L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de EMC Avamar

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-0686 CVE-2016-0687 CVE-2016-0695

Oracle Java : multiples vulnérabilités de avril 2016

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : Debian, Avamar, VNX Operating Environment, VNX Series, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, AIX, Domino, Notes, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, JAXP, ePO, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Java Oracle, Solaris, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 9.
Date création : 20/04/2016.
Références : 1982223, 1982566, 1984075, 1984678, 1985466, 1985875, 1987778, 484398, 486953, bulletinjan2017, CERTFR-2016-AVI-135, cpuapr2016, CVE-2016-0686, CVE-2016-0687, CVE-2016-0695, CVE-2016-3422, CVE-2016-3425, CVE-2016-3426, CVE-2016-3427, CVE-2016-3443, CVE-2016-3449, DLA-451-1, DSA-3558-1, ESA-2016-052, ESA-2016-099, FEDORA-2016-33ccc205e7, openSUSE-SU-2016:1222-1, openSUSE-SU-2016:1230-1, openSUSE-SU-2016:1235-1, openSUSE-SU-2016:1262-1, openSUSE-SU-2016:1265-1, RHSA-2016:0650-01, RHSA-2016:0651-01, RHSA-2016:0675-01, RHSA-2016:0676-01, RHSA-2016:0677-01, RHSA-2016:0678-01, RHSA-2016:0679-01, RHSA-2016:0701-01, RHSA-2016:0702-01, RHSA-2016:0708-01, RHSA-2016:0716-01, RHSA-2016:0723-01, RHSA-2016:1039-01, SB10159, SOL33285044, SOL73112451, SOL81223200, SUSE-SU-2016:1248-1, SUSE-SU-2016:1250-1, SUSE-SU-2016:1299-1, SUSE-SU-2016:1300-1, SUSE-SU-2016:1303-1, SUSE-SU-2016:1378-1, SUSE-SU-2016:1379-1, SUSE-SU-2016:1388-1, SUSE-SU-2016:1458-1, SUSE-SU-2016:1475-1, USN-2963-1, USN-2964-1, USN-2972-1, VIGILANCE-VUL-19416, ZDI-16-376.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3443, ZDI-16-376]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-0687]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Serialization, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-0686]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3427]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3449]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2016-0695]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3425]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3422]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2016-3426]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-7575 CVE-2015-8126 CVE-2016-0402

Oracle Java : multiples vulnérabilités de janvier 2016

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Avamar, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, AIX, Domino, Notes, SPSS Modeler, Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, JAXP, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Java Oracle, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 9.
Date création : 20/01/2016.
Références : 1975365, 1975424, 1976200, 1976262, 1976896, 1977127, 1977129, 1977405, 1977518, 479387, 7043086, 9010057, BSA-2016-004, CERTFR-2015-AVI-488, CERTFR-2016-AVI-027, cpujan2016, CVE-2015-7575, CVE-2015-8126, CVE-2016-0402, CVE-2016-0448, CVE-2016-0466, CVE-2016-0475, CVE-2016-0483, CVE-2016-0494, DSA-3458-1, DSA-3465-1, ESA-2016-003, FEDORA-2016-3ea667977a, FEDORA-2016-946b98126d, NTAP-20160121-0001, openSUSE-SU-2016:0263-1, openSUSE-SU-2016:0268-1, openSUSE-SU-2016:0270-1, openSUSE-SU-2016:0272-1, openSUSE-SU-2016:0279-1, RHSA-2016:0049-01, RHSA-2016:0050-01, RHSA-2016:0053-01, RHSA-2016:0054-01, RHSA-2016:0055-01, RHSA-2016:0056-01, RHSA-2016:0057-01, RHSA-2016:0067-01, RHSA-2016:0098-01, RHSA-2016:0099-01, RHSA-2016:0100-01, RHSA-2016:0101-01, SB10148, SLOTH, SOL50118123, SUSE-SU-2016:0256-1, SUSE-SU-2016:0265-1, SUSE-SU-2016:0269-1, SUSE-SU-2016:0390-1, SUSE-SU-2016:0399-1, SUSE-SU-2016:0401-1, SUSE-SU-2016:0428-1, SUSE-SU-2016:0431-1, SUSE-SU-2016:0433-1, SUSE-SU-2016:0636-1, SUSE-SU-2016:0770-1, SUSE-SU-2016:0776-1, USN-2884-1, USN-2885-1, VIGILANCE-VUL-18761, ZDI-16-032.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service (VIGILANCE-VUL-21215). [grav:3/4; CVE-2016-0494]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de AWT libpng, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service (VIGILANCE-VUL-18301). [grav:3/4; CERTFR-2015-AVI-488, CVE-2015-8126]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de AWT, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-0483, ZDI-16-032]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2016-0475]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Networking, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2016-0402]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-0466]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2016-0448]

