L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base de données de vigilance et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de CheckPoint Quantum Security Gateway

FreeBSD : déni de service via SegmentSmack
Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via TCP Reassembly de FreeBSD, afin de mener un déni de service...
6387, cisco-sa-20180824-linux-tcp, cpujan2019, CVE-2018-6922, FreeBSD-SA-18:08.tcp, ibm10737709, JSA10876, SegmentSmack, sk134253, VIGILANCE-VUL-26922
Noyau Linux : déni de service via SegmentSmack
Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via tcp_prune_ofo_queue() du noyau Linux, afin de mener un déni de service...
CERTFR-2018-AVI-374, CERTFR-2018-AVI-375, CERTFR-2018-AVI-386, CERTFR-2018-AVI-390, CERTFR-2018-AVI-392, CERTFR-2018-AVI-419, CERTFR-2018-AVI-420, CERTFR-2018-AVI-428, CERTFR-2018-AVI-457, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-346, CERTFR-2019-AVI-354, CERTFR-2020-AVI-207, cisco-sa-20180824-linux-tcp, cpujan2019, cpujul2020, CVE-2018-5390, DLA-1466-1, DSA-4266-1, ibm10742755, JSA10876, JSA10917, K95343321, openSUSE-SU-2018:2242-1, openSUSE-SU-2018:2404-1, RHSA-2018:2384-01, RHSA-2018:2395-01, RHSA-2018:2645-01, RHSA-2018:2776-01, RHSA-2018:2785-01, RHSA-2018:2789-01, RHSA-2018:2790-01, RHSA-2018:2791-01, RHSA-2018:2924-01, RHSA-2018:2933-01, RHSA-2018:2948-01, SB10249, SegmentSmack, sk134253, SSA-377115, SSB-439005, SUSE-SU-2018:2223-1, SUSE-SU-2018:2328-1, SUSE-SU-2018:2344-1, SUSE-SU-2018:2374-1, SUSE-SU-2018:2596-1, SUSE-SU-2019:14127-1, SUSE-SU-2019:1870-1, SYMSA1467, USN-3732-1, USN-3732-2, USN-3741-1, USN-3741-2, USN-3741-3, USN-3742-1, USN-3742-2, USN-3742-3, USN-3763-1, VIGILANCE-VUL-26913, VU#962459
Check Point Security Gateway : politique incorrecte via Rulebase Domain Objects
Le produit Check Point Security Gateway peut installer une politique différente de cette souhaitée par l'administrateur avec des Rulebase Domain Objects...
sk133176, VIGILANCE-VUL-26899
OSPF : corruption de la base de routage
Un attaquant peut usurper des messages OSPF, afin de corrompre la base de donnée de routage...
BID-61566, c03880910, CERTA-2013-AVI-458, CERTA-2013-AVI-487, CERTA-2013-AVI-508, cisco-sa-20130801-lsaospf, CQ95773, CSCug34469, CSCug34485, CSCug39762, CSCug39795, CSCug63304, CVE-2013-0149, HPSBHF02912, JSA10575, JSA10580, JSA10582, PR 878639, PR 895456, sk94490, SUSE-SU-2014:0879-1, VIGILANCE-VUL-13192, VU#229804
Check Point Security Gateway : vulnérabilité
Une vulnérabilité de Check Point Security Gateway a été annoncée...
sk115596, VIGILANCE-VUL-21652
binutils/libiberty : sept vulnérabilités
Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans binutils/libiberty...
CVE-2016-4487, CVE-2016-4488, CVE-2016-4489, CVE-2016-4490, CVE-2016-4491, CVE-2016-4492, CVE-2016-4493, DLA-552-1, sk116495, USN-3337-1, USN-3367-1, USN-3368-1, VIGILANCE-VUL-20140
binutils : buffer overflow
Un attaquant peut provoquer un buffer overflow de binutils, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code...
CVE-2016-2226, DLA-552-1, sk116495, USN-3337-1, USN-3367-1, USN-3368-1, VIGILANCE-VUL-20139
Check Point Security Gateway : fuite mémoire via CIFS
Un attaquant peut provoquer une fuite mémoire dans l'analyseur CIFS de Check Point Security Gateway, afin de mener un déni de service...
sk106334, VIGILANCE-VUL-17127
PHP : déni de service via multipart/form-data
Un attaquant peut envoyer des données multipart/form-data spécialement formées vers PHP, afin de mener un déni de service...
69364, bulletinjul2015, bulletinjul2017, CERTFR-2015-AVI-234, CVE-2015-4024, DSA-3280-1, FEDORA-2015-8370, FEDORA-2015-8383, openSUSE-SU-2015:0993-1, RHSA-2015:1135-01, RHSA-2015:1186-01, RHSA-2015:1187-01, RHSA-2015:1218-01, RHSA-2015:1219-01, sk106834, SOL16826, SSA:2015-162-02, SUSE-SU-2015:1253-1, SUSE-SU-2015:1253-2, SUSE-SU-2016:1638-1, USN-2658-1, VIGILANCE-VUL-16916
glibc : buffer overflow de gethostbyname, GHOST
Un attaquant peut par exemple envoyer un email utilisant une adresse IPv4 trop longue, pour forcer le serveur de messagerie à résoudre cette adresse, et provoquer un buffer overflow dans gethostbyname() de la glibc, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. De nombreux programmes utilisant gethostbyname() sont vulnérables selon une procédure d'attaque similaire...
198850, 199399, c04577814, c04589512, CERTFR-2015-AVI-043, cisco-sa-20150128-ghost, cpujul2015, cpujul2017, cpuoct2016, cpuoct2017, cpuoct2018, CTX200437, CVE-2015-0235, DSA-2019-197, DSA-3142-1, ESA-2015-030, ESA-2015-041, GHOST, HPSBGN03270, HPSBGN03285, JSA10671, K16057, KM01391662, MDVSA-2015:039, openSUSE-SU-2015:0162-1, openSUSE-SU-2015:0184-1, PAN-SA-2015-0002, RHSA-2015:0090-01, RHSA-2015:0092-01, RHSA-2015:0099-01, RHSA-2015:0101-01, RHSA-2015:0126-01, SB10100, sk104443, SOL16057, SSA:2015-028-01, SSA-994726, SUSE-SU-2015:0158-1, USN-2485-1, VIGILANCE-VUL-16060, VU#967332
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur CheckPoint Quantum Security Gateway :