L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de JavaFX

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-10053 CVE-2017-10067 CVE-2017-10074

Oracle Java : vulnérabilités de juillet 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.
Produits concernés : Debian, Fedora, AIX, Domino, Notes, Security Directory Server, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB, WebSphere MQ, Junos Space, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE Leap, Java Oracle, JavaFX, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 32.
Date création : 19/07/2017.
Références : 2007002, 2008025, 2008360, 2008362, 2008757, 2009206, 2009232, 2009253, 2009415, 2009663, 2011594, 2012301, CERTFR-2017-AVI-223, cpujul2017, CVE-2017-10053, CVE-2017-10067, CVE-2017-10074, CVE-2017-10078, CVE-2017-10081, CVE-2017-10086, CVE-2017-10087, CVE-2017-10089, CVE-2017-10090, CVE-2017-10096, CVE-2017-10101, CVE-2017-10102, CVE-2017-10104, CVE-2017-10105, CVE-2017-10107, CVE-2017-10108, CVE-2017-10109, CVE-2017-10110, CVE-2017-10111, CVE-2017-10114, CVE-2017-10115, CVE-2017-10116, CVE-2017-10117, CVE-2017-10118, CVE-2017-10121, CVE-2017-10125, CVE-2017-10135, CVE-2017-10145, CVE-2017-10176, CVE-2017-10193, CVE-2017-10198, CVE-2017-10243, DLA-1073-1, DSA-3919-1, DSA-3954-1, DSA-4005-1, FEDORA-2017-605557de96, FEDORA-2017-721314e3b3, FEDORA-2017-735e2ae663, FEDORA-2017-be3df4fe14, FEDORA-2017-fe57cf60c3, ibm10718843, JSA10873, NTAP-20170720-0001, openSUSE-SU-2017:2211-1, openSUSE-SU-2018:0042-1, RHSA-2017:1789-01, RHSA-2017:1790-01, RHSA-2017:1791-01, RHSA-2017:1792-01, RHSA-2017:2424-01, RHSA-2017:2469-01, RHSA-2017:2481-01, RHSA-2017:2530-01, SB10208, SUSE-SU-2017:2175-1, SUSE-SU-2017:2263-1, SUSE-SU-2017:2280-1, SUSE-SU-2017:2281-1, SUSE-SU-2018:0005-1, USN-3366-1, USN-3366-2, USN-3396-1, VIGILANCE-VUL-23289.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-5542 CVE-2016-5554 CVE-2016-5556

Oracle Java : vulnérabilités de octobre 2016

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : Debian, Avamar, Fedora, AIX, Domino, Notes, IRAD, QRadar SIEM, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB, WebSphere MQ, Junos Space, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Java Oracle, JavaFX, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 7.
Date création : 19/10/2016.
Références : 1993440, 1994049, 1994123, 1994478, 1997764, 1999054, 1999395, 1999474, 1999478, 1999479, 1999488, 1999532, 2000212, 2000544, 2000904, 2000988, 2000990, 2001608, 2002331, 2002479, 2002537, 2003145, 2004036, 491108, CERTFR-2016-AVI-349, CERTFR-2017-AVI-012, cpuoct2016, CVE-2016-5542, CVE-2016-5554, CVE-2016-5556, CVE-2016-5568, CVE-2016-5573, CVE-2016-5582, CVE-2016-5597, DLA-704-1, DSA-3707-1, ESA-2016-137, FEDORA-2016-73054cfeeb, JSA10770, NTAP-20161019-0001, openSUSE-SU-2016:2862-1, openSUSE-SU-2016:2900-1, openSUSE-SU-2016:2985-1, openSUSE-SU-2016:2990-1, openSUSE-SU-2016:3088-1, RHSA-2016:2079-01, RHSA-2016:2088-01, RHSA-2016:2089-01, RHSA-2016:2090-01, RHSA-2016:2136-01, RHSA-2016:2137-01, RHSA-2016:2138-01, RHSA-2016:2658-01, RHSA-2016:2659-01, RHSA-2017:0061-01, SUSE-SU-2016:2887-1, SUSE-SU-2016:3010-1, SUSE-SU-2016:3040-1, SUSE-SU-2016:3041-1, SUSE-SU-2016:3043-1, SUSE-SU-2016:3068-1, SUSE-SU-2016:3078-1, USN-3121-1, USN-3130-1, USN-3154-1, VIGILANCE-VUL-20906, ZDI-16-571.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-5556]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via AWT, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-5568, ZDI-16-571]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-5582]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-5573]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Networking, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2016-5597]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via JMX, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2016-5554]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'altérer des informations. [grav:1/4; CVE-2016-5542]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-3458 CVE-2016-3485 CVE-2016-3498

