L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-3195

OpenSSL : obtention d'information via X509_ATTRIBUTE

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut lire un fragment de la mémoire via X509_ATTRIBUTE de OpenSSL manipulant des données PKCS#7 ou CMS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Logiciels impactés : OpenOffice, Tomcat, ProxyAV, ProxySG par Blue Coat, SGOS par Blue Coat, FabricOS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Cisco ASR, Cisco ATA, Cisco AnyConnect Secure Mobility Client, ASA, AsyncOS, Cisco Content SMA, Cisco ESA, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco Prime Access Registrar, Prime Collaboration Assurance, Cisco Prime DCNM, Prime Infrastructure, Cisco PRSM, Secure ACS, Cisco CUCM, Cisco MeetingPlace, Cisco WSA, Cisco Wireless Controller, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FortiAnalyzer, FortiAnalyzer Virtual Appliance, FortiClient, FortiGate, FortiGate Virtual Appliance, FortiManager, FortiManager Virtual Appliance, FortiOS, FreeBSD, HP Switch, AIX, IRAD, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, IVE OS, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, MAG Series par Juniper, NSM Central Manager, NSMXpress, Juniper SA, Juniper SBR, MariaDB ~ précis, McAfee Email Gateway, MySQL Enterprise, Data ONTAP 7-Mode, NetScreen Firewall, ScreenOS, OpenBSD, OpenSSL, openSUSE, openSUSE Leap, Oracle Communications, Solaris, Palo Alto Firewall PA***, PAN-OS, pfSense, Pulse Connect Secure, MAG Series par Pulse Secure, Pulse Secure SBR, Puppet, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, Slackware, stunnel, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité de cette vulnérabilité informatique : 2/4.
Conséquences d'une attaque : lecture de données.
Origine de l'attaquant : shell utilisateur.
Date création : 03/12/2015.
Références de cette annonce : 1972951, 1976113, 1976148, 1985739, 2003480, 2003620, 2003673, 9010051, BSA-2016-006, bulletinjan2016, c05398322, CERTFR-2015-AVI-517, CERTFR-2016-AVI-128, cisco-sa-20151204-openssl, cpuapr2017, cpuoct2016, cpuoct2017, CVE-2015-3195, DSA-3413-1, FEDORA-2015-605de37b7f, FEDORA-2015-d87d60b9a9, FreeBSD-SA-15:26.openssl, HPESBHF03709, JSA10733, JSA10759, NTAP-20151207-0001, openSUSE-SU-2015:2288-1, openSUSE-SU-2015:2289-1, openSUSE-SU-2015:2318-1, openSUSE-SU-2015:2349-1, openSUSE-SU-2016:0637-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, openSUSE-SU-2016:1327-1, PAN-SA-2016-0020, PAN-SA-2016-0028, RHSA-2015:2616-01, RHSA-2015:2617-01, RHSA-2016:2054-01, RHSA-2016:2055-01, RHSA-2016:2056-01, SA105, SA40100, SB10203, SOL12824341, SOL30714460, SOL55540723, SOL86772626, SSA:2015-349-04, SUSE-SU-2016:0678-1, USN-2830-1, VIGILANCE-VUL-18436.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque OpenSSL supporte les formats PKCS#7 et CMS.

Cependant, si une structure X509_ATTRIBUTE est malformée, OpenSSL n'initialise pas une zone mémoire avant de la retourner à l'utilisateur lisant les données PKCS#7 ou CMS.

On peut noter que SSL/TLS n'est pas affecté.

Un attaquant peut donc lire un fragment de la mémoire via X509_ATTRIBUTE de OpenSSL manipulant des données PKCS#7 ou CMS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit une annonce de vulnérabilité applicative. L'équipe Vigil@nce surveille les vulnérabilités informatiques de systèmes et d'applications. Le service de veille sur les vulnérabilités informatiques Vigil@nce alerte vos équipes des failles et des menaces qui concernent votre système d'information. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique.