L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

vulnérabilité CVE-2018-4200

WebKitGTK+ : corruption de mémoire via State Management

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via State Management de WebKitGTK+, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Logiciels impactés : iOS par Apple, iPhone, Fedora, openSUSE Leap, Solaris, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité de cette vulnérabilité informatique : 3/4.
Conséquences d'une attaque : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Origine de l'attaquant : document.
Date création : 09/05/2018.
Références de cette annonce : bulletinoct2018, CVE-2018-4200, FEDORA-2018-6a9fea1b3a, FEDORA-2018-93ba62d099, FEDORA-2018-97c58e29e4, HT208743, openSUSE-SU-2018:3473-1, SUSE-SU-2018:3387-1, USN-3640-1, VIGILANCE-VUL-26080.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via State Management de WebKitGTK+, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit des annonces de vulnérabilité de logiciel. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique. L'équipe Vigil@nce surveille les vulnérabilités informatiques de systèmes et d'applications. Chaque administrateur peut personnaliser la liste des produits pour lesquels il souhaite recevoir des alertes de vulnérabilités.