Un attaquant peut créer une collision MD5 dans une session TLS 1.2, afin d'intercepter les données de la session (VIGILANCE-VUL-18586). [grav:2/4; CVE-2015-7575, SLOTH]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans HtmlConverter, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2015-4527

EMC Avamar : traversée de répertoire

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut traverser les répertoires de EMC Avamar, afin de lire un fichier situé hors de la racine du service.
Produits concernés : Avamar.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 23/07/2015.
Références : CVE-2015-4527, ESA-2015-118, VIGILANCE-VUL-17482.

Description de la vulnérabilité

Le produit EMC Avamar dispose d'un service web.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans un chemin d'accès. Les séquences comme "/.." permettent alors de remonter dans l'arborescence.

Un attaquant peut donc traverser les répertoires de EMC Avamar, afin de lire un fichier situé hors de la racine du service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-2590 CVE-2015-2596 CVE-2015-2597

Oracle Java : multiples vulnérabilités de juillet 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Oracle Java ont été annoncées en juillet 2015.
Produits concernés : DCFM Enterprise, FabricOS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Avamar, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, AIX, DB2 UDB, Domino, Notes, IRAD, SPSS Data Collection, SPSS Modeler, SPSS Statistics, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, WebSphere MQ, Junos Space, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE, Java Oracle, JavaFX, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 25.
Date création : 15/07/2015.
Références : 1963330, 1963331, 1963812, 1964236, 1966040, 1966536, 1967222, 1967498, 1967893, 1968485, 1972455, 206954, 9010041, 9010044, BSA-2016-002, CERTFR-2015-ALE-007, CERTFR-2015-AVI-305, CERTFR-2016-AVI-128, cpujul2015, CVE-2015-2590, CVE-2015-2596, CVE-2015-2597, CVE-2015-2601, CVE-2015-2613, CVE-2015-2619, CVE-2015-2621, CVE-2015-2625, CVE-2015-2627, CVE-2015-2628, CVE-2015-2632, CVE-2015-2637, CVE-2015-2638, CVE-2015-2659, CVE-2015-2664, CVE-2015-2808, CVE-2015-4000, CVE-2015-4729, CVE-2015-4731, CVE-2015-4732, CVE-2015-4733, CVE-2015-4736, CVE-2015-4748, CVE-2015-4749, CVE-2015-4760, DSA-3316-1, DSA-3339-1, ESA-2015-134, FEDORA-2015-11859, FEDORA-2015-11860, JSA10727, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, openSUSE-SU-2015:1288-1, openSUSE-SU-2015:1289-1, RHSA-2015:1228-01, RHSA-2015:1229-01, RHSA-2015:1230-01, RHSA-2015:1241-01, RHSA-2015:1242-01, RHSA-2015:1243-01, RHSA-2015:1485-01, RHSA-2015:1486-01, RHSA-2015:1488-01, RHSA-2015:1526-01, RHSA-2015:1544-01, SB10139, SOL17079, SOL17169, SOL17170, SOL17171, SOL17173, SUSE-SU-2015:1319-1, SUSE-SU-2015:1320-1, SUSE-SU-2015:1329-1, SUSE-SU-2015:1331-1, SUSE-SU-2015:1345-1, SUSE-SU-2015:1375-1, SUSE-SU-2015:1509-1, SUSE-SU-2015:2166-1, SUSE-SU-2015:2192-1, USN-2696-1, USN-2706-1, VIGILANCE-VUL-17371.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service (VIGILANCE-VUL-17558). [grav:3/4; CVE-2015-4760]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de CORBA, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2628]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4731]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2590]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4732]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de RMI, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4733]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2638]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4736]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4748]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Install, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2597]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2664]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2632]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2601]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations (VIGILANCE-VUL-18168). [grav:2/4; CVE-2015-2613]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2621]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-2659]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2619]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans 2D, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-2637]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2596]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JNDI, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4749]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4729]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4000]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2808]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Install, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2015-2627]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2015-2625]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-0204 CVE-2015-0458 CVE-2015-0459

