L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

vulnérabilité CVE-2014-6593 CVE-2015-0205

JSSE, CyaSSL, Mono, OpenSSL : session en clair via SKIP-TLS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, disposant d'un serveur TLS, peut forcer le client/serveur JSSE, CyaSSL, Mono ou OpenSSL à utiliser une session en clair, afin qu'une tierce partie puisse intercepter ou modifier les données échangées.
Logiciels impactés : ArubaOS, ProxyAV, ProxySG par Blue Coat, SGOS par Blue Coat, FabricOS, Brocade Network Advisor, Cisco ATA, AnyConnect VPN Client, Cisco ACE, ASA, AsyncOS, Cisco ESA, IOS par Cisco, IronPort Email, IronPort Web, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco Prime Access Registrar, Prime Collaboration Assurance, Cisco Prime DCNM, Prime Infrastructure, Cisco Prime LMS, Prime Network Control Systems, Cisco PRSM, Cisco Router, Cisco IP Phone, Cisco MeetingPlace, Cisco WSA, Clearswift Email Gateway, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FreeBSD, HP-UX, AIX, IRAD, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere MQ, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, Junos Space Network Management Platform, NSM Central Manager, NSMXpress, Juniper SBR, McAfee Email Gateway, ePO, McAfee Web Gateway, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Data ONTAP, NetBSD, NetScreen Firewall, ScreenOS, Nodejs Core, Java OpenJDK, OpenSSL, openSUSE, Oracle Communications, Java Oracle, JavaFX, Solaris, pfSense, Puppet, RHEL, Slackware, Splunk Enterprise, stunnel, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité de cette vulnérabilité informatique : 2/4.
Conséquences d'une attaque : lecture de données.
Origine de l'attaquant : serveur internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 04/03/2015.
Date révision : 09/03/2015.
Références de cette annonce : 1699051, 1700706, 1701485, 9010028, ARUBA-PSA-2015-003, bulletinjan2015, c04517481, c04556853, c04580241, c04583581, CERTFR-2015-AVI-108, CERTFR-2015-AVI-146, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150310-ssl, cpujan2015, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2014-6593, CVE-2015-0205, DSA-3125-1, DSA-3144-1, DSA-3147-1, FEDORA-2015-0512, FEDORA-2015-0601, FEDORA-2015-0983, FEDORA-2015-1075, FEDORA-2015-1150, FEDORA-2015-8251, FEDORA-2015-8264, FreeBSD-SA-15:01.openssl, HPSBUX03219, HPSBUX03244, HPSBUX03273, HPSBUX03281, JSA10679, MDVSA-2015:019, MDVSA-2015:033, MDVSA-2015:062, NetBSD-SA2015-006, NTAP-20150205-0001, openSUSE-SU-2015:0130-1, openSUSE-SU-2015:0190-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, RHSA-2015:0066-01, RHSA-2015:0067-01, RHSA-2015:0068-01, RHSA-2015:0069-01, RHSA-2015:0079-01, RHSA-2015:0080-01, RHSA-2015:0085-01, RHSA-2015:0086-01, RHSA-2015:0133-01, RHSA-2015:0134-01, RHSA-2015:0135-01, RHSA-2015:0136-01, RHSA-2015:0263-01, RHSA-2015:0264-01, SA40015, SA88, SB10104, SB10108, SKIP-TLS, SOL16120, SOL16123, SOL16124, SOL16126, SOL16135, SOL16136, SOL16139, SPL-95203, SSA:2015-009-01, SSRT101859, SSRT101885, SSRT101951, SSRT101968, SUSE-SU-2015:0336-1, SUSE-SU-2015:0503-1, USN-2459-1, USN-2486-1, USN-2487-1, VIGILANCE-VUL-16300, VMSA-2015-0003, VMSA-2015-0003.1, VMSA-2015-0003.10, VMSA-2015-0003.11, VMSA-2015-0003.12, VMSA-2015-0003.13, VMSA-2015-0003.14, VMSA-2015-0003.15, VMSA-2015-0003.2, VMSA-2015-0003.3, VMSA-2015-0003.4, VMSA-2015-0003.5, VMSA-2015-0003.6, VMSA-2015-0003.8, VMSA-2015-0003.9.

Description de la vulnérabilité

Le protocole TLS utilise une succession de messages, que le client et le serveur doivent échanger, avant d'établir une session sécurisée.

Cependant, les clients comme JSSE et CyaSSL acceptent que le serveur saute directement à l'état final (CVE-2014-6593, initialement traité dans VIGILANCE-VUL-16014). De même, les serveurs comme Mono ou OpenSSL acceptent que le client saute directement à l'état final (CVE-2015-0205, initialement traité dans VIGILANCE-VUL-15934). La session établie n'utilise alors aucun chiffrement.

Un attaquant, disposant d'un serveur TLS, peut donc forcer le client/serveur JSSE, CyaSSL, Mono ou OpenSSL à utiliser une session en clair, afin qu'une tierce partie puisse intercepter ou modifier les données échangées.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit une alerte de vulnérabilité de système. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique. La veille sécurité Vigil@nce publie des bulletins de vulnérabilités pour les failles qui impactent le système d'information. Le service de veille sur les vulnérabilités informatiques Vigil@nce alerte vos équipes des failles et des menaces qui concernent votre système d'information.