L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

alerte de faille informatique CVE-2007-6389

GNOME screensaver : lecture du presse papier

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire le contenu du presse papier lorsque l'écran est verrouillé par GNOME screensaver.
Gravité : 1/4.
Date création : 02/04/2008.
Références : BID-30096, CVE-2007-6389, FEDORA-2008-2818, FEDORA-2008-2872, MDVSA-2008:132, MDVSA-2008:135, SUSE-SR:2008:017, VIGILANCE-VUL-7720.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

La fonctionnalité "Laisser un message" de l'économiseur d'écran GNOME permet d'écrire un message à l'attention de la personne ayant verrouillé l'écran.

Cependant, un attaquant peut coller le contenu du presse papier dans le champ texte de "Laisser un message".

L'attaquant peut ainsi lire les dernières données manipulées par l'utilisateur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce cyber-sécurité CVE-2008-0047 CVE-2008-1373 CVE-2008-1374

CUPS : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de CUPS permettent à un attaquant de mener un déni de service ou de faire exécuter du code.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 02/04/2008.
Références : BID-28307, BID-28544, CERTA-2008-AVI-156, CERTA-2008-AVI-183, CVE-2008-0047, CVE-2008-1373, CVE-2008-1374, FEDORA-2008-2131, FEDORA-2008-2897, MDVSA-2008:081, RHSA-2008:0192-01, RHSA-2008:0206-01, SSA:2008-094-01, SUSE-SA:2008:020, TLSA-2008-19, VIGILANCE-VUL-7719.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le système CUPS (Common UNIX Printing System) assure une gestion simplifiée des imprimantes sous un environnement Unix. Il écoute sur le port 631/udp. Il comporte plusieurs vulnérabilités.

Un attaquant peut envoyer une requête de recherche illicite sur le port 631 afin de provoquer un débordement dans cgiCompileSearch (VIGILANCE-VUL-7679). [grav:3/4; BID-28307, CERTA-2008-AVI-156, CERTA-2008-AVI-183, CVE-2008-0047]

Un attaquant peut créer une image GIF illicite afin de créer un débordement dans imagetops et imagetoraster (VIGILANCE-VUL-7562). [grav:3/4; BID-28544, CVE-2008-1373]

Sur les plateformes 64 bits, la vulnérabilité VIGILANCE-VUL-4466 (débordement dans pdftops) n'était pas corrigée. [grav:2/4; CVE-2008-1374]

Ces vulnérabilités permettent à un attaquant de mener un déni de service ou de faire exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de menace informatique CVE-2008-1142 CVE-2008-1692

eterm, rxvt : ouverture sans display

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsque eterm ou rxvt est démarré sans un display, il s'ouvre automatiquement sur le display ":0", qui peut ne pas être celui de l'utilisateur.
Gravité : 1/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 01/04/2008.
Références : BID-28512, CVE-2008-1142, CVE-2008-1692, MDVSA-2008:161, MDVSA-2008:221, MDVSA-2008:222, SUSE-SR:2008:017, VIGILANCE-VUL-7718.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le paramètre "-display" et la variable d'environnement "DISPLAY" indiquent le display sur lequel ouvrir les fenêtres des applications graphiques X11.

Lorsque le display n'est pas précisé, la majorité des programmes affiche un message d'erreur. Les terminaux eterm et xrvt utilisent automatiquement le display par défaut ":0" au lieu d'afficher une erreur.

Cependant, le display ":0" peut appartenir à un autre utilisateur. Ce dernier voit alors apparaître une fenêtre ou une application ne lui appartenant pas, si les connexions sont autorisées sur son display.

Un attaquant local peut ainsi par exemple accéder à une fenêtre shell d'un utilisateur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2008-1637 CVE-2008-3217

PowerDNS : prédictibilité des query id

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut prédire les query id afin par d'exemple d'empoisonner le cache du serveur DNS.
Gravité : 2/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 01/04/2008.
Références : BID-28517, CVE-2008-1637, CVE-2008-3217, DSA-1544-2, FEDORA-2008-3010, FEDORA-2008-3036, FEDORA-2008-6893, powerdns-advisory-2008-01, SUSE-SR:2008:012, VIGILANCE-VUL-7717.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le protocole DNS définit un identifiant de 16 bits permettant d'associer la réponse à la requête. Lorsqu'un attaquant prédit cet identifiant et le numéro de port UDP, il peut envoyer de fausses réponses et ainsi empoisonner le cache du serveur.

Le serveur DNS PowerDNS Recursor utilise la fonction rand() fournie par la glibc ou par Windows. Les 32 bits aléatoires obtenus sont utilisés par l'identifiant et le numéro de port.

Cependant, cette implémentation est faible. Si l'attaquant capture une cinquantaine de requêtes successives, il peut deviner l'identifiant et le port.

Un attaquant ayant capturé des paquets DNS peut ainsi empoisonner le cache du serveur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

menace CVE-2008-1567

phpMyAdmin : obtention du mot de passe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire le fichier de session afin d'obtenir des données sensibles comme le mot de passe de phpMyAdmin.
Gravité : 2/4.
Date création : 01/04/2008.
Références : 1909711, BID-28560, CERTA-2002-AVI-203, CERTA-2008-AVI-168, CVE-2008-1567, DSA-1557-1, FEDORA-2008-2825, FEDORA-2008-2874, MDVSA-2008:131, PMASA-2008-2, SUSE-SR:2008:026, SUSE-SR:2009:003, VIGILANCE-VUL-7716.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le programme phpMyAdmin permet d'administrer une base de données MySQL.

