L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

bulletin de vulnérabilité CVE-2017-0386

libnl3 : élévation de privilèges via nla_reserve

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via nla_reserve() de libnl3, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Fedora.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : document.
Date création : 23/01/2017.
Références : CVE-2017-0386, FEDORA-2017-090a9c11db, FEDORA-2017-1423c7b4b0, VIGILANCE-VUL-21643.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via nla_reserve() de libnl3, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2017-5546

Noyau Linux : utilisation de mémoire libérée via CONFIG_SLAB_FREELIST_RANDOM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via CONFIG_SLAB_FREELIST_RANDOM sur le noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Linux, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 23/01/2017.
Références : CVE-2017-5546, USN-3361-1, VIGILANCE-VUL-21642.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via CONFIG_SLAB_FREELIST_RANDOM sur le noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-5357

ed : utilisation de mémoire libérée

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée de ed, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Fedora, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 23/01/2017.
Références : CVE-2017-5357, FEDORA-2017-f87674ad41, SUSE-SU-2019:14005-1, VIGILANCE-VUL-21641.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée de ed, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2016-6814

Apache Groovy : exécution de code

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de Apache Groovy, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, Oracle Communications, Oracle DB, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, Oracle iPlanet Web Server, Oracle OIT, Tuxedo, Oracle Virtual Directory, WebLogic, Oracle Web Tier, RHEL, SAS Add-in for Microsoft Office, SAS Analytics Pro, Base SAS Software, SAS Enterprise BI Server, SAS Enterprise Guide, SAS Grid Computing, SAS Management Console, SAS OLAP Server, SAS SAS/ACCESS, SAS SAS/AF, SAS SAS/CONNECT, SAS SAS/EIS, SAS SAS/ETS, SAS SAS/FSP, SAS SAS/GRAPH, SAS SAS/IML, SAS SAS/INSIGHT, SAS SAS/OR, SAS SAS/STAT, SAS SAS/Web Report Studio.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 23/01/2017.
Références : cpuapr2018, cpujan2018, cpujan2019, cpuoct2017, CVE-2016-6814, DLA-794-1, FEDORA-2017-1ce2a05ff1, FEDORA-2017-33c8085c5d, FEDORA-2017-661dddc462, FEDORA-2017-cc0e0daf0f, RHSA-2017:0272-01, RHSA-2017:0868-01, RHSA-2017:2486-01, RHSA-2017:2596-01, VIGILANCE-VUL-21640.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de Apache Groovy, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-0381

opus : corruption de mémoire

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire de opus, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : iOS par Apple, iPhone, Mac OS X, Debian, Fedora, openSUSE Leap, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 23/01/2017.
Références : APPLE-SA-2017-09-19-1, APPLE-SA-2017-09-25-1, APPLE-SA-2017-09-25-4, CVE-2017-0381, DLA-793-1, FEDORA-2017-0bf77c4b1b, FEDORA-2017-0d9bdbd9dd, HT208144, openSUSE-SU-2017:0510-1, SUSE-SU-2017:0436-1, VIGILANCE-VUL-21639.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire de opus, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2010-5328

RHEL : déni de service via les processus de groupe 0

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant contrôlant un processus dans le groupe 0 peut utiliser certains appels système pour provoquer une erreur fatale dans la version Red Hat du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Linux, RHEL.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 20/01/2017.
Références : CVE-2010-5328, VIGILANCE-VUL-21638.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant contrôlant un processus dans le groupe 0 peut utiliser certains appels système pour provoquer une erreur fatale dans la version Red Hat du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2017-2583

Noyau Linux : accès à des zones mémoires protégées sous KVM

Synthèse de la vulnérabilité

Un processus attaquant, dans un système invité, peut mettre son registre de segment de pile à 0, afin d'obtenir les privilèges du noyau sur le système hôte.
Produits concernés : Debian, Fedora, WebSphere AS Liberty, Linux, openSUSE Leap, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 19/01/2017.
Références : 7043863, CERTFR-2017-AVI-042, CERTFR-2017-AVI-050, CERTFR-2017-AVI-053, CERTFR-2017-AVI-058, CERTFR-2017-AVI-060, CERTFR-2018-AVI-408, CVE-2017-2583, DSA-3791-1, FEDORA-2017-18ce368ba3, FEDORA-2017-e6012e74b6, openSUSE-SU-2017:0456-1, openSUSE-SU-2017:0906-1, RHSA-2017:1615-01, RHSA-2017:1616-01, SUSE-SU-2017:0407-1, SUSE-SU-2017:0464-1, SUSE-SU-2017:0471-1, SUSE-SU-2017:0575-1, SUSE-SU-2017:1990-1, USN-3208-1, USN-3208-2, USN-3361-1, USN-3754-1, VIGILANCE-VUL-21637.

