L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Arkoon FAST360

menace CVE-2019-1125

Intel 64-bit CPU : obtention d'information via SWAPGS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via SWAPGS de Intel 64-bit CPU, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 1/4.
Date création : 07/08/2019.
Références : 1103505, CERTFR-2019-AVI-375, CERTFR-2019-AVI-376, CERTFR-2019-AVI-381, CERTFR-2019-AVI-390, CERTFR-2019-AVI-391, CERTFR-2019-AVI-392, CERTFR-2019-AVI-417, CERTFR-2019-AVI-418, CERTFR-2019-AVI-428, CERTFR-2019-AVI-440, CERTFR-2019-AVI-458, CERTFR-2019-AVI-467, CERTFR-2019-AVI-486, CVE-2019-1125, DLA-1884-1, DLA-1885-1, DSA-4495-1, DSA-4497-1, FEDORA-2019-6bda4c81f4, FEDORA-2019-e37c348348, K31085564, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, RHSA-2019:2405-01, RHSA-2019:2411-01, RHSA-2019:2473-01, RHSA-2019:2476-01, RHSA-2019:2600-01, RHSA-2019:2609-01, RHSA-2019:2695-01, RHSA-2019:2696-01, RHSA-2019:2730-01, RHSA-2019:2899-01, RHSA-2019:2900-01, RHSA-2019:2975-01, RHSA-2019:3220-01, SB10297, SSA:2019-226-01, STORM-2019-007, SUSE-SU-2019:14157-1, SUSE-SU-2019:2068-1, SUSE-SU-2019:2069-1, SUSE-SU-2019:2070-1, SUSE-SU-2019:2071-1, SUSE-SU-2019:2072-1, SUSE-SU-2019:2073-1, SUSE-SU-2019:2262-1, SUSE-SU-2019:2263-1, SUSE-SU-2019:2299-1, SUSE-SU-2019:2430-1, SUSE-SU-2019:2450-1, SWAPGS, Synology-SA-19:32, USN-4093-1, USN-4094-1, USN-4095-1, USN-4095-2, USN-4096-1, VIGILANCE-VUL-29962.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via SWAPGS de Intel 64-bit CPU, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

menace informatique CVE-2018-3646

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF Virtualization

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF Virtualization sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 2/4.
Date création : 16/08/2018.
Références : 525211, 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-385, CERTFR-2018-AVI-386, CERTFR-2018-AVI-387, CERTFR-2018-AVI-388, CERTFR-2018-AVI-390, CERTFR-2018-AVI-391, CERTFR-2018-AVI-392, CERTFR-2018-AVI-416, CERTFR-2018-AVI-419, CERTFR-2018-AVI-426, CERTFR-2018-AVI-557, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-169, CERTFR-2019-AVI-242, CERTFR-2019-AVI-489, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, cpuapr2019, cpujan2019, CTX236548, CVE-2018-3646, DLA-1481-1, DLA-1506-1, DSA-2018-170, DSA-2018-217, DSA-2019-030, DSA-4274-1, DSA-4279-1, DSA-4279-2, FEDORA-2018-1c80fea1cd, FEDORA-2018-f8cba144ae, FG-IR-18-002, Foreshadow, FreeBSD-SA-18:09.l1tf, HPESBHF03874, HT209139, HT209193, ibm10742755, INTEL-SA-00161, JSA10937, K31300402, openSUSE-SU-2018:2399-1, openSUSE-SU-2018:2404-1, openSUSE-SU-2018:2407-1, openSUSE-SU-2018:2434-1, openSUSE-SU-2018:2436-1, openSUSE-SU-2018:4304-1, RHSA-2018:2384-01, RHSA-2018:2387-01, RHSA-2018:2388-01, RHSA-2018:2389-01, RHSA-2018:2390-01, RHSA-2018:2391-01, RHSA-2018:2392-01, RHSA-2018:2393-01, RHSA-2018:2394-01, RHSA-2018:2395-01, RHSA-2018:2396-01, RHSA-2018:2602-01, RHSA-2018:2603-01, SSA-254686, SSA-608355, STORM-2018-005, SUSE-SU-2018:2328-1, SUSE-SU-2018:2331-1, SUSE-SU-2018:2332-1, SUSE-SU-2018:2335-1, SUSE-SU-2018:2338-1, SUSE-SU-2018:2344-1, SUSE-SU-2018:2362-1, SUSE-SU-2018:2366-1, SUSE-SU-2018:2374-1, SUSE-SU-2018:2380-1, SUSE-SU-2018:2381-1, SUSE-SU-2018:2384-1, SUSE-SU-2018:2394-1, SUSE-SU-2018:2401-1, SUSE-SU-2018:2409-1, SUSE-SU-2018:2410-1, SUSE-SU-2018:2480-1, SUSE-SU-2018:2482-1, SUSE-SU-2018:2483-1, SUSE-SU-2018:2528-1, SUSE-SU-2018:2596-1, SUSE-SU-2018:2637-1, SUSE-SU-2018:3490-1, SUSE-SU-2018:4300-1, Synology-SA-18:45, USN-3740-1, USN-3740-2, USN-3741-1, USN-3741-2, USN-3741-3, USN-3742-1, USN-3742-2, USN-3742-3, USN-3756-1, USN-3823-1, VIGILANCE-VUL-26999, VMSA-2018-0020, VU#982149, XSA-273, XSA-289.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF Virtualization sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2018-3620