Oracle Java : vulnérabilités de juillet 2016

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : Debian, VNX Operating Environment, VNX Series, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, AIX, Domino, Notes, IRAD, SPSS Statistics, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB, WebSphere MQ, JAXP, ePO, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Java Oracle, JavaFX, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 13.
Date création : 20/07/2016.
Références : 1988339, 1988894, 1988978, 1989049, 1989337, 1990031, 1990448, 1991383, 1991909, 1991910, 1991911, 1991913, 1991997, 1995792, 1995799, 2001630, 2007242, 486953, CERTFR-2016-AVI-243, cpujul2016, CVE-2016-3458, CVE-2016-3485, CVE-2016-3498, CVE-2016-3500, CVE-2016-3503, CVE-2016-3508, CVE-2016-3511, CVE-2016-3550, CVE-2016-3552, CVE-2016-3587, CVE-2016-3598, CVE-2016-3606, CVE-2016-3610, DLA-579-1, DSA-3641-1, ESA-2016-099, FEDORA-2016-588e386aaa, FEDORA-2016-c07d18b2a5, FEDORA-2016-c60d35c46c, openSUSE-SU-2016:2050-1, openSUSE-SU-2016:2051-1, openSUSE-SU-2016:2052-1, openSUSE-SU-2016:2058-1, RHSA-2016:1458-01, RHSA-2016:1475-01, RHSA-2016:1476-01, RHSA-2016:1477-01, RHSA-2016:1504-01, RHSA-2016:1587-01, RHSA-2016:1588-01, RHSA-2016:1589-01, RHSA-2016:1776-01, SB10166, SOL05016441, SOL25075696, SUSE-SU-2016:1997-1, SUSE-SU-2016:2012-1, SUSE-SU-2016:2261-1, SUSE-SU-2016:2286-1, SUSE-SU-2016:2347-1, SUSE-SU-2016:2348-1, SUSE-SU-2016:2726-1, USN-3043-1, USN-3062-1, USN-3077-1, VIGILANCE-VUL-20169, ZDI-16-445, ZDI-16-446, ZDI-16-447, ZDI-16-448.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Communications.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3587, ZDI-16-448]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3606, ZDI-16-447]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3598, ZDI-16-446]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3610, ZDI-16-445]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Install, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3552]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3511]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Install, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-3503]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via JavaFX, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3498]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3500]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3508]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via CORBA, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2016-3458]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Hotspot, afin d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-3550]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Networking, afin d'altérer des informations. [grav:1/4; CVE-2016-3485]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2015-2613 CVE-2015-7940

Bouncy Castle, Oracle Java : obtention de clé privée de courbes elliptiques

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité dans l'implémentation des courbes elliptiques par Bouncy Castle et Oracle Java, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Bouncy Castle JCE, DCFM Enterprise, FabricOS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Fedora, IRAD, WebSphere MQ, Mule ESB, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Oracle Communications, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, Oracle Internet Directory, Oracle iPlanet Web Server, Java Oracle, JavaFX, Oracle OIT, Tuxedo, Oracle Virtual Directory, WebLogic, Oracle Web Tier, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 22/10/2015.
Références : 1968485, 1972455, 9010041, 9010044, BSA-2016-002, cpuapr2018, cpujan2017, cpujan2018, cpujan2019, cpujul2015, cpujul2017, cpujul2018, cpuoct2017, CVE-2015-2613, CVE-2015-7940, DSA-3417-1, FEDORA-2015-7d95466eda, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, openSUSE-SU-2015:1911-1, RHSA-2016:2035-01, RHSA-2016:2036-01, USN-3727-1, VIGILANCE-VUL-18168.

