L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de IBM Lotus Domino

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-3092

Apache Tomcat : déni de service via FileUpload

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des fichiers de taille spécialement choisie à Apache Tomcat, afin de surcharger le serveur.
Produits concernés : Tomcat, Debian, Fedora, HP-UX, Domino, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB, WebSphere MQ, MariaDB ~ précis, MySQL Community, MySQL Enterprise, openSUSE Leap, Oracle Communications, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, Oracle iPlanet Web Server, Oracle OIT, Solaris, Tuxedo, Oracle Virtual Directory, WebLogic, Oracle Web Tier, Percona Server, XtraDB Cluster, Puppet, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 22/06/2016.
Références : 1987864, 1989628, 1990172, 1991866, 1991867, 1991870, 1991871, 1991875, 1991876, 1991878, 1991880, 1991882, 1991884, 1991885, 1991886, 1991887, 1991889, 1991892, 1991894, 1991896, 1991902, 1991903, 1991951, 1991955, 1991959, 1991960, 1991961, 1992835, 1995388, 1995793, 2000095, 2000544, 2001563, 2012109, 2015814, 7014463, bulletinjul2016, c05324759, cpuapr2017, cpuapr2018, cpujul2017, cpujul2018, cpuoct2017, CVE-2016-3092, DLA-528-1, DLA-529-1, DSA-3609-1, DSA-3611-1, DSA-3614-1, FEDORA-2016-0a4dccdd23, FEDORA-2016-2b0c16fd82, HPSBUX03665, openSUSE-SU-2016:2252-1, RHSA-2016:2068-01, RHSA-2016:2069-01, RHSA-2016:2070-01, RHSA-2016:2071-01, RHSA-2016:2072-01, RHSA-2016:2599-02, RHSA-2016:2807-01, RHSA-2016:2808-01, RHSA-2017:0455-01, RHSA-2017:0456-01, RHSA-2017:0457-01, SUSE-SU-2017:1660-1, USN-3024-1, USN-3027-1, VIGILANCE-VUL-19953.

Description de la vulnérabilité

Le produit Apache Tomcat utilise une variante de la bibliothèque Apache Commons FileUpload.

Celle-ci gère la réception de fichier via HTTP. Cependant, lorsque la taille du fichier envoyé est telle que l'ensemble fichier + enveloppe MIME a la même taille que celle du tampon de lecture du fichier, le transfert est anormalement et extrêmement long.

Un attaquant peut donc envoyer des fichiers de taille spécialement choisie à Apache Tomcat, afin de surcharger le serveur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2016-0277 CVE-2016-0278 CVE-2016-0279

IBM Domino : quatre vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de IBM Domino.
Produits concernés : Domino.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 08/06/2016.
Références : 1982277, 1983292, CVE-2016-0277, CVE-2016-0278, CVE-2016-0279, CVE-2016-0301, TALOS-2016-0089, TALOS-2016-0090, TALOS-2016-0091, TALOS-2016-0092, VIGILANCE-VUL-19847.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans IBM Domino.

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via KeyView PDF Filter, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0277, TALOS-2016-0089]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via KeyView PDF Filter, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0278, TALOS-2016-0090]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via KeyView PDF Filter, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0279, TALOS-2016-0091]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via KeyView PDF Filter, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-0301, TALOS-2016-0092]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-0376

IBM JDK : exécution de code via CORBA Deserialization

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans CORBA Deserialization de IBM JDK, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : AIX, Domino, Notes, QRadar SIEM, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 02/05/2016.
Références : 1984678, 1985875, 1987778, CVE-2016-0376, RHSA-2016:0701-01, RHSA-2016:0702-01, RHSA-2016:0708-01, RHSA-2016:0716-01, RHSA-2016:1039-01, SUSE-SU-2016:1299-1, SUSE-SU-2016:1300-1, SUSE-SU-2016:1303-1, SUSE-SU-2016:1378-1, SUSE-SU-2016:1379-1, SUSE-SU-2016:1388-1, SUSE-SU-2016:1458-1, SUSE-SU-2016:1475-1, VIGILANCE-VUL-19499.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans CORBA Deserialization de IBM JDK, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2016-0363

