L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

vulnérabilité CVE-2016-0135

Windows 10 : élévation de privilèges via Secondary Logon

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut utiliser le Secondary Logon de Windows 10, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Windows 10.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : shell utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3148538, CERTFR-2016-AVI-124, CVE-2016-0135, MS16-046, VIGILANCE-VUL-19360.

Description de la vulnérabilité

Le produit Windows 10 dispose d'un service Windows Secondary Logon Service.

Cependant, un attaquant local peut l'employer pour exécuter du code avec les privilèges de l'administrateur.

Un attaquant local peut donc utiliser le Secondary Logon de Windows 10, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-0088 CVE-2016-0089 CVE-2016-0090

Windows : trois vulnérabilités de Hyper-V

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Hyper-V de Windows.
Produits concernés : Windows 10, Windows 2012, Windows 8.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3143118, 688, 689, 690, CERTFR-2016-AVI-124, CVE-2016-0088, CVE-2016-0089, CVE-2016-0090, MS16-045, VIGILANCE-VUL-19359.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows.

Un attaquant dans un système invité peut exécuter une application malveillante, afin d'exécuter du code sur le système hôte. [grav:2/4; CVE-2016-0088]

Un attaquant dans un système invité peut exécuter une application malveillante, afin d'obtenir le contenu mémoire du système hôte. [grav:2/4; CVE-2016-0089]

Un attaquant dans un système invité peut exécuter une application malveillante, afin d'obtenir le contenu mémoire du système hôte. [grav:2/4; CVE-2016-0090]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2016-0153

Windows : exécution de code via OLE

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à ouvrir un fichier malveillant contenant des données OLE sous Windows, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3146706, CVE-2016-0153, MS16-044, VIGILANCE-VUL-19358.

Description de la vulnérabilité

Le produit Windows supporte la technologie OLE (Object Linking and Embedding).

Cependant, l'ouverture d'un document contenant des données OLE malveillantes conduit à l'exécution de code.

Un attaquant peut donc inviter la victime à ouvrir un fichier malveillant contenant des données OLE sous Windows, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2016-0122 CVE-2016-0127 CVE-2016-0136

Microsoft Office : quatre vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft Office.
Produits concernés : Office, Excel, Word.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3148775, CERTFR-2016-AVI-123, CVE-2016-0122, CVE-2016-0127, CVE-2016-0136, CVE-2016-0139, MS16-042, VIGILANCE-VUL-19357.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft Office.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0122]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0127]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0136]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0139]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-0148

Microsoft .NET : exécution de code via api-ms-win-appmodel-runtime-l1-1-0.dll

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut forcer un chargement de bibliothèque illicite par une application utilisant Microsoft .NET, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : .NET Framework.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Date révision : 13/04/2016.
Références : 3148789, CERTFR-2016-AVI-125, CVE-2016-0148, MS16-041, VIGILANCE-VUL-19356, ZDI-16-234.

Description de la vulnérabilité

Le produit Microsoft .NET charge des bibliothèques externes.

Cependant, il charge la DLL api-ms-win-appmodel-runtime-l1-1-0.dll depuis le répertoire courant.

Cette vulnérabilité peut être mise en œuvre via VIGILANCE-VUL-19052 utilisant Microsoft PowerPoint Viewer.

Un attaquant local peut donc forcer un chargement de bibliothèque illicite par une application utilisant Microsoft .NET, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique 19355

Windows : exécution de code via XML Core Services

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à consulter un document XML malformé avec XML Core Services de Windows, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3148541, CERTFR-2016-AVI-124, MS16-040, VIGILANCE-VUL-19355.

Description de la vulnérabilité

Le produit Windows dispose d'un service Microsoft XML Core Services pour traiter les données XML.

Cependant, des données spéciales conduisent à l'exécution de code.

Un attaquant peut donc inviter la victime à consulter un document XML malformé avec XML Core Services de Windows, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-0143 CVE-2016-0145 CVE-2016-0165

Windows, .NET, Office, Skype, Lync : quatre vulnérabilités de Graphics Component

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Graphics Component de Windows, .NET, Office, Skype, Lync.
Produits concernés : Lync, .NET Framework, Office, Access, Office Communicator, Excel, OneNote, Outlook, PowerPoint, Project, Publisher, Visio, Word, Skype for Business, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3148522, 684, 707, CERTFR-2016-AVI-122, CERTFR-2016-AVI-123, CVE-2016-0143, CVE-2016-0145, CVE-2016-0165, CVE-2016-0167, MS16-039, VIGILANCE-VUL-19354.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows, .NET, Office, Skype, Lync.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Win32k, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0143]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0145]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Win32k, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0165]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Win32k, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0167]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-0154 CVE-2016-0155 CVE-2016-0156

Microsoft Edge : six vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft Edge.
Produits concernés : Edge.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3148532, CERTFR-2016-AVI-121, CVE-2016-0154, CVE-2016-0155, CVE-2016-0156, CVE-2016-0157, CVE-2016-0158, CVE-2016-0161, MS16-038, VIGILANCE-VUL-19353, ZDI-16-232, ZDI-16-233.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft Edge.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0154]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0155]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0156]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0157, ZDI-16-232]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0158, ZDI-16-233]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0161]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2016-0154 CVE-2016-0159 CVE-2016-0160

Internet Explorer : six vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Internet Explorer.
Produits concernés : IE.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 3148531, CERTFR-2016-AVI-120, CVE-2016-0154, CVE-2016-0159, CVE-2016-0160, CVE-2016-0162, CVE-2016-0164, CVE-2016-0166, MS16-037, VIGILANCE-VUL-19352, ZDI-16-231.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Internet Explorer.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0154]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0159]

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans DLL Loading, afin d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-0160]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-0162]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0164]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0166, ZDI-16-231]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-8608

Perl : lecture de mémoire hors plage prévue via VDir-MapPath

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide dans VDir::MapPath de Perl, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Perl Core.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : shell utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/04/2016.
Références : 126755, CVE-2015-8608, VIGILANCE-VUL-19351.

Description de la vulnérabilité

Le produit Perl utilise les méthodes VDir::MapPathA() et VDir::MapPathW() pour traiter les chemins sous Windows (comme "c:\windows").

La présence du caractère ':' est détectée en deuxième position. Cependant, si la première position contient un caractère hors de la plage a-z, comme '!', un décalage trop grand est effectué, et ces fonctions cherchent à lire une zone mémoire située hors de la plage prévue, ce qui provoque une erreur fatale, ou permet de lire un fragment de la mémoire du processus.

Un attaquant peut donc forcer la lecture à une adresse invalide dans VDir::MapPath de Perl, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1771 1772 1773 1774 1775 1776 1777 1778 1779 1780 1781 1782 1783 1784 1785 1786 1787 1788 1789 1790 1791 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2050