Description de la vulnérabilité

Les produits Bouncy Castle et Oracle Java Crypto Extension implémentent des algorithmes basés sur les courbes elliptiques.

Cependant, si le client force le serveur à calculer un secret commun utilisant des points situés hors de la courbe choisie, il peut progressivement deviner la clé secrète du serveur.

Un attaquant peut donc utiliser une vulnérabilité dans l'implémentation des courbes elliptiques par Bouncy Castle et Oracle Java, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2015-4734 CVE-2015-4803 CVE-2015-4805

Oracle Java : multiples vulnérabilités de octobre 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : DCFM Enterprise, FabricOS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Fedora, AIX, Domino, Notes, IRAD, Security Directory Server, Tivoli Directory Server, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, JAXP, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE, openSUSE Leap, Java Oracle, JavaFX, Puppet, RHEL, SAS Add-in for Microsoft Office, SAS Analytics Pro, Base SAS Software, SAS Enterprise BI Server, SAS Enterprise Guide, SAS Management Console, SAS OLAP Server, SAS SAS/ACCESS, SAS SAS/AF, SAS SAS/CONNECT, SAS SAS/EIS, SAS SAS/ETS, SAS SAS/FSP, SAS SAS/GRAPH, SAS SAS/IML, SAS SAS/OR, SAS SAS/STAT, SAS SAS/Web Report Studio, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 26.
Date création : 21/10/2015.
Références : 1969620, 1971361, 1971479, 1973785, 1974831, 1978806, 1981838, 56203, 9010041, 9010044, BSA-2016-002, BSA-2016-004, CERTFR-2015-AVI-439, cpuoct2015, CVE-2015-4734, CVE-2015-4803, CVE-2015-4805, CVE-2015-4806, CVE-2015-4810, CVE-2015-4835, CVE-2015-4840, CVE-2015-4842, CVE-2015-4843, CVE-2015-4844, CVE-2015-4860, CVE-2015-4868, CVE-2015-4871, CVE-2015-4872, CVE-2015-4881, CVE-2015-4882, CVE-2015-4883, CVE-2015-4893, CVE-2015-4901, CVE-2015-4902, CVE-2015-4903, CVE-2015-4906, CVE-2015-4908, CVE-2015-4911, CVE-2015-4916, DSA-3381-1, DSA-3381-2, DSA-3401-1, FEDORA-2015-27cfe187b5, FEDORA-2015-ce54f85a3e, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, openSUSE-SU-2015:1902-1, openSUSE-SU-2015:1905-1, openSUSE-SU-2015:1906-1, openSUSE-SU-2015:1971-1, openSUSE-SU-2016:0268-1, openSUSE-SU-2016:0270-1, openSUSE-SU-2016:0272-1, openSUSE-SU-2016:0279-1, RHSA-2015:1919-01, RHSA-2015:1920-01, RHSA-2015:1921-01, RHSA-2015:1926-01, RHSA-2015:1927-01, RHSA-2015:1928-01, RHSA-2015:2086-01, RHSA-2015:2506-01, RHSA-2015:2507-01, RHSA-2015:2508-01, RHSA-2015:2509-01, RHSA-2015:2518-01, SB10141, SUSE-SU-2015:1874-2, SUSE-SU-2015:1875-2, SUSE-SU-2015:2166-1, SUSE-SU-2015:2168-1, SUSE-SU-2015:2168-2, SUSE-SU-2015:2182-1, SUSE-SU-2015:2192-1, SUSE-SU-2015:2216-1, SUSE-SU-2015:2268-1, SUSE-SU-2016:0113-1, SUSE-SU-2016:0265-1, SUSE-SU-2016:0269-1, USN-2784-1, USN-2818-1, USN-2827-1, VIGILANCE-VUL-18149.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de CORBA, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4835]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de CORBA, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4881]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4843]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de RMI, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4883]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de RMI, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4860]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Serialization, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4805]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service (VIGILANCE-VUL-21214). [grav:3/4; CVE-2015-4844]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4901]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4868]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4868]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4810]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4806]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4871]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4902]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4840]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de CORBA, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4882]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAXP, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4842]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JGSS, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4734]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de RMI, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4903]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4803]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4893]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAXP, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4911]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4872]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4906]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4916]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4908]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2015-5738

