L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-7547

glibc : buffer overflow de getaddrinfo

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, disposant d'un serveur DNS malveillant, peut répondre avec des données trop longues à un client utilisant la fonction getaddrinfo() de la glibc, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code dans l'application cliente.
Systèmes vulnérables : ArubaOS, Blue Coat CAS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Cisco ASR, Cisco Catalyst, IOS XE Cisco, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco Prime Access Registrar, Cisco Prime DCNM, Secure ACS, Cisco CUCM, Cisco IP Phone, Cisco Wireless IP Phone, Cisco Wireless Controller, XenDesktop, PowerPath, Unisphere EMC, VNX Operating Environment, VNX Series, ExtremeXOS, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, QRadar SIEM, Trinzic, NSM Central Manager, NSMXpress, McAfee Email Gateway, McAfee MOVE AntiVirus, VirusScan, McAfee Web Gateway, openSUSE, openSUSE Leap, Palo Alto Firewall PA***, PAN-OS, RealPresence Distributed Media Application, Polycom VBP, RHEL, ROX, RuggedSwitch, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, ESXi, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor.
Gravité de cette menace : 4/4.
Conséquences d'une attaque : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Origine du pirate : client internet.
Date création : 16/02/2016.
Date révision : 17/02/2016.
Références de cette faille : 046146, 046151, 046153, 046155, 046158, 1977665, 478832, 479427, 479906, 480572, 480707, 480708, ARUBA-PSA-2016-001, BSA-2016-003, BSA-2016-004, CERTFR-2016-AVI-066, CERTFR-2016-AVI-071, CERTFR-2017-AVI-012, CERTFR-2017-AVI-022, cisco-sa-20160218-glibc, CTX206991, CVE-2015-7547, ESA-2016-020, ESA-2016-027, ESA-2016-028, ESA-2016-029, ESA-2016-030, FEDORA-2016-0480defc94, FEDORA-2016-0f9e9a34ce, JSA10774, KB #4858, openSUSE-SU-2016:0490-1, openSUSE-SU-2016:0510-1, openSUSE-SU-2016:0511-1, openSUSE-SU-2016:0512-1, PAN-SA-2016-0021, RHSA-2016:0175-01, RHSA-2016:0176-01, RHSA-2016:0225-01, SA114, SB10150, SOL47098834, SSA:2016-054-02, SSA-301706, SUSE-SU-2016:0470-1, SUSE-SU-2016:0471-1, SUSE-SU-2016:0472-1, SUSE-SU-2016:0473-1, USN-2900-1, VIGILANCE-VUL-18956, VMSA-2016-0002, VMSA-2016-0002.1, VN-2016-003.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque glibc implémente un résolveur DNS (libresolv).

Une application peut alors appeler la fonction getaddrinfo(), qui interroge les serveurs DNS. Lorsque le type AF_UNSPEC est utilisé dans l'appel à getaddrinfo(), deux requêtes DNS A et AAAA sont envoyées simultanément. Cependant, ce cas particulier et un cas avec AF_INET6 ne sont pas correctement gérés, et conduisent à un débordement si la réponse provenant du serveur DNS dépasse 2048 octets.

Un attaquant, disposant d'un serveur DNS malveillant, peut donc répondre avec des données trop longues à un client utilisant la fonction getaddrinfo() de la glibc, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code dans l'application cliente.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Service de veille sur les vulnérabilités informatiques

Vigil@nce fournit une analyse de vulnérabilité de système. La cellule de veille technologique suit les menaces sécurité qui ciblent le parc informatique. Chaque administrateur peut personnaliser la liste des produits pour lesquels il souhaite recevoir des alertes de vulnérabilités. Le service de veille sur les vulnérabilités informatiques Vigil@nce alerte vos équipes des failles et des menaces qui concernent votre système d'information.