L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base de données de vigilance et des outils pour y remédier.

Vulnérabilité de Buffer overflow de ASN.1

Synthèse de la vulnérabilité 

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans VPN-1, afin d'exécuter du code sur la machine.
Logiciels vulnérables : VPN-1.
Gravité de cette annonce : 4/4.
Date de création : 29/07/2004.
Date de révision : 03/08/2004.
Références de cette vulnérabilité informatique : 178, BID-10820, CERTA-2004-AVI-258, CVE-2004-0699, V6-VPN1ASN1BOF, VIGILANCE-VUL-4303, VU#435358.

Description de la vulnérabilité 

Le protocole IPSec permet de créer des VPN. L'établissement d'un tunnel IPSec nécessite de disposer de SA (Security Associations: algorithme, taille de clé, etc.) entre les deux entités. Les SA peuvent être configurés par l'administrateur, ou automatiquement déterminés. Dans ce cas, le protocole d'échange IKE (Internet Key Exchange) est utilisé. IKE est basé sur ISAKMP (ainsi que sur Oakley et Skeme).

Le protocole ISAKMP (Internet Security Association and Key Management Protocol) définit un cadre générique (format et mécanismes). Certains champs du protocole ISAKMP sont encodés en ASN.1. Le langage ASN.1 (Abstract Syntax Notation 1) permet de représenter des entiers, des compteurs, des chaînes de caractères, etc.

Le produit VPN-1 ne décode pas correctement certains encodages ASN.1 nécessaires à ISAKMP. Un buffer overflow se produit alors.

La mise en oeuvre de cette attaque nécessite :
 - un seul paquet, si le mode aggressive de IKE est actif (déconseillé par Check Point)
 - d'initier une négociation IKE, sinon
 
Cette vulnérabilité peut alors permettre à un attaquant distant de faire exécuter du code sur la machine.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Cette vulnérabilité concerne les logiciels ou systèmes comme VPN-1.

Notre équipe Vigil@nce a déterminé que la gravité de cet avis de vulnérabilité informatique est critique.

Le niveau de confiance est de type confirmé par un tiers de confiance, avec une provenance de serveur internet.

Un attaquant avec un niveau de compétence expert peut exploiter cette alerte cyber-sécurité.

Solutions pour cette menace 

Solution pour Buffer overflow de ASN.1.
Le document à l'adresse ci-dessous liste toutes les versions vulnérables et leurs correctifs :
  http://www.checkpoint.com/techsupport/alerts/asn1.html
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques 

Vigil@nce fournit une alerte de vulnérabilités applicatives. La base de vulnérabilités Vigil@nce contient plusieurs milliers de failles.