Les sessions PHP sont stockées par défaut sous /tmp (session.save_path) et sont lisibles par tous les utilisateurs locaux.

Cependant, phpMyAdmin y stocke des informations sensibles : nom d'utilisateur, mot de passe et secret Blowfish.

Un attaquant local peut donc lire ces fichiers et se connecter sous phpMyAdmin.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de menace informatique CVE-2008-1625

avast : corruption de mémoire de aavmker4.sys

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut corrompre la mémoire de aavmker4.sys afin de mener un déni de service ou de faire exécuter du code.
Gravité : 2/4.
Date création : 31/03/2008.
Références : BID-28502, CVE-2008-1625, TKADV2008-002, VIGILANCE-VUL-7715.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le driver aavmker4.sys est installé par avast.

Un attaquant local peut utiliser l'IOCTL 0xb2d60030 du driver aavmKer4.sys afin de corrompre la mémoire avec les privilèges SYSTEM.

Il peut ainsi mener un déni de service ou obtenir les privilèges administrateur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce sécurité CVE-2008-1657

OpenSSH : exécution de commande rc

Synthèse de la vulnérabilité

Lorsque le fichier ~/.ssh/rc existe, la directive ForceCommand n'est pas honorée.
Gravité : 1/4.
Date création : 31/03/2008.
Références : BID-28531, CVE-2008-1657, MDVSA-2008:098, NetBSD-SA2008-005, SUSE-SR:2008:009, VIGILANCE-VUL-7714.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

La directive ForceCommand, apparue dans OpenSSH 4.4, indique le nom de la commande à exécuter, quelle que soit la commande envoyée par le client.

Le fichier ~/.ssh/rc contient les commandes à exécuter lors de la connexion de l'utilisateur.

Lorsque ForceCommand est activée, les commandes du fichier ~/.ssh/rc sont tout de même exécutées.

Si l'attaquant peut modifier son fichier ~/.ssh/rc (par FTP par exemple), il peut ensuite se connecter via ssh et contourner la restriction imposée par ForceCommand.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2008-1561 CVE-2008-1562 CVE-2008-1563

Wireshark : dénis de service

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Wireshark permettent à un attaquant distant de mener un déni de service.
Gravité : 1/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 28/03/2008.
Références : BID-28485, CVE-2008-1561, CVE-2008-1562, CVE-2008-1563, FEDORA-2008-2941, FEDORA-2008-3040, MDVSA-2008:091, RHSA-2008:0890-01, SUSE-SR:2008:08, VIGILANCE-VUL-7713, wnpa-sec-2008-02.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit Wireshark/Ethereal intercepte des trames réseau, dans le but d'aider l'administrateur à résoudre des problèmes survenant sur son réseau. De nombreux "dissecteurs" sont proposés pour analyser les protocoles courants. Ils comportent plusieurs vulnérabilités.

Un attaquant peut stopper le dissecteur X.509sat. [grav:1/4; CVE-2008-1561]

Un attaquant peut stopper le dissecteur Roofnet. [grav:1/4; CVE-2008-1561]

Un attaquant peut stopper le dissecteur LDAP. [grav:1/4; CVE-2008-1562]

Un attaquant peut stopper le dissecteur SCCP, durant l'utilisation de "decode as". [grav:1/4; CVE-2008-1563]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

faille cybersécurité CVE-2002-2008 CVE-2005-4703 CVE-2006-7197

Apache Tomcat : obtention d'information

Synthèse de la vulnérabilité

Deux vulnérabilités d'Apache Tomcat permettent à un attaquant d'obtenir des informations.
Gravité : 1/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 28/03/2008.
Références : BID-28477, BID-28484, BID-5054, CVE-2002-2008, CVE-2005-4703, CVE-2006-7197, RHSA-2008:0261-01, RHSA-2008:0524-01, VIGILANCE-VUL-7711.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Deux vulnérabilités d'Apache Tomcat permettent à un attaquant d'obtenir des informations.

Un attaquant peut obtenir des informations via mod_jk (versions affectées : 4.0.1-4.0.6, 4.1.0-4.1.32, 5.0.0-5.0.30, 5.5.0-5.5.16). [grav:1/4; BID-28477, CVE-2006-7197]

Sous Windows, un attaquant peut obtenir le nom du répertoire d'installation (versions affectées : 4.0.0-4.0.6). [grav:1/4; BID-28484, BID-5054, CVE-2002-2008, CVE-2005-4703]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de menace CVE-2007-6354 CVE-2007-6355 CVE-2007-6356

exiftags : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer des images JPEG illicites afin de provoquer un déni de service ou l'exécution de code lors de leur traitement par exiftags.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 28/03/2008.
Références : BID-26892, CVE-2007-6354, CVE-2007-6355, CVE-2007-6356, DSA-1533-1, VIGILANCE-VUL-7710.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Une image JPEG peut contenir des données EXIF (EXchangeable Image File), créées par exemple à l'aide d'un appareil photo numérique. Le programme exiftags affiche les données EXIF. Il comporte plusieurs vulnérabilités.

Une image JPEG illicite peut provoquer un débordement conduisant à l'exécution de code. [grav:3/4; CVE-2007-6354]

Une image JPEG illicite peut provoquer un débordement conduisant à l'exécution de code. [grav:3/4; CVE-2007-6355]

Une image JPEG illicite peut contenir des références IFD récursives, ce qui produit une boucle infinie. [grav:1/4; CVE-2007-6356]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

   

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 729 730 731 732 733 734 735 736 737 739 741 742 743 744 745 746 747 748 749 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2821 2841 2861 2881 2901 2921 2926