L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base de données de vigilance et des outils pour y remédier.

Vulnérabilité de OpenSSL : Man-in-the-Middle via X509_V_FLAG_X509_STRICT

Synthèse de la vulnérabilité 

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle via X509_V_FLAG_X509_STRICT sur OpenSSL, afin de lire ou modifier des données de la session.
Systèmes impactés : AsyncOS, Nexus par Cisco, NX-OS, Prime Infrastructure, Cisco vEdge, Cisco UCS, Cisco IP Phone, Cisco WSA, Fedora, FreeBSD, hMailServer, Nodejs Core, OpenSSL, Python, RHEL, stunnel, Nessus.
Gravité de cette alerte : 2/4.
Date de création : 25/03/2021.
Références de cette alerte : CERTFR-2021-AVI-221, CERTFR-2021-AVI-235, cisco-sa-openssl-2021-GHY28dJd, CVE-2021-3450, FEDORA-2021-d049f32a82, FEDORA-2021-f347d1c866, FreeBSD-SA-21:07.openssl, RHSA-2021:1024-01, TNS-2021-05, VIGILANCE-VUL-34943.

Description de la vulnérabilité 

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle via X509_V_FLAG_X509_STRIC...
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Cette vulnérabilité cyber-sécurité concerne les logiciels ou systèmes comme AsyncOS, Nexus par Cisco, NX-OS, Prime Infrastructure, Cisco vEdge, Cisco UCS, Cisco IP Phone, Cisco WSA, Fedora, FreeBSD, hMailServer, Nodejs Core, OpenSSL, Python, RHEL, stunnel, Nessus.

Notre équipe Vigil@nce a déterminé que la gravité de cette annonce de menace est moyen.

Le niveau de confiance est de type confirmé par l'éditeur, avec une provenance de serveur internet.

Un attaquant avec un niveau de compétence expert peut exploiter cet avis de menace.

Solutions pour cette menace 

Cette vulnérabilité a une solution qui sera bientôt rendue publique.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques 

Vigil@nce fournit un bulletin cyber-sécurité. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique.