L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Flash Player

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-1019

Adobe Flash Player Windows : exécution de code

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Flash Player, IE, Windows 10, Windows 2012, Windows 8, Windows RT, openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 06/04/2016.
Date révision : 08/04/2016.
Références : 3154132, APSA16-01, APSB16-10, CERTFR-2016-ALE-002, CVE-2016-1019, MS16-050, openSUSE-SU-2016:0987-1, openSUSE-SU-2016:0997-1, openSUSE-SU-2016:1157-1, RHSA-2016:0610-01, SUSE-SU-2016:0990-1, VIGILANCE-VUL-19306.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Adobe Flash Player sous Windows, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-0960 CVE-2016-0961 CVE-2016-0962

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, Windows 10, Windows 2012, Windows 8, Windows RT, openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 10/03/2016.
Références : 3144756, 716, APSB16-08, CERTFR-2016-AVI-094, CVE-2016-0960, CVE-2016-0961, CVE-2016-0962, CVE-2016-0963, CVE-2016-0986, CVE-2016-0987, CVE-2016-0988, CVE-2016-0989, CVE-2016-0990, CVE-2016-0991, CVE-2016-0992, CVE-2016-0993, CVE-2016-0994, CVE-2016-0995, CVE-2016-0996, CVE-2016-0997, CVE-2016-0998, CVE-2016-0999, CVE-2016-1000, CVE-2016-1001, CVE-2016-1002, CVE-2016-1005, CVE-2016-1010, MS16-036, openSUSE-SU-2016:0719-1, openSUSE-SU-2016:0734-1, RHSA-2016:0438-01, SUSE-SU-2016:0715-1, SUSE-SU-2016:0716-1, VIGILANCE-VUL-19156, ZDI-16-192, ZDI-16-193, ZDI-16-194.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0963]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0993]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-1010]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0987]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0988]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0990]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0991]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0994, ZDI-16-194]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0995]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0996, ZDI-16-193]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0997]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0998]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0999]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-1000]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-1001]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0960]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0961]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0962]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0986]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0989]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0992]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-1002]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-1005, ZDI-16-192]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2016-0964 CVE-2016-0965 CVE-2016-0966

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, IE, Windows 10, Windows 2012, Windows 8, Windows RT, openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 09/02/2016.
Date révision : 18/02/2016.
Références : 3135782, 701, APSB16-04, CERTFR-2016-AVI-054, CERTFR-2016-AVI-055, CERTFR-2016-AVI-056, CVE-2016-0964, CVE-2016-0965, CVE-2016-0966, CVE-2016-0967, CVE-2016-0968, CVE-2016-0969, CVE-2016-0970, CVE-2016-0971, CVE-2016-0972, CVE-2016-0973, CVE-2016-0974, CVE-2016-0975, CVE-2016-0976, CVE-2016-0977, CVE-2016-0978, CVE-2016-0979, CVE-2016-0980, CVE-2016-0981, CVE-2016-0982, CVE-2016-0983, CVE-2016-0984, CVE-2016-0985, MS16-022, openSUSE-SU-2016:0412-1, openSUSE-SU-2016:0415-1, RHSA-2016:0166-01, SUSE-SU-2016:0398-1, SUSE-SU-2016:0400-1, VIGILANCE-VUL-18900, ZDI-16-160, ZDI-16-161.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans un objet de type TextField, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0985]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0973, ZDI-16-161]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0974]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0975, ZDI-16-160]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0982]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0983]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0984]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0971]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0964]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0965]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0966]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0967]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0968]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0969]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0970]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0972]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0976]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0977]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0978]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0979]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0980]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0981]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2015-8045 CVE-2015-8047 CVE-2015-8048

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, Chrome, Edge, IE, openSUSE, Opera, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 08/12/2015.
Date révision : 05/02/2016.
Références : 2755801, 581, 611, APSB15-32, CERTFR-2015-AVI-536, CVE-2015-8045, CVE-2015-8047, CVE-2015-8048, CVE-2015-8049, CVE-2015-8050, CVE-2015-8051-ERROR, CVE-2015-8052-ERROR, CVE-2015-8053-ERROR, CVE-2015-8055, CVE-2015-8056, CVE-2015-8057, CVE-2015-8058, CVE-2015-8059, CVE-2015-8060, CVE-2015-8061, CVE-2015-8062, CVE-2015-8063, CVE-2015-8064, CVE-2015-8065, CVE-2015-8066, CVE-2015-8067, CVE-2015-8068, CVE-2015-8069, CVE-2015-8070, CVE-2015-8071, CVE-2015-8401, CVE-2015-8402, CVE-2015-8403, CVE-2015-8404, CVE-2015-8405, CVE-2015-8406, CVE-2015-8407, CVE-2015-8408, CVE-2015-8409, CVE-2015-8410, CVE-2015-8411, CVE-2015-8412, CVE-2015-8413, CVE-2015-8414, CVE-2015-8415, CVE-2015-8416, CVE-2015-8417, CVE-2015-8418, CVE-2015-8419, CVE-2015-8420, CVE-2015-8421, CVE-2015-8422, CVE-2015-8423, CVE-2015-8424, CVE-2015-8425, CVE-2015-8426, CVE-2015-8427, CVE-2015-8428, CVE-2015-8429, CVE-2015-8430, CVE-2015-8431, CVE-2015-8432, CVE-2015-8433, CVE-2015-8434, CVE-2015-8435, CVE-2015-8436, CVE-2015-8437, CVE-2015-8438, CVE-2015-8439, CVE-2015-8440, CVE-2015-8441, CVE-2015-8442, CVE-2015-8443, CVE-2015-8444, CVE-2015-8445, CVE-2015-8446, CVE-2015-8447, CVE-2015-8448, CVE-2015-8449, CVE-2015-8450, CVE-2015-8451, CVE-2015-8452, CVE-2015-8453, CVE-2015-8454, CVE-2015-8455, CVE-2015-8456, CVE-2015-8457, CVE-2015-8652, CVE-2015-8653, CVE-2015-8654, CVE-2015-8655, CVE-2015-8656, CVE-2015-8657, CVE-2015-8658, CVE-2015-8820, CVE-2015-8821, CVE-2015-8822, CVE-2015-8823, openSUSE-SU-2015:2239-1, RHSA-2015:2593-01, SUSE-SU-2015:2236-1, SUSE-SU-2015:2247-1, VIGILANCE-VUL-18479, ZDI-15-601, ZDI-15-602, ZDI-15-603, ZDI-15-604, ZDI-15-605, ZDI-15-606, ZDI-15-607, ZDI-15-608, ZDI-15-609, ZDI-15-610, ZDI-15-611, ZDI-15-612, ZDI-15-613, ZDI-15-614, ZDI-15-636.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8438, ZDI-15-605]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8446, ZDI-15-609]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8444]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8443]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8417]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8416]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8451]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8047]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8053-ERROR, CVE-2015-8455]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8045]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8051-ERROR, CVE-2015-8418]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8060]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8419]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8408]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-8453, ZDI-15-614]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-8440]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-8409]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8407]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8439, ZDI-15-606]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8445, ZDI-15-608]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8415]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8050, ZDI-15-602]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8049, ZDI-15-601]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8437, ZDI-15-604]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8450, ZDI-15-613]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8449, ZDI-15-612]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8448, ZDI-15-611]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8436, ZDI-15-603]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8452]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8048]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8413]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8412]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8410]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8411]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8424]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8422]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8420]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8421]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8423]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8425]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8433]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8432]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8431]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8426]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8430]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8427]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8428]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8429]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8434]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8435]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8414]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8052-ERROR, CVE-2015-8454]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8059]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8058]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8055]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8057]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8056]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8061]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8067]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8066]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8062]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8068]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8064]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8065]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8063]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8405]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8404]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8402]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8403]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8071]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8401]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8406]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8069]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8070]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8441]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8442, ZDI-15-607]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8447, ZDI-15-610]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8456]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8457, ZDI-15-636]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8652]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8654]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8656]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8657]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8658]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8653]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8655]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8820]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8821]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8822]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8823]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2015-8459 CVE-2015-8460 CVE-2015-8634