IBM JDK : exécution de code via CORBA Invoke

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans CORBA Invoke de IBM JDK, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : AIX, Domino, Notes, QRadar SIEM, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 02/05/2016.
Références : 1984678, 1985875, 1987778, CVE-2016-0363, RHSA-2016:0701-01, RHSA-2016:0702-01, RHSA-2016:0708-01, RHSA-2016:0716-01, RHSA-2016:1039-01, SUSE-SU-2016:1299-1, SUSE-SU-2016:1300-1, SUSE-SU-2016:1303-1, SUSE-SU-2016:1378-1, SUSE-SU-2016:1379-1, SUSE-SU-2016:1388-1, SUSE-SU-2016:1458-1, SUSE-SU-2016:1475-1, VIGILANCE-VUL-19498.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans CORBA Invoke de IBM JDK, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2016-0264

IBM JDK : buffer overflow de JVM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans JVM de IBM JDK, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : AIX, Domino, Notes, QRadar SIEM, WebSphere MQ, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 02/05/2016.
Références : 1982566, 1984678, 1985875, 1987778, CVE-2016-0264, RHSA-2016:0701-01, RHSA-2016:0702-01, RHSA-2016:0708-01, RHSA-2016:0716-01, RHSA-2016:1039-01, SUSE-SU-2016:1299-1, SUSE-SU-2016:1300-1, SUSE-SU-2016:1303-1, SUSE-SU-2016:1378-1, SUSE-SU-2016:1379-1, SUSE-SU-2016:1388-1, SUSE-SU-2016:1458-1, SUSE-SU-2016:1475-1, VIGILANCE-VUL-19497.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans JVM de IBM JDK, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2016-3674

XStream : injection d'entité XML externe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes à XStream, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Domino.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Date création : 27/04/2016.
Références : 1985960, CVE-2016-3674, DLA-504-1, DSA-3575-1, FEDORA-2016-250042b8a6, FEDORA-2016-de909cc333, RHSA-2016:2822-01, RHSA-2016:2823-01, VIGILANCE-VUL-19471.

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de XStream autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML malveillantes à XStream, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-0686 CVE-2016-0687 CVE-2016-0695

Oracle Java : multiples vulnérabilités de avril 2016

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : Debian, Avamar, VNX Operating Environment, VNX Series, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, AIX, Domino, Notes, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, JAXP, ePO, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Java Oracle, Solaris, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 9.
Date création : 20/04/2016.
Références : 1982223, 1982566, 1984075, 1984678, 1985466, 1985875, 1987778, 484398, 486953, bulletinjan2017, CERTFR-2016-AVI-135, cpuapr2016, CVE-2016-0686, CVE-2016-0687, CVE-2016-0695, CVE-2016-3422, CVE-2016-3425, CVE-2016-3426, CVE-2016-3427, CVE-2016-3443, CVE-2016-3449, DLA-451-1, DSA-3558-1, ESA-2016-052, ESA-2016-099, FEDORA-2016-33ccc205e7, openSUSE-SU-2016:1222-1, openSUSE-SU-2016:1230-1, openSUSE-SU-2016:1235-1, openSUSE-SU-2016:1262-1, openSUSE-SU-2016:1265-1, RHSA-2016:0650-01, RHSA-2016:0651-01, RHSA-2016:0675-01, RHSA-2016:0676-01, RHSA-2016:0677-01, RHSA-2016:0678-01, RHSA-2016:0679-01, RHSA-2016:0701-01, RHSA-2016:0702-01, RHSA-2016:0708-01, RHSA-2016:0716-01, RHSA-2016:0723-01, RHSA-2016:1039-01, SB10159, SOL33285044, SOL73112451, SOL81223200, SUSE-SU-2016:1248-1, SUSE-SU-2016:1250-1, SUSE-SU-2016:1299-1, SUSE-SU-2016:1300-1, SUSE-SU-2016:1303-1, SUSE-SU-2016:1378-1, SUSE-SU-2016:1379-1, SUSE-SU-2016:1388-1, SUSE-SU-2016:1458-1, SUSE-SU-2016:1475-1, USN-2963-1, USN-2964-1, USN-2972-1, VIGILANCE-VUL-19416, ZDI-16-376.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3443, ZDI-16-376]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-0687]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Serialization, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-0686]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3427]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3449]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2016-0695]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3425]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3422]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2016-3426]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2016-0270

IBM Domino, Notes : Man-in-the-Middle de TLS AES GCM

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle de TLS AES GCM sur IBM Domino/Notes, afin de lire ou modifier des données de la session.
Produits concernés : Domino, Notes.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur internet.
Date création : 29/03/2016.
Références : 1979604, 1979669, CVE-2016-0270, VIGILANCE-VUL-19261.

