L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2008-1592

WebSphere MQ : utilisation de runmqsc

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut employer runmqsc pour mener des opérations administratives sur WebSphere MQ pour HP NSS.
Produits concernés : MQSeries, WebSphere MQ.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 13/03/2008.
Références : BID-28235, CVE-2008-1592, VIGILANCE-VUL-7668.

Description de la vulnérabilité

Le produit WebSphere MQ s'installe avec HP NSS (Non Stop Systems).

La commande runmqsc permet d'effectuer des opérations administratives, comme le démarrage et l'arrêt de canaux. Seuls les membres du groupe "mqm" devraient pouvoir l'employer. Cependant, les autres utilisateurs qui ne sont pas membres de ce groupe peuvent l'utiliser.

Un attaquant local peut donc mener certaines opérations administratives via runmqsc.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2008-1145

Ruby : accès fichier via WEBrick

Synthèse de la vulnérabilité

Le serveur web WEBrick de Ruby permet à un attaquant accéder aux fichiers interdits.
Produits concernés : Fedora, Mandriva Linux, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, openSUSE.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 13/03/2008.
Références : CVE-2008-1145, FEDORA-2008-2443, FEDORA-2008-2458, MDVSA-2008:140, MDVSA-2008:141, MDVSA-2008:142, SUSE-SR:2008:017, VIGILANCE-VUL-7667, VU#404515.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque WEBrick de Ruby implémente un serveur HTTP. Elle comporte deux vulnérabilités.

Les programmes utilisant WEBrick::HTTPServer.new avec l'option ":DocumentRoot" et installés sur les systèmes supportant '\' comme séparateur de répertoire (Windows) permettent d'accéder aux fichiers hors de la racine web avec "..%5c". [grav:2/4]

Les programmes utilisant WEBrick::HTTPServlet::FileHandler et situés sur des partitions non sensibles à la casse (NTFS, HFS) permettent d'accéder aux fichier limités par ":NondisclosureName". [grav:2/4]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2008-1218

Dovecot : accès utilisateur

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se connecter sous le compte mail d'un utilisateur via Dovecot sans connaître son mot de passe.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Date création : 13/03/2008.
Références : CERTA-2002-AVI-195, CVE-2008-1218, DSA-1516-1, FEDORA-2008-2464, FEDORA-2008-2475, SUSE-SR:2008:020, VIGILANCE-VUL-7666.

Description de la vulnérabilité

Le programme Dovecot est un serveur IMAP/POP3. Pour accéder à son compte, chaque utilisateur doit utiliser son login et son mot de passe.

Le protocole de communication interne de Dovecot sépare les champs par des tabulations. Cependant, si le mot de passe contient une tabulation, ce caractère n'est pas filtré. Un attaquant peut donc saisir un mot de passe contenant une tabulation afin d'injecter des données dans le protocole, et notamment dans le champ "skip_password_check". Le mot de passe n'est alors pas vérifié.

Cette vulnérabilité, qui affecte les passdbs MySQL et PAM, permet ainsi à un attaquant de se connecter sur le compte messagerie de tous les utilisateurs.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2008-1199

Dovecot : accès fichier avec mail_extra_groups

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsque la directive mail_extra_groups de Dovecot est utilisée, un attaquant local peut lire ou altérer les fichiers mail des utilisateurs.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE, RHEL, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 13/03/2008.
Références : BID-28092, CERTA-2002-AVI-195, CVE-2008-1199, DSA-1516-1, FEDORA-2008-2464, FEDORA-2008-2475, RHSA-2008:0297-02, SUSE-SR:2008:020, VIGILANCE-VUL-7665.

Description de la vulnérabilité

Le programme Dovecot est un serveur IMAP/POP3.

La directive de configuration mail_extra_groups définit la liste des groupes additionnels autorisés. Cette directive est désactivée par défaut.

Cependant, lorsque cette directive est utilisée, un attaquant local peut créer des liens symboliques pour accéder aux fichiers appartenant à ces groupes.

