L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Dell EMC Unisphere

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2018-16850

PostgreSQL : injection SQL via pg_upgrade/pg_dump

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL via pg_upgrade/pg_dump de PostgreSQL, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : Debian, Unisphere EMC, openSUSE Leap, PostgreSQL, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 08/11/2018.
Date révision : 09/11/2018.
Références : 528379, CVE-2018-16850, DLA-1642-1, DSA-2018-208, openSUSE-SU-2018:3893-1, openSUSE-SU-2018:4031-1, RHSA-2018:3757-01, SUSE-SU-2018:3770-1, SUSE-SU-2018:3770-2, USN-3818-1, VIGILANCE-VUL-27738.

Description de la vulnérabilité

Le produit PostgreSQL utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL via pg_upgrade/pg_dump de PostgreSQL, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2018-16842

libcurl : lecture de mémoire hors plage prévue via Warning Message

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via Warning Message de libcurl, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SDS, SES, SNS, OpenOffice, curl, Debian, Unisphere EMC, Fedora, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client intranet.
Date création : 31/10/2018.
Références : bulletinoct2018, CVE-2018-16842, DLA-1568-1, DSA-2019-114, DSA-4331-1, FEDORA-2018-298a3d2923, FEDORA-2018-69bac0f51c, FEDORA-2018-7785911c9e, FEDORA-2018-fdc4ca8675, openSUSE-SU-2018:3699-1, openSUSE-SU-2018:3706-1, RHSA-2019:2181-01, SSA:2018-304-01, STORM-2019-002, SUSE-SU-2018:3624-1, SUSE-SU-2018:3681-1, SUSE-SU-2019:0339-1, USN-3805-1, USN-3805-2, VIGILANCE-VUL-27650.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via Warning Message de libcurl, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-16840

libcurl : utilisation de mémoire libérée via Curl_close

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via Curl_close() de libcurl, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : OpenOffice, curl, Unisphere EMC, Fedora, openSUSE Leap, Solaris, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client intranet.
Date création : 31/10/2018.
Références : bulletinoct2018, CVE-2018-16840, DSA-2019-114, FEDORA-2018-298a3d2923, FEDORA-2018-69bac0f51c, FEDORA-2018-7785911c9e, FEDORA-2018-fdc4ca8675, openSUSE-SU-2018:3699-1, openSUSE-SU-2018:3706-1, SSA:2018-304-01, SUSE-SU-2018:3624-1, SUSE-SU-2018:3681-1, SUSE-SU-2019:0339-1, USN-3805-1, VIGILANCE-VUL-27649.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via Curl_close() de libcurl, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-3136 CVE-2018-3139 CVE-2018-3149

Oracle Java : vulnérabilités de octobre 2018

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans les produits Oracle.
Produits concernés : Debian, Unisphere EMC, Fedora, AIX, IBM API Connect, DB2 UDB, IBM i, IRAD, Rational ClearCase, Security Directory Server, Tivoli System Automation, WebSphere AS Liberty, WebSphere AS Traditional, McAfee Web Gateway, Java OpenJDK, openSUSE Leap, Java Oracle, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 11.
Date création : 17/10/2018.
Références : 528379, CERTFR-2018-AVI-495, cpuoct2018, CVE-2018-3136, CVE-2018-3139, CVE-2018-3149, CVE-2018-3150, CVE-2018-3157, CVE-2018-3169, CVE-2018-3180, CVE-2018-3183, CVE-2018-3209, CVE-2018-3211, CVE-2018-3214, DLA-1590-1, DSA-2018-208, DSA-4326-1, FEDORA-2018-209371341e, FEDORA-2018-369ab0efc9, FEDORA-2018-5857f28069, FEDORA-2018-cca64e06ba, FEDORA-2018-ce61c1147d, ibm10729607, ibm10741443, ibm10742147, ibm10742149, ibm10743955, ibm10793419, ibm10796096, ibm10875314, ibm10881644, ibm10882604, ibm10883400, openSUSE-SU-2018:3235-1, openSUSE-SU-2019:0042-1, openSUSE-SU-2019:0043-1, RHSA-2018:2942-01, RHSA-2018:2943-01, RHSA-2018:3000-01, RHSA-2018:3001-01, RHSA-2018:3002-01, RHSA-2018:3003-01, RHSA-2018:3007-01, RHSA-2018:3008-01, RHSA-2018:3350-01, RHSA-2018:3409-01, RHSA-2018:3521-01, RHSA-2018:3533-01, RHSA-2018:3534-01, RHSA-2018:3671-01, RHSA-2018:3672-01, SB10255, SUSE-SU-2018:3868-1, SUSE-SU-2018:3920-1, SUSE-SU-2018:3921-1, SUSE-SU-2018:3933-1, SUSE-SU-2018:4064-1, SUSE-SU-2019:0049-1, SUSE-SU-2019:0057-1, SUSE-SU-2019:0057-2, SUSE-SU-2019:0058-1, USN-3804-1, USN-3824-1, USN-3830-1, VIGILANCE-VUL-27509, ZDI-18-1263.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans les produits Oracle.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2018-14618