Description de la vulnérabilité

Le produit IBM Domino/Notes utilise le protocole TLS afin de créer des sessions sécurisées.

Cependant, le Nonce de TLS AES GCM n'est pas correctement généré.

Un attaquant peut donc se positionner en Man-in-the-Middle de TLS AES GCM sur IBM Domino/Notes, afin de lire ou modifier des données de la session.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2016-0636

Oracle Java : exécution de code via Hotspot

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans Hotspot de Oracle Java, afin d'exécuter du code dans le navigateur web de la victime qui charge une applet Java malveillante.
Produits concernés : FabricOS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Fedora, Domino, Notes, QRadar SIEM, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Java Oracle, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 24/03/2016.
Références : 1984678, 1985875, 1987778, BSA-2016-006, CERTFR-2016-AVI-108, CVE-2016-0636, DLA-451-1, DSA-3558-1, FEDORA-2016-90ee071b21, FEDORA-2016-d5dd39a1d5, openSUSE-SU-2016:0971-1, openSUSE-SU-2016:0983-1, openSUSE-SU-2016:1004-1, openSUSE-SU-2016:1005-1, openSUSE-SU-2016:1042-1, RHSA-2016:0511-01, RHSA-2016:0512-01, RHSA-2016:0513-01, RHSA-2016:0514-01, RHSA-2016:0515-01, RHSA-2016:0516-01, SE-2012-01, SUSE-SU-2016:0956-1, SUSE-SU-2016:0957-1, SUSE-SU-2016:0959-1, USN-2942-1, VIGILANCE-VUL-19232.

Description de la vulnérabilité

Le produit Oracle Java utilise le compilateur Hotspot.

Cependant, une vulnérabilité dans Hotspot permet d'exécuter du code. Les détails techniques ne sont pas connus, mais il pourrait s'agir d'une correction incomplète de CVE-2013-5838.

Un attaquant peut donc utiliser une vulnérabilité dans Hotspot de Oracle Java, afin d'exécuter du code dans le navigateur web de la victime qui charge une applet Java malveillante.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2016-0702 CVE-2016-0705 CVE-2016-0797