Un attaquant local peut ainsi lire ou éditer les fichiers mail des victimes.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2008-0532 CVE-2008-0533

Cisco Secure ACS : vulnérabilités de UCP

Synthèse de la vulnérabilité

Deux vulnérabilités de Windows User-Changeable Password permettent à un attaquant d'exécuter du code ou de mener un Cross Site Scripting.
Produits concernés : Secure ACS.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, accès/droits client.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 12/03/2008.
Date révision : 13/03/2008.
Références : 100519, BID-28222, CERTA-2008-AVI-133, CERTA-2008-AVI-140, cisco-sa-20080312-ucp, CSCsl49180, CSCsl49205, CVE-2008-0532, CVE-2008-0533, VIGILANCE-VUL-7664.

Description de la vulnérabilité

Deux vulnérabilités de Windows User-Changeable Password affectent Cisco Secure Access Control Server.

Un attaquant peut provoquer plusieurs débordements dans l'interface web UCP CSuserCGI.exe afin de faire exécuter du code. [grav:3/4; CERTA-2008-AVI-133, CERTA-2008-AVI-140, CSCsl49180, CVE-2008-0532]

Un attaquant peut provoquer plusieurs Cross Site Scripting dans l'interface web UCP CSuserCGI.exe afin de faire exécuter du code Javascript. [grav:2/4; CSCsl49205, CVE-2008-0533]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2008-1360

Nagios : Cross Site Scripting et fuite mémoire

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting et une fuite mémoire dans Nagios.
Produits concernés : Debian, Nagios Open Source, openSUSE, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 12/03/2008.
Date révision : 13/05/2008.
Références : BID-28250, CVE-2008-1360, DSA-1883-1, DSA-1883-2, MDVSA-2008:067, SUSE-SR:2008:011, VIGILANCE-VUL-7662.

Description de la vulnérabilité

Trois vulnérabilités affectent Nagios.

Un attaquant peut utiliser un Cross Site Scripting dans les scripts CGI afin de faire exécuter du code Javascript dans le contexte du navigateur web de la victime. [grav:2/4; BID-28250, CVE-2008-1360]

Un attaquant peut utiliser une fuite mémoire afin de progressivement mener un déni de service. [grav:1/4]

Les caractères HTML de certains scripts CGIs ne sont pas correctement encodés. [grav:2/4]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité 7661

IE : injection de commande FTP

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer une uri spéciale afin d'injecter des commandes FTP dans la session.
Produits concernés : IE.
Gravité : 2/4.
Conséquences : création/modification de données, effacement de données.
Provenance : document.
Date création : 12/03/2008.
Références : BID-28208, R7-0032, VIGILANCE-VUL-7661.

Description de la vulnérabilité

Lorsque l'utilisateur clique sur une uri "ftp://" depuis Internet Explorer, le client FTP est utilisé.

Cependant, l'uri peut contenir des sauts de lignes encodés en "%0D%0A" et des commandes FTP comme "DELE fichier" :
  ftp://serveur/%0D%0ADELE%20fichier ...
Ces commandes sont transmises par le client FTP au serveur FTP.

Lorsque la victime clique sur une uri FTP illicite, une séquence de commandes FTP peut donc s'exécuter sur un serveur du réseau intranet par exemple.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2008-0389 CVE-2008-0740 CVE-2008-0741

WebSphere AS 6.1.0 : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de WebSphere AS permettent à un attaquant d'obtenir des informations, de mener des dénis de service ou d'attaquer le service.
Produits concernés : WebSphere AS Traditional.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 8.
Date création : 12/03/2008.
Références : BID-26078, BID-27371, BID-28216, BID-46449, CERTA-2008-AVI-035, CERTA-2011-AVI-117, CVE-2008-0389, CVE-2008-0740, CVE-2008-0741, CVE-2008-7274, CVE-2011-1032, PK45726, PK48785, PK52059, PK52709, PK53198, PK54565, PK56255, PK56552, VIGILANCE-VUL-7660.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans WebSphere Application Server.

