L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de DiskStation Manager

vulnérabilité CVE-2018-12126 CVE-2018-12127 CVE-2018-12130

Processeurs Intel : obtention d'information via des mesures de performance

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut mesurer les performance de son processus afin d'obtenir des informations potentiellement sensibles sur les autres processus ou dans le cas d'un système virtualisé sur les autres systèmes invités.
Produits concernés : XenServer, Debian, Fedora, FortiAnalyzer, FortiGate, FortiManager, FortiOS, FreeBSD, Linux, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 2019, Windows 7, Windows 8, Windows RT, OpenBSD, openSUSE Leap, PAN-OS, pfSense, RHEL, SIMATIC, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, ESXi, vCenter Server, VMware vSphere Hypervisor, Xen.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 15/05/2019.
Date révision : 15/05/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-209, CERTFR-2019-AVI-211, CERTFR-2019-AVI-212, CERTFR-2019-AVI-213, CERTFR-2019-AVI-215, CERTFR-2019-AVI-217, CERTFR-2019-AVI-229, CERTFR-2019-AVI-230, CERTFR-2019-AVI-233, CERTFR-2019-AVI-311, CTX251995, CVE-2018-12126, CVE-2018-12127, CVE-2018-12130, CVE-2019-11091, DLA-1787-1, DLA-1789-1, DLA-1789-2, DLA-1799-1, DLA-1799-2, DSA-4444-1, DSA-4447-1, DSA-4447-2, FEDORA-2019-0731828893, FEDORA-2019-1f5832fc0e, FEDORA-2019-640f8d8dd1, FEDORA-2019-6458474bf2, FEDORA-2019-c36afa818c, FEDORA-2019-e6bf55e821, FEDORA-2019-eb08fb0c5f, FG-IR-18-002, FreeBSD-SA-19:07.mds, INTEL-SA-00233, openSUSE-SU-2019:1402-1, openSUSE-SU-2019:1403-1, openSUSE-SU-2019:1404-1, openSUSE-SU-2019:1405-1, openSUSE-SU-2019:1407-1, openSUSE-SU-2019:1408-1, openSUSE-SU-2019:1419-1, openSUSE-SU-2019:1420-1, openSUSE-SU-2019:1468-1, openSUSE-SU-2019:1505-1, PAN-SA-2019-0012, RHSA-2019:1155-01, RHSA-2019:1167-01, RHSA-2019:1168-01, RHSA-2019:1169-01, RHSA-2019:1170-01, RHSA-2019:1171-01, RHSA-2019:1172-01, RHSA-2019:1174-01, RHSA-2019:1175-01, RHSA-2019:1176-01, RHSA-2019:1177-01, RHSA-2019:1178-01, RHSA-2019:1180-01, RHSA-2019:1181-01, RHSA-2019:1182-01, RHSA-2019:1183-01, RHSA-2019:1184-01, RHSA-2019:1185-01, RHSA-2019:1186-01, RHSA-2019:1187-01, RHSA-2019:1188-01, RHSA-2019:1189-01, RHSA-2019:1190-01, RHSA-2019:1193-01, RHSA-2019:1194-01, RHSA-2019:1195-01, RHSA-2019:1196-01, RHSA-2019:1197-01, RHSA-2019:1198-01, SSA-616472, SUSE-SU-2019:1235-1, SUSE-SU-2019:1236-1, SUSE-SU-2019:1238-1, SUSE-SU-2019:1239-1, SUSE-SU-2019:1240-1, SUSE-SU-2019:1241-1, SUSE-SU-2019:1242-1, SUSE-SU-2019:1243-1, SUSE-SU-2019:1244-1, SUSE-SU-2019:1245-1, SUSE-SU-2019:1248-1, SUSE-SU-2019:1268-1, SUSE-SU-2019:1269-1, SUSE-SU-2019:1272-1, SUSE-SU-2019:1287-1, SUSE-SU-2019:1289-1, SUSE-SU-2019:1296-1, SUSE-SU-2019:1313-1, SUSE-SU-2019:1347-1, SUSE-SU-2019:1348-1, SUSE-SU-2019:1349-1, SUSE-SU-2019:1356-1, SUSE-SU-2019:1371-1, SUSE-SU-2019:14048-1, SUSE-SU-2019:14051-1, SUSE-SU-2019:14052-1, SUSE-SU-2019:14063-1, SUSE-SU-2019:1423-1, SUSE-SU-2019:1438-1, SUSE-SU-2019:1452-1, SUSE-SU-2019:1490-1, SUSE-SU-2019:1547-1, SUSE-SU-2019:1550-1, Synology-SA-19:24, USN-3977-1, USN-3977-2, USN-3977-3, USN-3978-1, USN-3979-1, USN-3980-1, USN-3981-1, USN-3981-2, USN-3982-1, USN-3982-2, USN-3983-1, USN-3983-2, USN-3984-1, USN-3985-1, USN-3985-2, VIGILANCE-VUL-29300, VMSA-2019-0008, XSA-297, ZombieLoad.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut mesurer les performance de son processus afin d'obtenir des informations potentiellement sensibles sur les autres processus ou dans le cas d'un système virtualisé sur les autres systèmes invités.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-16860

