L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de HPE Operations

avis de menace CVE-2017-3733

OpenSSL : déni de service via l'option "Encrypt-Then-Mac"

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut inverser l'état de l'option "Encrypt-Then-Mac" dans une renégociation TLS avec un client ou un serveur basé sur OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Gravité : 2/4.
Date création : 16/02/2017.
Références : 2003480, 2003620, 2003673, 2004940, CERTFR-2017-AVI-035, cisco-sa-20170130-openssl, cpuapr2019, cpujan2018, cpuoct2017, CVE-2017-3733, HPESBGN03728, VIGILANCE-VUL-21871.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

OpenSSL gère la possibilité de renégocier les options d'une connexion TLS en cours de session.

Cependant, pour certaines combinaisons d'algorithmes, lorsque l'option "Encrypt-Then-Mac" est activée ou désactivé en cours de session, une erreur fatale au processus se produit.

Un attaquant peut donc inverser l'état de l'option "Encrypt-Then-Mac" dans une renégociation TLS avec un client ou un serveur basé sur OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

menace informatique CVE-2016-8519

HP Operations Orchestration : exécution de code

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de HP Operations Orchestration, afin d'exécuter du code.
Gravité : 3/4.
Date création : 04/01/2017.
Références : c05361944, CVE-2016-8519, HPSBGN03688, VIGILANCE-VUL-21511, ZDI-17-001.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de HP Operations Orchestration, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

menace informatique CVE-2016-5195

Noyau Linux : élévation de privilèges via Copy On Write, Dirty COW

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut provoquer une corruption de mémoire via un Copy On Write sur le noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 2/4.
Date création : 20/10/2016.
Références : 1384344, 494072, c05341463, CERTFR-2016-AVI-353, CERTFR-2016-AVI-356, CERTFR-2016-AVI-357, CERTFR-2016-AVI-370, CERTFR-2017-AVI-001, CERTFR-2017-AVI-012, CERTFR-2017-AVI-022, cisco-sa-20161026-linux, cpujul2018, CVE-2016-5195, Dirty COW, DLA-670-1, DSA-3696-1, ESA-2016-170, FEDORA-2016-c3558808cd, FEDORA-2016-db4b75b352, HPESBGN03742, HPSBHF03682, JSA10770, JSA10774, K10558632, openSUSE-SU-2016:2583-1, openSUSE-SU-2016:2584-1, openSUSE-SU-2016:2625-1, openSUSE-SU-2016:2649-1, PAN-SA-2017-0003, PAN-SA-2017-0013, PAN-SA-2017-0014, PAN-SA-2017-0016, RHSA-2016:2098-01, RHSA-2016:2105-01, RHSA-2016:2106-01, RHSA-2016:2110-01, RHSA-2016:2118-01, RHSA-2016:2120-01, RHSA-2016:2124-01, RHSA-2016:2126-01, RHSA-2016:2127-01, RHSA-2016:2128-01, RHSA-2016:2132-01, RHSA-2016:2133-01, RHSA-2018:0180-01, SB10177, SB10178, SSA:2016-305-01, STORM-2016-006, SUSE-SU-2016:2585-1, SUSE-SU-2016:2592-1, SUSE-SU-2016:2593-1, SUSE-SU-2016:2596-1, SUSE-SU-2016:2614-1, SUSE-SU-2016:3069-1, SUSE-SU-2016:3304-1, USN-3104-1, USN-3104-2, USN-3105-1, USN-3105-2, USN-3106-1, USN-3106-2, USN-3106-3, USN-3106-4, USN-3107-1, USN-3107-2, VIGILANCE-VUL-20923, VU#243144.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le noyau Linux supporte l'opération Copy On Write, qui permet de ne copier la mémoire qu'au moment de sa modification.

Cependant, un attaquant local peut manipuler la mémoire pour que l'opération COW écrive en mémoire Read Only.