RSA : calcul de clé privée via CRT

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut échanger avec une application n'implémentant pas la protection RSA-CRT, afin de progressivement deviner la clé privée.
Produits concernés : FortiGate, FortiGate Virtual Appliance, FortiOS, Java OpenJDK, openSUSE, Java Oracle, JavaFX, SSL (protocole), Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 08/09/2015.
Références : cpuapr2015, CVE-2015-5738, openSUSE-SU-2015:1596-1, RSA-CRT, VIGILANCE-VUL-17836.

Description de la vulnérabilité

Une implémentation de l'algorithme RSA peut utiliser l'optimisation CRT (Chinese Remainder Theorem), afin de doubler la vitesse de calcul. Cependant, la signature RSA-CRT est sensible à une attaque de type side-channel, connue depuis 1996 (Arjen Lenstra). OpenSSL et NSS sont par exemple protégés.

Le logiciel GnuPG est protégé, mais la bibliothèque Libgcrypt ne l'est pas. Un attaquant peut donc échanger avec une application liée à Libgcrypt, pour provoquer une succession d'erreurs et attaquer RSA-CRT, afin de progressivement deviner la clé privée.

Le protocole TLS peut utiliser Perfect Forward Secrecy. Dans ce cas, une signature RSA est utilisée. Cependant, plusieurs implémentations (dont OpenJDK ou JRE) n'ont pas la protection pour RSA-CRT. Un attaquant peut donc échanger avec un serveur TLS ayant la Perfect Forward Secrecy activée, pour provoquer une succession d'erreurs et attaquer RSA-CRT, afin de progressivement deviner la clé privée.

Un attaquant peut donc échanger avec une application n'implémentant pas la protection RSA-CRT, afin de progressivement deviner la clé privée.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-2590 CVE-2015-2596 CVE-2015-2597

Oracle Java : multiples vulnérabilités de juillet 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Oracle Java ont été annoncées en juillet 2015.
Produits concernés : DCFM Enterprise, FabricOS, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Avamar, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, AIX, DB2 UDB, Domino, Notes, IRAD, SPSS Data Collection, SPSS Modeler, SPSS Statistics, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, WebSphere MQ, Junos Space, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE, Java Oracle, JavaFX, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 25.
Date création : 15/07/2015.
Références : 1963330, 1963331, 1963812, 1964236, 1966040, 1966536, 1967222, 1967498, 1967893, 1968485, 1972455, 206954, 9010041, 9010044, BSA-2016-002, CERTFR-2015-ALE-007, CERTFR-2015-AVI-305, CERTFR-2016-AVI-128, cpujul2015, CVE-2015-2590, CVE-2015-2596, CVE-2015-2597, CVE-2015-2601, CVE-2015-2613, CVE-2015-2619, CVE-2015-2621, CVE-2015-2625, CVE-2015-2627, CVE-2015-2628, CVE-2015-2632, CVE-2015-2637, CVE-2015-2638, CVE-2015-2659, CVE-2015-2664, CVE-2015-2808, CVE-2015-4000, CVE-2015-4729, CVE-2015-4731, CVE-2015-4732, CVE-2015-4733, CVE-2015-4736, CVE-2015-4748, CVE-2015-4749, CVE-2015-4760, DSA-3316-1, DSA-3339-1, ESA-2015-134, FEDORA-2015-11859, FEDORA-2015-11860, JSA10727, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, openSUSE-SU-2015:1288-1, openSUSE-SU-2015:1289-1, RHSA-2015:1228-01, RHSA-2015:1229-01, RHSA-2015:1230-01, RHSA-2015:1241-01, RHSA-2015:1242-01, RHSA-2015:1243-01, RHSA-2015:1485-01, RHSA-2015:1486-01, RHSA-2015:1488-01, RHSA-2015:1526-01, RHSA-2015:1544-01, SB10139, SOL17079, SOL17169, SOL17170, SOL17171, SOL17173, SUSE-SU-2015:1319-1, SUSE-SU-2015:1320-1, SUSE-SU-2015:1329-1, SUSE-SU-2015:1331-1, SUSE-SU-2015:1345-1, SUSE-SU-2015:1375-1, SUSE-SU-2015:1509-1, SUSE-SU-2015:2166-1, SUSE-SU-2015:2192-1, USN-2696-1, USN-2706-1, VIGILANCE-VUL-17371.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service (VIGILANCE-VUL-17558). [grav:3/4; CVE-2015-4760]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de CORBA, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2628]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4731]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2590]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4732]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de RMI, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4733]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2638]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4736]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4748]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Install, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2597]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2664]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2632]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2601]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations (VIGILANCE-VUL-18168). [grav:2/4; CVE-2015-2613]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2621]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-2659]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2619]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans 2D, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-2637]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2596]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JNDI, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4749]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4729]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4000]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2808]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Install, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2015-2627]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2015-2625]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-0204 CVE-2015-0458 CVE-2015-0459