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF OS/SMM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF OS/SMM sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 2/4.
Date création : 16/08/2018.
Références : 525211, 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-385, CERTFR-2018-AVI-386, CERTFR-2018-AVI-387, CERTFR-2018-AVI-388, CERTFR-2018-AVI-390, CERTFR-2018-AVI-391, CERTFR-2018-AVI-392, CERTFR-2018-AVI-416, CERTFR-2018-AVI-419, CERTFR-2018-AVI-426, CERTFR-2018-AVI-557, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-169, CERTFR-2019-AVI-242, CERTFR-2019-AVI-489, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, cpuapr2019, CTX236548, CVE-2018-3620, DLA-1481-1, DLA-1506-1, DLA-1529-1, DSA-2018-170, DSA-2018-217, DSA-2019-030, DSA-4274-1, DSA-4279-1, DSA-4279-2, FEDORA-2018-1c80fea1cd, FEDORA-2018-f8cba144ae, FG-IR-18-002, Foreshadow, FreeBSD-SA-18:09.l1tf, HPESBHF03874, ibm10742755, INTEL-SA-00161, JSA10917, JSA10937, K95275140, openSUSE-SU-2018:2404-1, openSUSE-SU-2018:2407-1, RHSA-2018:2384-01, RHSA-2018:2387-01, RHSA-2018:2388-01, RHSA-2018:2389-01, RHSA-2018:2390-01, RHSA-2018:2391-01, RHSA-2018:2392-01, RHSA-2018:2393-01, RHSA-2018:2394-01, RHSA-2018:2395-01, RHSA-2018:2396-01, RHSA-2018:2602-01, RHSA-2018:2603-01, SSA:2018-240-01, SSA-254686, SSA-608355, STORM-2018-005, SUSE-SU-2018:2328-1, SUSE-SU-2018:2332-1, SUSE-SU-2018:2344-1, SUSE-SU-2018:2362-1, SUSE-SU-2018:2366-1, SUSE-SU-2018:2374-1, SUSE-SU-2018:2380-1, SUSE-SU-2018:2381-1, SUSE-SU-2018:2384-1, SUSE-SU-2018:2596-1, SUSE-SU-2018:2637-1, Synology-SA-18:45, USN-3740-1, USN-3740-2, USN-3741-1, USN-3741-2, USN-3741-3, USN-3742-1, USN-3742-2, USN-3742-3, USN-3823-1, VIGILANCE-VUL-26998, VMSA-2018-0021, VU#982149, XSA-273, XSA-289.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF OS/SMM sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis cyber-sécurité CVE-2018-3615