Oracle Java : multiples vulnérabilités de avril 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Oracle Java ont été annoncées en avril 2015.
Produits concernés : DCFM Enterprise, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Avamar, ECC, Fedora, AIX, DB2 UDB, Domino, Notes, IRAD, Security Directory Server, SPSS Modeler, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, ePO, Java OpenJDK, openSUSE, Java Oracle, JavaFX, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 14.
Date création : 15/04/2015.
Références : 1610582, 1902260, 1903541, 1903704, 1958902, 1960194, 1964236, 1966551, 1967498, 1968485, 205086, 206954, 7045736, BSA-2015-009, CERTFR-2015-AVI-172, cpuapr2015, CVE-2015-0204, CVE-2015-0458, CVE-2015-0459, CVE-2015-0460, CVE-2015-0469, CVE-2015-0470, CVE-2015-0477, CVE-2015-0478, CVE-2015-0480, CVE-2015-0484, CVE-2015-0486, CVE-2015-0488, CVE-2015-0491, CVE-2015-0492, DSA-3234-1, DSA-3235-1, DSA-3316-1, ESA-2015-085, ESA-2015-134, FEDORA-2015-6357, FEDORA-2015-6369, FEDORA-2015-6397, FREAK, MDVSA-2015:212, openSUSE-SU-2015:0773-1, openSUSE-SU-2015:0774-1, RHSA-2015:0806-01, RHSA-2015:0807-01, RHSA-2015:0808-01, RHSA-2015:0809-01, RHSA-2015:0854-01, RHSA-2015:0857-01, RHSA-2015:0858-01, RHSA-2015:1006-01, RHSA-2015:1007-01, RHSA-2015:1020-01, RHSA-2015:1021-01, RHSA-2015:1091-01, SB10119, SUSE-SU-2015:0833-1, SUSE-SU-2015:1085-1, SUSE-SU-2015:1086-1, SUSE-SU-2015:1086-2, SUSE-SU-2015:1086-3, SUSE-SU-2015:1086-4, SUSE-SU-2015:1138-1, SUSE-SU-2015:1161-1, SUSE-SU-2015:2166-1, SUSE-SU-2015:2168-1, SUSE-SU-2015:2168-2, SUSE-SU-2015:2182-1, SUSE-SU-2015:2192-1, SUSE-SU-2015:2216-1, USN-2573-1, USN-2574-1, VIGILANCE-VUL-16607, VU#243585.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0469]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0459]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0491]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0460]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0492]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0458]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0484]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Tools, afin d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0480]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0486]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0488]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Beans, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0477]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0470]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations (VIGILANCE-VUL-17836). [grav:2/4; CVE-2015-0478]

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut forcer le client Chrome, JSSE, LibReSSL, Mono ou OpenSSL à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées (VIGILANCE-VUL-16301). [grav:2/4; CVE-2015-0204, FREAK, VU#243585]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-2808