Oracle Java : multiples vulnérabilités de avril 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Oracle Java ont été annoncées en avril 2015.
Produits concernés : DCFM Enterprise, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Debian, Avamar, ECC, Fedora, AIX, DB2 UDB, Domino, Notes, IRAD, Security Directory Server, SPSS Modeler, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, ePO, Java OpenJDK, openSUSE, Java Oracle, JavaFX, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 14.
Date création : 15/04/2015.
Références : 1610582, 1902260, 1903541, 1903704, 1958902, 1960194, 1964236, 1966551, 1967498, 1968485, 205086, 206954, 7045736, BSA-2015-009, CERTFR-2015-AVI-172, cpuapr2015, CVE-2015-0204, CVE-2015-0458, CVE-2015-0459, CVE-2015-0460, CVE-2015-0469, CVE-2015-0470, CVE-2015-0477, CVE-2015-0478, CVE-2015-0480, CVE-2015-0484, CVE-2015-0486, CVE-2015-0488, CVE-2015-0491, CVE-2015-0492, DSA-3234-1, DSA-3235-1, DSA-3316-1, ESA-2015-085, ESA-2015-134, FEDORA-2015-6357, FEDORA-2015-6369, FEDORA-2015-6397, FREAK, MDVSA-2015:212, openSUSE-SU-2015:0773-1, openSUSE-SU-2015:0774-1, RHSA-2015:0806-01, RHSA-2015:0807-01, RHSA-2015:0808-01, RHSA-2015:0809-01, RHSA-2015:0854-01, RHSA-2015:0857-01, RHSA-2015:0858-01, RHSA-2015:1006-01, RHSA-2015:1007-01, RHSA-2015:1020-01, RHSA-2015:1021-01, RHSA-2015:1091-01, SB10119, SUSE-SU-2015:0833-1, SUSE-SU-2015:1085-1, SUSE-SU-2015:1086-1, SUSE-SU-2015:1086-2, SUSE-SU-2015:1086-3, SUSE-SU-2015:1086-4, SUSE-SU-2015:1138-1, SUSE-SU-2015:1161-1, SUSE-SU-2015:2166-1, SUSE-SU-2015:2168-1, SUSE-SU-2015:2168-2, SUSE-SU-2015:2182-1, SUSE-SU-2015:2192-1, SUSE-SU-2015:2216-1, USN-2573-1, USN-2574-1, VIGILANCE-VUL-16607, VU#243585.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0469]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0459]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0491]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0460]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0492]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0458]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0484]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Tools, afin d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0480]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0486]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0488]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Beans, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0477]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0470]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations (VIGILANCE-VUL-17836). [grav:2/4; CVE-2015-0478]

