L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

vulnérabilité CVE-2017-14516

SAP : multiples vulnérabilités de novembre 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités des produits SAP.
Produits concernés : Business Objects, Crystal Enterprise, Crystal Reports, SAP ERP, NetWeaver, ASE.
Gravité : 3/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : CORE-2017-0011, CVE-2017-14516, ERPSCAN-17-050, ERPSCAN-17-051, VIGILANCE-VUL-24430.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités des produits SAP.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-10889

WordPress TablePress : injection d'entité XML externe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes à WordPress TablePress, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : CVE-2017-10889, JVN#05398317, VIGILANCE-VUL-24429.

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de WordPress TablePress autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML malveillantes à WordPress TablePress, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-15864

OTRS Help Desk : obtention d'information

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données de OTRS Help Desk, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Debian, openSUSE Leap, OTRS Help Desk.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : CVE-2017-15864, DLA-1212-1, DSA-4047-1, openSUSE-SU-2017:3054-1, VIGILANCE-VUL-24428.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données de OTRS Help Desk, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique 24427

WordPress Cartogiraffe Map : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Cartogiraffe Map, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-24427.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Cartogiraffe Map peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Cartogiraffe Map, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique 24426

WordPress Boozang : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Boozang, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-24426.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Boozang peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Boozang, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique 24425

WordPress Appointments : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Appointments, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : WordPress Plugins ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-24425.

Description de la vulnérabilité

Le plugin Appointments peut être installé sur WordPress.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WordPress Appointments, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2017-15525 CVE-2017-15526

Symantec Endpoint Encryption : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Symantec Endpoint Encryption.
Produits concernés : Symantec Endpoint Encryption.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 14/11/2017.
Références : CVE-2017-15525, CVE-2017-15526, SYM17-012, VIGILANCE-VUL-24424.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Symantec Endpoint Encryption.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2017-16804

Redmine : obtention d'information via Email Reminders

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via Email Reminders de Redmine, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Debian.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : CVE-2017-16804, DSA-4191-1, DSA-4191-2, VIGILANCE-VUL-24420.

Description de la vulnérabilité

Le produit Redmine dispose d'un service web.

Cependant, un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données.

Un attaquant peut donc utiliser une vulnérabilité via Email Reminders de Redmine, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-16808

tcpdump : lecture de mémoire hors plage prévue via aoe_print

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via aoe_print() de tcpdump, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : openSUSE Leap, Solaris, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, tcpdump.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : 645, bulletinjul2019, CVE-2017-16808, openSUSE-SU-2019:1964-1, SSA:2019-274-01, SUSE-SU-2019:2087-1, SUSE-SU-2019:2088-1, VIGILANCE-VUL-24419.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via aoe_print() de tcpdump, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-15923

Konversation : déni de service via IRC Color Formatting Codes

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via IRC Color Formatting Codes de Konversation, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, openSUSE Leap.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 14/11/2017.
Références : CVE-2017-15923, DLA-1174-1, DSA-4033-1, openSUSE-SU-2017:3097-1, openSUSE-SU-2017:3099-1, VIGILANCE-VUL-24418.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via IRC Color Formatting Codes de Konversation, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2300 2301 2302 2303 2304 2305 2306 2307 2308 2309 2310 2311 2312 2313 2314 2315 2316 2317 2318 2319 2320 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2895