OpenSSL : sept vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de OpenSSL.
Produits concernés : Blue Coat CAS, ProxyAV, ProxySG par Blue Coat, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Cisco ASR, Cisco ATA, Cisco AnyConnect Secure Mobility Client, Cisco ACE, ASA, IOS par Cisco, IOS XE Cisco, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco Prime Access Registrar, Prime Collaboration Assurance, Prime Collaboration Manager, Prime Infrastructure, Cisco Prime LMS, Cisco PRSM, Cisco CUCM, Cisco Unified CCX, Cisco IP Phone, Cisco MeetingPlace, Cisco Wireless IP Phone, Cisco WSA, Cisco Wireless Controller, XenServer, Debian, PowerPath, ExtremeXOS, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FileZilla Server, FreeBSD, HP Switch, AIX, Domino, Notes, IRAD, Rational ClearCase, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, Copssh, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, Juniper Network Connect, NSM Central Manager, NSMXpress, McAfee Web Gateway, Meinberg NTP Server, Data ONTAP, Snap Creator Framework, NetScreen Firewall, ScreenOS, Nodejs Core, OpenSSL, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, Palo Alto Firewall PA***, PAN-OS, Pulse Connect Secure, Pulse Secure Client, Pulse Secure SBR, Puppet, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, ROX, SAS Add-in for Microsoft Office, SAS Analytics Pro, Base SAS Software, SAS Enterprise BI Server, SAS Enterprise Guide, SAS Grid Manager, SAS Management Console, SAS OLAP Server, SAS SAS/ACCESS, SAS SAS/AF, SAS SAS/CONNECT, SAS SAS/EIS, SAS SAS/ETS, SAS SAS/FSP, SAS SAS/GRAPH, SAS SAS/IML, SAS SAS/OR, SAS SAS/STAT, SAS SAS/Web Report Studio, Slackware, Splunk Enterprise, stunnel, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Nessus, Ubuntu, WindRiver Linux, VxWorks, WinSCP, X2GoClient.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : client internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 7.
Date création : 01/03/2016.
Date révision : 07/03/2016.
Références : 000008897, 046178, 046208, 1979498, 1979602, 1987779, 1993210, 2003480, 2003620, 2003673, 2012827, 2013020, 2014202, 2014651, 2014669, 2015080, 2016039, 7043086, 9010066, 9010067, 9010072, BSA-2016-004, bulletinapr2016, bulletinjan2016, CERTFR-2016-AVI-076, CERTFR-2016-AVI-080, cisco-sa-20160302-openssl, CTX208403, CVE-2016-0702, CVE-2016-0705, CVE-2016-0797, CVE-2016-0798, CVE-2016-0799, CVE-2016-0800, CVE-2016-2842, DSA-3500-1, ESA-2016-080, FEDORA-2016-2802690366, FEDORA-2016-e1234b65a2, FEDORA-2016-e6807b3394, FreeBSD-SA-16:12.openssl, HPESBHF03741, ibm10732391, ibm10733905, ibm10738249, ibm10738401, JSA10722, JSA10759, K22334603, K52349521, K93122894, MBGSA-1602, NTAP-20160301-0001, NTAP-20160303-0001, NTAP-20160321-0001, openSUSE-SU-2016:0627-1, openSUSE-SU-2016:0628-1, openSUSE-SU-2016:0637-1, openSUSE-SU-2016:0638-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, openSUSE-SU-2016:0720-1, openSUSE-SU-2016:1566-1, openSUSE-SU-2017:1211-1, openSUSE-SU-2017:1212-1, PAN-SA-2016-0020, PAN-SA-2016-0028, PAN-SA-2016-0030, RHSA-2016:0301-01, RHSA-2016:0302-01, RHSA-2016:0303-01, RHSA-2016:0304-01, RHSA-2016:0305-01, RHSA-2016:0306-01, RHSA-2016:0372-01, RHSA-2016:0445-01, RHSA-2016:0446-01, RHSA-2016:0490-01, RHSA-2016:1519-01, RHSA-2016:2073-01, RHSA-2018:2568-01, RHSA-2018:2575-01, SA117, SA40168, SB10156, SOL22334603, SOL40524634, SOL52349521, SOL79215841, SOL93122894, SSA:2016-062-02, SSA-623229, SUSE-SU-2016:0617-1, SUSE-SU-2016:0620-1, SUSE-SU-2016:0621-1, SUSE-SU-2016:0624-1, SUSE-SU-2016:0631-1, SUSE-SU-2016:0641-1, SUSE-SU-2016:0678-1, SUSE-SU-2018:2839-1, SUSE-SU-2018:3082-1, TNS-2016-03, USN-2914-1, VIGILANCE-VUL-19060, VN-2016-004, VU#583776.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans OpenSSL.

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle sur un serveur utilisant SSLv2 les algorithmes EXPORT (cette configuration est considérée comme faible depuis des années), afin de lire ou modifier des données de la session. [grav:2/4; CVE-2016-0800, VU#583776]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée lorsque OpenSSL traite une clé privée DSA (cette situation est rare), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-0705]

Un attaquant peut lire un fragment de la mémoire via SRP_VBASE_get_by_user, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:1/4; CVE-2016-0798]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans BN_hex2bn(), afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2016-0797]

Un attaquant peut utiliser une chaîne très longue (taille INT_MAX), pour provoquer une corruption de mémoire dans les fonctions BIO_*printf(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-0799]

Un attaquant peut utiliser des conflits de cache sur Intel Sandy-Bridge, afin d'obtenir des clés RSA. [grav:1/4; CVE-2016-0702]

Un attaquant peut utiliser une chaîne très longue (taille INT_MAX), pour provoquer une corruption de mémoire dans la fonction interne doapr_outch(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-2842]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur IBM Lotus Domino :