L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.
Historique des vulnérabilités traitées par Vigil@nce :

avis de vulnérabilité CVE-2008-2550

WebSphere AS : vulnérabilité de SOAP

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de WebSphere Application Server via l'entête sécurité de SOAP.
Produits concernés : WebSphere AS Traditional.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 19/05/2008.
Références : BID-29543, CVE-2008-2550, PK61315, swg27007951, VIGILANCE-VUL-7834.

Description de la vulnérabilité

La spécification WS-Security (Web Services Security) ajoute de l'intégrité, de la confidentialité et de l'authentification aux messages SOAP. Par exemple (simplifié) :
  <S11:Envelope ...
    <S11:Header ... ici l'entête de sécurité
    <S11:Body ... ici les données

Un attaquant peut créer un entête de sécurité contenant des attributs illicites afin de provoquer une vulnérabilité dans les services web de WebSphere Application Server ayant ws-security activé. Il pourrait s'agir d'un débordement corrompant la mémoire.

Un attaquant non authentifié peut employer cette vulnérabilité afin par exemple de mener un déni de service ou de faire exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité 7833

Noyau Linux : vulnérabilité

Synthèse de la vulnérabilité

Une vulnérabilité a été annoncée dans les noyaux Linux 2.6.25.3 et inférieurs.
Produits concernés : Linux.
Gravité : 1/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 16/05/2008.
Références : BID-29383, VIGILANCE-VUL-7833.

Description de la vulnérabilité

Une vulnérabilité a été annoncée dans les noyaux Linux 2.6.25.3 et inférieurs.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité 7832

ISC DHCP : dénis de service

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant du réseau peut mener trois dénis de service sur ISC DHCP.
Produits concernés : ISC DHCP.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 15/05/2008.
Références : VIGILANCE-VUL-7832.

Description de la vulnérabilité

Le serveur ISC DHCP est affecté par trois dénis de service.

Une fuite mémoire se produit lors de l'utilisation d'OMAPI (Object Management Application Programming Interface). [grav:1/4]

Dans certaines configurations, un attaquant peut provoquer un buffer overflow conduisant à un déni de service. [grav:2/4]

Sur un serveur ayant d'autres services en écoute, un attaquant peut provoquer une fuite de descripteurs de fichiers. [grav:1/4]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2008-2136

Noyau Linux : déni de service via SIT

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets IPv6 dans un tunnel SIT afin de progressivement mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, Mandriva Linux, openSUSE, RHEL, SLES, ESX, ESXi, VMware Server, vCenter Server, VirtualCenter.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : client internet.
Date création : 15/05/2008.
Références : 446031, BID-29235, CERTA-2008-AVI-252, CVE-2008-2136, DSA-1588-1, DSA-1588-2, FEDORA-2008-3873, FEDORA-2008-3949, MDVSA-2008:167, MDVSA-2008:174, RHSA-2008:0585-01, RHSA-2008:0607-01, RHSA-2008:0612-01, RHSA-2008:0787-01, RHSA-2008:0849-5, RHSA-2008:0973-03, RHSA-2009:0001-01, SUSE-SA:2008:030, SUSE-SA:2008:032, SUSE-SU-2011:0928-1, VIGILANCE-VUL-7831, VMSA-2009-0014, VMSA-2009-0014.1, VMSA-2009-0014.2.

Description de la vulnérabilité

Le fichier net/ipv6/sit.c implémente SIT (Simple Internet Transition) et propose des tunnels pour encapsuler des paquets IPv6 sur un réseau IPv4. L'administrateur les configure par exemple via "ifconfig sit0 ...".

La fonction ipip6_rcv() ne libère pas une zone mémoire lorsque pskb_may_pull() échoue. Cette fuite mémoire peut être provoquée par un attaquant envoyant des paquets IPv6.

Un attaquant distant peut donc progressivement mener un déni de service sur les machines ayant des tunnels SIT actifs.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2008-1749

Cisco CSM : fuite mémoire

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut progressivement créer un déni de service en utilisant une fuite mémoire de Cisco Content Switching Module.
Produits concernés : Cisco Catalyst, IOS par Cisco, Cisco Router.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : client intranet.
Date création : 14/05/2008.
Références : 105450, BID-29216, CERTA-2008-AVI-253, cisco-sa-20080514-csm, CSCsl40722, CVE-2008-1749, VIGILANCE-VUL-7830.