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF SGX

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF SGX sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 2/4.
Date création : 16/08/2018.
Références : 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-387, CERTFR-2019-AVI-489, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, CVE-2018-3615, DLA-1506-1, DSA-2018-217, DSA-2019-030, FG-IR-18-002, Foreshadow, HPESBHF03874, INTEL-SA-00161, SSA:2018-240-01, SSA-254686, SSA-608355, STORM-2018-005, Synology-SA-18:45, VIGILANCE-VUL-26997, VU#982149.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF SGX sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

menace informatique CVE-2016-6302 CVE-2016-6303 CVE-2016-6304

OpenSSL : sept vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de OpenSSL.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 7.
Date création : 22/09/2016.
Références : 1991866, 1991867, 1991870, 1991871, 1991875, 1991876, 1991878, 1991880, 1991882, 1991884, 1991885, 1991886, 1991887, 1991889, 1991892, 1991894, 1991896, 1991902, 1991903, 1991951, 1991955, 1991959, 1991960, 1991961, 1992681, 1993777, 1996096, 1999395, 1999421, 1999474, 1999478, 1999479, 1999488, 1999532, 2000095, 2000209, 2000544, 2002870, 2003480, 2003620, 2003673, 2008828, bulletinapr2017, bulletinjul2016, bulletinoct2016, CERTFR-2016-AVI-320, CERTFR-2016-AVI-333, cisco-sa-20160927-openssl, cpuapr2017, cpuapr2018, cpujan2017, cpujan2018, cpujul2017, cpujul2019, cpuoct2017, CVE-2016-6302, CVE-2016-6303, CVE-2016-6304, CVE-2016-6305, CVE-2016-6306, CVE-2016-6307, CVE-2016-6308, DLA-637-1, DSA-3673-1, DSA-3673-2, FEDORA-2016-97454404fe, FEDORA-2016-a555159613, FG-IR-16-047, FG-IR-16-048, FG-IR-17-127, FreeBSD-SA-16:26.openssl, HPESBHF03856, HT207423, JSA10759, openSUSE-SU-2016:2391-1, openSUSE-SU-2016:2407-1, openSUSE-SU-2016:2496-1, openSUSE-SU-2016:2537-1, openSUSE-SU-2018:0458-1, RHSA-2016:1940-01, RHSA-2016:2802-01, RHSA-2017:1548-01, RHSA-2017:1549-01, RHSA-2017:1550-01, RHSA-2017:1551-01, RHSA-2017:1552-01, RHSA-2017:1658-01, RHSA-2017:1659-01, RHSA-2017:2493-01, RHSA-2017:2494-01, SA132, SA40312, SB10171, SB10215, SOL54211024, SOL90492697, SP-CAAAPUE, SPL-129207, SSA:2016-266-01, STORM-2016-005, SUSE-SU-2016:2387-1, SUSE-SU-2016:2394-1, SUSE-SU-2016:2458-1, SUSE-SU-2016:2468-1, SUSE-SU-2016:2469-1, SUSE-SU-2016:2470-1, SUSE-SU-2016:2470-2, TNS-2016-16, USN-3087-1, USN-3087-2, VIGILANCE-VUL-20678.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans OpenSSL.

Un attaquant peut provoquer une surconsommation de mémoire via une requête OCSP, afin de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-6304]

Un attaquant peut provoquer un blocage de processus dans SSL_peek, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-6305]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via MDC2_Update, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:1/4; CVE-2016-6303]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow en lecture seule, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2016-6302]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow en lecture seule via le décodage d'un certificat X.509, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2016-6306]

Un attaquant peut provoquer une allocation excessive de mémoire pour des blocs TLS. [grav:1/4; CVE-2016-6307]

Un attaquant peut provoquer une allocation excessive de mémoire pour des blocs DTLS. [grav:1/4; CVE-2016-6308]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte sécurité CVE-2015-3294

