L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

vulnérabilité CVE-2014-1533 CVE-2014-1534 CVE-2014-1536

Firefox, Thunderbird, SeaMonkey : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Firefox, Thunderbird et SeaMonkey.
Systèmes vulnérables : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, openSUSE, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité de cette menace : 4/4.
Conséquences d'un hack : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Origine du pirate : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 7.
Date création : 10/06/2014.
Références de cette faille : CERTFR-2014-AVI-270, CVE-2014-1533, CVE-2014-1534, CVE-2014-1536, CVE-2014-1537, CVE-2014-1538, CVE-2014-1539, CVE-2014-1540, CVE-2014-1541, CVE-2014-1542, CVE-2014-1543, DSA-2955-1, DSA-2960-1, FEDORA-2014-7279, FEDORA-2014-7310, FEDORA-2014-7325, FEDORA-2014-7682, FEDORA-2014-7690, MFSA 2014-48, MFSA 2014-49, MFSA 2014-50, MFSA 2014-51, MFSA 2014-52, MFSA 2014-53, MFSA 2014-54, openSUSE-SU-2014:0797-1, openSUSE-SU-2014:0819-1, openSUSE-SU-2014:0855-1, openSUSE-SU-2014:0858-1, openSUSE-SU-2014:1100-1, RHSA-2014:0741-01, RHSA-2014:0742-01, SSA:2014-163-01, SSA:2014-175-05, SUSE-SU-2014:0824-1, SUSE-SU-2014:0824-2, SUSE-SU-2014:0824-3, SUSE-SU-2014:0905-1, USN-2243-1, USN-2250-1, VIGILANCE-VUL-14870.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Firefox, Thunderbird et SeaMonkey.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1533, CVE-2014-1534, MFSA 2014-48]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Address Sanitizer, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1536, CVE-2014-1537, CVE-2014-1538, MFSA 2014-49]

Un attaquant peut provoquer un Clickjacking sous OS X, afin de tromper la victime. [grav:2/4; CVE-2014-1539, MFSA 2014-50]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans Event Listener Manager, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1540, MFSA 2014-51]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans SMIL Animation Controller, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1541, MFSA 2014-52]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans Web Audio Speex Resampler, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2014-1542, MFSA 2014-53]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans Gamepad API, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2014-1543, MFSA 2014-54]

Un attaquant peut donc inviter la victime à consulter un site illicite, afin par exemple de faire exécuter du code sur son ordinateur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit des avis de vulnérabilités de réseaux. Chaque administrateur peut personnaliser la liste des produits pour lesquels il souhaite recevoir des alertes de vulnérabilités. Le service de veille sur les vulnérabilités informatiques Vigil@nce alerte vos équipes des failles et des menaces qui concernent votre système d'information. L'équipe Vigil@nce surveille les vulnérabilités informatiques de systèmes et d'applications.