Un attaquant local peut donc provoquer une corruption de mémoire via un Copy On Write sur le noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de menace CVE-2016-4380

HP Operations Manager : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de HP Operations Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Gravité : 2/4.
Date création : 31/08/2016.
Références : c05249833, CVE-2016-4380, HPSBGN03637, VIGILANCE-VUL-20494.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit HP Operations Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de HP Operations Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

menace cyber-sécurité CVE-2016-2183 CVE-2016-6329

Blowfish, Triple-DES : algorithmes trop faibles, SWEET32

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer une session TLS/VPN avec un algorithme Blowfish/Triple-DES, et mener une attaque de deux jours, afin de déchiffrer des données.
Gravité : 1/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 25/08/2016.
Références : 1610582, 1991866, 1991867, 1991870, 1991871, 1991875, 1991876, 1991878, 1991880, 1991882, 1991884, 1991885, 1991886, 1991887, 1991889, 1991892, 1991894, 1991896, 1991902, 1991903, 1991951, 1991955, 1991959, 1991960, 1991961, 1992681, 1993777, 1994375, 1995099, 1995922, 1998797, 1999054, 1999421, 2000209, 2000212, 2000370, 2000544, 2001608, 2002021, 2002335, 2002336, 2002479, 2002537, 2002870, 2002897, 2002991, 2003145, 2003480, 2003620, 2003673, 2004036, 2008828, 523628, 9010102, bulletinapr2017, c05349499, c05369403, c05369415, c05390849, CERTFR-2017-AVI-012, CERTFR-2019-AVI-049, CERTFR-2019-AVI-311, cisco-sa-20160927-openssl, cpuapr2017, cpujan2018, cpujul2017, cpujul2019, cpuoct2017, CVE-2016-2183, CVE-2016-6329, DSA-2018-124, DSA-2019-131, DSA-3673-1, DSA-3673-2, FEDORA-2016-7810e24465, FEDORA-2016-dc2cb4ad6b, FG-IR-16-047, FG-IR-16-048, FG-IR-17-127, FG-IR-17-173, HPESBGN03697, HPESBGN03765, HPESBUX03725, HPSBGN03690, HPSBGN03694, HPSBHF03674, ibm10718843, java_jan2017_advisory, JSA10770, KM03060544, NTAP-20160915-0001, openSUSE-SU-2016:2199-1, openSUSE-SU-2016:2391-1, openSUSE-SU-2016:2407-1, openSUSE-SU-2016:2496-1, openSUSE-SU-2016:2537-1, openSUSE-SU-2017:1638-1, openSUSE-SU-2018:0458-1, RHSA-2017:0336-01, RHSA-2017:0337-01, RHSA-2017:0338-01, RHSA-2017:3113-01, RHSA-2017:3114-01, RHSA-2017:3239-01, RHSA-2017:3240-01, RHSA-2018:2123-01, SA133, SA40312, SB10171, SB10186, SB10197, SB10215, SOL13167034, SP-CAAAPUE, SPL-129207, SSA:2016-266-01, SSA:2016-363-01, SSA-556833, SUSE-SU-2016:2387-1, SUSE-SU-2016:2394-1, SUSE-SU-2016:2458-1, SUSE-SU-2016:2468-1, SUSE-SU-2016:2469-1, SUSE-SU-2016:2470-1, SUSE-SU-2016:2470-2, SUSE-SU-2017:1444-1, SUSE-SU-2017:2838-1, SUSE-SU-2017:3177-1, SWEET32, TNS-2016-16, USN-3087-1, USN-3087-2, USN-3270-1, USN-3339-1, USN-3339-2, USN-3372-1, VIGILANCE-VUL-20473.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Les algorithmes de chiffrement symétrique Blowfish et Triple-DES utilisent des blocs de 64 bits.

Cependant, s'ils sont utilisés en mode CBC, une collision se produit après 785 GB transférés, et il devient possible de déchiffrer les blocs avec une attaque qui dure 2 jours.

Un attaquant peut donc créer une session TLS/VPN avec un algorithme Blowfish/Triple-DES, et mener une attaque de deux jours, afin de déchiffrer des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de menace CVE-2016-2105 CVE-2016-2106 CVE-2016-2107

OpenSSL : six vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de OpenSSL.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 6.
Date création : 03/05/2016.
Références : 1982949, 1985850, 1987779, 1993215, 1995099, 1998797, 2003480, 2003620, 2003673, 510853, 9010083, bulletinapr2016, bulletinapr2017, CERTFR-2016-AVI-151, CERTFR-2016-AVI-153, CERTFR-2018-AVI-160, cisco-sa-20160504-openssl, cpuapr2017, cpujan2018, cpujul2016, cpujul2017, cpujul2018, cpuoct2016, cpuoct2017, cpuoct2018, CTX212736, CTX233832, CVE-2016-2105, CVE-2016-2106, CVE-2016-2107, CVE-2016-2108, CVE-2016-2109, CVE-2016-2176, DLA-456-1, DSA-3566-1, ESA-2017-142, FEDORA-2016-05c567df1a, FEDORA-2016-1e39d934ed, FEDORA-2016-e1234b65a2, FG-IR-16-026, FreeBSD-SA-16:17.openssl, HPESBGN03728, HPESBHF03756, HT206903, JSA10759, K23230229, K36488941, K51920288, K75152412, K93600123, MBGSA-1603, MIGR-5099595, MIGR-5099597, NTAP-20160504-0001, openSUSE-SU-2016:1237-1, openSUSE-SU-2016:1238-1, openSUSE-SU-2016:1239-1, openSUSE-SU-2016:1240-1, openSUSE-SU-2016:1241-1, openSUSE-SU-2016:1242-1, openSUSE-SU-2016:1243-1, openSUSE-SU-2016:1273-1, openSUSE-SU-2016:1566-1, openSUSE-SU-2017:0487-1, PAN-SA-2016-0020, PAN-SA-2016-0028, RHSA-2016:0722-01, RHSA-2016:0996-01, RHSA-2016:1137-01, RHSA-2016:1648-01, RHSA-2016:1649-01, RHSA-2016:1650-01, RHSA-2016:2054-01, RHSA-2016:2055-01, RHSA-2016:2056-01, RHSA-2016:2073-01, SA123, SA40202, SB10160, SOL23230229, SOL36488941, SOL51920288, SOL75152412, SP-CAAAPPQ, SPL-119440, SPL-121159, SPL-123095, SSA:2016-124-01, STORM-2016-002, SUSE-SU-2016:1206-1, SUSE-SU-2016:1228-1, SUSE-SU-2016:1231-1, SUSE-SU-2016:1233-1, SUSE-SU-2016:1267-1, SUSE-SU-2016:1290-1, SUSE-SU-2016:1360-1, SUSE-SU-2018:0112-1, TNS-2016-10, USN-2959-1, VIGILANCE-VUL-19512, VN-2016-006, VN-2016-007.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans OpenSSL.

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle et utiliser l'algorithme AES CBC avec un serveur supportant AES-NI, afin de lire ou modifier des données de la session. Cette vulnérabilité a initialement été corrigée dans les versions 1.0.1o et 1.0.2c, mais jamais annoncée. [grav:3/4; CVE-2016-2108]

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle et utiliser l'algorithme AES CBC avec un serveur supportant AES-NI, afin de lire ou modifier des données de la session. [grav:3/4; CVE-2016-2107]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans EVP_EncodeUpdate(), qui est principalement utilisée par les outils en ligne de commande, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-2105]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans EVP_EncryptUpdate(), qui est difficile à atteindre, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-2106]

Un attaquant peut provoquer une consommation excessive de mémoire dans d2i_CMS_bio(), afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-2109]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide dans les applications utilisant X509_NAME_oneline(), afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-2176]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de menace informatique CVE-2015-5451

HP Operations Orchestration Central : Cross Site Request Forgery

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Request Forgery de HP Operations Orchestration Central, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Gravité : 2/4.
Date création : 18/11/2015.
Références : c04894110, CVE-2015-5451, HPSBGN03521, VIGILANCE-VUL-18329.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit HP Operations Orchestration Central dispose d'un service web.

