L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de IBM TSA

annonce de vulnérabilité CVE-2017-1501

WebSphere AS : obtention d'information via Admin Console Cipher Suites

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via Admin Console Cipher Suites de IBM WebSphere AS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 16/08/2017.
Références : 2006810, 2008123, 2008368, 7048591, CVE-2017-1501, VIGILANCE-VUL-23532.

Description de la vulnérabilité

Le produit IBM WebSphere AS dispose d'un service web.

Cependant, un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données.

Un attaquant peut donc utiliser une vulnérabilité via Admin Console Cipher Suites de IBM WebSphere AS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2017-1382

WebSphere AS : accès en lecture et écriture

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Security Directory Server, Tivoli Directory Server, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : shell utilisateur.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 21/07/2017.
Références : 2004785, 2006348, 2006516, 2009026, 2009072, 2009082, 2009087, 2009089, 2009090, 7036319, 7048591, CVE-2017-1382, VIGILANCE-VUL-23310.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès de WebSphere AS, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-1380

WebSphere AS : Cross Site Scripting via Admin Console

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting via Admin Console de WebSphere AS, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 21/07/2017.
Références : 2004786, 2006342, 2006515, 2009072, 2009082, 2009087, 2009089, 2009090, 2009348, 7036319, 7048591, CVE-2017-1380, VIGILANCE-VUL-23309.

Description de la vulnérabilité

Le produit WebSphere AS dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues via Admin Console ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting via Admin Console de WebSphere AS, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-10053 CVE-2017-10067 CVE-2017-10074

Oracle Java : vulnérabilités de juillet 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Debian, Fedora, AIX, Domino, Notes, Security Directory Server, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB, WebSphere MQ, Junos Space, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE Leap, Java Oracle, JavaFX, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 19/07/2017.
Références : 2007002, 2008025, 2008360, 2008362, 2008757, 2009206, 2009232, 2009253, 2009415, 2009663, 2011594, 2012301, CERTFR-2017-AVI-223, cpujul2017, CVE-2017-10053, CVE-2017-10067, CVE-2017-10074, CVE-2017-10078, CVE-2017-10081, CVE-2017-10086, CVE-2017-10087, CVE-2017-10089, CVE-2017-10090, CVE-2017-10096, CVE-2017-10101, CVE-2017-10102, CVE-2017-10104, CVE-2017-10105, CVE-2017-10107, CVE-2017-10108, CVE-2017-10109, CVE-2017-10110, CVE-2017-10111, CVE-2017-10114, CVE-2017-10115, CVE-2017-10116, CVE-2017-10117, CVE-2017-10118, CVE-2017-10121, CVE-2017-10125, CVE-2017-10135, CVE-2017-10145, CVE-2017-10176, CVE-2017-10193, CVE-2017-10198, CVE-2017-10243, DLA-1073-1, DSA-3919-1, DSA-3954-1, DSA-4005-1, FEDORA-2017-605557de96, FEDORA-2017-721314e3b3, FEDORA-2017-735e2ae663, FEDORA-2017-be3df4fe14, FEDORA-2017-fe57cf60c3, ibm10718843, JSA10873, NTAP-20170720-0001, openSUSE-SU-2017:2211-1, openSUSE-SU-2018:0042-1, RHSA-2017:1789-01, RHSA-2017:1790-01, RHSA-2017:1791-01, RHSA-2017:1792-01, RHSA-2017:2424-01, RHSA-2017:2469-01, RHSA-2017:2481-01, RHSA-2017:2530-01, SB10208, SUSE-SU-2017:2175-1, SUSE-SU-2017:2263-1, SUSE-SU-2017:2280-1, SUSE-SU-2017:2281-1, SUSE-SU-2018:0005-1, USN-3366-1, USN-3366-2, USN-3396-1, VIGILANCE-VUL-23289.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2017-1381

WebSphere AS : obtention d'information via Proxy Server / ODR

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Security Directory Server, Tivoli Directory Server, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 19/07/2017.
Références : 2004792, 2006343, 2006905, 2009023, 2009072, 2009082, 2009087, 2009089, 2009090, 2009348, 7048591, CVE-2017-1381, VIGILANCE-VUL-23275.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via Proxy Server / ODR de WebSphere Application Server, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-1289