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, Edge, IE, openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 29/12/2015.
Références : 2755801, APSB16-01, CERTFR-2015-AVI-567, CVE-2015-8459, CVE-2015-8460, CVE-2015-8634, CVE-2015-8635, CVE-2015-8636, CVE-2015-8638, CVE-2015-8639, CVE-2015-8640, CVE-2015-8641, CVE-2015-8642, CVE-2015-8643, CVE-2015-8644, CVE-2015-8645, CVE-2015-8646, CVE-2015-8647, CVE-2015-8648, CVE-2015-8649, CVE-2015-8650, CVE-2015-8651, CVE-2016-0959, openSUSE-SU-2015:2400-1, openSUSE-SU-2015:2403-1, RHSA-2015:2697-01, SUSE-SU-2015:2401-1, SUSE-SU-2015:2402-1, VIGILANCE-VUL-18602, ZDI-15-648, ZDI-15-649, ZDI-15-650, ZDI-15-651, ZDI-15-652, ZDI-15-653.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8644]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8651]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8634]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8635]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8638, ZDI-15-648]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8639, ZDI-15-649]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8640]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8641]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8642]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8643]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8646]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8647, ZDI-15-650]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8648, ZDI-15-652]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8649, ZDI-15-653]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8650, ZDI-15-651]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8459]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8460]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8636]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8645]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0959]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-7651 CVE-2015-7652 CVE-2015-7653

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, Chrome, Edge, IE, openSUSE, Opera, RHEL.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, création/modification de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 10/11/2015.
Références : 2755801, APSB15-28, CERTFR-2015-AVI-481, CVE-2015-7651, CVE-2015-7652, CVE-2015-7653, CVE-2015-7654, CVE-2015-7655, CVE-2015-7656, CVE-2015-7657, CVE-2015-7658, CVE-2015-7659, CVE-2015-7660, CVE-2015-7661, CVE-2015-7662, CVE-2015-7663, CVE-2015-8042, CVE-2015-8043, CVE-2015-8044, CVE-2015-8046, openSUSE-SU-2015:1984-1, RHSA-2015:2023-01, RHSA-2015:2024-01, VIGILANCE-VUL-18276, ZDI-15-556, ZDI-15-557, ZDI-15-558, ZDI-15-559, ZDI-15-560, ZDI-15-561, ZDI-15-562, ZDI-15-563, ZDI-15-564, ZDI-15-565, ZDI-15-566, ZDI-15-567.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7659, ZDI-15-566]

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès, afin de créer un fichier sur le système. [grav:3/4; CVE-2015-7662]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7651, ZDI-15-556]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7652, ZDI-15-557]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7653, ZDI-15-561]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7654, ZDI-15-560]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7655, ZDI-15-559]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7656, ZDI-15-558]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7657, ZDI-15-567]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7658, ZDI-15-562]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7660, ZDI-15-565]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7661, ZDI-15-564]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7663]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8042, ZDI-15-563]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8043]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8044]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-8046]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-7645 CVE-2015-7647 CVE-2015-7648

Adobe Flash Player : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inviter la victime à consulter un site malveillant, appelant Adobe Flash Player, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Flash Player, Chrome, Edge, IE, openSUSE, Opera, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 15/10/2015.
Date révision : 16/10/2015.
Références : 2755801, APSA15-05, APSB15-27, CERTFR-2015-ALE-011-001, CERTFR-2015-AVI-434, CERTFR-2015-AVI-448, CVE-2015-7645, CVE-2015-7647, CVE-2015-7648, openSUSE-SU-2015:1768-1, openSUSE-SU-2015:1781-1, RHSA-2015:1913-01, RHSA-2015:2024-01, SUSE-SU-2015:1770-1, SUSE-SU-2015:1771-1, VIGILANCE-VUL-18111.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; APSA15-05, CERTFR-2015-ALE-011-001, CVE-2015-7645]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7647]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7648]

Un attaquant peut donc inviter la victime à consulter un site malveillant, appelant Adobe Flash Player, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2015-5569 CVE-2015-7625 CVE-2015-7626

