L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Dell EMC NetWorker

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-3646

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF Virtualization

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF Virtualization sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SNS, Mac OS X, Arkoon FAST360, Cisco ASR, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco UCS, XenServer, Debian, NetWorker, Unisphere EMC, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FreeBSD, HP ProLiant, QRadar SIEM, Juniper EX-Series, Juniper J-Series, Junos OS, SRX-Series, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, OpenBSD, openSUSE Leap, Oracle Communications, Solaris, pfSense, RHEL, SIMATIC, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, ESXi, vCenter Server, VMware vSphere Hypervisor, VMware Workstation, Xen.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2018.
Références : 525211, 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-385, CERTFR-2018-AVI-386, CERTFR-2018-AVI-387, CERTFR-2018-AVI-388, CERTFR-2018-AVI-390, CERTFR-2018-AVI-391, CERTFR-2018-AVI-392, CERTFR-2018-AVI-416, CERTFR-2018-AVI-419, CERTFR-2018-AVI-426, CERTFR-2018-AVI-557, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-169, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, cpuapr2019, cpujan2019, CTX236548, CVE-2018-3646, DLA-1481-1, DLA-1506-1, DSA-2018-170, DSA-2018-217, DSA-4274-1, DSA-4279-1, DSA-4279-2, FEDORA-2018-1c80fea1cd, FEDORA-2018-f8cba144ae, Foreshadow, FreeBSD-SA-18:09.l1tf, HPESBHF03874, HT209139, HT209193, ibm10742755, INTEL-SA-00161, JSA10937, K31300402, openSUSE-SU-2018:2399-1, openSUSE-SU-2018:2404-1, openSUSE-SU-2018:2407-1, openSUSE-SU-2018:2434-1, openSUSE-SU-2018:2436-1, openSUSE-SU-2018:4304-1, RHSA-2018:2384-01, RHSA-2018:2387-01, RHSA-2018:2388-01, RHSA-2018:2389-01, RHSA-2018:2390-01, RHSA-2018:2391-01, RHSA-2018:2392-01, RHSA-2018:2393-01, RHSA-2018:2394-01, RHSA-2018:2395-01, RHSA-2018:2396-01, RHSA-2018:2602-01, RHSA-2018:2603-01, SSA-254686, STORM-2018-005, SUSE-SU-2018:2328-1, SUSE-SU-2018:2331-1, SUSE-SU-2018:2332-1, SUSE-SU-2018:2335-1, SUSE-SU-2018:2338-1, SUSE-SU-2018:2344-1, SUSE-SU-2018:2362-1, SUSE-SU-2018:2366-1, SUSE-SU-2018:2374-1, SUSE-SU-2018:2380-1, SUSE-SU-2018:2381-1, SUSE-SU-2018:2384-1, SUSE-SU-2018:2394-1, SUSE-SU-2018:2401-1, SUSE-SU-2018:2409-1, SUSE-SU-2018:2410-1, SUSE-SU-2018:2480-1, SUSE-SU-2018:2482-1, SUSE-SU-2018:2483-1, SUSE-SU-2018:2528-1, SUSE-SU-2018:2596-1, SUSE-SU-2018:2637-1, SUSE-SU-2018:3490-1, SUSE-SU-2018:4300-1, Synology-SA-18:45, USN-3740-1, USN-3740-2, USN-3741-1, USN-3741-2, USN-3741-3, USN-3742-1, USN-3742-2, USN-3742-3, USN-3756-1, USN-3823-1, VIGILANCE-VUL-26999, VMSA-2018-0020, VU#982149, XSA-273, XSA-289.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF Virtualization sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2018-3620