curl : débordement d'entier via Curl_ntlm_core_mk_nt_hash

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier via Curl_ntlm_core_mk_nt_hash() de curl, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : OpenOffice, curl, Debian, Unisphere EMC, Fedora, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client intranet.
Date création : 05/09/2018.
Références : bulletinoct2018, CVE-2018-14618, DLA-1498-1, DSA-2019-114, DSA-4286-1, FEDORA-2018-111044d435, FEDORA-2018-ba443bcb6d, ibm10743283, openSUSE-SU-2018:2731-1, openSUSE-SU-2018:2736-1, RHSA-2018:3558-01, RHSA-2019:1880-01, SSA:2018-249-01, SUSE-SU-2018:2714-1, SUSE-SU-2018:2715-1, SUSE-SU-2018:2717-1, USN-3765-1, USN-3765-2, VIGILANCE-VUL-27143.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier via Curl_ntlm_core_mk_nt_hash() de curl, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-3646

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF Virtualization

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF Virtualization sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SNS, Mac OS X, Arkoon FAST360, Cisco ASR, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco UCS, XenServer, Debian, Avamar, NetWorker, Unisphere EMC, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FortiAnalyzer, FortiGate, FortiManager, FortiOS, FreeBSD, HP ProLiant, QRadar SIEM, Juniper EX-Series, Juniper J-Series, Junos OS, SRX-Series, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, OpenBSD, openSUSE Leap, Oracle Communications, Solaris, pfSense, RHEL, SIMATIC, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, ESXi, vCenter Server, VMware vSphere Hypervisor, VMware Workstation, Xen.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2018.
Références : 525211, 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-385, CERTFR-2018-AVI-386, CERTFR-2018-AVI-387, CERTFR-2018-AVI-388, CERTFR-2018-AVI-390, CERTFR-2018-AVI-391, CERTFR-2018-AVI-392, CERTFR-2018-AVI-416, CERTFR-2018-AVI-419, CERTFR-2018-AVI-426, CERTFR-2018-AVI-557, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-169, CERTFR-2019-AVI-242, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, cpuapr2019, cpujan2019, CTX236548, CVE-2018-3646, DLA-1481-1, DLA-1506-1, DSA-2018-170, DSA-2018-217, DSA-2019-030, DSA-4274-1, DSA-4279-1, DSA-4279-2, FEDORA-2018-1c80fea1cd, FEDORA-2018-f8cba144ae, FG-IR-18-002, Foreshadow, FreeBSD-SA-18:09.l1tf, HPESBHF03874, HT209139, HT209193, ibm10742755, INTEL-SA-00161, JSA10937, K31300402, openSUSE-SU-2018:2399-1, openSUSE-SU-2018:2404-1, openSUSE-SU-2018:2407-1, openSUSE-SU-2018:2434-1, openSUSE-SU-2018:2436-1, openSUSE-SU-2018:4304-1, RHSA-2018:2384-01, RHSA-2018:2387-01, RHSA-2018:2388-01, RHSA-2018:2389-01, RHSA-2018:2390-01, RHSA-2018:2391-01, RHSA-2018:2392-01, RHSA-2018:2393-01, RHSA-2018:2394-01, RHSA-2018:2395-01, RHSA-2018:2396-01, RHSA-2018:2602-01, RHSA-2018:2603-01, SSA-254686, STORM-2018-005, SUSE-SU-2018:2328-1, SUSE-SU-2018:2331-1, SUSE-SU-2018:2332-1, SUSE-SU-2018:2335-1, SUSE-SU-2018:2338-1, SUSE-SU-2018:2344-1, SUSE-SU-2018:2362-1, SUSE-SU-2018:2366-1, SUSE-SU-2018:2374-1, SUSE-SU-2018:2380-1, SUSE-SU-2018:2381-1, SUSE-SU-2018:2384-1, SUSE-SU-2018:2394-1, SUSE-SU-2018:2401-1, SUSE-SU-2018:2409-1, SUSE-SU-2018:2410-1, SUSE-SU-2018:2480-1, SUSE-SU-2018:2482-1, SUSE-SU-2018:2483-1, SUSE-SU-2018:2528-1, SUSE-SU-2018:2596-1, SUSE-SU-2018:2637-1, SUSE-SU-2018:3490-1, SUSE-SU-2018:4300-1, Synology-SA-18:45, USN-3740-1, USN-3740-2, USN-3741-1, USN-3741-2, USN-3741-3, USN-3742-1, USN-3742-2, USN-3742-3, USN-3756-1, USN-3823-1, VIGILANCE-VUL-26999, VMSA-2018-0020, VU#982149, XSA-273, XSA-289.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF Virtualization sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2018-3620