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, Edge, IE, openSUSE, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 13/10/2015.
Références : 2755801, APSB15-25, CERTFR-2015-AVI-428, CVE-2015-5569, CVE-2015-7625, CVE-2015-7626, CVE-2015-7627, CVE-2015-7628, CVE-2015-7629, CVE-2015-7630, CVE-2015-7631, CVE-2015-7632, CVE-2015-7633, CVE-2015-7634, CVE-2015-7635, CVE-2015-7636, CVE-2015-7637, CVE-2015-7638, CVE-2015-7639, CVE-2015-7640, CVE-2015-7641, CVE-2015-7642, CVE-2015-7643, CVE-2015-7644, openSUSE-SU-2015:1744-1, openSUSE-SU-2015:1781-1, RHSA-2015:1893-01, RHSA-2015:2024-01, SUSE-SU-2015:1740-1, SUSE-SU-2015:1742-1, VIGILANCE-VUL-18085, ZDI-15-511, ZDI-15-512, ZDI-15-513, ZDI-15-514.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-7628]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Flash broker API, afin d'élever ses privilèges. [grav:1/4; CVE-2015-5569]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7629, ZDI-15-514]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7631, ZDI-15-513]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7635]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7636]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7637]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7638]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7639]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7640]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7641]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7642]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7643, ZDI-15-511]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7644]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7632, ZDI-15-512]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7625]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7626]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7627]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7630]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-7633]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2015-7634]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2015-5567 CVE-2015-5568 CVE-2015-5570

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, Chrome, Edge, IE, openSUSE, Opera, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 22/09/2015.
Références : 2755801, 451, APSB15-23, CERTFR-2015-AVI-404, CVE-2015-5567, CVE-2015-5568, CVE-2015-5570, CVE-2015-5571, CVE-2015-5572, CVE-2015-5573, CVE-2015-5574, CVE-2015-5575, CVE-2015-5576, CVE-2015-5577, CVE-2015-5578, CVE-2015-5579, CVE-2015-5580, CVE-2015-5581, CVE-2015-5582, CVE-2015-5584, CVE-2015-5587, CVE-2015-5588, CVE-2015-6676, CVE-2015-6677, CVE-2015-6678, CVE-2015-6679, CVE-2015-6682, openSUSE-SU-2015:1616-1, openSUSE-SU-2015:1781-1, RHSA-2015:1814-01, SUSE-SU-2015:1614-1, SUSE-SU-2015:1618-1, VIGILANCE-VUL-17945, ZDI-15-446, ZDI-15-447.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5573]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5570, ZDI-15-447]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5574]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5581]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5584]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6682]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6676]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6678, ZDI-15-446]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5575]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5577]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5578]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5580]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5582]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5588]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6677]

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans JSONP Callback API, afin d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-5571]

Un attaquant peut provoquer une fuite mémoire, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-5576]

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans Vector Length Corruption, afin d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5568]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5567]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5579]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5587]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-5572]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans same-origin-policy, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-6679]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-5125 CVE-2015-5127 CVE-2015-5129

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Produits concernés : Flash Player, Chrome, Edge, IE, openSUSE, Opera, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 11/08/2015.
Références : 2755801, APSB15-19, CERTFR-2015-AVI-347, CERTFR-2015-AVI-348, CVE-2015-5125, CVE-2015-5127, CVE-2015-5128-REJECT, CVE-2015-5129, CVE-2015-5130, CVE-2015-5131, CVE-2015-5132, CVE-2015-5133, CVE-2015-5134, CVE-2015-5539, CVE-2015-5540, CVE-2015-5541, CVE-2015-5544, CVE-2015-5545, CVE-2015-5546, CVE-2015-5547, CVE-2015-5548, CVE-2015-5549, CVE-2015-5550, CVE-2015-5551, CVE-2015-5552, CVE-2015-5553, CVE-2015-5554, CVE-2015-5555, CVE-2015-5556, CVE-2015-5557, CVE-2015-5558, CVE-2015-5559, CVE-2015-5560, CVE-2015-5561, CVE-2015-5562, CVE-2015-5563, CVE-2015-5564, CVE-2015-5565, CVE-2015-5566, CVE-2015-6682, openSUSE-SU-2015:1388-1, openSUSE-SU-2015:1391-1, openSUSE-SU-2015:1781-1, RHSA-2015:1603-01, SUSE-SU-2015:1373-1, SUSE-SU-2015:1374-1, VIGILANCE-VUL-17624.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL, afin de mener un déni de service. Après analyse, il ne s'agit pas d'une vulnérabilité. [grav:0/4; CVE-2015-5128-REJECT]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5554]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5555]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5558]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5562]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2015-5125]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5550]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5551]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5556]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5130]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5134]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5539]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5540]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5557]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5559]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5127]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5563]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5561]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5566]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5129]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5541]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5131]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5132]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5133]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5544]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5545]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5546]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5547]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5548]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5549]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5552]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5553]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5560]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5564]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-5565]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6682]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Flash Player :