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF OS/SMM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF OS/SMM sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SNS, Arkoon FAST360, Cisco ASR, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco UCS, XenServer, Debian, NetWorker, Unisphere EMC, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FreeBSD, HP ProLiant, QRadar SIEM, Juniper EX-Series, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, SRX-Series, Linux, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, OpenBSD, openSUSE Leap, Oracle Communications, pfSense, RHEL, SIMATIC, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, vCenter Server, Xen.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2018.
Références : 525211, 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-385, CERTFR-2018-AVI-386, CERTFR-2018-AVI-387, CERTFR-2018-AVI-388, CERTFR-2018-AVI-390, CERTFR-2018-AVI-391, CERTFR-2018-AVI-392, CERTFR-2018-AVI-416, CERTFR-2018-AVI-419, CERTFR-2018-AVI-426, CERTFR-2018-AVI-557, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-169, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, cpuapr2019, CTX236548, CVE-2018-3620, DLA-1481-1, DLA-1506-1, DLA-1529-1, DSA-2018-170, DSA-2018-217, DSA-4274-1, DSA-4279-1, DSA-4279-2, FEDORA-2018-1c80fea1cd, FEDORA-2018-f8cba144ae, Foreshadow, FreeBSD-SA-18:09.l1tf, HPESBHF03874, ibm10742755, INTEL-SA-00161, JSA10917, JSA10937, K95275140, openSUSE-SU-2018:2404-1, openSUSE-SU-2018:2407-1, RHSA-2018:2384-01, RHSA-2018:2387-01, RHSA-2018:2388-01, RHSA-2018:2389-01, RHSA-2018:2390-01, RHSA-2018:2391-01, RHSA-2018:2392-01, RHSA-2018:2393-01, RHSA-2018:2394-01, RHSA-2018:2395-01, RHSA-2018:2396-01, RHSA-2018:2602-01, RHSA-2018:2603-01, SSA:2018-240-01, SSA-254686, STORM-2018-005, SUSE-SU-2018:2328-1, SUSE-SU-2018:2332-1, SUSE-SU-2018:2344-1, SUSE-SU-2018:2362-1, SUSE-SU-2018:2366-1, SUSE-SU-2018:2374-1, SUSE-SU-2018:2380-1, SUSE-SU-2018:2381-1, SUSE-SU-2018:2384-1, SUSE-SU-2018:2596-1, SUSE-SU-2018:2637-1, Synology-SA-18:45, USN-3740-1, USN-3740-2, USN-3741-1, USN-3741-2, USN-3741-3, USN-3742-1, USN-3742-2, USN-3742-3, USN-3823-1, VIGILANCE-VUL-26998, VMSA-2018-0021, VU#982149, XSA-273, XSA-289.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF OS/SMM sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2018-3615

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF SGX

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF SGX sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SNS, Arkoon FAST360, Cisco ASR, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco UCS, Debian, NetWorker, HP ProLiant, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, SIMATIC, Slackware, Synology DSM, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2018.
Références : 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-387, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, CVE-2018-3615, DLA-1506-1, DSA-2018-217, Foreshadow, HPESBHF03874, INTEL-SA-00161, SSA:2018-240-01, SSA-254686, STORM-2018-005, Synology-SA-18:45, VIGILANCE-VUL-26997, VU#982149.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF SGX sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2018-7489

jackson-databind : exécution de code via Deserializing

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Deserializing de jackson-databind, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Avamar, NetWorker, Unisphere EMC, Oracle Communications, Oracle DB, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, Oracle Internet Directory, Tuxedo, Oracle Virtual Directory, WebLogic, Puppet, JBoss EAP par Red Hat.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 04/05/2018.
Références : 521680, 521682, 527583, cpuapr2019, cpujan2019, cpujul2018, cpuoct2018, CVE-2018-7489, DSA-2018-096, DSA-2018-102, DSA-2018-207, DSA-4190-1, RHSA-2018:1447-01, RHSA-2018:1448-01, RHSA-2018:1449-01, RHSA-2018:1450-01, RHSA-2018:1451-01, RHSA-2018:2088-01, RHSA-2018:2089-01, RHSA-2018:2090-01, VIGILANCE-VUL-26043.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Deserializing de jackson-databind, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité 25310

EMC NetWorker vProxy : vulnérabilité via le noyau Linux inclus

Synthèse de la vulnérabilité

Une vulnérabilité du noyau Linux inclus dans EMC NetWorker vProxy a été annoncée.
Produits concernés : NetWorker.
Gravité : 2/4.
Conséquences : conséquence inconnue, accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, transit de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client, camouflage.
Provenance : client internet.
Date création : 15/02/2018.
Références : VIGILANCE-VUL-25310.

