L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

bulletin de vulnérabilité 21633

Ganglia Web : Cross Site Scripting via l'API des métriques

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting via une API de Ganglia Web, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Ganglia.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 19/01/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-21633.

Description de la vulnérabilité

Le produit Ganglia dispose d'un interface web.

Cependant, les données reçues via API ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting via une API de Ganglia Web, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2017-5522

mapserver : buffer overflow

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow de mapserver, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Date création : 19/01/2017.
Références : CVE-2017-5522, DLA-790-1, DSA-3766-1, FEDORA-2017-93ed1d1687, FEDORA-2017-f8094477ee, VIGILANCE-VUL-21632.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow de mapserver, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2016-9216

Cisco ASR 5000 : déni de service via IKE

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets IKE malveillants vers Cisco ASR 5000, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Cisco ASR.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Date création : 19/01/2017.
Références : cisco-sa-20170118-asr, CSCuy06917, CSCuy45036, CSCuy59525, CVE-2016-9216, VIGILANCE-VUL-21631.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco ASR 5000 dispose d'un service pour traiter les paquets IKE reçus.

Cependant, lorsque des paquets IKE malveillants sont reçus, une erreur fatale se produit.

Un attaquant peut donc envoyer des paquets IKE malveillants vers Cisco ASR 5000, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2017-3803

Cisco Catalyst : déni de service via IPv6 Neighbor Discovery

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets IPv6 Neighbor Discovery malveillants vers Cisco Catalyst, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Cisco Catalyst, IOS par Cisco.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : LAN.
Date création : 19/01/2017.
Références : cisco-sa-20170118-catalyst, CSCva72252, CVE-2017-3803, VIGILANCE-VUL-21630.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Catalyst dispose d'un service pour traiter les paquets IPv6 Neighbor Discovery reçus.

Cependant, lorsque des paquets IPv6 Neighbor Discovery malveillants sont reçus, une erreur fatale se produit.

Un attaquant peut donc envoyer des paquets IPv6 Neighbor Discovery malveillants vers Cisco Catalyst, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-3798

Cisco Unified Communications Manager : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Cisco Unified Communications Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Cisco CUCM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 19/01/2017.
Références : cisco-sa-20170118-cucm, CSCvb97237, CVE-2017-3798, VIGILANCE-VUL-21629.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Unified Communications Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Cisco Unified Communications Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-3802

Cisco Unified Communications Manager : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Cisco Unified Communications Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Cisco CUCM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 19/01/2017.
Références : cisco-sa-20170118-cucm1, CSCvc20679, CVE-2017-3802, VIGILANCE-VUL-21628.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Unified Communications Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Cisco Unified Communications Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2017-3800

Cisco ESA : élévation de privilèges via Filter Bypass

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Filter Bypass de Cisco ESA, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : AsyncOS, Cisco ESA.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : document.
Date création : 19/01/2017.
Références : cisco-sa-20170118-esa, CSCuz16076, CVE-2017-3800, VIGILANCE-VUL-21627.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Filter Bypass de Cisco ESA, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2017-3805

Cisco IOS : obtention d'information via HTTP URL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via HTTP URL de Cisco IOS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : IOS par Cisco.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 19/01/2017.
Références : cisco-sa-20170118-ios, CSCvb20897, CVE-2017-3805, VIGILANCE-VUL-21626.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via HTTP URL de Cisco IOS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2017-3804

Cisco Nexus : déni de service via IS-IS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets IS-IS malveillants vers Cisco Nexus, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Nexus par Cisco, NX-OS.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Date création : 19/01/2017.
Références : cisco-sa-20170118-nexus, CSCvc45002, CVE-2017-3804, VIGILANCE-VUL-21625.

Description de la vulnérabilité

Le produit Cisco Nexus dispose d'un service pour traiter les paquets IS-IS reçus.

Cependant, lorsque des paquets IS-IS malveillants sont reçus, une erreur fatale se produit.

Un attaquant peut donc envoyer des paquets IS-IS malveillants vers Cisco Nexus, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-10150

Noyau Linux : utilisation de mémoire libérée via kvm_ioctl_create_device

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, dans un système invité, peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via kvm_ioctl_create_device() sur le noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code sur le système hôte.
Produits concernés : Linux, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : shell privilégié.
Date création : 19/01/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-039, CERTFR-2017-AVI-045, CVE-2016-10150, USN-3190-1, USN-3190-2, VIGILANCE-VUL-21624.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux offre une couche de virtualisation lourde (niveau machine) Kernel Virtual Machine.

Cette couche KVM gère des structures de données pour représenter les périphériques émulés. Cependant, la fonction kvm_ioctl_create_device() libère des structures dans un mauvais ordre.

Un attaquant, dans un système invité, peut donc provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via kvm_ioctl_create_device() sur le noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code sur le système hôte.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2034 2035 2036 2037 2038 2039 2040 2041 2042 2043 2044 2045 2046 2047 2048 2049 2050 2051 2052 2053 2054 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2775