L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base de données de vigilance et des outils pour y remédier.

Vulnérabilité de FortiClient SSLVPN Linux : élévation de privilèges via iclean.linux.sh

Synthèse de la vulnérabilité 

Un attaquant local peut appeler helper/subproc de FortiClient SSLVPN Linux sur un fichier iclean.linux.sh malveillant, afin d'élever ses privilèges.
Systèmes vulnérables : FortiClient.
Gravité de cette menace : 2/4.
Date de création : 27/07/2015.
Références de cette faille : BID-76049, CVE-2015-7362, FG-IR-15-017, VIGILANCE-VUL-17504.

Description de la vulnérabilité 

Lors de l'installation du client FortiClient SSLVPN sous Linux, le programme helper/subproc est installé suid root.

Si FortiClient est installé dans un répertoire autorisant l'accès en lecture et en exécution (comme par exemple un home directory avec le mode "drwx---r-x"), alors tous les utilisateurs du système peuvent exécuter subproc.

Cependant, lors de son exécution, subproc exécute avec les privilèges root le script "iclean.linux.sh" (ou cleanup.linux.sh), dans le répertoire courant.

Un attaquant local peut donc appeler helper/subproc de FortiClient SSLVPN Linux sur un fichier iclean.linux.sh malveillant, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Cette alerte cybersécurité concerne les logiciels ou systèmes comme FortiClient.

Notre équipe Vigil@nce a déterminé que la gravité de cet avis de menace est moyen.

Le niveau de confiance est de type confirmé par l'éditeur, avec une provenance de shell utilisateur.

Un attaquant avec un niveau de compétence expert peut exploiter cette annonce de menace informatique.

Solutions pour cette menace 

FortiClient SSLVPN Linux : version 2317.
La version 2317 est corrigée :
  http://www.fortiguard.com/

FortiClient SSLVPN Linux : contre-mesure pour iclean.linux.sh.
Une contre-mesure consiste à protéger répertoire contenant helper/subproc. Par exemple :
  chmod 700 /home/user/forticlientsslvpn/
ou :
  chmod 700 /home/user/forticlientsslvpn/helper/
L'attaque est alors restreinte à l'utilisateur de FortiClient.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques 

Vigil@nce fournit une analyse de vulnérabilités applicatives. L'équipe Vigil@nce surveille les vulnérabilités informatiques de systèmes et d'applications.