Description de la vulnérabilité

Une vulnérabilité du noyau Linux inclus dans EMC NetWorker vProxy a été annoncée.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2017-8022

EMC NetWorker : buffer overflow via nsrd

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via nsrd de EMC NetWorker, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : NetWorker.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client intranet.
Date création : 17/10/2017.
Références : CVE-2017-8022, ESA-2017-122, VIGILANCE-VUL-24156.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via nsrd de EMC NetWorker, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2017-12617

Apache Tomcat : exécution de code via Read-write Default/WebDAV Servlet

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Read-write Default/WebDAV Servlet de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Tomcat, Debian, NetWorker, Fedora, MariaDB ~ précis, ePO, MySQL Community, MySQL Enterprise, openSUSE Leap, Oracle Communications, Oracle DB, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle Identity Management, Oracle Internet Directory, Oracle iPlanet Web Server, Tuxedo, WebLogic, Oracle Web Tier, Percona Server, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 20/09/2017.
Références : 504539, 61542, CERTFR-2017-AVI-332, cpuapr2018, cpuapr2019, cpujan2018, cpujul2018, CVE-2017-12617, DLA-1166-1, DLA-1166-2, ESA-2017-097, FEDORA-2017-ef7c118dbc, FEDORA-2017-f499ee7b12, openSUSE-SU-2017:3069-1, RHSA-2017:3080-01, RHSA-2017:3081-01, RHSA-2017:3113-01, RHSA-2017:3114-01, RHSA-2018:0465-01, RHSA-2018:0466-01, SB10218, SUSE-SU-2017:3039-1, SUSE-SU-2017:3059-1, SUSE-SU-2017:3279-1, USN-3665-1, VIGILANCE-VUL-23883.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Read-write Default/WebDAV Servlet de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2017-12615

Apache Tomcat : exécution de code via HTTP PUT JSP File

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via HTTP PUT JSP File de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Tomcat, NetWorker, Fedora, ePO, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 19/09/2017.
Références : 504539, CERTFR-2017-AVI-314, CVE-2017-12615, ESA-2017-097, FEDORA-2017-ef7c118dbc, FEDORA-2017-f499ee7b12, RHSA-2017:3080-01, RHSA-2017:3081-01, RHSA-2017:3113-01, RHSA-2017:3114-01, RHSA-2018:0465-01, RHSA-2018:0466-01, SB10218, SUSE-SU-2017:3059-1, Synology-SA-17:54, VIGILANCE-VUL-23872.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via HTTP PUT JSP File de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-12616

Apache Tomcat : obtention d'information via VirtualDirContext JSP Source Code

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via VirtualDirContext de Apache Tomcat, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Tomcat, Debian, NetWorker, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 19/09/2017.
Références : 504539, CERTFR-2017-AVI-314, CVE-2017-12616, DLA-1108-1, DLA-1400-1, DLA-1400-2, ESA-2017-097, RHSA-2018:0465-01, RHSA-2018:0466-01, SUSE-SU-2017:3059-1, Synology-SA-17:54, USN-3665-1, VIGILANCE-VUL-23871.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via VirtualDirContext de Apache Tomcat, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2017-7679

Apache httpd : lecture de mémoire hors plage prévue via mod_mime

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via mod_mime de Apache httpd, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SES, Apache httpd, Mac OS X, Debian, NetWorker, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, Junos Space, ePO, openSUSE Leap, Solaris, VirtualBox, RHEL, Slackware, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 20/06/2017.
Références : APPLE-SA-2017-09-25-1, bulletinjul2017, cpuoct2017, CVE-2017-7679, DLA-1009-1, DSA-3896-1, FEDORA-2017-9ded7c5670, FEDORA-2017-cf9599a306, HT208144, HT208221, JSA10838, K75429050, openSUSE-SU-2017:1803-1, RHSA-2017:2478-01, RHSA-2017:2479-01, RHSA-2017:2483-01, RHSA-2017:3193-01, RHSA-2017:3194-01, RHSA-2017:3195-01, SB10206, SSA:2017-180-03, STORM-2017-003, USN-3340-1, USN-3373-1, VIGILANCE-VUL-23004.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via mod_mime de Apache httpd, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Dell EMC NetWorker :