedora, FreeBSD, AIX, WebSphere MQ, Copssh, Juniper J-Series, Junos OS, NSM Central Manager, NSMXpress, Meinberg NTP Server, Data ONTAP, OpenBSD, OpenSSH, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, Palo Alto Firewall PA***, PAN-OS, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Symfony, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, WindRiver Linux.
Gravité : 3/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du client.
Provenance : serveur internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 14/01/2016.
Date révision : 14/01/2016.
Références : 046062, 7043086, 9010059, BSA-2016-002, bulletinoct2015, CERTFR-2016-AVI-022, CERTFR-2016-AVI-128, CERTFR-2017-AVI-012, CERTFR-2017-AVI-022, CVE-2016-0777, CVE-2016-0778, DSA-3446-1, FEDORA-2016-2e89eba0c1, FEDORA-2016-4556904561, FEDORA-2016-67c6ef0d4f, FEDORA-2016-c330264861, FreeBSD-SA-16:07.openssh, JSA10734, JSA10774, NTAP-20160126-0001, openSUSE-SU-2016:0127-1, openSUSE-SU-2016:0128-1, openSUSE-SU-2016:0144-1, openSUSE-SU-2016:0145-1, PAN-SA-2016-0011, RHSA-2016:0043-01, SSA:2016-014-01, SUSE-SU-2016:0117-1, SUSE-SU-2016:0118-1, SUSE-SU-2016:0119-1, SUSE-SU-2016:0120-1, USN-2869-1, VIGILANCE-VUL-18729, VN-2016-001, VU#456088.

Description de la vulnérabilité

Le produit OpenSSH implémente un client et un serveur SSH.

Le client SSH contient une fonctionnalité expérimentale (non documentée) nommée Roaming, qui est implémentée dans le fichier roaming_client.c. Cette fonctionnalité est activée par défaut, et permet de redémarrer une ancienne session. Elle est impactée par deux vulnérabilités.

La fonctionnalité de Roaming permet à un serveur SSH de lire le contenu de la mémoire du client SSH, pour obtenir ses clés. [grav:3/4; CVE-2016-0777]

La fonctionnalité de Roaming permet à un serveur SSH de provoquer un débordement et une fuite de descripteur dans le client SSH, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-0778]

Un attaquant disposant d'un serveur SSH malveillant peut donc inviter un client à s'y connecter avec OpenSSH, puis appeler la fonctionnalité Roaming, afin d'obtenir des informations sensibles sur les clés utilisées par le client SSH.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique 18728

ProcessOne ejabberd : prédictibilité d'aléa

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut prédire un aléa dans ProcessOne ejabberd, afin d'accéder à certaines fonctionnalités.
Produits concernés : Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données.
Provenance : document.
Date création : 14/01/2016.
Références : FEDORA-2016-ba6fd98830, VIGILANCE-VUL-18728.

Description de la vulnérabilité

Le produit ProcessOne ejabberd utilise des nombres aléatoires dans les connexions server-to-server (s2s) et Dialback.

Cependant, ces générateurs aléatoires sont prédictibles.

Un attaquant peut donc prédire un aléa dans ProcessOne ejabberd, afin d'accéder à certaines fonctionnalités.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-5677

FreeBSD : obtention d'information via /etc/snmpd.config

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire /etc/snmpd.config de FreeBSD, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : FreeBSD.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 14/01/2016.
Date révision : 15/01/2016.
Références : CVE-2015-5677, FreeBSD-SA-16:06.bsnmpd, VIGILANCE-VUL-18727.

Description de la vulnérabilité

Le produit FreeBSD dispose d'un service SNMP (bsnmpd).

Cependant, un attaquant local peut lire le fichier de configuration /etc/snmpd.config, qui contient des mots de passe.

Un attaquant local peut donc lire /etc/snmpd.config de FreeBSD, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-1882

FreeBSD : déni de service via TCP MD5

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local (distant dans certaines configuration spéciales) peut envoyer un paquet TCP malveillant vers FreeBSD, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : FreeBSD.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 14/01/2016.
Références : CVE-2016-1882, FreeBSD-SA-16:05.tcp, VIGILANCE-VUL-18726.