Une vulnérabilité inconnue a été annoncée dans wsadmin (VIGILANCE-VUL-7251). [grav:1/4; BID-26078, PK45726]
Une vulnérabilité concerne les noms qualifiés et les préfixes. [grav:1/4; PK56255]
Un attaquant peut mener un déni de service via createSIBDestination. [grav:1/4; PK56552]
Des informations sensibles peuvent apparaître en clair dans le fichier http_plugin.log (composant Plug-in). [grav:1/4; CVE-2008-0740, PK48785]
Une vulnérabilité affecte l'utilitaire PropFilePasswordEncoder. [grav:2/4; CVE-2008-0741, PK52709]
Une vulnérabilité affecte les applications configurées avec serveServletsByClassnameEnabled (VIGILANCE-VUL-7520). [grav:2/4; BID-27371, CERTA-2008-AVI-035, CVE-2008-0389, PK52059]
Des informations sensibles peuvent apparaître dans le fichier startserver.log. [grav:1/4; PK53198]
Lorsque la fonctionnalité JAAS Login est activée, un attaquant peut s'authentifier avec un mot de passe vide. [grav:2/4; BID-46449, CERTA-2011-AVI-117, CVE-2008-7274, CVE-2011-1032, PK54565]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2008-1317

Solaris : déni de service d'IPC

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut bloquer une queue IPC.
Produits concernés : Solaris.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 12/03/2008.
Références : 231403, 6642234, BID-28214, CVE-2008-1317, VIGILANCE-VUL-7659.

Description de la vulnérabilité

Les IPC (Inter-Process Communication) permettent aux applications d'échanger des données.

Un attaquant local peut provoquer une boucle infinie dans la fonction msg_fnd_neg_snd(). Tous les messages IPC de cette queue sont alors bloqués.

Un attaquant local peut ainsi mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2008-1594 CVE-2008-1595 CVE-2008-1596

AIX : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de AIX permettent à un attaquant d'élever ses privilèges.
Produits concernés : AIX.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 12/03/2008.
Références : BID-28212, BID-28467, CVE-2008-1594, CVE-2008-1595, CVE-2008-1596, CVE-2008-1597, CVE-2008-1598, CVE-2008-1599, CVE-2008-1600, CVE-2008-1601, IZ04946, IZ04953, IZ05246, IZ06022, IZ06505, IZ06663, IZ09545, IZ11820, IZ12794, IZ13346, IZ13392, IZ15057, IZ15100, IZ15276, IZ15277, IZ15479, IZ15480, IZ16975, IZ16991, IZ16992, IZ17058, IZ17059, IZ17111, VIGILANCE-VUL-7658.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans AIX.

Plusieurs vulnérabilités du noyau permettent à un attaquant local d'élever ses privilèges, de mener un déni de service ou d'accéder à des données privées. [grav:2/4; BID-28467, CVE-2008-1594, CVE-2008-1595, CVE-2008-1596, CVE-2008-1597, CVE-2008-1598, IZ04946, IZ04953, IZ05246, IZ06022, IZ06505, IZ06663, IZ09545, IZ11820, IZ12794, IZ13346, IZ13392, IZ16992, IZ17111]

Un attaquant local peut obtenir les privilèges root via une variable d'environnement dans les programmes de la famille nddstat (/usr/sbin/atmstat, /usr/sbin/entstat, /usr/sbin/fddistat, /usr/sbin/hdlcstat, /usr/sbin/tokstat). [grav:2/4; CVE-2008-1599, IZ16975, IZ16991, IZ17058, IZ17059]

Un attaquant local peut obtenir les privilèges root via une variable d'environnement dans le programme /usr/sbin/lsmcode. [grav:2/4; CVE-2008-1600, IZ15057, IZ15100, IZ15276, IZ15277]

Un attaquant local membre du groupe shutdown peut provoquer un buffer overflow dans /usr/sbin/reboot afin d'obtenir les privilèges root. [grav:1/4; CVE-2008-1601, IZ15479, IZ15480]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2895