Samba : Man-in-the-Middle

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle sur Samba, afin de lire ou modifier des données de la session.
Produits concernés : Debian, Fedora, openSUSE Leap, Samba, SLES, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 14/05/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-206, CVE-2018-16860, DLA-1788-1, DSA-4443-1, DSA-4455-1, FEDORA-2019-208cc34d40, FEDORA-2019-307e117a2e, openSUSE-SU-2019:1682-1, openSUSE-SU-2019:1688-1, Synology-SA-19:23, USN-3976-1, USN-3976-2, USN-3976-3, USN-3976-4, VIGILANCE-VUL-29289.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle sur Samba, afin de lire ou modifier des données de la session.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-5743

ISC BIND : restriction anti déni de service inefficace

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions sur le nombre de connexions TCP simultanées à ISC BIND, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, IBM i, BIND, openSUSE Leap, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 25/04/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-187, CVE-2018-5743, DSA-4440-1, ibm10883384, K74009656, openSUSE-SU-2019:1532-1, openSUSE-SU-2019:1533-1, RHSA-2019:1145-01, RHSA-2019:1294-01, RHSA-2019:1492-01, SSA:2019-116-01, SUSE-SU-2019:1407-1, SUSE-SU-2019:14074-1, SUSE-SU-2019:1449-1, Synology-SA-19:20, USN-3956-1, USN-3956-2, VIGILANCE-VUL-29129.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions sur le nombre de connexions TCP simultanées à ISC BIND, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2019-10909 CVE-2019-11358

jQuery, Symfony : Cross Site Scripting via templates

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting via des modèles pour Symfony, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Debian, Drupal Core, Fedora, Grafana, IBM API Connect, Joomla Extensions ~ non exhaustif, Red Hat SSO, Symfony, Synology DSM, TYPO3 Core.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 18/04/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-180, CVE-2019-10909, CVE-2019-11358, DLA-1777-1, DLA-1777-2, DLA-1778-1, DLA-1797-1, DRUPAL-SA-CORE-2019-005, DRUPAL-SA-CORE-2019-006, DSA-4434-1, DSA-4441-1, FEDORA-2019-2a7f472198, FEDORA-2019-32067d8b15, FEDORA-2019-3ee6a7adf2, FEDORA-2019-a3ca65028c, FEDORA-2019-f8db687840, ibm10882578, ibm10882596, ibm10882756, ibm10882762, ibm10882952, ibm10882956, RHSA-2019:1456-01, Synology-SA-19:19, TYPO3-CORE-SA-2019-009, TYPO3-CORE-SA-2019-010, TYPO3-CORE-SA-2019-011, TYPO3-CORE-SA-2019-012, TYPO3-CORE-SA-2019-013, TYPO3-PSA-2019-004, TYPO3-PSA-2019-005, TYPO3-PSA-2019-006, VIGILANCE-VUL-29070.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting via des modèles pour Symfony, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2019-10911

Symfony, Drupal : élévation de privilèges via le cookie "remember me"

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via le cookie "remember me" de Symfony ou Drupal, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Debian, Drupal Core, Fedora, IBM API Connect, Symfony, Synology DSM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : client internet.
Date création : 18/04/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-180, CVE-2019-10911, DLA-1778-1, DRUPAL-SA-CORE-2019-005, DRUPAL-SA-CORE-2019-006, DSA-4441-1, FEDORA-2019-2a7f472198, FEDORA-2019-32067d8b15, FEDORA-2019-3ee6a7adf2, FEDORA-2019-a3ca65028c, FEDORA-2019-f8db687840, ibm10882578, ibm10882596, ibm10882756, ibm10882762, ibm10882952, ibm10882956, Synology-SA-19:19, VIGILANCE-VUL-29065.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via le cookie "remember me" de Symfony ou Drupal, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2019-10910

