L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2017-9343 CVE-2017-9344 CVE-2017-9345

Wireshark : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Wireshark.
Produits concernés : Fedora, openSUSE Leap, Solaris, Wireshark.
Gravité : 2/4.
Date création : 02/06/2017.
Références : bulletinjul2017, CVE-2017-9343, CVE-2017-9344, CVE-2017-9345, CVE-2017-9346, CVE-2017-9347, CVE-2017-9348, CVE-2017-9349, CVE-2017-9350, CVE-2017-9351, CVE-2017-9352, CVE-2017-9353, CVE-2017-9354, FEDORA-2017-5f15bf15cf, FEDORA-2017-f0509fbf37, openSUSE-SU-2017:1534-1, openSUSE-SU-2017:1958-1, VIGILANCE-VUL-22886, wnpa-sec-2017-22, wnpa-sec-2017-23, wnpa-sec-2017-24, wnpa-sec-2017-25, wnpa-sec-2017-26, wnpa-sec-2017-27, wnpa-sec-2017-28, wnpa-sec-2017-29, wnpa-sec-2017-30, wnpa-sec-2017-31, wnpa-sec-2017-32, wnpa-sec-2017-33.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Wireshark.

Un attaquant peut provoquer une boucle infinie via Bazaar, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9352, wnpa-sec-2017-22]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via DOF, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2017-9348, wnpa-sec-2017-23]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via DHCP, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:1/4; CVE-2017-9351, wnpa-sec-2017-24]

Un attaquant peut provoquer une boucle infinie via SoulSeek, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9346, wnpa-sec-2017-25]

Un attaquant peut provoquer une boucle infinie via DNS, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9345, wnpa-sec-2017-26]

Un attaquant peut provoquer une boucle infinie via DICOM, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9349, wnpa-sec-2017-27]

Un attaquant peut provoquer une fuite mémoire via openSAFETY, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9350, wnpa-sec-2017-28]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via BT L2CAP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9344, wnpa-sec-2017-29]

Un attaquant peut envoyer des paquets MSNIP malveillants, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9343, wnpa-sec-2017-30]

Un attaquant peut envoyer des paquets ROS malveillants, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9347, wnpa-sec-2017-31]

Un attaquant peut envoyer des paquets RGMP malveillants, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-9354, wnpa-sec-2017-32]

Un attaquant peut envoyer des paquets IPv6 malveillants, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2017-9353, wnpa-sec-2017-33]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit une analyse de vulnérabilités de réseaux. Chaque administrateur peut personnaliser la liste des produits pour lesquels il souhaite recevoir des alertes de vulnérabilités. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique. La veille sécurité Vigil@nce publie des bulletins de vulnérabilités pour les failles qui impactent le système d'information.