TLS : déchiffrement de RC4 via Bar Mitzvah

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser l'attaque Bar Mitzvah sur TLS, afin d'obtenir des informations sensibles chiffrées par RC4.
Produits concernés : DCFM Enterprise, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Avamar, Black Diamond, ExtremeXOS, Summit, BIG-IP Hardware, TMOS, HPE BSM, HP Data Protector, HPE NNMi, HP Operations, SiteScope, HP Switch, HP-UX, AIX, DB2 UDB, Domino, Notes, IRAD, Security Directory Server, Tivoli Storage Manager, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, SnapManager, Oracle Communications, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, Oracle iPlanet Web Server, Oracle OIT, Oracle Virtual Directory, WebLogic, Oracle Web Tier, SSL (protocole), RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 27/03/2015.
Références : 1450666, 1610582, 1647054, 1882708, 1883551, 1883553, 1902260, 1903541, 1960659, 1963275, 1967498, 523628, 7014463, 7022958, 7045736, 9010041, 9010044, Bar Mitzvah, BSA-2015-007, c04708650, c04767175, c04770140, c04772305, c04773119, c04773241, c04777195, c04777255, c04832246, c04926789, c05085988, c05336888, cpujan2018, cpuoct2017, CVE-2015-2808, DSA-2018-124, HPSBGN03350, HPSBGN03393, HPSBGN03399, HPSBGN03407, HPSBGN03414, HPSBGN03415, HPSBGN03580, HPSBHF03673, HPSBMU03345, HPSBMU03401, HPSBUX03435, HPSBUX03512, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, RHSA-2015:1020-01, RHSA-2015:1021-01, RHSA-2015:1091-01, SOL16864, SSRT102254, SSRT102977, SUSE-SU-2015:1073-1, SUSE-SU-2015:1085-1, SUSE-SU-2015:1086-1, SUSE-SU-2015:1086-2, SUSE-SU-2015:1086-3, SUSE-SU-2015:1086-4, SUSE-SU-2015:1138-1, SUSE-SU-2015:1161-1, VIGILANCE-VUL-16486, VN-2015-004.

Description de la vulnérabilité

Lors de l'initialisation d'une session TLS, le client et le serveur négocient des algorithmes cryptographiques. L'algorithme RC4 peut être choisi pour chiffrer.

Pour certaines clés faibles (une sur 2^24), la faiblesse "Invariance Weakness" permet de prédire les deux bits les plus faibles (LSB - Least Significant Bit) des 100 premiers octets chiffrés avec RC4. Le premier message TLS chiffré étant "Finished" (36 octets), un attaquant peut alors prédire les LSB de 64 octets.

Un attaquant peut donc utiliser l'attaque Bar Mitzvah sur TLS, afin d'obtenir des informations sensibles chiffrées par RC4.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2014-4632

VMware vSphere Data Protection : Man-in-the-Middle

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se placer en Man-in-the-Middle sur VMware vSphere Data Protection, afin d'obtenir ou manipuler des données sensibles.
Produits concernés : Avamar, VMware vSphere.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur intranet.
Date création : 30/01/2015.
Références : 197570, CERTFR-2015-AVI-049, CVE-2014-4632, ESA-2015-006, VIGILANCE-VUL-16088, VMSA-2015-0002.

Description de la vulnérabilité

Le produit VMware vSphere Data Protection échange des données avec vCenter Server, à travers une session TLS.

Cependant, VDP ne vérifie pas correctement le certificat X.509 présenté par vCenter Server.