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut forcer le client Chrome, JSSE, LibReSSL, Mono ou OpenSSL à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées (VIGILANCE-VUL-16301). [grav:2/4; CVE-2015-0204, FREAK, VU#243585]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-6593 CVE-2015-0205

JSSE, CyaSSL, Mono, OpenSSL : session en clair via SKIP-TLS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, disposant d'un serveur TLS, peut forcer le client/serveur JSSE, CyaSSL, Mono ou OpenSSL à utiliser une session en clair, afin qu'une tierce partie puisse intercepter ou modifier les données échangées.
Produits concernés : ArubaOS, ProxyAV, ProxySG par Blue Coat, SGOS par Blue Coat, FabricOS, Brocade Network Advisor, Cisco ATA, AnyConnect VPN Client, Cisco ACE, ASA, AsyncOS, Cisco ESA, IOS par Cisco, IronPort Email, IronPort Web, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco Prime Access Registrar, Prime Collaboration Assurance, Cisco Prime DCNM, Prime Infrastructure, Cisco Prime LMS, Prime Network Control Systems, Cisco PRSM, Cisco Router, Cisco IP Phone, Cisco MeetingPlace, Cisco WSA, Clearswift Email Gateway, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FreeBSD, HP-UX, AIX, IRAD, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere MQ, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, Junos Space Network Management Platform, NSM Central Manager, NSMXpress, Juniper SBR, McAfee Email Gateway, ePO, McAfee Web Gateway, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Data ONTAP, NetBSD, NetScreen Firewall, ScreenOS, Nodejs Core, Java OpenJDK, OpenSSL, openSUSE, Oracle Communications, Java Oracle, JavaFX, Solaris, pfSense, Puppet, RHEL, Slackware, Splunk Enterprise, stunnel, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : serveur internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 04/03/2015.
Date révision : 09/03/2015.
Références : 1699051, 1700706, 1701485, 9010028, ARUBA-PSA-2015-003, bulletinjan2015, c04517481, c04556853, c04580241, c04583581, CERTFR-2015-AVI-108, CERTFR-2015-AVI-146, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150310-ssl, cpujan2015, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2014-6593, CVE-2015-0205, DSA-3125-1, DSA-3144-1, DSA-3147-1, FEDORA-2015-0512, FEDORA-2015-0601, FEDORA-2015-0983, FEDORA-2015-1075, FEDORA-2015-1150, FEDORA-2015-8251, FEDORA-2015-8264, FreeBSD-SA-15:01.openssl, HPSBUX03219, HPSBUX03244, HPSBUX03273, HPSBUX03281, JSA10679, MDVSA-2015:019, MDVSA-2015:033, MDVSA-2015:062, NetBSD-SA2015-006, NTAP-20150205-0001, openSUSE-SU-2015:0130-1, openSUSE-SU-2015:0190-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, RHSA-2015:0066-01, RHSA-2015:0067-01, RHSA-2015:0068-01, RHSA-2015:0069-01, RHSA-2015:0079-01, RHSA-2015:0080-01, RHSA-2015:0085-01, RHSA-2015:0086-01, RHSA-2015:0133-01, RHSA-2015:0134-01, RHSA-2015:0135-01, RHSA-2015:0136-01, RHSA-2015:0263-01, RHSA-2015:0264-01, SA40015, SA88, SB10104, SB10108, SKIP-TLS, SOL16120, SOL16123, SOL16124, SOL16126, SOL16135, SOL16136, SOL16139, SPL-95203, SSA:2015-009-01, SSRT101859, SSRT101885, SSRT101951, SSRT101968, SUSE-SU-2015:0336-1, SUSE-SU-2015:0503-1, USN-2459-1, USN-2486-1, USN-2487-1, VIGILANCE-VUL-16300, VMSA-2015-0003, VMSA-2015-0003.1, VMSA-2015-0003.10, VMSA-2015-0003.11, VMSA-2015-0003.12, VMSA-2015-0003.13, VMSA-2015-0003.14, VMSA-2015-0003.15, VMSA-2015-0003.2, VMSA-2015-0003.3, VMSA-2015-0003.4, VMSA-2015-0003.5, VMSA-2015-0003.6, VMSA-2015-0003.8, VMSA-2015-0003.9.