Processeurs Intel : obtention d'information via Foreshadow L1TF OS/SMM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF OS/SMM sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SNS, Arkoon FAST360, Cisco ASR, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco UCS, XenServer, Debian, Avamar, NetWorker, Unisphere EMC, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FortiAnalyzer, FortiGate, FortiManager, FortiOS, FreeBSD, HP ProLiant, QRadar SIEM, Juniper EX-Series, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, SRX-Series, Linux, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, OpenBSD, openSUSE Leap, Oracle Communications, pfSense, RHEL, SIMATIC, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, vCenter Server, Xen.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 16/08/2018.
Références : 525211, 528031, ADV180018, CERTFR-2018-AVI-385, CERTFR-2018-AVI-386, CERTFR-2018-AVI-387, CERTFR-2018-AVI-388, CERTFR-2018-AVI-390, CERTFR-2018-AVI-391, CERTFR-2018-AVI-392, CERTFR-2018-AVI-416, CERTFR-2018-AVI-419, CERTFR-2018-AVI-426, CERTFR-2018-AVI-557, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-169, CERTFR-2019-AVI-242, cisco-sa-20180814-cpusidechannel, cpuapr2019, CTX236548, CVE-2018-3620, DLA-1481-1, DLA-1506-1, DLA-1529-1, DSA-2018-170, DSA-2018-217, DSA-2019-030, DSA-4274-1, DSA-4279-1, DSA-4279-2, FEDORA-2018-1c80fea1cd, FEDORA-2018-f8cba144ae, FG-IR-18-002, Foreshadow, FreeBSD-SA-18:09.l1tf, HPESBHF03874, ibm10742755, INTEL-SA-00161, JSA10917, JSA10937, K95275140, openSUSE-SU-2018:2404-1, openSUSE-SU-2018:2407-1, RHSA-2018:2384-01, RHSA-2018:2387-01, RHSA-2018:2388-01, RHSA-2018:2389-01, RHSA-2018:2390-01, RHSA-2018:2391-01, RHSA-2018:2392-01, RHSA-2018:2393-01, RHSA-2018:2394-01, RHSA-2018:2395-01, RHSA-2018:2396-01, RHSA-2018:2602-01, RHSA-2018:2603-01, SSA:2018-240-01, SSA-254686, STORM-2018-005, SUSE-SU-2018:2328-1, SUSE-SU-2018:2332-1, SUSE-SU-2018:2344-1, SUSE-SU-2018:2362-1, SUSE-SU-2018:2366-1, SUSE-SU-2018:2374-1, SUSE-SU-2018:2380-1, SUSE-SU-2018:2381-1, SUSE-SU-2018:2384-1, SUSE-SU-2018:2596-1, SUSE-SU-2018:2637-1, Synology-SA-18:45, USN-3740-1, USN-3740-2, USN-3741-1, USN-3741-2, USN-3741-3, USN-3742-1, USN-3742-2, USN-3742-3, USN-3823-1, VIGILANCE-VUL-26998, VMSA-2018-0021, VU#982149, XSA-273, XSA-289.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via L1TF OS/SMM sur des processeurs Intel, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2018-10925

PostgreSQL : obtention d'information via CONFLICT DO UPDATE

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via CONFLICT DO UPDATE de PostgreSQL, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Debian, Unisphere EMC, Fedora, openSUSE Leap, PostgreSQL, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 10/08/2018.
Références : 528379, CVE-2018-10925, DSA-2018-208, DSA-4269-1, FEDORA-2018-d8f5aea89d, openSUSE-SU-2018:2599-1, openSUSE-SU-2018:3449-1, RHSA-2018:2511-01, RHSA-2018:2565-01, RHSA-2018:2566-01, SUSE-SU-2018:2564-1, SUSE-SU-2018:3377-1, USN-3744-1, VIGILANCE-VUL-26960.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via CONFLICT DO UPDATE de PostgreSQL, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-10915

PostgreSQL : élévation de privilèges via Libpq Host Connection Parameters

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Libpq Host Connection Parameters de PostgreSQL, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Debian, Unisphere EMC, Fedora, openSUSE Leap, PostgreSQL, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Date création : 10/08/2018.
Références : 528379, CVE-2018-10915, DLA-1464-1, DSA-2018-208, DSA-4269-1, FEDORA-2018-d8f5aea89d, openSUSE-SU-2018:2599-1, openSUSE-SU-2018:3449-1, openSUSE-SU-2018:4007-1, RHSA-2018:2511-01, RHSA-2018:2557-01, RHSA-2018:2565-01, RHSA-2018:2566-01, SUSE-SU-2018:2564-1, SUSE-SU-2018:3287-1, SUSE-SU-2018:3377-1, SUSE-SU-2018:3909-1, USN-3744-1, VIGILANCE-VUL-26959.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Libpq Host Connection Parameters de PostgreSQL, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2018-11236

glibc : débordement d'entier via stdlib/canonicalize.c

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier via stdlib/canonicalize.c de glibc, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Unisphere EMC, BladeCenter, openSUSE Leap, Oracle Communications, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 06/06/2018.
Références : cpuapr2019, CVE-2018-11236, DSA-2019-114, ibm10880783, openSUSE-SU-2018:1600-1, openSUSE-SU-2018:2159-1, RHSA-2018:3092-01, SUSE-SU-2018:1562-1, SUSE-SU-2018:1991-1, SUSE-SU-2018:2185-1, SUSE-SU-2018:2187-1, SUSE-SU-2018:2302-1, VIGILANCE-VUL-26325.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier via stdlib/canonicalize.c de glibc, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.