L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

vulnérabilité informatique CVE-2019-5599

FreeBSD : déni de service via TCP SACK Fragmented RACK Send Map

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via TCP SACK Fragmented RACK Send Map de FreeBSD, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : FreeBSD.
Gravité : 3/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : client internet.
Date création : 18/06/2019.
Références : CVE-2019-5599, FreeBSD-SA-19:08.rack, VIGILANCE-VUL-29545, VU#905115.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via TCP SACK Fragmented RACK Send ...
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2019-11478

Noyau Linux : déni de service via TCP SACK Fragmented Retransmission Queue

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via TCP SACK Fragmented Retransmission Queue du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Blue Coat CAS, GAiA, CheckPoint Security Gateway, XenServer, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, Linux, McAfee Email Gateway, McAfee NSP, McAfee NTBA, McAfee Web Gateway, openSUSE Leap, Panorama par Palo Alto, PAN-OS, Pulse Connect Secure, RHEL, RSA Authentication Manager, ROX, RuggedSwitch, SIMATIC, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Symantec Content Analysis, Synology DSM, Ubuntu, vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 3/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 18/06/2019.
Références : 1074268, CERTFR-2019-AVI-276, CERTFR-2019-AVI-277, CERTFR-2019-AVI-278, CERTFR-2019-AVI-298, CERTFR-2019-AVI-303, CERTFR-2019-AVI-309, CERTFR-2019-AVI-337, CERTFR-2019-AVI-429, CERTFR-2019-AVI-458, CTX256725, CVE-2019-11478, DLA-1823-1, DLA-1824-1, DSA-2019-117, DSA-4465-1, FEDORA-2019-6c3d89b3d0, FEDORA-2019-914542e05c, K26618426, openSUSE-SU-2019:1570-1, openSUSE-SU-2019:1571-1, openSUSE-SU-2019:1579-1, PAN-SA-2019-0013, RHSA-2019:1479-01, RHSA-2019:1480-01, RHSA-2019:1481-01, RHSA-2019:1482-01, RHSA-2019:1483-01, RHSA-2019:1484-01, RHSA-2019:1485-01, RHSA-2019:1486-01, RHSA-2019:1487-01, RHSA-2019:1488-01, RHSA-2019:1489-01, RHSA-2019:1490-01, RHSA-2019:1602-01, SA44193, SB10287, sk156192, SSA-462066, SUSE-SU-2019:14089-1, SUSE-SU-2019:1527-1, SUSE-SU-2019:1529-1, SUSE-SU-2019:1530-1, SUSE-SU-2019:1532-1, SUSE-SU-2019:1533-1, SUSE-SU-2019:1534-1, SUSE-SU-2019:1535-1, SUSE-SU-2019:1536-1, SUSE-SU-2019:1550-1, SUSE-SU-2019:1692-1, SUSE-SU-2019:1851-1, SUSE-SU-2019:1855-1, SUSE-SU-2019:2430-1, SUSE-SU-2019:2450-1, SYMSA1492, Synology-SA-19:28, USN-4017-1, USN-4017-2, VIGILANCE-VUL-29544, VMSA-2019-0010, VMSA-2019-0010.1, VU#905115.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via TCP SACK Fragmented Retransmis...
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2019-11477

Noyau Linux : déni de service via TCP SACK Low MSS Panic

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets TCP SACK Low MSS Panic malveillants vers Noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Blue Coat CAS, GAiA, CheckPoint Security Gateway, XenServer, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, Linux, McAfee Email Gateway, McAfee NSP, McAfee NTBA, McAfee Web Gateway, openSUSE Leap, Panorama par Palo Alto, PAN-OS, Pulse Connect Secure, RHEL, RSA Authentication Manager, ROX, RuggedSwitch, SIMATIC, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Symantec Content Analysis, Synology DSM, Ubuntu, vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 4/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : client internet.
Date création : 18/06/2019.
Date révision : 18/06/2019.
Références : 1074268, CERTFR-2019-AVI-276, CERTFR-2019-AVI-277, CERTFR-2019-AVI-278, CERTFR-2019-AVI-298, CERTFR-2019-AVI-303, CERTFR-2019-AVI-309, CERTFR-2019-AVI-429, CERTFR-2019-AVI-458, CTX256725, CVE-2019-11477, DLA-1823-1, DLA-1824-1, DSA-2019-117, DSA-4465-1, FEDORA-2019-6c3d89b3d0, FEDORA-2019-914542e05c, K78234183, openSUSE-SU-2019:1570-1, openSUSE-SU-2019:1571-1, openSUSE-SU-2019:1579-1, PAN-SA-2019-0013, RHSA-2019:1479-01, RHSA-2019:1480-01, RHSA-2019:1481-01, RHSA-2019:1482-01, RHSA-2019:1483-01, RHSA-2019:1484-01, RHSA-2019:1485-01, RHSA-2019:1486-01, RHSA-2019:1487-01, RHSA-2019:1488-01, RHSA-2019:1489-01, RHSA-2019:1490-01, RHSA-2019:1602-01, SA44193, SB10287, sk156192, SSA-462066, SUSE-SU-2019:14089-1, SUSE-SU-2019:1527-1, SUSE-SU-2019:1529-1, SUSE-SU-2019:1530-1, SUSE-SU-2019:1532-1, SUSE-SU-2019:1533-1, SUSE-SU-2019:1534-1, SUSE-SU-2019:1535-1, SUSE-SU-2019:1536-1, SUSE-SU-2019:1550-1, SUSE-SU-2019:1692-1, SUSE-SU-2019:2430-1, SUSE-SU-2019:2450-1, SYMSA1492, Synology-SA-19:28, USN-4017-1, USN-4017-2, VIGILANCE-VUL-29543, VMSA-2019-0010, VMSA-2019-0010.1, VU#905115.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets TCP SACK Low MSS malveillants vers Noyau L...
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2019-10126

Noyau Linux : buffer overflow via mwifiex_uap_parse_tail_ies

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via mwifiex_uap_parse_tail_ies() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Linux, openSUSE Leap, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 17/06/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-277, CERTFR-2019-AVI-330, CERTFR-2019-AVI-337, CERTFR-2019-AVI-391, CERTFR-2019-AVI-419, CVE-2019-10126, DLA-1823-1, DLA-1824-1, DSA-4465-1, openSUSE-SU-2019:1716-1, openSUSE-SU-2019:1757-1, SSA:2019-202-01, SUSE-SU-2019:1823-1, SUSE-SU-2019:1823-2, SUSE-SU-2019:1851-1, SUSE-SU-2019:1852-1, SUSE-SU-2019:1854-1, SUSE-SU-2019:1855-1, SUSE-SU-2019:2450-1, USN-4093-1, USN-4094-1, USN-4095-1, USN-4095-2, USN-4117-1, USN-4118-1, VIGILANCE-VUL-29542.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via mwifiex_uap_parse_tail_ies() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2019-12840

Webmin : élévation de privilèges via Package Updates

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Package Updates de Webmin, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Webmin.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : compte privilégié.
Date création : 17/06/2019.
Références : CVE-2019-12840, VIGILANCE-VUL-29541.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Package Updates de Webmin, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2019-4381

IBM i Clustering : obtention d'information via REST Node Failure Detection

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via REST Node Failure Detection de IBM i Clustering, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : IBM i.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 17/06/2019.
Références : CVE-2019-4381, ibm10887369, VIGILANCE-VUL-29540.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via REST Node Failure Detection de IBM i Clustering, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2019-4382

IBM API Connect : obtention d'information via LoopBack

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via LoopBack de IBM API Connect, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : IBM API Connect.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : document.
Date création : 17/06/2019.
Références : CVE-2019-4382, ibm10886747, VIGILANCE-VUL-29539.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via LoopBack de IBM API Connect, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2019-12816

ZNC : élévation de privilèges via Module Name

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Module Name de ZNC, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Debian, openSUSE Leap, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié.
Provenance : document.
Date création : 17/06/2019.
Références : CVE-2019-12816, DLA-1830-1, DSA-4463-1, openSUSE-SU-2019:1775-1, openSUSE-SU-2019:1859-1, USN-4044-1, VIGILANCE-VUL-29538.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Module Name de ZNC, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2019-9858

Horde Groupware Webmail : exécution de code via Forms Image Upload

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Forms Image Upload de Horde Groupware Webmail, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 17/06/2019.
Références : CVE-2019-9858, DLA-1822-1, DSA-4468-1, VIGILANCE-VUL-29537.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Forms Image Upload de Horde Groupware Webmail, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2019-12761

PyXDG : exécution de code via Menu XML Document

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Menu XML Document de PyXDG, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 17/06/2019.
Références : CVE-2019-12761, DLA-1819-1, VIGILANCE-VUL-29536.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Menu XML Document de PyXDG, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2784 2785 2786 2787 2788 2789 2790 2791 2792 2793 2794 2795 2796 2797 2798 2799 2800 2801 2802 2803 2804 2821 2841 2861 2881 2892