L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

vulnérabilité informatique CVE-2016-2851

libotr : débordement d'entier

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier de libotr, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE, openSUSE Leap, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 10/03/2016.
Références : CVE-2016-2851, DSA-3512-1, FEDORA-2016-8b4f643f3d, FEDORA-2016-fde759f627, openSUSE-SU-2016:0708-1, openSUSE-SU-2016:0732-1, USN-2926-1, VIGILANCE-VUL-19145.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier de libotr, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-1285 CVE-2016-1286 CVE-2016-2088

ISC BIND : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de ISC BIND.
Produits concernés : Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FreeBSD, HP-UX, AIX, BIND, McAfee Email Gateway, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : serveur internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 10/03/2016.
Références : bulletinjan2016, c05087821, CVE-2016-1285, CVE-2016-1286, CVE-2016-2088, DSA-3511-1, FEDORA-2016-161b73fc2c, FEDORA-2016-364c0a9df4, FEDORA-2016-5047abe4a9, FEDORA-2016-b593e84223, FreeBSD-SA-16:13.bind, HPSBUX03583, openSUSE-SU-2016:0827-1, openSUSE-SU-2016:0830-1, openSUSE-SU-2016:0834-1, openSUSE-SU-2016:0859-1, RHSA-2016:0458-01, RHSA-2016:0459-01, RHSA-2016:0562-01, RHSA-2016:0601-01, SB10214, SOL62012529, SSA:2016-069-01, SSRT110084, SUSE-SU-2016:0759-1, SUSE-SU-2016:0780-1, SUSE-SU-2016:0825-1, USN-2925-1, VIGILANCE-VUL-19144.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans ISC BIND.

Un attaquant peut provoquer une erreur d'assertion via rndc, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-1285]

Un attaquant peut provoquer une erreur d'assertion via DNAME, afin de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-1286]

Un attaquant peut provoquer une erreur d'assertion via DNS Cookies, afin de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-2088]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-1312

Cisco ASA 5500 : fuite mémoire via CSC-SSM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une fuite mémoire dans CSC-SSM de Cisco ASA 5500, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : ASA.
Gravité : 3/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Date création : 09/03/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-093, cisco-sa-20160309-csc, CSCue76147, CVE-2016-1312, VIGILANCE-VUL-19143.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco ASA 5500 dispose d'un service CSC-SSM (Content Security and Control Security Services Module).

Cependant, la mémoire allouée pour traiter certains paquets HTTPS n'est jamais libérée.

Un attaquant peut donc provoquer une fuite mémoire dans CSC-SSM de Cisco ASA 5500, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2016-3140

Noyau Linux : déréférencement de pointeur NULL via digi_acceleport

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction digi_acceleport() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE, openSUSE Leap, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : accès physique.
Date création : 09/03/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-156, CERTFR-2016-AVI-159, CERTFR-2016-AVI-199, CVE-2016-3140, DLA-516-1, DSA-3607-1, FEDORA-2016-7e602c0e5e, FEDORA-2016-ed5110c4bb, openSUSE-SU-2016:1382-1, openSUSE-SU-2016:2144-1, openSUSE-SU-2016:2649-1, OS-S 2016-12, SUSE-SU-2016:1203-1, SUSE-SU-2016:1672-1, SUSE-SU-2016:1690-1, SUSE-SU-2016:1696-1, SUSE-SU-2016:1707-1, SUSE-SU-2016:1764-1, SUSE-SU-2016:2074-1, USN-2965-1, USN-2965-2, USN-2965-3, USN-2965-4, USN-2968-1, USN-2968-2, USN-2970-1, USN-2971-1, USN-2971-2, USN-2971-3, USN-2996-1, USN-2997-1, USN-3000-1, VIGILANCE-VUL-19142.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux utilise différents pilotes pour gérer les matériels USB.

Cependant, si un périphérique USB malveillant est connecté, la fonction digi_acceleport() ne vérifie pas si un pointeur est NULL, avant de l'utiliser.

Un attaquant peut donc forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction digi_acceleport() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2016-3139

Noyau Linux : déréférencement de pointeur NULL via wacom

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans wacom du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : accès physique.
Date création : 09/03/2016.
Références : 1316993, CVE-2016-3139, openSUSE-SU-2016:2144-1, openSUSE-SU-2016:2649-1, OS-S 2016-11, SUSE-SU-2016:1019-1, SUSE-SU-2016:1203-1, SUSE-SU-2016:1672-1, SUSE-SU-2016:1690-1, SUSE-SU-2016:1707-1, SUSE-SU-2016:1764-1, SUSE-SU-2016:2074-1, VIGILANCE-VUL-19141.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux utilise différents pilotes pour gérer les matériels USB.

Cependant, si un périphérique USB malveillant est connecté, le pilote wacom ne vérifie pas si un pointeur est NULL, avant de l'utiliser.

Un attaquant peut donc forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans wacom du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2016-3136

Noyau Linux : déréférencement de pointeur NULL via mct_u232

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction mct_u232() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE, openSUSE Leap, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : accès physique.
Date création : 09/03/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-156, CERTFR-2016-AVI-159, CERTFR-2016-AVI-199, CVE-2016-3136, DLA-516-1, DSA-3607-1, FEDORA-2016-7e602c0e5e, FEDORA-2016-ed5110c4bb, openSUSE-SU-2016:1382-1, openSUSE-SU-2016:2144-1, OS-S 2016-08, SUSE-SU-2016:1690-1, SUSE-SU-2016:1696-1, SUSE-SU-2016:1764-1, USN-2965-1, USN-2965-2, USN-2965-3, USN-2965-4, USN-2968-1, USN-2968-2, USN-2970-1, USN-2971-1, USN-2971-2, USN-2971-3, USN-2996-1, USN-2997-1, USN-3000-1, VIGILANCE-VUL-19140.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux utilise différents pilotes pour gérer les matériels USB.

Cependant, si un périphérique USB malveillant est connecté, la fonction mct_u232() ne vérifie pas si un pointeur est NULL, avant de l'utiliser.

Un attaquant peut donc forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction mct_u232() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-3137

Noyau Linux : déréférencement de pointeur NULL via cypress_m8

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction cypress_m8() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE, openSUSE Leap, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : accès physique.
Date création : 09/03/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-156, CERTFR-2016-AVI-159, CERTFR-2016-AVI-199, CVE-2016-3137, DLA-516-1, DSA-3607-1, FEDORA-2016-7e602c0e5e, FEDORA-2016-ed5110c4bb, openSUSE-SU-2016:1382-1, openSUSE-SU-2016:2144-1, openSUSE-SU-2016:2649-1, OS-S 2016-07, SUSE-SU-2016:1203-1, SUSE-SU-2016:1672-1, SUSE-SU-2016:1690-1, SUSE-SU-2016:1696-1, SUSE-SU-2016:1707-1, SUSE-SU-2016:1764-1, SUSE-SU-2016:2074-1, USN-2965-1, USN-2965-2, USN-2965-3, USN-2965-4, USN-2968-1, USN-2968-2, USN-2970-1, USN-2971-1, USN-2971-2, USN-2971-3, USN-2996-1, USN-2997-1, USN-3000-1, VIGILANCE-VUL-19139.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux utilise différents pilotes pour gérer les matériels USB.

Cependant, si un périphérique USB malveillant est connecté, la fonction cypress_m8() ne vérifie pas si un pointeur est NULL, avant de l'utiliser.

Un attaquant peut donc forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction cypress_m8() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2016-3138

Noyau Linux : déréférencement de pointeur NULL via cdc_acm

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction cdc_acm() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE, openSUSE Leap, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : accès physique.
Date création : 09/03/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-156, CERTFR-2016-AVI-159, CERTFR-2016-AVI-199, CVE-2016-3138, DLA-516-1, DSA-3607-1, FEDORA-2016-7e602c0e5e, FEDORA-2016-ed5110c4bb, openSUSE-SU-2016:1382-1, openSUSE-SU-2016:2144-1, openSUSE-SU-2016:2649-1, OS-S 2016-06, SUSE-SU-2016:1203-1, SUSE-SU-2016:1672-1, SUSE-SU-2016:1690-1, SUSE-SU-2016:1696-1, SUSE-SU-2016:1707-1, SUSE-SU-2016:1764-1, SUSE-SU-2016:2074-1, USN-2965-1, USN-2965-2, USN-2965-3, USN-2965-4, USN-2968-1, USN-2968-2, USN-2969-1, USN-2970-1, USN-2971-1, USN-2971-2, USN-2971-3, USN-2996-1, USN-2997-1, VIGILANCE-VUL-19138.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux utilise différents pilotes pour gérer les matériels USB.

Cependant, si un périphérique USB malveillant est connecté, la fonction cdc_acm() ne vérifie pas si un pointeur est NULL, avant de l'utiliser.

Un attaquant peut donc forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonction cdc_acm() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2016-1643 CVE-2016-1644 CVE-2016-1645

Google Chrome : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Google Chrome.
Produits concernés : Debian, Chrome, openSUSE, openSUSE Leap, Opera, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 09/03/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-092, CVE-2016-1643, CVE-2016-1644, CVE-2016-1645, DSA-3513-1, openSUSE-SU-2016:0817-1, openSUSE-SU-2016:0818-1, openSUSE-SU-2016:0828-1, RHSA-2016:0429-01, USN-2920-1, VIGILANCE-VUL-19137, ZDI-16-197.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Google Chrome.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans Blink, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-1643]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Blink, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-1644]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans PDFium, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-1645, ZDI-16-197]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 19136

WordPress SiteMile Project Theme : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress SiteMile Project Theme, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 09/03/2016.
Références : VIGILANCE-VUL-19136.

Description de la vulnérabilité

Le thème SiteMile Project Theme peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress SiteMile Project Theme, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1811 1812 1813 1814 1815 1816 1817 1818 1819 1820 1821 1822 1823 1824 1825 1826 1827 1828 1829 1830 1831 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2720