Cependant, l'origine des requêtes n'est pas validée. Elles peuvent par exemple provenir d'une image affichée dans un document HTML.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Request Forgery de HP Operations Orchestration Central, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de menace CVE-2015-4852 CVE-2015-6420 CVE-2015-6934

Apache Commons Collections : exécution de code via InvokerTransformer

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer un objet Gadget Chain sérialisé malveillant vers une application Java utilisant Apache Commons Collections, afin d'exécuter du code shell.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 12.
Date création : 12/11/2015.
Références : 1610582, 1970575, 1971370, 1971531, 1971533, 1971751, 1972261, 1972373, 1972565, 1972794, 1972839, 2011281, 7014463, 7022958, 9010052, BSA-2016-004, bulletinjul2016, c04953244, c05050545, c05206507, c05325823, c05327447, CERTFR-2015-AVI-484, CERTFR-2015-AVI-555, cisco-sa-20151209-java-deserialization, COLLECTIONS-580, cpuapr2017, cpuapr2018, cpujan2017, cpujan2018, cpujul2017, cpuoct2016, cpuoct2017, cpuoct2018, CVE-2015-4852, CVE-2015-6420, CVE-2015-6934, CVE-2015-7420-ERROR, CVE-2015-7450, CVE-2015-7501, CVE-2015-8545, CVE-2015-8765, CVE-2016-1985, CVE-2016-1997, CVE-2016-4373, CVE-2016-4398, DSA-3403-1, HPSBGN03542, HPSBGN03560, HPSBGN03630, HPSBGN03656, HPSBGN03670, JSA10838, NTAP-20151123-0001, RHSA-2015:2500-01, RHSA-2015:2501-01, RHSA-2015:2502-01, RHSA-2015:2516-01, RHSA-2015:2517-01, RHSA-2015:2521-01, RHSA-2015:2522-01, RHSA-2015:2523-01, RHSA-2015:2524-01, RHSA-2015:2534-01, RHSA-2015:2535-01, RHSA-2015:2536-01, RHSA-2015:2537-01, RHSA-2015:2538-01, RHSA-2015:2539-01, RHSA-2015:2540-01, RHSA-2015:2541-01, RHSA-2015:2542-01, RHSA-2015:2547-01, RHSA-2015:2548-01, RHSA-2015:2556-01, RHSA-2015:2557-01, RHSA-2015:2559-01, RHSA-2015:2560-01, RHSA-2015:2578-01, RHSA-2015:2579-01, RHSA-2015:2670-01, RHSA-2015:2671-01, RHSA-2016:0040-01, RHSA-2016:0118-01, SA110, SB10144, SOL30518307, VIGILANCE-VUL-18294, VMSA-2015-0009, VMSA-2015-0009.1, VMSA-2015-0009.2, VMSA-2015-0009.3, VMSA-2015-0009.4, VU#576313.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque Apache Commons Collections est utilisée par de nombreuses applications Java.

Un objet Java Gadgets ("gadget chains") peut contenir des Transformers, avec une chaîne "exec" contenant une commande shell qui est exécutée avec la méthode Java.lang.Runtime.exec(). Lorsque des données brutes sont désérialisées, la méthode readObject() est donc appelée pour reconstruire l'objet Gadgets, et elle utilise InvokerTransformer, qui exécute la commande shell indiquée.

On peut noter que d'autres classes (CloneTransformer, ForClosure, InstantiateFactory, InstantiateTransformer, PrototypeCloneFactory, PrototypeSerializationFactory, WhileClosure) exécutent aussi une commande shell à partir de données brutes à désérialiser.

Cependant, plusieurs applications exposent publiquement (avant authentification) la fonctionnalité de désérialisation Java.

Un attaquant peut donc envoyer un objet Gadget Chain sérialisé malveillant vers une application Java utilisant Apache Commons Collections, afin d'exécuter du code shell.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce sécurité CVE-2015-3269

Apache Flex BlazeDS : obtention d'information

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes via BlazeDS à Adobe LiveCycle Data Services, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Gravité : 2/4.
Date création : 19/08/2015.
Références : APSB15-20, c05026202, CVE-2015-3269, HPSBGN03550, VIGILANCE-VUL-17710.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de Apache Flex BlazeDS autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML malveillantes à Apache Flex BlazeDS, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de menace CVE-2015-2137

HP Operations Manager i : exécution de code

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de HP Operations Manager i, afin d'exécuter du code.
Gravité : 3/4.
Date création : 12/08/2015.
Références : c04762687, CVE-2015-2137, HPSBGN03393, VIGILANCE-VUL-17650.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant distant peut utiliser HP Operations Manager i, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.