L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base de données de vigilance et des outils pour y remédier.

Vulnérabilité de Cisco Data Center Network Manager : lecture de fichier via Web Management Interface

Synthèse de la vulnérabilité 

Un attaquant local peut lire un fichier via Web Management Interface de Cisco Data Center Network Manager, afin d'obtenir des informations sensibles.
Systèmes impactés : Cisco Prime DCNM.
Gravité de cette alerte : 3/4.
Date de création : 27/06/2019.
Date de révision : 20/09/2019.
Références de cette alerte : CERTFR-2019-AVI-297, cisco-sa-20190626-dcnm-file-dwnld, CSCvo64651, CVE-2019-1621, VIGILANCE-VUL-29633.

Description de la vulnérabilité 

Un attaquant local peut lire un fichier via Web Management Interface de Cisco Data Center Network Manager, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Cette menace cyber-sécurité concerne les logiciels ou systèmes comme Cisco Prime DCNM.

Notre équipe Vigil@nce a déterminé que la gravité de cette vulnérabilité est important.

Le niveau de confiance est de type confirmé par l'éditeur, avec une provenance de client intranet.

Un démonstrateur ou un outil d'attaque est disponible, donc vos équipes doivent traiter cette alerte. Un attaquant avec un niveau de compétence technicien peut exploiter ce bulletin de vulnérabilité.

Solutions pour cette menace 

Cisco Data Center Network Manager : solution CSCvo64651.
La solution est décrite sur le site Cisco :
  https://bst.cloudapps.cisco.com/bugsearch/bug/CSCvo64651
  https://tools.cisco.com/bugsearch/bug/CSCvo64651
  https://tools.cisco.com/quickview/bug/CSCvo64651
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques 

Vigil@nce fournit une alerte de vulnérabilités applicatives. La base de vulnérabilités Vigil@nce contient plusieurs milliers de failles.