Description de la vulnérabilité

Les modules CSM (Cisco Content Switching Module) et CSM-S (CSM avec SSL) s'intègrent dans les Catalyst pour assurer un balancement de charge.

Cependant,
 - lorsque CSM/CSM-S est configuré pour un balancement de charge en couche 7, et
 - lorsque les serveurs balancés n'acceptent plus les connexions TCP (en surcharge), et
 - lorsque des paquets TCP avec certain drapeaux sont reçus
alors une fuite mémoire se produit dans le module.

Au fil du temps, cette fuite mémoire rend le système inutilisable, ce qui crée un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2008-2281

Internet Explorer : exécution de code lors de l'impression

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à imprimer la table des liens afin de faire exécuter du code sur sa machine.
Produits concernés : IE.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : serveur internet.
Date création : 14/05/2008.
Références : BID-29217, CVE-2008-2281, VIGILANCE-VUL-7829.

Description de la vulnérabilité

L'onglet Options de la fenêtre d'impression d'Internet Explorer contient la case à cocher "Imprimer la table des liens". Cette case est décochée par défaut. Lorsqu'elle est cochée, Internet Explorer génère une nouvelle page HTML contenant la liste des liens du document.

Cependant, les liens extraits du document ne sont pas filtrés avant d'être utilisés dans la table. De plus, ce document est imprimé dans la zone locale.

Un attaquant peut donc créer un document web dont les liens sont des scripts, puis inviter la victime à imprimer ce document. Lors de la génération de la page à imprimer, le script de l'attaquant est exécuté dans la zone locale.

Un attaquant peut ainsi inviter la victime à imprimer la table des liens afin de faire exécuter du code sur sa machine.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2008-2292

Net-SNMP : buffer overflow via snmp_get

Synthèse de la vulnérabilité

Un agent SNMP illicite peut provoquer l'exécution de code dans le module Perl Net-SNMP.
Produits concernés : Debian, Fedora, Mandriva Linux, Mandriva NF, Net-SNMP, OpenSolaris, Solaris, RHEL, Slackware, ESX, ESXi.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : serveur intranet.
Date création : 14/05/2008.
Date révision : 13/11/2008.
Références : 239785, 6707092, BID-29212, CVE-2008-2292, DSA-1663-1, FEDORA-2008-5215, FEDORA-2008-5218, FEDORA-2008-5224, MDVSA-2008:118, RHSA-2008:0529-01, SSA:2008-210-07, VIGILANCE-VUL-7828, VMSA-2008-0013.1, VMSA-2008-0013.2, VMSA-2008-0013.3.

Description de la vulnérabilité

Le sous-répertoire perl/SNMP de Net-SNMP contient un module permettant à un programme Perl de s'interfacer avec la bibliothèque de Net-SNMP.

Cependant, ce module copie les réponses SNMP GET dans un tableau de 2048 ou 4096 octets, sans vérifier leurs tailles.

Un agent SNMP illicite peut donc retourner des données plus longues afin de provoquer un débordement conduisant à l'exécution de code sur la machine où Net-SNMP est installé.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2008-2142

Emacs, XEmacs : exécution via flc

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut créer un fichier flc et inviter la victime à ouvrir un fichier avec Emacs afin que du code Lisp soit exécuté.
Produits concernés : Fedora, Mandriva Linux, openSUSE, SLES, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 14/05/2008.
Références : BID-29176, CERTA-2008-AVI-259, CVE-2008-2142, FEDORA-2008-5446, FEDORA-2008-5504, MDVSA-2008:153, MDVSA-2008:154, SUSE-SR:2008:012, VIGILANCE-VUL-7827.

Description de la vulnérabilité

Emacs et XEmacs possèdent plusieurs méthodes pour verrouiller l'accès à un fichier. La méthode fast-lock-mode, considérée comme obsolète, crée un fichier verrou se terminant par ".flc". Par exemple, lors de l'ouverture de "test.c", le verrou "test.c.flc" est créé. Le code Lisp contenu dans ce fichier verrou est ensuite interprété par Emacs.