Symfony, Drupal : exécution de code via service IDs

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via service IDs de Symfony ou Drupal, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Drupal Core, Fedora, IBM API Connect, Symfony, Synology DSM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 18/04/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-180, CVE-2019-10910, DLA-1778-1, DRUPAL-SA-CORE-2019-005, DRUPAL-SA-CORE-2019-006, DSA-4441-1, FEDORA-2019-2a7f472198, FEDORA-2019-32067d8b15, FEDORA-2019-3ee6a7adf2, FEDORA-2019-a3ca65028c, FEDORA-2019-f8db687840, ibm10882578, ibm10882596, ibm10882756, ibm10882762, ibm10882952, ibm10882956, Synology-SA-19:19, VIGILANCE-VUL-29064.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via service IDs de Symfony ou Drupal, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2019-11358

jQuery Core : élévation de privilèges via Object.prototype Pollution

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Object.prototype Pollution de jQuery Core, afin d'élever ses privilèges.
Produits concernés : Debian, Drupal Core, eZ Platform, Fedora, jQuery Core, Red Hat SSO, Synology DSM, Telerik.Web.UI.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données.
Provenance : document.
Date création : 11/04/2019.
Références : CVE-2019-11358, DLA-1797-1, DRUPAL-SA-CORE-2019-005, DRUPAL-SA-CORE-2019-006, DSA-4460-1, EZSA-2019-005, FEDORA-2019-2a0ce0c58c, FEDORA-2019-a06dffab1c, FEDORA-2019-f563e66380, RHSA-2019:1456-01, Synology-SA-19:19, VIGILANCE-VUL-29030.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Object.prototype Pollution de jQuery Core, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2019-6341

Drupal Core : Cross Site Scripting via File Module/Subsystem

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting via File Module/Subsystem de Drupal Core, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Debian, Drupal Core, Fedora, IBM API Connect, I-Connect, Synology DSM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 20/03/2019.
Références : CVE-2019-6341, DLA-1746-1, DRUPAL-SA-CORE-2019-004, DSA-4412-1, FEDORA-2019-2fbce03df3, FEDORA-2019-35589cfcb5, ibm10879443, Synology-SA-19:13, VIGILANCE-VUL-28786, ZDI-19-291.

Description de la vulnérabilité

Le module Core peut être installé sur Drupal.

Cependant, les données reçues via File Module/Subsystem ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting via File Module/Subsystem de Drupal Core, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2019-11828

Synology DSM Office : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Synology DSM Office, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Synology DSM.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 05/03/2019.
Références : CVE-2019-11828, Synology-SA-19:11, VIGILANCE-VUL-28654.

Description de la vulnérabilité

Le produit Synology DSM Office dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Synology DSM Office, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2019-1559

OpenSSL 1.0.2 : obtention d'information via 0-byte Record Padding Oracle

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via 0-byte Record Padding Oracle de OpenSSL 1.0.2, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SDS, SES, SNS, Debian, AIX, IBM i, Rational ClearCase, Juniper EX-Series, Juniper J-Series, Junos OS, SRX-Series, MariaDB ~ précis, McAfee Web Gateway, MySQL Community, MySQL Enterprise, Nodejs Core, OpenSSL, openSUSE Leap, Solaris, Percona Server, RHEL, SIMATIC, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Nessus, Ubuntu, WinSCP.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 26/02/2019.
Références : bulletinapr2019, CERTFR-2019-AVI-080, CERTFR-2019-AVI-132, CERTFR-2019-AVI-214, CERTFR-2019-AVI-325, cpuapr2019, CVE-2019-1559, DLA-1701-1, DSA-4400-1, ibm10876638, ibm10886659, JSA10949, openSUSE-SU-2019:1076-1, openSUSE-SU-2019:1105-1, openSUSE-SU-2019:1173-1, openSUSE-SU-2019:1175-1, openSUSE-SU-2019:1432-1, openSUSE-SU-2019:1637-1, RHBUG-1683804, RHBUG-1683807, SB10282, SSA:2019-057-01, SSB-439005, STORM-2019-001, SUSE-SU-2019:0572-1, SUSE-SU-2019:0600-1, SUSE-SU-2019:0658-1, SUSE-SU-2019:0803-1, SUSE-SU-2019:0818-1, SUSE-SU-2019:1362-1, SUSE-SU-2019:14091-1, SUSE-SU-2019:14092-1, SUSE-SU-2019:1553-1, SUSE-SU-2019:1608-1, TNS-2019-02, USN-3899-1, VIGILANCE-VUL-28600.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via 0-byte Record Padding Oracle de OpenSSL 1.0.2, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur DiskStation Manager :