Dnsmasq : obtention d'information via tcp_request

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire de Dnsmasq, afin d'obtenir des informations sensibles et éventuellement de provoquer l'arrêt du serveur.
Gravité : 2/4.
Date création : 17/04/2015.
Références : bulletinjul2015, CVE-2015-3294, DSA-3251-1, DSA-3251-2, openSUSE-SU-2015:0857-1, OSI-1502, STORM-2015-09-EN, STORM-2015-10-EN, STORM-2015-11-EN.2, STORM-2015-12-EN, SUSE-SU-2017:2616-1, SUSE-SU-2017:2617-1, SUSE-SU-2017:2619-1, USN-2593-1, VIGILANCE-VUL-16649.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit Dnsmasq contient un cache DNS.

La routine tcp_request() calcule une réponse à envoyer. Cependant, la fonction setup_reply() ne tient pas compte d'erreurs possibles lors du calcul de la taille du paquet de réponse. Une erreur imprévue conduit à renvoyer des données non initialisées de la mémoire du processus, et éventuellement accéder en lecture à une adresse invalide, ce qui provoquerait la terminaison du processus.

Un attaquant local peut donc lire un fragment de la mémoire de Dnsmasq, afin d'obtenir des informations sensibles et éventuellement de provoquer l'arrêt du serveur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte cybersécurité CVE-2015-5621

Net-SNMP : fuite mémoire via snmp_pdu_parse

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une fuite mémoire dans snmp_pdu_parse() de Net-SNMP, afin de mener un déni de service.
Gravité : 2/4.
Date création : 13/04/2015.
Références : bulletinoct2016, CERTFR-2016-AVI-133, CTX209443, CVE-2015-5621, DSA-4154-1, MDVSA-2015:229, openSUSE-SU-2015:1502-1, RHSA-2015:1636-01, SOL17378, STORM-2015-09-EN, STORM-2015-10-EN, STORM-2015-11-EN.2, STORM-2015-12-EN, USN-2711-1, VIGILANCE-VUL-16576.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit Net-SNMP utilise la fonction snmp_pdu_parse() pour analyser les données des paquets SNMP.

Cependant, suite à une erreur, la mémoire allouée pour traiter une option dans snmp_parse_var_op() n'est jamais libérée.

Un attaquant peut donc provoquer une fuite mémoire dans snmp_pdu_parse() de Net-SNMP, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte cybersécurité CVE-2015-0286 CVE-2015-0287 CVE-2015-0289

OpenSSL 0.9/1.0.0/1.0.1 : cinq vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de OpenSSL 0.9/1.0.0/1.0.1.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 5.
Date création : 19/03/2015.
Références : 1701334, 1902519, 1960491, 1964410, 1975397, 55767, 7043086, 9010031, ARUBA-PSA-2015-007, bulletinapr2015, c04679334, CERTFR-2015-AVI-117, CERTFR-2015-AVI-146, CERTFR-2015-AVI-169, CERTFR-2015-AVI-177, CERTFR-2015-AVI-259, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150320-openssl, cisco-sa-20150408-ntpd, cpuapr2017, cpuoct2016, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2015-0286, CVE-2015-0287, CVE-2015-0289, CVE-2015-0292, CVE-2015-0293, DSA-3197-1, DSA-3197-2, FEDORA-2015-4300, FEDORA-2015-4303, FG-IR-15-008, FreeBSD-SA-15:06.openssl, HPSBUX03334, JSA10680, MDVSA-2015:062, MDVSA-2015:063, NetBSD-SA2015-007, NTAP-20150323-0002, openSUSE-SU-2015:0554-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, openSUSE-SU-2015:2243-1, openSUSE-SU-2016:0638-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, RHSA-2015:0715-01, RHSA-2015:0716-01, RHSA-2015:0752-01, RHSA-2015:0800-01, RHSA-2016:0372-01, RHSA-2016:0445-01, RHSA-2016:0446-01, RHSA-2016:0490-01, SA40001, SA92, SB10110, SOL16301, SOL16302, SOL16317, SOL16319, SOL16320, SOL16321, SOL16323, SPL-98351, SPL-98531, SSA:2015-111-09, SSRT102000, SUSE-SU-2015:0541-1, SUSE-SU-2015:0553-1, SUSE-SU-2015:0553-2, SUSE-SU-2015:0578-1, SUSE-SU-2016:0678-1, TNS-2015-04, USN-2537-1, VIGILANCE-VUL-16429.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans OpenSSL 0.9/1.0.0/1.0.1.

