L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

vulnérabilité informatique CVE-2016-1523

Firefox 38 : exécution de code via Graphite

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer un site web utilisant une police malveillante, et inviter la victime à le consulter avec Firefox 38, afin d'exécuter du code via Graphite.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, Thunderbird, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/02/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-064, CVE-2016-1523, DSA-3477-1, DSA-3491-1, FEDORA-2016-4aeba0f53d, MFSA-2016-14, RHSA-2016:0197-01, SSA:2016-042-01, SUSE-SU-2016:0554-1, SUSE-SU-2016:0564-1, TALOS-2016-0059, USN-2904-1, VIGILANCE-VUL-18935.

Description de la vulnérabilité

Le produit Firefox 38 utilise la version 1.2.4 de la bibliothèque Graphite, pour gérer les polices de caractères.

Cependant, une police malveillante peut utiliser l'instruction CNTXT_ITEM pour progressivement créer un buffer overflow, et exécuter du code. Cette vulnérabilité provient de VIGILANCE-VUL-18991.

Un attaquant peut donc créer un site web utilisant une police malveillante, et inviter la victime à le consulter avec Firefox 38, afin d'exécuter du code via Graphite.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-1949

Firefox 44 : élévation de privilèges via Plugin Service Workers

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut injecter des réponses malveillantes pour les plugins basés sur les Service Workers de Firefox, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Fedora, Firefox, openSUSE, openSUSE Leap, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/02/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-064, CVE-2016-1949, FEDORA-2016-1d8f67dc76, FEDORA-2016-8794abe899, MFSA-2016-13, openSUSE-SU-2016:0489-1, openSUSE-SU-2016:0553-1, USN-2893-1, VIGILANCE-VUL-18934.

Description de la vulnérabilité

Le produit Firefox utilise les Service Workers permettant aux plugins d'effectuer des tâches élémentaires.

Cependant, un attaquant peut créer de fausses réponses aux requêtes réseau via Service Workers. Par exemple, un attaquant peut retourner un fichier crossdomain.xml modifié, afin de contourner les restrictions de même origine du plugin Flash Player.

Un attaquant peut donc injecter des réponses malveillantes pour les plugins basés sur les Service Workers de Firefox, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-1569

Firebird : déni de service via gbak

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : CVE-2016-1569, FEDORA-2016-bec6b9c395, VIGILANCE-VUL-18933.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale dans gbak de Firebird, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2016-1315

Cisco Email Security Appliance : contournement du filtrage des couurier

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut corrompre le format de certains fichiers joints passant par Cisco Email Security Appliance, afin de contourner le filtrage.
Produits concernés : AsyncOS, Cisco ESA.
Gravité : 2/4.
Conséquences : transit de données.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-065, cisco-sa-20160211-esaamp, CVE-2016-1315, VIGILANCE-VUL-18932.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Email Security Appliance contient un mécanisme de filtrage des courriers.

Cependant, il ne traite pas correctement certaines erreurs de formats des fichiers à filtrer. Les fichiers ainsi erronés sont acceptés sans être vérifiés.

Un attaquant peut donc corrompre le format de certains fichiers joints passant par Cisco Email Security Appliance, afin de contourner le filtrage des courriers.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2016-0766 CVE-2016-0773

PostgreSQL : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de PostgreSQL.
Produits concernés : Debian, Fedora, NSM Central Manager, NSMXpress, openSUSE, openSUSE Leap, PostgreSQL, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : CERTA-2002-AVI-163, CERTFR-2017-AVI-012, CERTFR-2017-AVI-022, CVE-2016-0766, CVE-2016-0773, DSA-3475-1, DSA-3476-1, FEDORA-2016-b0c2412ab2, FEDORA-2016-e0a6c9ebc4, JSA10774, openSUSE-SU-2016:0531-1, openSUSE-SU-2016:0578-1, RHSA-2016:0346-01, RHSA-2016:0347-01, RHSA-2016:0348-01, RHSA-2016:0349-01, SUSE-SU-2016:0539-1, SUSE-SU-2016:0555-1, SUSE-SU-2016:0677-1, USN-2894-1, VIGILANCE-VUL-18931.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans PostgreSQL.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire ou une boucle sans fin avec des grands intervalles de caractères dans des expressions régulières, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-0773]

Un attaquant peut utiliser des procédures stockées écrites en Java pour modifier des paramètres qui devraient ne pouvoir l'être que par l'administrateur. [grav:2/4; CVE-2016-0766]

Le changement destiné à corriger la vulnérabilité CVE-2007-4772 (VIGILANCE-VUL-7475) était incomplet et faux, un attaquant peut utiliser des expressions régulières pour provoquer une surcharge et donc un déni de service. [grav:1/4; CERTA-2002-AVI-163]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2015-8812