Un attaquant peut donc se placer en Man-in-the-Middle sur VMware vSphere Data Protection, afin d'obtenir ou manipuler des données sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2014-4624

EMC Avamar : obtention d'information

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser l'API Java de EMC Avamar, afin d'obtenir les authentifiants des comptes MCUser et GSAN des systèmes supervisés.
Produits concernés : Avamar.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Date création : 23/10/2014.
Date révision : 24/10/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-447, CVE-2014-4624, ESA-2014-096, VIGILANCE-VUL-15521.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser l'API Java de EMC Avamar, afin d'obtenir les authentifiants des comptes MCUser et GSAN des systèmes supervisés.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-4623

EMC Avamar : vulnérabilité de Password Storage

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser un brute force, afin de deviner des mots de passe de EMC Avamar.
Produits concernés : Avamar.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 23/10/2014.
Date révision : 24/10/2014.
Références : 193624, CVE-2014-4623, ESA-2014-094, VIGILANCE-VUL-15520.

Description de la vulnérabilité

Le produit EMC Avamar stocke des mots de passe hachés/chiffrés.

Cependant, les mots de passe sont stockés chiffrés par la méthode historique à base de DES. Cette méthode résiste très mal aux attaques par dictionnaire.

Un attaquant peut donc utiliser un brute force, afin de deviner des mots de passe de EMC Avamar.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2014-6278

bash : exécution de commandes dans le parseur de fonction

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut définir une variable d'environnement spéciale, qui est passée à bash (via CGI ou OpenSSH par exemple), afin d'exécuter du code.
Produits concernés : GAiA, CheckPoint IP Appliance, IPSO, SecurePlatform, CheckPoint Security Appliance, CheckPoint Smart-1, CheckPoint VSX-1, XenServer, Clearswift Email Gateway, Clearswift Web Gateway, Avamar, EMC CAVA, EMC CEE, EMC CEPA, Celerra FAST, Celerra NS, Celerra NX4, EMC CMDCE, Connectrix Switch, NetWorker, PowerPath, Unisphere EMC, VNX Operating Environment, VNX Series, BIG-IP Hardware, TMOS, HP Operations, AIX, IVE OS, Junos Space, MAG Series par Juniper, NSM Central Manager, NSMXpress, Juniper SA, Juniper UAC, McAfee Email and Web Security, McAfee Email Gateway, McAfee MOVE AntiVirus, McAfee NSP, McAfee NGFW, McAfee Web Gateway, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, RSA Authentication Manager, ROX, RuggedSwitch, Slackware, Stonesoft NGFW/VPN, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, ESX, vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 29/09/2014.
Références : 193355, 193866, 194029, 194064, 194669, 480931, c04475942, c04479492, CERTFR-2014-AVI-403, CERTFR-2014-AVI-415, CERTFR-2014-AVI-480, CTX200217, CTX200223, CVE-2014-6278, ESA-2014-111, ESA-2014-123, ESA-2014-124, ESA-2014-125, ESA-2014-126, ESA-2014-127, ESA-2014-128, ESA-2014-133, ESA-2014-136, ESA-2014-150, ESA-2014-151, ESA-2014-152, ESA-2014-162, HPSBGN03138, HPSBMU03144, JSA10648, JSA10661, MDVSA-2015:164, openSUSE-SU-2014:1310-1, openSUSE-SU-2016:2961-1, SB10085, sk102673, SOL15629, SSA:2014-272-01, SSA-860967, T1021272, USN-2380-1, VIGILANCE-VUL-15421, VMSA-2014-0010, VMSA-2014-0010.10, VMSA-2014-0010.11, VMSA-2014-0010.12, VMSA-2014-0010.13, VMSA-2014-0010.2, VMSA-2014-0010.4, VMSA-2014-0010.7, VMSA-2014-0010.8, VMSA-2014-0010.9.

Description de la vulnérabilité

L'interpréteur bash permet de créer des fonctions.

Cependant, lorsque bash analyse (parse) le code source pour créer la fonction, il exécute directement les commandes placées à certains endroits.

Cette vulnérabilité peut être utilisée avec le même vecteur d'attaque que VIGILANCE-VUL-15399.

Un attaquant peut donc définir une variable d'environnement spéciale, qui est passée à bash (via CGI ou OpenSSH par exemple), afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur EMC Avamar :