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide dans ASN1_TYPE_cmp, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0286]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans ASN.1, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-0287]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans PKCS#7, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0289]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire avec des données base64, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-0292]

Un attaquant peut provoquer un OPENSSL_assert, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0293]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2015-2305

Henry Spencer regex, PHP, MySQL : buffer overflow de regcomp

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans la fonction regcomp() de Henry Spencer regex, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 2/4.
Date création : 18/03/2015.
Références : c04686230, CERTFR-2015-AVI-187, CVE-2015-2305, DSA-3195-1, FEDORA-2015-4216, FEDORA-2015-4236, HPSBUX03337, openSUSE-SU-2015:0644-1, RHSA-2015:1053-01, RHSA-2015:1066-01, SSA:2015-111-10, SSRT102066, STORM-2015-09-EN, STORM-2015-10-EN, STORM-2015-11-EN.2, STORM-2015-12-EN, SUSE-SU-2015:0868-1, SUSE-SU-2016:1638-1, USN-2572-1, VIGILANCE-VUL-16412.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque regexp de Henry Spencer implémente le support des expressions régulières. Elle est utilisée par PHP et MySQL.

La fonction regcomp() génère une structure de données représentant une expression régulière.

Cependant, si la taille des données est supérieure à la taille du tableau de stockage, un débordement se produit dans regcomp().

Un attaquant peut donc provoquer un buffer overflow dans la fonction regcomp() de Henry Spencer regex, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de menace informatique CVE-2015-0288

OpenSSL : déréférencement de pointeur NULL via X509_to_X509_REQ

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans X509_to_X509_REQ() de OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Gravité : 2/4.
Date création : 09/03/2015.
Références : 1701334, 1964410, 55767, 9010031, c04679334, CERTFR-2015-AVI-089, CERTFR-2015-AVI-117, CERTFR-2015-AVI-146, CERTFR-2015-AVI-177, CERTFR-2015-AVI-259, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150320-openssl, cisco-sa-20150408-ntpd, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2015-0288, DSA-3197-1, DSA-3197-2, FEDORA-2015-4300, FEDORA-2015-4303, FEDORA-2015-6855, FreeBSD-SA-15:06.openssl, HPSBUX03334, JSA10680, MDVSA-2015:062, MDVSA-2015:063, NetBSD-SA2015-007, NTAP-20150323-0002, openSUSE-SU-2015:0554-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, openSUSE-SU-2015:2243-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, RHSA-2015:0715-01, RHSA-2015:0716-01, RHSA-2015:0752-01, RHSA-2015:0800-01, SA40001, SB10110, SOL16301, SOL16302, SOL16317, SOL16319, SOL16320, SOL16321, SOL16323, SPL-98351, SPL-98531, SSA:2015-111-09, SSRT102000, SUSE-SU-2015:0541-1, SUSE-SU-2015:0553-1, SUSE-SU-2015:0553-2, SUSE-SU-2015:0578-1, TNS-2015-04, USN-2537-1, VIGILANCE-VUL-16342.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit OpenSSL manipule des certificats X.509.

Cependant, la fonction X509_to_X509_REQ() ne vérifie pas si un pointeur est NULL, avant de l'utiliser.

Un attaquant peut donc forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans X509_to_X509_REQ() de OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.