Description de la vulnérabilité

Le protocole TLS utilise une succession de messages, que le client et le serveur doivent échanger, avant d'établir une session sécurisée.

Cependant, les clients comme JSSE et CyaSSL acceptent que le serveur saute directement à l'état final (CVE-2014-6593, initialement traité dans VIGILANCE-VUL-16014). De même, les serveurs comme Mono ou OpenSSL acceptent que le client saute directement à l'état final (CVE-2015-0205, initialement traité dans VIGILANCE-VUL-15934). La session établie n'utilise alors aucun chiffrement.

Un attaquant, disposant d'un serveur TLS, peut donc forcer le client/serveur JSSE, CyaSSL, Mono ou OpenSSL à utiliser une session en clair, afin qu'une tierce partie puisse intercepter ou modifier les données échangées.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2014-3566 CVE-2014-6549 CVE-2014-6585

Oracle Java : multiples vulnérabilités de janvier 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Oracle Java ont été annoncées en janvier 2015.
Produits concernés : Debian, Fedora, HP-UX, AIX, IRAD, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere MQ, ePO, Java OpenJDK, openSUSE, Java Oracle, JavaFX, Solaris, Puppet, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 19.
Date création : 21/01/2015.
Références : 1698239, 1699051, 1700706, 1701485, 7045736, c04517481, c04580241, c04583581, CERTFR-2015-AVI-034, CERTFR-2016-AVI-303, cpujan2015, CTX216642, CVE-2014-3566, CVE-2014-6549, CVE-2014-6585, CVE-2014-6587, CVE-2014-6591, CVE-2014-6593, CVE-2014-6601, CVE-2015-0383, CVE-2015-0395, CVE-2015-0400, CVE-2015-0403, CVE-2015-0406, CVE-2015-0407, CVE-2015-0408, CVE-2015-0410, CVE-2015-0412, CVE-2015-0413, CVE-2015-0421, CVE-2015-0437, DSA-3144-1, DSA-3147-1, FEDORA-2015-0983, FEDORA-2015-1075, FEDORA-2015-1150, FEDORA-2015-8251, FEDORA-2015-8264, HPSBUX03219, HPSBUX03273, HPSBUX03281, MDVSA-2015:033, MDVSA-2015:198, openSUSE-SU-2015:0190-1, RHSA-2015:0067-01, RHSA-2015:0068-01, RHSA-2015:0069-01, RHSA-2015:0079-01, RHSA-2015:0080-01, RHSA-2015:0085-01, RHSA-2015:0086-01, RHSA-2015:0133-01, RHSA-2015:0134-01, RHSA-2015:0135-01, RHSA-2015:0136-01, RHSA-2015:0263-01, RHSA-2015:0264-01, SB10104, SSRT101859, SSRT101951, SSRT101968, SUSE-SU-2015:0336-1, SUSE-SU-2015:0503-1, USN-2486-1, USN-2487-1, VIGILANCE-VUL-16014, VMSA-2015-0003, VMSA-2015-0003.1, VMSA-2015-0003.10, VMSA-2015-0003.11, VMSA-2015-0003.12, VMSA-2015-0003.13, VMSA-2015-0003.14, VMSA-2015-0003.15, VMSA-2015-0003.2, VMSA-2015-0003.3, VMSA-2015-0003.4, VMSA-2015-0003.5, VMSA-2015-0003.6, VMSA-2015-0003.8, VMSA-2015-0003.9.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2014-6601]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JAX-WS, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0412]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2014-6549]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de RMI, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0408]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0395]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0437]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0403]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Install, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0421]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0406]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0383]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0400]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Swing, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0407]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0410]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2014-6587]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2014-3566]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir ou d'altérer des informations (VIGILANCE-VUL-16300). [grav:2/4; CVE-2014-6593]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations (VIGILANCE-VUL-17559). [grav:1/4; CVE-2014-6585]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2014-6591]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Serviceability, afin d'altérer des informations. [grav:1/4; CVE-2015-0413]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.