Cependant, un attaquant peut préalablement créer "test.c.flc". Lorsque la victime ouvre "test.c", le code Lisp de l'attaquant est alors exécuté.

Un attaquant local peut donc créer un fichier flc et inviter la victime à ouvrir un fichier avec Emacs afin que du code Lisp soit exécuté.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2008-2148

Noyau Linux : changement de date via sys_utimensat

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut changer la date d'un fichier en utilisant utimensat().
Produits concernés : Linux, Mandriva Linux, openSUSE, RHEL.
Gravité : 1/4.
Conséquences : création/modification de données.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 14/05/2008.
Références : BID-29134, CVE-2008-2148, MDVSA-2008:167, RHSA-2008:0585-01, RHSA-2008:0849-5, SUSE-SA:2008:030, VIGILANCE-VUL-7826.

Description de la vulnérabilité

L'appel système utimensat(), introduit en version 2.6.22, définit avec précision la date d'un fichier. Les valeurs de la structure timespec peuvent être :
 - UTIME_OMIT : ne change pas la date
 - UTIME_NOW : utilise la date courante

Cependant, lorsque les heures d'accès et de modification sont affectées à UTIME_NOW (ou l'une à UTIME_NOW et l'autre à UTIME_OMIT) la date du fichier est modifiée sans vérifier si l'utilisateur en est le propriétaire.

Un attaquant local peut ainsi actualiser la date d'un fichier.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2008-1419 CVE-2008-1420 CVE-2008-1423

libvorbis : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de libvorbis permettent à un attaquant de mener un déni de service ou de faire exécuter du code lorsque la victime ouvre un fichier audio OGG.
Produits concernés : Debian, Fedora, Mandriva Linux, Mandriva NF, openSUSE, RHEL.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 14/05/2008.
Références : BID-29206, CERTA-2008-AVI-250, CERTA-2009-AVI-517, CVE-2008-1419, CVE-2008-1420, CVE-2008-1423, CVE-2008-2009, DSA-1591-1, FEDORA-2008-3898, FEDORA-2008-3910, FEDORA-2008-3934, MDVSA-2008:102, RHSA-2008:0270-01, RHSA-2008:0271-01, SUSE-SR:2008:012, VIGILANCE-VUL-7825.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque libvorbis implémente le format audio Ogg Vorbis. Cette bibliothèque est utilisée dans les applications pour créer ou écouter les fichiers OGG. Quatre vulnérabilités ont été annoncées dans libvorbis.

Un codebook trop court provoque une boucle infinie ou un débordement de tas. [grav:3/4; CERTA-2008-AVI-250, CVE-2008-1419]

Une erreur de calcul des partvals provoque un débordement d'entier. [grav:2/4; CVE-2008-1420]

Un codebook trop grand provoque une débordement d'entier. [grav:2/4; CVE-2008-1423]

Une corruption de mémoire se produit dans la fonction _make_decode_tree(), utilisée pour décoder un arbre de Huffman. [grav:3/4; CERTA-2009-AVI-517, CVE-2008-2009]

Un attaquant peut donc mener un déni de service ou faire exécuter du code lorsque la victime ouvre un fichier audio OGG.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Page précédente   Page suivante

Accès à la page 1 21 41 61 81 101 121 141 161 181 201 221 241 261 281 301 321 341 361 381 401 421 441 461 481 501 521 541 561 581 601 621 641 661 681 701 721 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 781 801 821 841 861 881 901 921 941 961 981 1001 1021 1041 1061 1081 1101 1121 1141 1161 1181 1201 1221 1241 1261 1281 1301 1321 1341 1361 1381 1401 1421 1441 1461 1481 1501 1521 1541 1561 1581 1601 1621 1641 1661 1681 1701 1721 1741 1761 1781 1801 1821 1841 1861 1881 1901 1921 1941 1961 1981 2001 2021 2041 2061 2081 2101 2121 2141 2161 2181 2201 2221 2241 2261 2281 2301 2321 2341 2361 2381 2401 2421 2441 2461 2481 2501 2521 2541 2561 2581 2601 2621 2641 2661 2681 2701 2721 2741 2761 2781 2801 2819