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux offre une couche de virtualisation lourde (au niveau machine) Kernel Virtual Machine.

L'instruction machine qui initialise le segment de pile doit être émulée pour donner à chaque système invité ses propres tables de segments. Cependant, le cas d'un numéro de segment nul, qui est spécial au niveau du processeur, n'est pas géré correctement. Sur processeur AMD, cela conduit à donner au code du système invité les privilèges du noyau du système hôte.

Un processus attaquant, dans un système invité, peut donc mettre son registre de segment de pile à 0, afin d'obtenir les privilèges du noyau sur le système hôte.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-9819 CVE-2016-9820 CVE-2016-9821

libav : quatre vulnérabilités via MP3

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités via MP3 de libav.
Produits concernés : Debian.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 19/01/2017.
Références : CVE-2016-9819, CVE-2016-9820, CVE-2016-9821, CVE-2016-9822, DLA-791-1, DSA-3833-1, VIGILANCE-VUL-21636.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités via MP3 de libav.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2016-10158 CVE-2016-10159 CVE-2016-10160

PHP : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de PHP.
Produits concernés : Mac OS X, Debian, openSUSE Leap, Solaris, PHP, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 16.
Date création : 19/01/2017.
Références : 46103, 69425, 70513, 72731, 73092, 73549, 73612, 73737, 73764, 73768, 73773, 73825, 73831, 73832, 73868, 73869, bulletinapr2018, CVE-2016-10158, CVE-2016-10159, CVE-2016-10160, CVE-2016-10161, CVE-2016-10162, CVE-2017-11147, CVE-2017-5340, DLA-1034-1, DLA-818-1, DSA-3783-1, HT207615, openSUSE-SU-2017:0588-1, openSUSE-SU-2017:2337-1, openSUSE-SU-2017:2366-1, RHSA-2018:1296-01, SSA:2017-041-03, SUSE-SU-2017:0534-1, SUSE-SU-2017:0556-1, SUSE-SU-2017:0568-1, SUSE-SU-2017:2303-1, USN-3196-1, USN-3211-1, USN-3211-2, USN-3382-1, USN-3382-2, VIGILANCE-VUL-21635.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans PHP.

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL via unserialize, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; 73831, CVE-2016-10162]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via unserialize, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code (VIGILANCE-VUL-21565). [grav:3/4; 73832, CVE-2017-5340]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via Resizing Object Properties, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 73092]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via unserialize, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 69425]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Object Deserialization, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 72731]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier via gd_io.c, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 73869]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via gdImageCreateFromGd2Ctx(), afin de mener un déni de service. [grav:1/4; 73868]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via GMP Deserialization, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 70513]

Un attaquant peut provoquer une fuite mémoire via preg_*(), afin de mener un déni de service. [grav:1/4; 73612]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via phar, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 73768, CVE-2016-10160]

Un attaquant peut provoquer une fuite mémoire via ReflectionObject, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; 46103]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via imagepng, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 73549]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via exif_convert_any_to_int(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 73737, CVE-2016-10158]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via phar, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; 73764, CVE-2016-10159]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via finish_nested_data(), afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; 73825, CVE-2016-10161]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via phar_parse_pharfile(), afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; 73773, CVE-2017-11147]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité 21634

MuleSoft Mule ESB : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de MuleSoft Mule ESB.
Produits concernés : Mule ESB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Date création : 19/01/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-21634.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de MuleSoft Mule ESB.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2035 2036 2037 2038 2039 2040 2041 2042 2043 2044 2045 2046 2047 2048 2049 2050 2051 2052 2053 2054 2055 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2775