L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base de données de vigilance et des outils pour y remédier.

Vulnérabilité de Sun ONE Messaging : Cross Site Scripting de Webmail

Synthèse de la vulnérabilité 

Un attaquant peut faire exécuter du code Javascript dans le navigateur d'un utilisateur à l'aide d'un mail illicite.
Logiciels vulnérables : Sun Messaging.
Gravité de cette annonce : 2/4.
Date de création : 20/06/2005.
Références de cette vulnérabilité informatique : 101770, 6284060, BID-13988, BID-9998, CVE-2005-2022, V6-IPLANETIEWEBMAILXSS, VIGILANCE-VUL-5023.

Description de la vulnérabilité 

Le service Webmail s'active sur Sun ONE Messaging Server afin que les utilisateurs distants consultent leurs boîtes aux lettres par l'intermédiaire d'un navigateur web.

Lorsqu'un utilisateur ouvre un email spécialement formaté avec Internet Explorer, certains scripts contenus dans le mail sont exécutés.
 
Un attaquant peut donc faire exécuter du code Javascript dans le navigateur d'un utilisateur.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Ce bulletin cyber-sécurité concerne les logiciels ou systèmes comme Sun Messaging.

Notre équipe Vigil@nce a déterminé que la gravité de cette faille informatique est moyen.

Le niveau de confiance est de type confirmé par l'éditeur, avec une provenance de document.

Un attaquant avec un niveau de compétence expert peut exploiter ce bulletin de menace.

Solutions pour cette menace 

Sun ONE Messaging : patches pour Webmail.
Des patches sont disponibles :
  SPARC Platform
    * iPlanet Messaging Server 5.2 (for Solaris 2.6 and Solaris 8) : bientôt disponible
    * Sun ONE Messaging Server 6.2 (for Solaris 8, Solaris 9, Solaris 10) : patch 118207-36
  x86 Platform
    * Sun ONE Messaging Server 6.2 (for Solaris 9 and Solaris 10) : patch 118208-36
  Linux Platform
    * Sun ONE Messaging Server 6.2 (for RHEL 2.1 or 3.0) : bientôt disponible
Une contre-mesure consiste à utiliser un navigateur internet autre que Microsoft Internet Explorer.
Bulletin complet, filtrage par logiciel, emails, correctifs, ... (Demandez votre essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques 

Vigil@nce fournit un bulletin cyber-sécurité. La base de vulnérabilités Vigil@nce contient plusieurs milliers de failles.