L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

avis de vulnérabilité informatique CVE-2007-3770

Xfce : exécution de code via Terminal

Synthèse de la vulnérabilité

L'émulateur Terminal de Xfce ne vérifie pas correctement les urls avant d'appeler le navigateur web.
Produits concernés : Debian, Fedora, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 16/08/2007.
Références : 184886, BID-24889, CVE-2007-3770, DSA-1393-1, FEDORA-2007-1620, VIGILANCE-VUL-7099.

Description de la vulnérabilité

L'émulateur Terminal de Xfce reconnaît automatiquement les urls qu'il affiche, et propose à l'utilisateur de les ouvrir. Pour cela, le navigateur web est appelé via une commande de la forme :
  /bin/sh -c "navigateur url"

Cependant, l'url n'est pas purgée avant d'être incluse dans la commande shell. Par exemple, l'url :
  http://attaquant/?$HOME
exécute :
  navigateur http://attaquant/?_ici_le_home_directory_

Un attaquant peut donc créer un document texte contenant des urls illicites, puis inviter la victime à les ouvrir via Terminal, afin d'exécuter des commandes shell avec ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2007-4367

Opera : exécution de code via JavaScript

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer un document HTML illicite employant JavaScript afin de provoquer l'exécution de code sur la machine de la victime.
Produits concernés : openSUSE, Opera.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 16/08/2007.
Références : BID-25331, CVE-2007-4367, SUSE-SA:2007:050, VIGILANCE-VUL-7098.

Description de la vulnérabilité

Le navigateur Opera analyse (parse) le code JavaScript contenu dans un document HTML avant de l'exécuter.

Du code JavaScript malformé conduit Opera à interpréter de manière incorrecte une définition de fonction. L'appel de cette fonction provoque l'exécution de code.

Un attaquant peut donc créer un document HTML illicite employant JavaScript afin de provoquer l'exécution de code sur la machine de la victime.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2007-3105

Noyau Linux : buffer overflow via read_wakeup_threshold

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsque l'administrateur a modifié la configuration par défaut du générateur aléatoire, un attaquant local peut provoquer un débordement.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, Mandriva Linux, Mandriva NF, NLD, OES, openSUSE, RHEL, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2007.
Références : BID-25348, CERTA-2002-AVI-162, CVE-2007-3105, DSA-1363-1, DSA-1504-1, FEDORA-2007-1785, FEDORA-2007-679, MDKSA-2007:195, MDKSA-2007:196, MDKSA-2007:216, RHSA-2007:0939-01, RHSA-2007:0940-01, SUSE-SA:2007:051, SUSE-SA:2007:053, VIGILANCE-VUL-7097.

Description de la vulnérabilité

La commande sysctl permet à l'administrateur de modifier les paramètres du générateur aléatoire :
 - kernel.random.read_wakeup_threshold : nombre minimum de bits d'entropie à avoir avant de fournir les données via /dev/random (défaut 64)
 - kernel.random.poolsize : taille du pool (défaut 512)

Si l'administrateur configure read_wakeup_threshold supérieur à poolsize, un buffer overflow peut se produire.

Etant donné que les données écrites sont aléatoires, cette vulnérabilité conduit généralement à un déni de service. L'exécution de code semble peu probable.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2007-4414 CVE-2007-4415 CVE-2011-2678

Cisco VPN Client : élévation de privilèges

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut élever ses privilèges via le client VPN Cisco.
Produits concernés : Cisco VPN Concentrator, Windows (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 16/08/2007.
Dates révisions : 17/08/2007, 25/03/2011, 05/07/2011.
Références : 91923, BID-25332, cisco-sa-20070815-vpnclient, CSCse89550, CSCsj00785, CSCtn50645, CVE-2007-4414, CVE-2007-4415, CVE-2011-2678, NGS00051, NGS00503, VIGILANCE-VUL-7096.

Description de la vulnérabilité

La version Windows du client VPN Cisco comporte deux vulnérabilités.

Un attaquant local peut activer la fonctionnalité SBL (Start Before Logon) et utiliser Microsoft Dial-Up Networking afin de faire exécuter des commandes avec les privilèges LocalSystem. [grav:2/4; CSCse89550, CVE-2007-4414]

Les permissions sur le fichier cvpnd.exe permettent à un attaquant local de le remplacer par un cheval de Troie. Ce fichier correspond au service Cisco VPN Service et est exécuté avec les privilèges LocalSystem. [grav:2/4; CSCsj00785, CSCtn50645, CVE-2007-4415, NGS00051, NGS00503]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2007-3848

Noyau Linux : envoi de signal à un processus privilégié

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut envoyer un signal à un processus suid ou sgid qu'il exécute.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, Mandriva Linux, NLD, OES, openSUSE, RHEL, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : transit de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2007.
Date révision : 17/08/2007.
Références : BID-25387, CVE-2007-3848, DSA-1356-1, DSA-1503-1, DSA-1504-1, FEDORA-2007-1785, FEDORA-2007-679, MDKSA-2007:195, MDKSA-2007:196, RHSA-2007:0939-01, RHSA-2007:0940-01, RHSA-2007:1049-01, RHSA-2008:0787-01, RHSA-2009:0001-01, SUSE-SA:2007:051, SUSE-SA:2007:053, SUSE-SA:2008:006, SUSE-SA:2008:017, VIGILANCE-VUL-7095.

Description de la vulnérabilité

Le paramètre PR_SET_PDEATHSIG de la fonction prctl() définit le signal à envoyer au processus fils lorsque le père se termine.

Un utilisateur n'est normalement pas autorisé à envoyer un signal à un processus privilégié (suid/sgid) qu'il exécute. Cependant, un attaquant local peut employer la procédure suivante :
 - créer un programme appelant fork() pour créer un processus fils
 - dans le processus fils, employer PR_SET_PDEATHSIG pour définir un signal
 - dans le processus fils, employer execve("programme_suid1") pour que le processus soit remplacé par le programme privilégié auquel envoyer un signal
 - dans le processus père, employer execve("programme_suid_root2") pour que le processus soit remplacé par un programme privilégié qui enverra le signal
 - tuer le processus père
Le processus père (programme_suid_root2) envoie alors le signal de fin au processus fils (programme_suid1). Cette opération est autorisée car le père est root.

Cette vulnérabilité permet ainsi à un attaquant local d'envoyer un signal à un programme suid ou sgid qu'il exécute. Ce signal peut par exemple perturber le programme et le conduire à effectuer des actions imprévues.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2007-3513

Noyau Linux : déni de service via usblcd

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut employer toute la mémoire du système en utilisant usblcd.
Produits concernés : Debian, Linux, Mandriva Linux, NLD, OES, openSUSE, RHEL, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2007.
Références : BID-24734, CVE-2007-3513, DSA-1356-1, MDKSA-2007:195, MDKSA-2007:196, RHSA-2007:0940-01, SUSE-SA:2007:051, SUSE-SA:2007:053, VIGILANCE-VUL-7094.

Description de la vulnérabilité

Le driver drivers/usb/misc/usblcd.c permet d'utiliser un mini-écran LCD connecté sur un port USB.

La fonction lcd_write() ne limite pas la taille de la mémoire utilisée.

Un attaquant local, autorisé à écrire sur le mini-écran, peut donc mener un déni de service en utilisant toute la mémoire du système.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2007-1749

IE : buffer overflow de VML

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer un document HTML contenant des données VML illicites afin de faire exécuter du code sur la machine de la victime.
Produits concernés : IE.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 16/08/2007.
Références : 938127, BID-25310, CERTA-2007-AVI-361, CVE-2007-1749, MS07-050, VIGILANCE-VUL-7093, VU#468800.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque VGX.DLL affiche les objets VML (Vector Markup Language) dans Internet Explorer.

Un document VML illicite peut provoquer un débordement dans la méthode OnDataAvailable() de la classe CDownloadSink de VGX.DLL. Ce débordement conduit à l'exécution de code.

Un attaquant peut donc par exemple créer un document HTML illicite employant VML afin de provoquer l'exécution de code sur la machine de la victime.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2007-3032 CVE-2007-3033 CVE-2007-3891

Windows Vista : vulnérabilités des Gadget

Synthèse de la vulnérabilité

Trois vulnérabilités affectent les Gadgets Feed, Contacts et Weather.
Produits concernés : Windows Vista.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : serveur internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 16/08/2007.
Date révision : 14/09/2007.
Références : 938123, BID-25287, BID-25304, BID-25306, CERTA-2007-AVI-359, CVE-2007-3032, CVE-2007-3033, CVE-2007-3891, MS07-048, VIGILANCE-VUL-7092, VU#121024, VU#542808, VU#558648.

Description de la vulnérabilité

Trois vulnérabilités affectent les Gadgets de Windows Vista.

Lorsque la victime a souscrit à un fil RSS illicite via Feed Headlines Gadget, ce fil peut fournir un attribut contenant du code JavaScript conduisant à l'exécution de code. [grav:3/4; BID-25287, CVE-2007-3033, VU#558648]

Lorsque la victime importe un contact illicite dans Contacts Gadget, du code peut s'exécuter. [grav:3/4; BID-25304, CERTA-2007-AVI-359, CVE-2007-3032, VU#121024]

Lorsque la victime clique sur un lien illicite dans Weather Gadget, l'attaquant peut fournir un attribut incorrect conduisant à l'exécution de code. [grav:3/4; BID-25306, CVE-2007-3891, VU#542808]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2007-3035 CVE-2007-3037

Windows Media Player : exécution de code via les skins

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer un skin malformé afin de provoquer l'exécution de code sur la machine des victimes l'ouvrant avec Windows Media Player.
Produits concernés : Windows 2000, Windows 2003, Windows Vista, Windows XP.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 16/08/2007.
Références : BID-25305, BID-25307, CERTA-2007-AVI-358, CVE-2007-3035, CVE-2007-3037, MS07-047, VIGILANCE-VUL-7091, ZDI-07-046, ZDI-07-047.

Description de la vulnérabilité

Les skins de Windows Media Player définissent son apparence (extension WMZ et WMD). Deux vulnérabilités peuvent être provoquées par des skins illicites.

Un skin avec un entête malformé provoque une corruption de mémoire. [grav:3/4; BID-25305, CVE-2007-3037, ZDI-07-046]

Un skin avec une compression illicite provoque une corruption de mémoire. [grav:3/4; BID-25307, CERTA-2007-AVI-358, CVE-2007-3035, ZDI-07-047]

Un attaquant peut donc créer un skin provoquant l'exécution de code sur la machine des victimes l'ouvrant avec Windows Media Player.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2007-3034

Windows : overflow de GDI

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer une image illicite provoquant l'exécution de code dans GDI.
Produits concernés : Windows 2000, Windows 2003, Windows Vista.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 16/08/2007.
Références : BID-25302, CERTA-2007-AVI-357, CVE-2007-3034, MS07-046, VIGILANCE-VUL-7090, VU#640136.

Description de la vulnérabilité

L'interface GDI (Graphics Device Interface) permet aux applications d'afficher et d'imprimer des données textes et graphiques.

Un débordement peut se produire dans la fonction AttemptWrite( ) de GDI lors de l'affichage d'une image Metafile illicite.

Un attaquant peut donc créer une image illicite, puis par exemple l'envoyer par email à la victime, afin de faire exécuter du code sur sa machine.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 701 721 741 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2751