L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base de données de vigilance et des outils pour y remédier.

Vulnérabilité de IBM Notes : lecture de mot de passe en mémoire

Synthèse de la vulnérabilité 

Un attaquant local, qui peut accéder à la mémoire du processus, peut lire les mots de passe récemment utilisés.
Systèmes impactés : Notes.
Gravité de cette alerte : 1/4.
Date de création : 13/06/2013.
Références de cette alerte : CERTA-2013-AVI-357, CVE-2013-0534, SPR#JMOY95H59S, SPR# NPEI95BQLK, swg21636154, VIGILANCE-VUL-12977.

Description de la vulnérabilité 

Le produit IBM Notes manipule des mots de passe.

Normalement, lorsque ces mots de passe ne sont plus nécessaires, le produit doit réinitialiser la zone mémoire qui contenait ce mot de passe. Cependant, IBM Notes ne le fait pas.

Un attaquant local, qui peut accéder à la mémoire du processus, peut donc lire les mots de passe récemment utilisés.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Ce bulletin sécurité concerne les logiciels ou systèmes comme Notes.

Notre équipe Vigil@nce a déterminé que la gravité de cet avis cyber-sécurité est faible.

Le niveau de confiance est de type confirmé par l'éditeur, avec une provenance de shell utilisateur.

Un attaquant avec un niveau de compétence expert peut exploiter cette alerte de menace informatique.

Solutions pour cette menace 

IBM Notes : version 9.0 Interim Fix 2.
La version 9.0 Interim Fix 2 est corrigée :
  http://www.ibm.com/support/docview.wss?uid=swg21640580

IBM Notes : version 8.5.3 Fix Pack 4 Interim Fix 2.
La version 8.5.3 Fix Pack 4 Interim Fix 2 est corrigée :
  http://www.ibm.com/support/docview.wss?uid=swg21639571
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques 

Vigil@nce fournit des bulletins de vulnérabilité de système. La base de vulnérabilités Vigil@nce contient plusieurs milliers de failles.