Description de la vulnérabilité

Le noyau FreeBSD (avec l'option TCP_SIGNATURE) implémente la RFC 2385, qui utilise une signature MD5 sur les paquets TCP.

Cependant, si les options TCP_NOOPT et TCP_MD5SIG sont actives sur une socket, une erreur fatale se produit.

Un attaquant local (distant dans certaines configuration spéciales) peut donc envoyer un paquet TCP malveillant vers FreeBSD, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2016-1881

FreeBSD : élévation de privilèges via Linux setgroups

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut utiliser setgroups() sur la Linux Compatibility Layer de FreeBSD, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : FreeBSD.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 14/01/2016.
Références : CVE-2016-1881, FreeBSD-SA-16:04.linux, VIGILANCE-VUL-18725.

Description de la vulnérabilité

Le produit FreeBSD implémente un module pour exécuter des applications Linux.

Cependant, un attaquant local peut utiliser la fonction setgroups(), pour corrompre la mémoire.

Un attaquant local peut donc utiliser setgroups() sur la Linux Compatibility Layer de FreeBSD, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-1880

FreeBSD : élévation de privilèges via Linux futex

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut utiliser un futex sur la Linux Compatibility Layer de FreeBSD, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : FreeBSD.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 14/01/2016.
Références : CVE-2016-1880, FreeBSD-SA-16:03.linux, VIGILANCE-VUL-18724.

Description de la vulnérabilité

Le produit FreeBSD implémente un module pour exécuter des applications Linux.

Cependant, un attaquant local peut manipuler une structure linux_robust_list_head via un futex, pour corrompre la mémoire.

Un attaquant local peut donc utiliser un futex sur la Linux Compatibility Layer de FreeBSD, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-1879

FreeBSD : erreur d'assertion via SCTP ICMPv6

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur d'assertion dans la pile SCTP avec ICMPv6 sur FreeBSD, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : FreeBSD.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Date création : 14/01/2016.
Date révision : 25/01/2016.
Références : CVE-2016-1879, FreeBSD-SA-16:01.sctp, VIGILANCE-VUL-18723.

Description de la vulnérabilité

Le noyau FreeBSD peut être configuré avec le support de SCTP et IPv6.

Cependant, lorsqu'un paquet ICMPv6 d'erreur est reçu, une erreur d'assertion se produit dans sctp6_usrreq.c car les développeurs ne s'attendaient pas à ce cas, ce qui stoppe le noyau.

Un attaquant peut donc provoquer une erreur d'assertion dans la pile SCTP avec ICMPv6 sur FreeBSD, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2015-6863 CVE-2015-6864

HPE ArcSight Logger : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de HPE ArcSight Logger.
Produits concernés : ArcSight Logger.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 14/01/2016.
Références : c04941487, CVE-2015-6863, CVE-2015-6864, HPSBGN03532, VIGILANCE-VUL-18722.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans HPE ArcSight Logger.

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans Intellicus, afin d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2015-6863]

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans Client Certificate Upload, afin d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2015-6864]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2016-1913

Drupal RedHen : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Drupal RedHen, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Drupal Modules ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 14/01/2016.
Références : CVE-2016-1913, DRUPAL-SA-CONTRIB-2016-002, VIGILANCE-VUL-18721.

Description de la vulnérabilité

Le module RedHen peut être installé sur Drupal.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Drupal RedHen, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2016-1494

Python-RSA : fausse signature via Bleichenbacher Attack

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une attaque de type Bleichenbacher contre Python-RSA, afin de créer une fausse signature.
Produits concernés : Fedora, openSUSE, openSUSE Leap.
Gravité : 2/4.
Conséquences : création/modification de données.
Provenance : document.
Date création : 14/01/2016.
Références : CVE-2016-1494, FEDORA-2016-70edfbbcef, FEDORA-2016-c845706426, openSUSE-SU-2016:0108-1, VIGILANCE-VUL-18720.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une attaque de type Bleichenbacher contre Python-RSA, afin de créer une fausse signature.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1771 1772 1773 1774 1775 1776 1777 1778 1779 1780 1781 1782 1783 1784 1785 1786 1787 1788 1789 1790 1791 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2720