Noyau Linux : utilisation de mémoire libérée via iw_cxgb3

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans le pilote iw_cxgb3 du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE, openSUSE Leap, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du serveur, déni de service du client.
Provenance : shell utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : 1303532, CERTFR-2016-AVI-082, CERTFR-2016-AVI-103, CERTFR-2016-AVI-110, CERTFR-2016-AVI-114, CERTFR-2016-AVI-159, CVE-2015-8812, DSA-3503-1, FEDORA-2016-7e12ae5359, FEDORA-2016-9fbe2c258b, FEDORA-2016-e7162262b0, openSUSE-SU-2016:1008-1, openSUSE-SU-2016:2144-1, openSUSE-SU-2016:2649-1, RHSA-2016:2574-02, RHSA-2016:2584-02, SUSE-SU-2016:0785-1, SUSE-SU-2016:0911-1, SUSE-SU-2016:1019-1, SUSE-SU-2016:1102-1, SUSE-SU-2016:1203-1, SUSE-SU-2016:1764-1, SUSE-SU-2016:2074-1, USN-2946-1, USN-2946-2, USN-2947-1, USN-2947-2, USN-2947-3, USN-2948-1, USN-2948-2, USN-2949-1, USN-2967-1, USN-2967-2, VIGILANCE-VUL-18930.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux contient un pilote cxgb3 pour des cartes réseaux Infiniband.

En cas de congestion, les paquets sortants sont mis en attente et les paquets en erreur sont détruits. Cependant, la valeur de retour de la fonction iwch_l2t_send() est mal interprétée: une congestion est traitée comme une erreur, ce qui conduit à libérer prématurément une zone mémoire avant de la réutiliser lors d'une nouvelle tentative d'envoyer le paquet.

Un attaquant local peut donc provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans le pilote iw_cxgb3 du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2013-7447

GTK+ : débordement d'entier de gdk_cairo_set_source_pixbuf

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier dans gdk_cairo_set_source_pixbuf de GTK+, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Fedora, GTK+, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : bulletinjul2016, CVE-2013-7447, FEDORA-2016-330bfc0338, openSUSE-SU-2016:0647-1, openSUSE-SU-2016:2366-1, openSUSE-SU-2016:2374-1, USN-2898-1, USN-2898-2, VIGILANCE-VUL-18929.

Description de la vulnérabilité

Le produit GTK+ intègre la bibliothèque graphique gdk.

Celle-ci gère notamment l'affichage d'images. Cependant, si les dimensions de l'image sont trop grandes, une multiplication déborde, et une zone mémoire trop petite pour l'image source est allouée.

Un attaquant peut donc provoquer un débordement d'entier dans gdk_cairo_set_source_pixbuf de GTK+, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique 18927

WordPress Duplicator : Cross Site Request Forgery

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Request Forgery de WordPress Duplicator, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : RS-2016-002, VIGILANCE-VUL-18927.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Duplicator peut être installé sur WordPress.

Cependant, l'origine des requêtes n'est pas validée. Elles peuvent par exemple provenir d'une image affichée dans un document HTML.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Request Forgery de WordPress Duplicator, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 18926

Drupal CAS : obtention d'information sur les compte d'utilisateur

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut interroger le serveur CAS de Drupal CAS, afin d'obtenir des informations privées.
Produits concernés : Drupal Modules ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : DRUPAL-SA-CONTRIB-2016-005, VIGILANCE-VUL-18926.

Description de la vulnérabilité

Le module CAS peut être installé sur Drupal.

Ce module peut fonctionner en serveur CAS pour l'authentification centralisée. Cependant, il n'y a pas de restrictions sur les clients pouvant utiliser ce serveur. Un client CAS non autorisé peut donc obtenir de ce serveur des informations personnelles quoique non secrètes sur les comptes qu'il gère.

Un attaquant peut donc interroger le serveur CAS de Drupal CAS, afin d'obtenir des informations privées.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique 18925

Drupal Embedded Media Field : contournement du contrôle d'accès par URL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser des URLs spéciales pour Drupal Embedded Media Field, afin d'accéder à des pages interdites.
Produits concernés : Drupal Modules ~ non exhaustif, Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/02/2016.
Références : DRUPAL-SA-CONTRIB-2016-004, FEDORA-2016-592f23fb74, FEDORA-2016-9f4012116e, VIGILANCE-VUL-18925.

Description de la vulnérabilité

Le module Embedded Media Field peut être installé sur Drupal.

Il est possible de définir des restrictions basées sur la partie chemin de l'URL. Cependant, le décodage de l'URL n'est pas fait correctement et des URLs spécialement formées permettent d'accéder à des pages normalement interdites.

Un attaquant peut donc utiliser des URLs spéciales pour Drupal Embedded Media Field, afin d'accéder à des pages interdites.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1791 1792 1793 1794 1795 1796 1797 1798 1799 1800 1801 1802 1803 1804 1805 1806 1807 1808 1809 1810 1811 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2695