L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-7213 CVE-2016-7228 CVE-2016-7229

Microsoft Office : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft Office.
Logiciels vulnérables : Office, Access, Office Communicator, Excel, OneNote, Outlook, PowerPoint, Project, Publisher, MOSS, Visio, Word.
Gravité de cette annonce : 3/4.
Conséquences d'une intrusion : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du client.
Origine de l'attaquant : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 12.
Date création : 09/11/2016.
Références de cette vulnérabilité informatique : 3199168, CERTFR-2016-AVI-375, CVE-2016-7213, CVE-2016-7228, CVE-2016-7229, CVE-2016-7230, CVE-2016-7231, CVE-2016-7232, CVE-2016-7233, CVE-2016-7234, CVE-2016-7235, CVE-2016-7236, CVE-2016-7244, CVE-2016-7245, MS16-133, VIGILANCE-VUL-21073.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft Office.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7233]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7213]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7228]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7229]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7230]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7231]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7232]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7234]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7235]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7236]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-7245]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-7244]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit une annonce de vulnérabilité informatique. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique. La base de vulnérabilités Vigil@nce contient plusieurs milliers de failles. Chaque administrateur peut personnaliser la liste des produits pour lesquels il souhaite recevoir des alertes de vulnérabilités.