L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

vulnérabilité CVE-2018-10925

PostgreSQL : obtention d'information via CONFLICT DO UPDATE

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via CONFLICT DO UPDATE de PostgreSQL, afin d'obtenir des informations sensibles.
Systèmes vulnérables : Debian, Unisphere EMC, Fedora, openSUSE Leap, PostgreSQL, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité de cette menace : 2/4.
Conséquences d'une attaque : lecture de données.
Origine du pirate : compte utilisateur.
Date création : 10/08/2018.
Références de cette faille : 528379, CVE-2018-10925, DSA-2018-208, DSA-4269-1, FEDORA-2018-d8f5aea89d, openSUSE-SU-2018:2599-1, openSUSE-SU-2018:3449-1, RHSA-2018:2511-01, RHSA-2018:2565-01, RHSA-2018:2566-01, SUSE-SU-2018:2564-1, SUSE-SU-2018:3377-1, USN-3744-1, VIGILANCE-VUL-26960.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via CONFLICT DO UPDATE de PostgreSQL, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit une base de vulnérabilités informatiques. La base de vulnérabilités Vigil@nce contient plusieurs milliers de failles. Le service de veille sur les vulnérabilités informatiques Vigil@nce alerte vos équipes des failles et des menaces qui concernent votre système d'information. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique.