L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2017-15810

WordPress PopCash.Net Publisher Code Integration : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress PopCash.Net Publisher Code Integration, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 13/10/2017.
Références : CVE-2017-15810, VIGILANCE-VUL-24136.

Description de la vulnérabilité

Le plugin PopCash.Net Publisher Code Integration peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress PopCash.Net Publisher Code Integration, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 24126

WordPress WPHRM : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de WordPress WPHRM, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 12/10/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-24126.

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress WPHRM utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de WordPress WPHRM, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité 24103

Joomla Ajax Quiz by Webkul : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de Joomla Ajax Quiz by Webkul, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : Joomla Extensions ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/10/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-24103.

Description de la vulnérabilité

Le produit Joomla Ajax Quiz by Webkul utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de Joomla Ajax Quiz by Webkul, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité 24101

WordPress TR Easy Google Analytic : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress TR Easy Google Analytic, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : source unique (2/5).
Date création : 11/10/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-24101.

Description de la vulnérabilité

Le plugin TR Easy Google Analytic peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress TR Easy Google Analytic, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2017-15194

Cacti : Cross Site Scripting via Path-Based

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting via Path-Based de Cacti, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Cacti, Fedora, openSUSE Leap.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/10/2017.
Références : 1010, CVE-2017-15194, FEDORA-2017-8761075ffd, FEDORA-2017-ac20492c3e, openSUSE-SU-2017:2765-1, VIGILANCE-VUL-24100.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cacti dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues via Path-Based ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting via Path-Based de Cacti, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 24096

WordPress Simple Login Log : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de WordPress Simple Login Log, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/10/2017.
Références : DC-2017-01-013, VIGILANCE-VUL-24096.

Description de la vulnérabilité

Le produit WordPress Simple Login Log utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de WordPress Simple Login Log, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-15293 CVE-2017-15294 CVE-2017-15295

SAP : multiples vulnérabilités de octobre 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Business Objects, Crystal Enterprise, Crystal Reports, SAP ERP, NetWeaver, ASE.
Gravité : 3/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 10/10/2017.
Références : CVE-2017-15293, CVE-2017-15294, CVE-2017-15295, CVE-2017-15296, CVE-2017-15297, VIGILANCE-VUL-24068.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités des produits SAP.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-10840

WebCalendar : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WebCalendar, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 10/10/2017.
Références : CVE-2017-10840, FEDORA-2017-26a53ccbdf, FEDORA-2017-c9abeb3158, VIGILANCE-VUL-24061.

Description de la vulnérabilité

Le produit WebCalendar dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WebCalendar, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-15278

TeamPass : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de TeamPass, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : TeamPass.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 09/10/2017.
Références : CVE-2017-15278, VIGILANCE-VUL-24058.

Description de la vulnérabilité

Le produit TeamPass dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de TeamPass, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 24036

WordPress Smush Image : traversée de répertoire

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut traverser les répertoires de WordPress Smush Image, afin de lire un fichier situé hors de la racine du service.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Confiance : source unique (2/5).
Date création : 05/10/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-24036.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Smush Image peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans un chemin d'accès. Les séquences comme "/.." permettent alors de remonter dans l'arborescence.

Un attaquant peut donc traverser les répertoires de WordPress Smush Image, afin de lire un fichier situé hors de la racine du service.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2021 2041 2050