IBM JDK : injection d'entité XML externe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes à IBM JDK, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Produits concernés : AIX, Domino, Notes, Tivoli System Automation, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 10/05/2017.
Références : 2005058, 2005160, 2005255, 2007242, CVE-2017-1289, RHSA-2017:1220-01, RHSA-2017:1221-01, RHSA-2017:1222-01, SUSE-SU-2017:1384-1, SUSE-SU-2017:1386-1, SUSE-SU-2017:1387-1, SUSE-SU-2017:1444-1, VIGILANCE-VUL-22701.

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de IBM JDK autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML malveillantes à IBM JDK, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2017-1194

IBM WebSphere AS : Cross Site Request Forgery via OAuth Service Provider

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Request Forgery via OAuth Service Provider de WebSphere Application Server, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Produits concernés : Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 27/04/2017.
Références : 2001226, 2002678, 2006850, 2009072, 2009082, 2009087, 2009089, 2009090, 7036319, CVE-2017-1194, VIGILANCE-VUL-22574.

Description de la vulnérabilité

Le produit WebSphere Application Server dispose d'un service web.

Cependant, l'origine des requêtes n'est pas validée. Elles peuvent par exemple provenir d'une image affichée dans un document HTML.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Request Forgery via OAuth Service Provider de WebSphere Application Server, afin de forcer la victime à effectuer des opérations.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-3509 CVE-2017-3511 CVE-2017-3512

Oracle Java : vulnérabilités de avril 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : Brocade vTM, Debian, Avamar, Fedora, Android OS, AIX, Domino, Notes, IRAD, QRadar SIEM, Tivoli System Automation, WebSphere AS Liberty, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB, WebSphere MQ, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE Leap, Java Oracle, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 19/04/2017.
Références : 2003016, 2003566, 2004451, 2005052, 2005123, 2005160, 2005255, 2007242, 2007464, 2008210, 500160, BSA-2017-323, BSA-2017-325, BSA-2017-326, BSA-2017-327, BSA-2017-328, BSA-2017-330, BSA-2017-331, CERTFR-2017-AVI-119, cpuapr2017, CVE-2017-3509, CVE-2017-3511, CVE-2017-3512, CVE-2017-3514, CVE-2017-3526, CVE-2017-3533, CVE-2017-3539, CVE-2017-3544, DLA-954-1, DSA-3858-1, ESA-2017-058, FEDORA-2017-25358a23ad, FEDORA-2017-9b18f02810, FEDORA-2017-9fbcf033f8, FEDORA-2017-a6a053fc05, NTAP-20170420-0001, openSUSE-SU-2017:1429-1, openSUSE-SU-2017:1507-1, RHSA-2017:1108-01, RHSA-2017:1109-01, RHSA-2017:1117-01, RHSA-2017:1118-01, RHSA-2017:1119-01, RHSA-2017:1204-01, RHSA-2017:1220-01, RHSA-2017:1221-01, RHSA-2017:1222-01, SB10200, SUSE-SU-2017:1384-1, SUSE-SU-2017:1386-1, SUSE-SU-2017:1387-1, SUSE-SU-2017:1400-1, SUSE-SU-2017:1444-1, SUSE-SU-2017:1445-1, USN-3275-1, USN-3275-2, USN-3275-3, VIGILANCE-VUL-22488.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2017-1151

IBM WebSphere Application Server : élévation de privilèges via OpenID Connect

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 13/03/2017.
Références : 1999293, 2000729, 2000730, 2001511, 7036319, CVE-2017-1151, VIGILANCE-VUL-22087.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via OpenID Connect de IBM WebSphere Application Server, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2017-1121

WebSphere AS : Cross Site Scripting via Admin Console

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de WebSphere AS, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : Security Directory Server, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 10/02/2017.
Références : 1997743, 1999058, 1999634, 2000813, 2009072, 2009082, 2009087, 2009089, 2009090, 7014463, 7036319, CVE-2017-1121, VIGILANCE-VUL-21796.

Description de la vulnérabilité

Le produit WebSphere AS dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de WebSphere AS, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur IBM TSA :